Sélection thématique : Les secrets

Après la lecture commune de l’Arrêt du coeur, les blogueuses d’À l’ombre du grand arbre ont remarqué que le secret concernait beaucoup de lectures de leurs bibliothèques. Elles vous en proposent quelques-unes cette semaine.

************************************

La forêt s’agite. Renarde a un secret, qu’elle décide de partager. Les animaux se le transmette d’oreille en oreille jusqu’à ce que ça n’en soit plus un ! Un livre tendre sur la naissance.

Le secret, Emile Vast. Editions Mémo. 2015

Les avis d’Alice et Aurélie.

************************************

Un secret sur fond de colonialisme.

Tous les oiseaux savent. Claire Mazard. Oskar jeunesse. 2017

************************************

L’histoire d’un garçon particulièrement secret, à la recherche de ses origines…

Vango. Timothée de Fombelle.Folio Junior. 2010

Les avis d’Isabelle et de Bouma

************************************

Un roman à huis clos où une mère embarque sa fille dans une cabane au fond des bois et se dévoile le temps d’une nuit.

L’aube sera grandiose. Anne-Laure Bondoux. Gallimard jeunesse. 2017

Les avis de Pépita, SophieHashtag Céline et Aurélie et notre lecture commune.

************************************

Une BD touchante et un secret omniprésent…

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill. Jean Regnaud et Emile Bravo. Gallimard. 2007.

Les avis de Bouma et de Sophie.

*****************************************

Un jeu de piste à découvrir pour percer à jour le secret d’une maison singulière !

Volubilis. Max Ducos. Sarbacane. 2006

Les avis d’Isabelle et de Sophie

**************************************

Une série BD.

Les carnets de Cerise. Joris Chamblain et Aurélie Neyret . Soleil. 2012. 

Les avis de Bouma et Solectrice.

**************************************

Un album mettant en scène un loup qui doit affronter tous les préjugés sur son espèce. Mais grâce à la pureté d’un petit garçon, il a désormais un secret.

Le secret du loup. Florian Pigé et Morgane de Cadier. Hong Fei éditions. 2017

Les avis de Sophie, Chlop et Aurélie.

**************************************

Une petite souris trouve un trésor (une pomme) et souhaite le garder secret, elle l’enterre. Mais la nature va vite se dévoiler.

Le secret. Eric Battut. Didier Jeunesse. 2004.

L’avis de Chlop.

**************************************

L’histoire d’une jeune fille qui enquête sur la mort mystérieuse de ses parents.

Un si terrible secret. Evelyne Brisou-Pellen. Rageot.  1997 (réédition 2017)

L’avis de Yoko Lulu

**************************************

Un roman avec des énigmes à résoudre.

Le secret du grand-oncle Arthur . Véronique Delamarre-Bellego. Oskar Jeunesse. 2012

**************************************

Quand une inconnue fait voler ta famille en éclats

Comme une envie de voir la mer. Anne Loyer. Alice éditions. 2015

Les avis de Pépita, Bouma et Alice

**************************************

Un livre d’art.

L’arbre de Sobo. Marie Sellier et Charlotte Gastaut .Réunion des Musées Nationaux. 2018

L’avis de Pépita

**************************************

Un secret en plein cœur de la première guerre mondiale.

Capitaine Rosalie. Timothée de Fombelle et Isabelle Arsenault. Gallimard. 2018

Les avis de Pépita, Hashtag Céline et Sophie. Lecture en duo à lire sur le blog.

**************************************

Un splendide album écologique et un secret qui fait peur à tous, sauf à la petite Erine qui est bien décidée à le percer à jour…

Le secret du rocher noir. Joe Todd-Stanton. L’Ecole des loisirs. 2018

Les avis de Pépita, Isabelle et Sophie.

**************************************

Les non-dits familiaux (dont l’anorexie) dans le contexte de la deuxième guerre mondiale.

Sobibor. Jean Molla. Gallimard. 2003

Mémoire en eaux troubles, de Joëlle Van Hee. Éditions du Jasmin. 2017

L’avis d’Isabelle

**************************************

Des romans adultes à mettre dans les mains de nos ados :

Rien ne s’oppose à la nuit. Delphine de Vigan. J-C Lattès.2011

Un secret. Grimbert Philippe. Grasset. 2007

Nous espérons que tous ces secrets vous auront inspirés…

 

 

 
 
 
 
 

.

Nos coups de coeur de mars

Le printemps est arrivé. Avec l’arrivée des beaux jours, les premiers bourgeons sortent et chez A l’ombre du grand arbre, c’est aussi le moment de présenter nos coups de cœur mensuels.

 

Pour Aurélie, ce fut la fraîcheur printanière dégagée par la premières lecture d’Emile Cucherousset, dernier opus de la collection polynie et elle fut séduite aussi par le couple du roman de Sara Barnard, qui évoque la rencontre d’un ado sourd et d’une jeune fille “muette”.

Pombo courage d’Emile Cucherousset et Clémence Paldacci-Collection Polynie-Mémo éditions

Et plus si affinités de Sara Barnard chez Casterman

Lire ses avis ici et .

**********************************************************

Pour Sophie, le printemps est signe de zénitude et de doigts de pieds en éventail ! Elle vous propose de découvrir le dernier album de Sandra Le Guen (une ancienne branche de l’arbre) avec vos tout-petits et leurs petons sûrement aussi joueurs que ceux de cette histoire !

“Les pieds en éventail” de Sandra Le Guen et Marjorie Béal chez Les p’tits bérets.

Son avis ICI.

**********************************************************

Pour Bouma, c’est une lecture pleine de compassion qui a retenu son attention. Sophie Adriansen sait parler des sujets difficiles avec délicatesse et empathie. Ici, elle livre l’histoire d’une jeune fille dont le papa, malade, perd peu à peu l’usage de son corps…

Papa est en bas de Sophie Adriansen chez Nathan, 2018

Son avis ICI.

**********************************************************

Pour Pépita, c’est un arbre qui a fait vibrer son cœur de lectrice en mars : un album aux illustrations si délicates qu’elles constituent des tableaux à elles seules et un texte si sensible sur la transmission entre une petite fille et sa grand-mère, autour d’un secret. Autre personnage et pas des moindres : un arbre confident, immuable dans sa beauté tranquille. Et quoi de mieux qu’un arbre sous l’Ombre du Grand Arbre !

L’arbre de Sobo, de Marie sellier et Charlotte Gastaut, Réunion des Musées Nationaux

Son avis ICI

**********************************************************

C’est sans conteste en lisant le très bel album La balade de Koïshi d’Agnès Domergue et Cécile Hudrisier paru chez Grasset Jeunesse qu’HashtagCéline aura eu ses plus belles émotions. Au gré d’une promenade, sur le chemin de la vie, en compagnie de ce petit personnage né d’un grain de riz, elle s’est émerveillée de la douceur et de la poésie de chaque mot, de chaque illustration. Un livre-objet magnifique à offrir, à s’offrir et à faire découvrir.

La Balade de Koïshi d’Agnès Domergue illustré par Cécile Hudrisier, Grasset Jeunesse

Son avis ICI.

**********************************************************

Sur l’île aux trésors, le coup de cœur a été unanime pour Les sept étoiles du Nord, premier roman de l’autrice écossaise Abi Elphinstone, tout juste paru chez Gallimard Jeunesse. Une lecture qui nous transporte pour des aventures palpitantes dans un univers de glaces, de forêts boréales et de tribus qui évoque la mythologie nordique !

Son avis ICI.

 

**********************************************************

Forêts magiques, forêts mystérieuses

Jungle luxuriante, obstacle infranchissable, réservoir de vie réconfortant mais fragile, décor tour à tour étrange, merveilleux et terrifiant, la forêt est omniprésente en littérature jeunesse. Avec cette sélection thématique, nous aimerions vous emmener dans des forêts un peu particulières : les forêts empreintes de mystère, de magie et de créatures fantastiques qui peuplent les lectures enfantines, des contes traditionnels jusqu’à aujourd’hui. Parfois “interdites”, elles attisent la curiosité des petits et des grands. Oserez-vous nous suivre au fond des bois ?

  • Les Minuscules (de Roald Dahl, Gallimard jeunesse)

“Interdite, interdite, la forêt,
Facile d’y entrer,
Impossible d’en sortir.”

Le grand bois sombre qui jouxte le jardin de Petit Louis est terriblement effrayant – sa mère raconte que même les grandes personnes ont peur d’y pénétrer – mais comme tout ce qui lui est proscrit, la “forêt interdite” attire irrésistiblement le petit garçon… Une forêt aux arbres immenses peuplés de monstres et d’étranges habitants, pleine de mystères et de secrets – mais est-il bien vrai qu’il est impossible d’en sortir? En tout cas, il est impossible de ne pas se laisser happer par la course effrénée de Petit Louis à travers ce bois un peu magique, contée avec tout le génie de Roald Dahl !

L’avis d’Isabelle (sur l’île aux trésors)

  • La fille qui avait bu la lune (de Kelly Barnhill, Anne Carrière éditions)

Le Protectorat est une oligarchie embrumée, prise en étau entre un marais fertile et une forêt maléfique, placé sous le joug d’un pouvoir autoritaire. Ignorant que les secousses, les failles, les crevasses bouillonnantes, les fumées toxiques et autres émanations traîtresses qui menacent ceux qui s’aventurent hors des sentiers battus sont le fait d’un volcan, les citoyens du Protectorat s’en remettent aux croyances propagées par leurs dirigeants : chaque année, le bébé le plus jeune doit être abandonné dans la forêt, en sacrifice à la sorcière en échange de la sécurité du peuple. Et chaque année, la vieille Xan, sans rien y comprendre, met le bébé à l’abri des bêtes sauvages et des dangers de la forêt. Mais cette année, rien ne se passe comme d’habitude : une mère qui devient folle de chagrin lorsqu’on lui prend sa petite fille, un jeune garçon marqué à vie par cette scène, une petite fille pleine de vie et de volonté qui développe un potentiel magique sans précédent… Ce roman aux allures de conte nous plonge dans une forêt des plus étranges !

L’avis d’Isabelle sur l’île aux trésors

  • La forêt en mon cœur (d’Adolfo Serra, Éditions Balivernes)

Un album qui nous plonge au cœur d’une forêt merveilleuse, mais emprunte de mélancolie. L’absence de texte et la force évocatrice des illustrations esquissées à l’encre et à l’aquarelle laissent libre cours à notre imagination: sombre ou lumineuse, cette forêt ne vous laissera pas indifférent !

L’avis d’Isabelle sur l’île aux trésors

  • Le loup venu (David Gauthier et Marie Caudry, Éditions Thierry Magnier)

Un album envoûtant au cœur de cette forêt luxuriante et qui célèbre l’imaginaire enfantin.

L’avis de Pépita sur Méli-Mélo de livres et de Bouma d’Un Petit Bout de bibliothèque

  • Comment ne pas se faire manger par les ours (Michelle Robinson et David Roberts, Scholastic)

Quand un petit  garçon brave le danger malgré les avertissements du narrateur. Un album ramené du Canada.

L’avis d’Aurélie d’Atelier de cœurs

  • La Grande forêt (Anne Brouillard, l’école des loisirs)

Anne Brouillard emmène ses lecteurs dans un pays inconnu où les enfants mousses disparaissent, où les animaux parlent et où les enfants sont comme les autres… Véritable Objet Littéraire Non Identifié, ce magnifique mélange les genres comme jamais et ravira petits et grands pour son esprit d’aventure et son imagination.

L’avis de Bouma d’Un Petit Bout de bibliothèque et l’avis de Pépita-Mélimélodelivres

.

  • Dans la forêt d’Okkaido (Eric Pessan, École des Loisirs)

Un récit à la dimension fantastique où le rêve et l’imaginaire tiennent une place centrale. Tel un Petit Poucet, un jeune enfant a été abandonné dans une forêt au Japon et à 10 000kms de là en France un autre enfant le voit en rêve.

L’avis d’Alice, l’avis de Sophie, l’avis de Pépita-Mélimelodelivres et l’avis de Yoko Lulu (Lectures Lutines)

  • Dodo l’enfant do (Thimothy Knapman, Helen Oxenbury, Kaléidoscop)

Alice et Jack jouent dans leur jardin, à la lisière de la forêt quand un son étrange attire leur attention. Alice, l’aînée, n’hésite pas une seconde, elle veut aller voir de quoi il s’agit. Et c’est au cœur de la forêt qu’ils découvriront une scène d’une grande tendresse, très rassurante.

L’avis de Chloé (littérature enfantine)

  • Pierre et la sorcière (Gilles Bizouerne, Roland Garrigue, Didier jeunesse)

L’impertinent petit Pierre n’a pas peur de la sorcière. C’est pour cela que, refusant d’écouter ses parents, il s’aventure dans la forêt. Où, bien entendu, la mauvaise rencontre finit par avoir lieux. Mais le dindon de la farce n’est pas forcément celui qu’on croit.

L’avis de Chloé (Littérature enfantine)

  • La forêt évanouie (Nicolas et Amandine Labarre, Carabas)

Au petit matin, en se réveillant, les animaux la cherche, la piste, avance encore et encore, mais en vain, ils doivent bien se rendre à l’évidence : la forêt a disparu ! Belle histoire avec de jolies illustrations représentant bien la magie de la forêt !

http://1.bp.blogspot.com/-BtLzEhNVr-w/UjYGs7QHT0I/AAAAAAAAFzA/yCpfhr5ByFg/s1600/amandine-labarre-la-foret-evanouie-livre-894622635_ML.jpg

L’avis de Yoko Lulu (Lectures lutines)

  • L’ogre à poil(s) (Marion Brunet, Sarbacane)

Cette suite de l’Ogre au pull vert moutarde et l’Ogre au pull rose griotte emmène cette fois-ci les héros dans la forêt, au milieu de sorcières et monstres en tout genre. Leur mission : sauver la forêt, qui court un grave danger !

https://4.bp.blogspot.com/-eASooJDo2ks/V-aBkNYNdFI/AAAAAAAAKYg/VLyJCakX7I09iRFIpDn6aBuWZxv3UFZXgCLcB/s1600/IMG_4471.jpg

L’avis de Yoko Lulu (Lectures lutines)

  • Dans la forêt du paresseux (Anouck Boisrobert, Louis Rigaud, Hélium)

Parce qu’il faut les protéger, parce qu’on ne peut pas vivre sans elles, ce bel album pop-up rappelle les ravages de la déforestation pour la faune et la flore mais montre aussi qu’on peut réparer les dégâts et replanter des arbres !

L’avis de Sophie

  • La montagne noire ( Maria Jalibert, Didier Jeunesse)

Un premier roman réussi signé Maria Jalibert qui nous entraîne au coeur d’une forêt étonnante et inquiètante pleine de mystères et de magie. Rémi, le héros, va devoir faire face à ses peurs et trouver le courage de les surmonter. Une belle découverte !

L’avis de HashtagCéline