L’humour dans tous les sens !

Les enfants aiment rire. Et voir rire un enfant est toujours un plaisir.

Les auteurs.trices et illustrateurs.trices jeunesse l’ont bien compris et rivalisent d’imagination pour déclencher l’hilarité de leurs jeunes lecteurs.trices.

L’humour peut prendre bien des formes. Et parfois, c’est très surprenant. En effet, la littérature jeunesse regorge de titres dont les plaisanteries ou la chute nous prennent un peu au dépourvu.

Loufoques, déjantés, décalés, absurdes, toc-toc, timbrés ou toqués du toc-toc… Voici une petite sélection de titres pour développer ce sens très important pour les enfants : celui de l’humour.

***********************

Quand un petit garçon raconte à sa maman son improbable rencontre avec un lion, ça donne l’album irrrésistible : J’ai vu un lion de Séverine Vidal illustré par Laurent Simon aux éditions Milan

L’avis de HashtagCéline.

***********************

Quand Edouard Manceau propose un imagier aux enfants, c’est forcément complètement toc-toc : L’imagier toc-toc aux éditions Milan.

Les avis de HashtagCéline et d’Aurélie

***********************

Les records, c’est fascinant pour les enfants. Alors quand ces records deviennent totalement fous, c’est encore mieux ! Vous pourrez vous en rendre compte avec Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records de John Yeoman illustré par Quentin Blake paru chez Little Urban.

L’avis de HashtagCéline.

***********************

Quand Dieu revient enfin sur terre, il choisit de rendre visite à une fillette orpheline. Sur le papier, de prime abord, on a plutôt envie de pleurer. Mais dans Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana d’Emilie Chazerand illustré par Joëlle Dreidemy aux éditions Sarbacane, si les larmes coulent, ça sera d’avoir trop ri.

L’avis de HashtagCéline.

***********************

C’est quoi cette bouteille de lait ? Vous le saurez en lisant cet album désopilant au questionnement tout enfantin avec le regard si décalé des enfants.

La vache de la brique de lait de Sophie Adriansen et Mayana Itoïz Frimousse

L’avis de Pépita et de HashtagCéline

***********************

S’il y en a bien un qui manie l’humour avec brio, c’est bien Olivier Tallec !

J’en rêvais depuis longtemps chez Actes sud junior surprend par son point de vue et une fois que le lecteur a saisi le procédé, c’est absolument irrésistible et savoureux ! Pour les petits et les grands enfants aussi.

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/500/9782330086862.jpg

L’avis de Pépita

***********************

Quand deux frères, l’un gaffeur, l’autre plus raisonnable, se lancent dans un road-trip avec un mariage au bout, ça donne un roman jeunesse complètement déjanté où les situations cocasses s’accumulent. Le lecteur rit tout du long !

Martin gaffeur tout-terrain de Sarah Turoche-Dromery
aux Editions Thierry Magnier
Résultat de recherche d'images pour "martin gaffeur tout terrain"
L’avis de Pépita

***********************

Si vous n’avez jamais lu du Pascal Ruter, franchement, c’est que vos zygomatiques manquent d’exercice : Dis au revoir à ton poisson rouge chez Didier jeunesse est un roman addictif bourré de rebondissements. James Bond et Indiana Jones réunis font bien pâle figure à côté !

http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/DIDIERJEUNESSE/2018/9782278085651-001-T.jpeg

L’avis de Pépita , de Bouma et de HashtagCéline

***********************

Un incontournable auteur qui fait rire le enfant : Antonin Louchard, bien sûr ! Toujours peu de texte, un minimum d’ illustrations et pourtant une chute hilarante !

Parce que je ne saurais lequel a ma préférence dans une bibliographie prolixe, retrouvez ici une petite sélection (Le crocolion, Je suis un lion, Patate) ! et chez Bouma également

***********************

L’humour (des) bête(s) de  Mark et Rowan Sommerset avec un mouton qui piège un dindon. Le mouton farceur et Le dindon de la farce chez Milan.

L’avis d’Aurélie.

***********************

Un conte détourné du classique du P’tit bonhomme de pain d’épice qui vaut le détour.Il faut toujours se méfier des grands-mères!

P’tit biscuit ou l’histoire du bonhomme de pain d’épices qui ne voulut pas finir en miettes de Cécile Hudrisier chez Didier Jeunesse.

L’avis d’Aurélie.

***********************

L’absurdité de l’album Alors ça mord ? de Jean Gourounas chez l’atelier du poisson soluble ,vous fera passer un bon moment. Des animaux de la banquise attendent les poissons dans un trou. Mais enfin pourquoi ça ne mord pas, ils ont pourtant mis du saucisson !

L’avis d’Aurélie.

***********************

André Bouchard met toujours une petite touche d’humour décalé dans ses albums. Dans Le lion ne mange pas de croquettes chez Seuil Jeunesse, il raconte l’aventure d’une petite fille et de son lion de compagnie. La bonne nouvelle dans ce livre c’est qu’elle retrouve tous ses amis, qu’elle avait perdu en jouant à cache-cache.

L’avis d’Aurélie, de Bouma et de Pépita

***********************

Pour concocter un délicieux petit roman jeunesse anglais, prenez une sélection de personnages décalés, loufoques, excessifs ou grotesques (voire tout cela à la fois). Ajoutez une bonne dose de mystère, une pincée de rêves merveilleux, un soupçon de magie et, si vous avez cela sous la main, un chef d’État ou de gouvernement… Nappez le tout de ce qu’il faut de second degré, c’est prêt, vous pouvez déguster Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices ! Chez Albin Michel Jeunesse.

L’avis d’Isabelle et de Pépita

***********************

Cette sélection ne serait pas complète sans un livre de Bertrand Santini – on pourrait les mettre tous ! Allez-y les yeux fermés, mais évitez avant de mettre les enfants au lit : le risque de fou-rire incontrôlable frisant l’hystérie est élevé ! Le Yark est l’histoire réjouissante d’un monstre à l’estomac fragile, qui se dévouerait bien pour dévorer les sales gosses, mais qui ne digère malheureusement que les enfants sages… Éditions Grasset.

L’avis d’Isabelle et de Pépita

***********************

Et pour conclure quoi de mieux que de plonger dans une Piscine Magique qui réserve bien des surprises aux animaux de la jungle. La chute de l’histoire fera rire petits et grands et leur apprendra à faire attention à ce qu’ils disent 😉

L’avis de Bouma et de Pépita

L’environnement, on en parle ?

La nature souffre et nous appelle à l’aide. Comment trouver des solutions ? Nous avons sélectionné des livres qui abordent ce sujet pour nous guider vers une attitude plus respectueuse de l’environnement. Vous trouverez aussi dans cette sélection des livres qui abordent ce thème avec plus de légèreté.

************************************

Zouk, Une sorcière au grand coeur, de Serge Bloch et Nicolas Husbesch – BD Kids, 2016

Zouk, une petite sorcière, s’est donné comme mission de sauver la planète ! Cette BD amusante nous rappelle les petits gestes du quotidiens que nous pouvons faire pour freiner le dérèglement climatique.

L’avis des Lectures lutines

************************************

Journal d’une scientifique, de Sophie Nicaud – Le pommier, 2012

Découvrez les fonds marins avec une équipe de scientifiques pour percer les secrets d’une mission écologique !

L’avis des Lectures lutines

************************************

Opération Groenland, d’Ismaël Khelifa – Poulpe fiction, 2017

Fatou, Hugo, Vicky et Yanis ont été choisi dans leur collège pour participer à une mission écologique au Groenland. Ils vont vivre plein de péripéties, comme se retrouver nez à nez avec des narvals.

************************************

Sirius, de Stéphane Servant – Le Rouergue collection Epik, 2017

Avril et Kid survivent dans un monde dévasté dans lequel les animaux ont disparu : une leçon d’humanité au-delà des mots. A lire de toute urgence !

L’avis de Pépita , d’Isabelle et d’HashtagCéline

************************************

Une île, de Fanny Michaëlis – Thierry Magnier, 2015

Une fable écologique aux accents à la fois tragiques mais pleins d’espoir.

Un conte moderne qui nous dit de respecter la nature.

https://products-images.di-static.com/image/base/9782364747364-475x500-1.jpg

L’avis de Pépita

************************************

Le jour où le grand chêne est tombé, de Gauthier David et illustré par Marie Caudry – Thierry Magnier, 2017

Une communion de vie pour sauver un symbole de vie et de mémoire. Un album sur la solidarité hommes/animaux pour leur bien commun.

L’avis de Pépita

************************************

Où est l’étoile de mer ? de Barroux – Kaléidoscope, 2016

Un album qui pourrait faire croire à un livre jeux mais qui dénonce tout simplement la pollution de l’océan par les déchets humains. Un livre à destination des petits, simple et efficace, dont le message passe tout simplement.

L’avis d’Un Petit Bout de Bib

************************************

La Complainte de Gecko, de Marie Brignone et Elodie Nouhen – Didier Jeunesse, 2017

Un conte venu de Bali qui invite à se poser la question de la préservation des écosystèmes, et pour les plus jeunes, à se rendre compte que tout est lié sur notre Terre.

L’avis de Un Petit Bout de Bib

************************************

Océans… et comment les sauver, d’Amandine Thomas – Sarbacane, 2019

Cet album, aux magnifiques illustrations, nous fait découvrir des espèces marines peu connues et des lieux paradisiaques, hélas menacés. Des solutions sont proposées à chaque double-page pour aider ces écosystèmes en danger.

************************************

La feuille d’or, de Kirsten Hall et Matthew Forsythe – Little Urban, 2018

Un album splendide qui invite avec force à s’émerveiller de la beauté de la nature – tout en montrant à quel point notre monde peut être vulnérable face aux égoïsmes.

L’avis d’Isabelle et de Pépita

************************************

Chaque seconde dans le monde, de Bruno Gibert – Actes Sud, 2018

Chaque double-page de ce très bel album présente des statistiques sur ce qui se passe “chaque seconde dans le monde”. Au-delà du plaisir ludique, mesurer l’ampleur de phénomènes difficiles à appréhender intuitivement, le défilement des chiffres excessifs et leur mise en regard habile donne à réfléchir sur les dérives du productivisme et de la société de consommation.

L’avis d’Isabelle

************************************

Le bonheur est un déchet toxique de Manu Causse – Thierry Magnier, 2017

Quand Nathan, adolescent citadin débarque dans un petit village tout bio, tout beau, il est un peu déboussolé. Mais il va finalement apprendre à apprécier le régime vegan de sa mère et plus largement, le monde rural en lutte contre un projet de décharge.

Un brin militant ou, avec humour, l’auteur nous invite à valoriser une agriculture plus biologique !

L’avis d’Alice et de Pépita

************************************

Irineï et le Grand esprit du Mammouth de Val Reiyel – Slalom 2018

Avec ce roman, Val Reiyel propose une vraie belle aventure (humaine, spirituelle, écologique) flirtant avec de nombreux sujets passionnants et d’actualité sans nous ennuyer un seul instant tout en ménageant un suspense fou.

L’avis de HashtagCéline.

Nous espérons que ces livres vous aideront à mieux comprendre l’environnement et à y prendre soin.

Les lauréats du Prix !

En ce jour des 7 ans de ce blog collectif,

voici donc les lauréats du Prix ALODGA (5ème édition )

avec les 5 catégories en lice :

http://alombredugrandarbre.com/wp-content/uploads/2015/06/Logoprix-300x300.jpgCatégories Brindilles (albums petite enfance)

Le Nid de Stéphane Servant et Laëtitia Le Saux Didier jeunesse

 Petites feuilles (Albums pour plus grands)

Les riches heures de Jacominus Gainsborough de Rebecca Dautremer Sarbacane

Catégories Grandes feuilles (romans jusqu’à 11 ans )

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat Gallimard jeunesse

Belles branches (romans à partir de 12 ans)

La fille d’Avril d’Annelise Heurtier Casterman

Catégorie Branches dessinées (pour les BD)

Chaque jour Dracula de Loïc Clément et Clément Lefèvre Delcourt

Vous avez été plus de 300 à voter et nous vous en remercions.

Un grand bravo aux lauréats et rendez-vous l’année prochaine ?

Nos coups de coeur d’Avril

Le mois d’avril est terminé et les blogueuses d’A l’ombre du grand arbre vous ont montré leurs tables de chevet et leurs PAL (Pile à Lire) et PAC (Pile à Chroniquer). Découvrez cette semaine leur coup de cœur mensuel.

Aurélie a profité d’un réveil très matinal pour lire dans son jardin et se plonger dans le roman “La vie dure trois minutes” d’Agnès Laroche chez Rageot. Une histoire sur la reconstruction suite un drame et sur la danse, le tango précisément.  Automne, une lycéenne, a eu un choc un jour de juin. Depuis ce jour, elle reste cloîtrée chez elle et a éteint son téléphone. Elle décide d’écrire ce qui s’est passé pour surmonter cette épreuve. Nous sommes plongés dans ses pensées entre le présent et le passé. Un texte court et intense.

Son avis

*****************************************************

Bouma a dévoré le dernier Prix BD Jeunesse du Festival d’Angoulême à savoir Le Prince et la Couturière de Jen Wang. Ce gros comics propose une histoire originale où les protagonistes cherchent à se définir dans une société qui le fait pour eux, le tout sur fond de podium de la mode. Une très belle proposition qui ne plaira pas qu’aux filles malgré le sujet et la couverture qui pourraient le suggérer.

Son avis.

*****************************************************

HashtagCéline a eu la chance de faire une virée dans les années 60 sur les routes américaines en compagnie d’un trio attachant et très touchant. Avec Toffee Darling de la talentueuse Joanne Richoux paru chez Sarbacane, HashtagCéline est rentrée de ce road trip la tête pleine de souvenirs, “les yeux liquides”, le vague à l’âme et la sensation que le voyage avait été trop court…

Son avis.

*****************************************************

Isabelle et ses deux flibustiers, sur leur île aux trésors, ne résistent jamais à l’appel d’une robinsonnade ! Ce mois-ci, ils s’en sont donnés à cœur joie avec Robot sauvage, de Peter Brown (paru en 2017 chez Gallimard Jeunesse). Roz, robot naufragé, doit s’adapter à la vie sauvage. Un roman original qui donne à réfléchir, fait beaucoup sourire et vibrer pour des “personnages” vraiment attachants ! Vivement le tome 2 !

Son avis

*****************************************************

Pépita et son Méli-mélo de livres ont regorgé de pépites en ce mois d’avril mais si je ne devais n’en retenir qu’un, c’est celui-ci car sa forme et son fonds peuvent toucher tout un chacun. C’est l’immense force de la littérature jeunesse ! Un bijou de narration que cette balade de Koïshi d’Agnès Domergue et Cécile Hudrisier chez Grasset jeunesse, petit grain de riz qui suit le fil de sa vie. Un magnifique écrin pour ces aquarelles si légères et si poétiques.

Son avis

*****************************************************

Sophie de La littérature jeunesse de Judith et Sophie voit la vie en 133 couleurs avec ce nuancier encyclopédique ! Une page + une couleur + une anecdote sur son origine, son utilisation, sur un objet qui la symbolise… Voilà le pari réussi de Cruschiform pour Colorama, cet imagier multicolore chez Gallimard jeunesse.

Son avis

*****************************************************

Chloé (Littérature enfantine) s’est plongée avec bonheur dans les mystères du développement du langage du jeune enfant avec La la langue, un album qui explique aux enfants comme aux adultes comment le petit humain devient doué de parole. Une lecture à la fois ludique et instructive.

Son avis

*****************************************************

Alice d’A lire aux pays des merveilles est tombée sous le charme d’un roman ado dont l’histoire est aussi dure et poétique que l’annonce son titre.

Toute la beauté du monde n’a pas disparu de Danielle Younge-Ullman ou l’histoire d’une reconstruction personnelle au milieu d’une nature hostile pour enfin accepter l’inacceptable. Une juste dose de réalité et de légèreté pour ne plus décrocher de cette lecture dont on ne ressort pas indemne. De route beauté !

*****************************************************

Bonnes lectures à vous et rendez vous le mois prochain !

 

Vous avez voté pour le Prix ALODGA ?

http://alombredugrandarbre.com/wp-content/uploads/2015/06/Logoprix-300x300.jpg5 ans que ce Prix existe ! Oui, déjà… Et cette année, 5 catégories sont en lice !

Le principe est simple, c’est au public de faire son choix parmi les livres proposés.
Durant les derniers mois, nous vous avons proposé au vote les différentes catégories du Prix. Vous avez donc jusqu’au dimanche 5 mai pour voter ! Les résultats seront diffusés le jour des 7 ans du blog le 9 mai.

Mais au fait, avez-vous pensé à voter ?

Le but de cet article est de vous permettre de le faire encore !

***************************

Voici donc les liens vers les sélections et le vote :

-Catégories Grandes feuilles (romans jusqu’à 11 ans ) et Belles branches (romans à partir de 12 ans)

Pour voter, c’est ICI.

-Catégorie Branches dessinées (Vous l’aurez deviné, pour les BD)

Pour voter, c’est ICI.

-Catégories Brindilles (albums petite enfance) et Petites feuilles (Albums pour plus grands)

Pour voter, c’est ICI.

 

Alors, n’hésitez pas à donner votre voix pour vos préférés, nous comptons sur vous !

D’avance, un grand merci et résultats des lauréats le 9 mai, jour des 7 ans du blog (oui, déjà !).

 

*************************