Lectures au jardin

Sur petit bout de pelouse, dans un coin de terrasse, à l’ombre des feuillages, allongée sur un transat.. le retour des beaux jours nous a invité à mettre le nez dehors.

Chacune chez soi, aux quatre coins de la France, nos livres sous le bras, nous avons passé le pas de la porte pour aller prendre l’air et profiter des premiers rayons de soleil.

Regarder plutôt notre album photos de nos « Lectures au jardin » 

Pépita dans son transat, en terrasse, avec un bon roman…

Qui fait rire et pleurer à la fois…

Dans le jardin de la collectionneuse de papillons, les enfants s’installent sous le cerisier pour découvrir un des derniers livres d’Anette Tamarkin…

Chez Chloé, la lecture du roman La petite femelle  est interrompue par les demandes de la mouflette « Maman, tu me lis Merveille des merveilles?  Tu me lis Mon grand album de bébé?  Tu me (re)lis Glurb? « 

Chez Alice, un bol d’air printanier pour sortir de ce huis clos au cœur d’un procès en assise. Un livre ado ? Adulte ? Je me pose encore la question, tellement ce roman est bien fouillé.

Peine maximale d’Anne Vantal

Chez Sophie, on profite du soirée ensoleillée pour lire une bien jolie BD !

… ça trompe, ça trompe…

Il y a les animaux emblématiques de la littérature jeunesse: les loups, les ours, les lapins par exemple. Et puis il y a ceux qui sont moins attendus mais néanmoins très présents. Les éléphants sont de ceux-là. Allez savoir pourquoi, de Babar à Pomelo, l’éléphant surgit de façon récurrente dans les albums pour les petits. Est-ce parce qu’il peut représenter à la fois la force et l’élégance (si, si)? Parce qu’il peut être très expressif? Parce qu’il peut à la fois impressionner et rassurer? Quoi qu’il en soit, puisque le pachyderme est apprécié à la fois des illustrateurs, des auteurs et des enfants, nous avons pensé qu’il méritait bien une petite sélection thématique.

Pomelo, Ramona Badescu, Benjamin Chaud, Albin Michel jeunesse

Un petit éléphant de jardin, si petit qu’il peut dormir sous un pissenlit, mais qui vit de grandes aventures!

Le billet de Chloé.

Fanfan de Marie Sellier et Iris Fossier. Editions Courtes et longues, 2012

Eléphant ou autruche ? Ce superbe album album met en scène un éléphant adopté qui se pose des questions sur ses origines et son identité. Un chef d’oeuvre !
Le billet de Bouma et celui d’Alice

.
Un éléphant dans mon arbre de Barroux. Kilowatt, 2014

Les branches de cet arbre abritent un monde plein de surprises. Cette petite fille y a même rencontré un éléphant qui tricote en attendant son train…

Le billet d’Alice

.

.

.
C’est l’histoire d’un éléphant d’Agnès de Lestrade et Guillaume Platevin. Sarbacane, 2012

C’est l’histoire d’un éléphant qui a mal dormi … et qui met tout le monde mauvaise humeur .
Trop drôle !

Le billet de Chloé et celui d’Alice

.

.

Uma la petite déesse, de François Roca et Fred Bernard, aux éditions Albin michel.

Le billet de solectrice et celui de bouma

.
Circus Mirandus de Cassie Beasley. Editions Auzou.
Le billet de Solectrice
.

Mon chagrin éléphant de Cécile Roumiguière et Madalena Matoso, Editions Thierry Magnier :

un album métaphore très bien vu sur le deuil à hauteur d’enfant et d’éléphant.

Le billet de Pépita et celui de  Bouma

.


Vacarme de Gaëtan Dorémus, Editions Notari L’oiseau sur le rhino

Un petit éléphant souffre énormément du bruit qui l’entoure. Un album qui aborde avec justesse la perception des choses différente d’un individu à l’autre et qui rappelle combien c’est parfois difficile à hauteur d’enfant.

Le billet de Pépita

Jojo l’Ombrelle de Didier Lévy et Nathalie Dieterlé

Un album en lice pour le Prix des Incorruptibles catégorie CP cette année, et qui met en scène un malicieux éléphant dans une savane en proie aux cris et aux bagarres.

Le billet de Bouma

.

.

Interdit aux éléphants de Lisa Mantchev et Taeeun Yoo (aux éditions des éléphants, justement)
Qu’il est craquant, cet éléphant, avec sa petite mine dépitée quand on lui fait savoir qu’il n’est pas accepté. Qu’il est charmant, cet album tout en tendresse
Le billet du tiroir

.

.

Petit Elliot dans la grande ville, Mark Curato
C’est un éléphant, mais un tout petit éléphant… Tout petit et tout timide aussi. C’est difficile de trouver sa place dans le monde. Et pourtant parfois, un ami tout petit est juste à côté de soi

Le billet du tiroir

.

 

Au moment de boucler cette sélection thématique, on me souffle dans l’oreillette qu’il y manque Mon Chat, qui est pourtant un coup de cœur pour nombre d’entre nous. Loin de moi l’idée de jouer la maîtresse d’école qui fait remarquer à  l’élève distrait qu’il a mal lu l’énoncé. Cependant nous faisons ici une sélection qui concerne les éléphants et non les chats. D’ailleurs, vous pouvez trouver l’étonnant félin de Gilles Bachelet dans la sélection ad hoc En attendant, merci de ne pas m’interrompre quand je rédige un billet. Vous me le copierez 100 fois. Merci. Et n’y revenez pas.

Mon petit lapin…

… s’est caché dans le jardin…

Cherchez-le, Coucou coucou , il est caché ….

*******************************

.

***Prés de chez nous, … pour Alice

Madame le lapin blanc de Gilles Bachelet. Seuil, 2012.

.
Un album à l’humour ravageur entre les doigts de Gilles Bachelet qui nous raconte le quotidien de Madame le lapin blanc débordée par les tâches familiales quotidiennes.
Renversant !

Lire la suite…

.

 

***Dans un champs clos en janvier, … pour Sophie.

Le problème avec les lapins d’Emily Gravett. Kaléidoscope, 2009.

Les lapins ont une réputation a tenir dans le domaine de la reproduction et ce n’est pas cet album/calendrier qui va dire le contraire. D’abord un jeune couple, puis une petite famille… mais au fil des mois, les pages vont se remplir de lapins au point de finir par exploser en fin d’année. C’est drôle et intelligent et drôle aussi !

Lire la suite

.

***Dans plusieurs endroits,… pour Pépita

Le lapin bricoleur de Michaël Leblond et Stéphane Kiehl E-Toiles

Un ebook interactif d’une étonnante modernité ! Un graphisme plein de surprises et une histoire originale avec des choix multiples qui compliquent l’avancée dans ce labyrinthe.
Et cette tête de lapin est absolument irrésistible !

Lire la suite...

.

P’tit lapin plein d’poils de Martine Bourre Didier jeunesse Pirouette, 2016

Une comptine classique revisitée par Martine Bourre et qui mine de rien apprend un tas de choses sur son rapport à l’environnement. Et comme toujours, une très belle réalisation pour ce cartonné.

Lire la suite, …

.

.

***Sur le chemin de la forêt, …pour une graine de lutines

Ami-ami de de Rascal et Girel. Pastel, 2002.

 

Quand un lapin veut devenir l’ami d’un loup…

Lire la suite, …

.

.

***Par ci, par là, …pour Colette

Quand il fait nuit d’Akiko Miyakoshi. Syros, 2016

 

Suivons une famille de lapin dans la nuit qui tombe, à l’orée des rêves, quand les fenêtres s’allument…

Lire la suite, …

et les avis d’Alice et Pépita

La maison de Totam de Xavier Deneux. Tourbillon, 2014

Connaissez-vous Totam ? C’est un tout petit lapin qui habite une jolie maisonnette qu’il nous invite à découvrir pièce après pièce dans le coffret La maison de Totam de Xavier Deneux.

Lire la suite, …

***Il repassera par là, …pour Bouma

Les lapins et la tortue d’Olive et Zhihong. Les éditions des éléphants, 2016

Dans ce récit aux tons typiquement asiatique, retrouvez une fable malicieuse qui vous apprendra pourquoi les lapins ont une queue si courte.

Lire la suite, …

.

Lièvre et Ours d’Emily Gravette. Kaléidoscope, depuis 2015

Deux nouveaux héros ont fait leur apparition dans les albums pour petits et parmi eux un lièvre malicieux qui n’a pas sa langue dans sa poche. Déjà six aventures disponibles pour des aventures amusantes.

Lire la suite, …

***Dans son lit, … pour Chloé

Grododo, Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo, frimousse

Quand César va se coucher, il a un rituel bien huilé. Il pose le verre sur la table de nuit, pose ses pantoufles, vérifie sous le lit, serre son doudou ferme les yeux et s’endort. Et quand il a été dérangé par un bruit, il recommence du début. Les pantoufles sur la table de nuit, le doudou sous le lit… Non, c’est pas ça, mince.

Lire la suite…

*******************************

Nous vous souhaitons de

JOYEUSES CHASSES AUX …..LAPINS A TOUS !

.

Et pour prolonger le plaisir de la chasse aux oeufs dans le jardin au milieu des lapins d’encre et de papier, n’hésitez pas à vous lancer en famille dans une partie de Croque carotte endiablée !

Lire la suite …

.

.

 

La poésie vient en lisant !

A l’occasion du 19e Printemps des poètes qui commence aujourd’hui, nous voulions partager avec vous nos coups de coeur en poésie jeunesse. En effet à l’ombre du grand arbre, nous pensons que faire lire de la poésie à des enfants (voire à des tout petits) est vraiment essentiel pour construire un rapport libre et ludique à la langue. Mais beaucoup d’adultes, et même de lecteurs avertis, sont réticents face à la poésie, qu’ils trouvent hermétiques. Alors pourquoi ne pas essayer de glisser un poème par ci par là, au moins le temps du printemps des poètes, sur la table du petit déjeuner, sous l’oreiller, entre les pages du livre qui trône sur la table de chevet, entre la madeleine et le jus de pomme dans le cartable car « la poésie est un engagement à aller vers l’autre » comme le dit si bien Jean-Pierre Siméon, poète et directeur artistique du Printemps des poètes.

« Quand la poésie se cultive au quotidien, … ça fait du bien ! » nous dit Alice après avoir dévoré Une tranche de poésie  de Gaëlle Perret et Gérald Guerlais publié par Les P’tit bérets en 2015.

Mais la poésie se cache aussi sous le pelage des animaux  comme dans Un ours, des ours de François David publié par Sarbacane en 2016 : de drôles d’aventures poétiques sous la plume de François David et au travers des coups de crayons de 32 illustrateurs ( et pas des moindre ! ). Du beau travail pour un superbe album !

Bouma, quant à elle, aime tout particulièrement la collection de Rue du monde : Petits géants. Ce sont des petits formats carrés illustrés pour initier les tout-petits au monde de la poésie. Quel joli pari !

Alors n’hésitez pas à découvrir :


Sous la lune poussent les haïkus

Ryökan

Zaü

Rue du monde


Le Secret

René de Obaldia

Julia Chausson

Rue du monde

Il faudra aussi, sur ses traces, aller faire un petit tour chez Thierry Magnier pour découvrir les albums d’Agnès Domergue et Cécile Hudrisier autour des haïkus qui enthousiasment les enfants les plus grands !

Il était une fois : contes en haikus

Agnès Domergue

Cécile Hudrisier

Thierry Magnier

2013


Autrefois l’Olympe : mythes en haikus

Agnès Domergue,

Cécile Hudrisier,

Thierry Magnier

2015

Solectrice nous invite sur le chemin de la poésie, à partir au Japon avec un maître du haïku.

Bashô, le fou de poésie,

 Françoise Kerisel

Frédéric Clément

éditions Albin Michel.

Et que nous dit Pépita de la poésie pour la jeunesse ? Sur ses étagères, on trouve :

  • un album magnifique sur la transmission :


Je serai cet humain qui aime et qui navigue
Franck Prévot
Stéphane Girel
HongFei

  • des maisons pleines de mots pour s’abriter :

Valérie Linder
Grandir
  • des baisers, « moustaches frémissantes »

Deux qui s’aiment
Jürg Schubiger
Wolf Erlbruch
La joie de lire

et même un livre numérique interactif qui célèbre les mots inventés d’une grand-mère à la mémoire fragile et qui sublime sa relation avec sa petite-fille.

De la poésie à PoéVie…

Ma Mamie en poévie

François David

Elis Wilk

CotCotCotéditions

2016

« … la poésie serait plutôt le contraire de ce que vous pensez, tout le contraire… »

Jean-Marie Gleize

Amour, bisous et … Saint Valentin !

Des bisous tout doux, des câlins tout plein, des baisers par milliers, des tonnes de love et d’amour fou…

C’est aujourd’hui la Saint Valentin ; dites-le avec des livres  !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Livre tout doux de Pépita :

Un bisou tout là-haut d’Emile Jadoul. Pastel

Quand un papa et son petit se bisouillent, cela relève de l’expédition !

Un album tendre comme un chamallow.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Appli câline de Pépita :

Bleu de toi de Dominique Maes.-CotCotCotapps éditions

Afficher l'image d'origine

Pourquoi se dire « Je t’aime » en rouge ? Le bleu va à merveille à ce père et ce fils dans cette histoire numérique pleine de tendresse et de poésie.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Un album qui nous réapprend le goût des mots doux chez Colette, la collectionneuse de papillons :

La Grande fabrique de mots d’Agnès de Lestrade et Valeri Docampo.

Quand on n’a pas les mots pour le dire, essayons la poésie…

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Une histoire de baiser que l’on n’a pas oubliée chez les Lutines :

Le bois dormait de Rébecca Dautremer, Sarbacane, 2016.

Un album qui nous rappelle un amour d’antan. 100 ans après… Approchez, approchez dans ce monde endormi ! En voyant sa beauté, le prince de papier ne peut y résister : il lui donne un baiser qui la réveille tendrement.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

On se pose une bonne question chez Sophie :

De quelle couleur sont les bisous ? de Rocio Bonilla, Père Fouettard, 2016

Rouge, bleu, vert… et si finalement les bisous étaient de la couleur qu’on souhaite leur donner !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Chloé, on aime, tout simplement !

J’aime d’Emmanuelle Bastien. L’agrume, 2016

Amours gourmands d’abord, avec les petits pois ou les cerises du clafoutis. Plus contemplatif ensuite, avec les étoiles, la neige ou l’été, c’est fou tout ce qu’on peut aimer autour de nous.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Des câlins qui font du bien chez Alice :

Tous les câlins du monde de Manuela Monari et Evelyn Daviddi. Rue du monde.

 Tout un univers d’amour et de tendresse entre un père et son fils.

Un livre rassurant.

Un livre caresse.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Bouma; on trouve de quoi se réchauffer durant les froides journées hivernales :

Quand un gentil pingouin cherche comment se réchauffer, il finit dans les bras de sa dulcinée. Doux, tendre et malicieux, un album qui marche aussi bien avec les tout-petits qu’avec les grands.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Belle journée à vous !

Ombres et reflets

Bien avant d’en produire eux même, les hommes ont eu accès à ces images là. (Journée de sensibilisation « Langue, langage, images », organisée par l’agence Quand les Livres Relient, vidéo en ligne sur son site)

Cette petite phrase, entendue dans la bouche de la plasticienne Katie Couprie à propos des ombres et des reflets m’a donné très envie de m’intéresser à ces deux formes d’images dans la littérature jeunesse.

Je pensais au travail de la photographe Tana Hoban, à celui de l’illustrateur Hervé Tullet, aux photogrammes de Katie Couprie elle même, dans « Oh la vache! » ou dans « Tout un monde », bref, je pensais avant tout à des albums. Quand j’ai soumis l’idée à la bande du grand arbre, non seulement elles m’ont proposé plein de titres d’albums qui ne m’étaient pas venus à l’idée mais aussi des romans. Cette capacité qu’ont les arbronautes  à toujours me surprendre et à enrichir chaque proposition qui leur est faite m’émerveillera toujours.

Voilà donc notre sélection d’ouvrages qui montrent ou abordent les ombres et les reflets dans la littérature jeunesse.

Quand il fait nuit Akiko Miyakoshi.-Syros

Quand la nuit prend son habit de nuit et que la lumière des hommes s’infiltre dans son voile noir. Un album sublime sur le ressenti d’un petit lapin entre chien et loup. Chronique de Pépita et d’Alice

Jeu de reflets de Hervé Tullet, Panama, 2008 (maintenant édité par Phaidon)
Juste des formes en noir et un papier miroir dans cet album cartonné. Pour jouer avec les lumières et les reflets. Chronique de Sophie

Les aventuriers du soir Anne Brouillard Éditions des éléphants : quand le soir arrive sur le jardin et la maison, l’atmosphère change. Un album entre lumière et ombres pour mieux saisir la tombée du soir

Chronique de Céline, de Sophie  de Chloé et de pépita

Le noir Lemony Snicket Jon Klassen Milan : Un album très réussi pour apprivoiser le noir et s’en faire un ami. Chronique de Bouma et de pépita

L’heure bleue d’Isabelle Simler. Editions courtes et longues, 2015
Un instant seulement, juste cet entre-deux avant la nuit où la lune éclaire de son halo la nature qui s’endort.
Ombre du jour, lumière de la nuit, émouvant moment paisible et merveilleux.

Chronique  de Bouma, de Sophie de Chloé et d’Alice

Tam tam boum boum de Kim Jong-do
Quand les ombres prennent vie le temps d’une ronde sous la lune pour le plus grand plaisir des petits curieux. Chronique de Bouma

Nuit de Rêve de Laurent Moreau
Imaginez quel territoire devient votre chambre une fois la lumière éteinte…. et observez.

Chronique de Bouma

nuit de reveDans le noir de John Rocco
Un classique de la littérature jeunesse américaine qui fait passer une panne d’électricité pour un spectacle de magie. Chronique de Chloé et de Bouma

dans le noir

 

Le petit curieux de Édouard Manceau, Milan, 2014
Un album qui invite à regarder le monde différemment. Parfois rien de mieux qu’un miroir comme la couverture qui reflète ce qui nous entoure. Chronique de Sophie

 

Tant que nous sommes vivants Anne-laure Bondoux Gallimard jeunesse : Un roman qui prend très rapidement des allures de conte initiatique où le noir et le blanc, l’ombre et la lumière se disputent tout simplement la vie. Chronique de Bouma, de Sophie et de pépita

Le voleur d’ombres de Marc Levy, Robert Laffont

Le voleur d’ombres a une capacité, celle d’emprunter les ombres des personnes qu’il approche et pouvoir, en dialoguant avec elles, découvrir ce qui les fait souffrir. Une réflexion sur les stades de la vie et sur ce qui fait le sel de notre existence : l’Amour et l’Amitié !

Chronique de Céline

Drôles d’oiseaux

Brrrr ! Le froid est là..
Mais dans les branches de notre grand arbre, nous avons pris soin de poser çà et là nos nichoirs et cabanes à oiseaux pour que bien blottis au creux de nos ramifications, nos petits amis restent bien au chaud en attendant le printemps. 

Pour accompagner ces 3 longs mois d’hiver, nous leur avons préparé une sélection d’ouvrages où il est question de Drôles d’oiseaux !

Dans la cabane à oiseaux de Pépita :

Le lion et l’oiseau de Marianne Dubuc. Éditions La Pastèque, 2013

Une histoire magnifique d’amitié entre un lion et un oiseau qui me magnétise toujours autant par ses silences, sa sensibilité et la beauté des illustrations.

Son avis complet

.

Gipsy de Marie-France Chevron et Mathilde Magnan. Éditions Courtes et longues, 2014

Gipsy, c’est une pie recueillie par Manu, enfant gitan. Ils vont partager leur bien le plus précieux : la liberté. Un album aux illustrations splendides !

Son avis complet

.

Maman est un oiseau d’Anne loyer et Leïla Brient. Bulles de savon, 2015

Difficile pour une petite fille d’assumer le métier si différent de sa maman…beaucoup de sensibilité dans ces pages et un regard très juste sur l’enfance.

Son avis complet,

celui de Bouma, celui d’Alice

et la lecture d’enfants A l’ombre du grand arbre

.

Petites choses par C’est magnifique

Petites choses est une application numérique magnifique, pleine de surprises, de poésie et de tendresse : coup de cœur ! On comprend dès le début qu’il s’agit de trouver les clés de la cage de l’oiseau pour le délivrer…

Son avis complet

.

.
Dans le nichoir de Chlop

Mon oiseau de Christian Demilly et  Marlène Astrie. Grasset jeunesse, 2014

A travers la relation qu’il entretien avec son oiseau le narrateur nous parle d’amitié et de liberté.

Son avis complet

.

Les petits oiseaux de Susumi Shingu. Gallimard giboulées, 2006

Un bel album sans texte dans le quel les pages de calque évoquent le bruissement d’aile des mésanges.

Son avis complet

.
.

Drôle d’oiseau de Jennifer Yerkes. MeMo, 2011

C’est l’histoire d’un oiseau tellement blanc qu’il en est presque invisible. Pas facile d’entrer en relation avec les autres quand on est à peine perceptible.

Son avis complet

.

Touït touït d’Olivier Douzou. Rouergue, 2014
Un petit vers qui sort de son trou, un oiseau qui le croquerait bien, et le jeu de coucou s’installe.

Son avis complet

.

.

Dans la cage des Lutines

Grand Corbeau de Béatrice Fontanel et Antoine Guilloppé. Sarbacane, 2014.

Drôle d’oiseau ? Ce n’est pas vraiment le cas avec ce corbeau qui n’a pas le moral. On s’envole pourtant avec lui dans une histoire très poétique où la neige semble tout envelopper.

Leur avis complet

.Dans le nid douillet de Bouma :

Le Bonhomme et l’Oiseau d’Alice Brière-Hacquet et Clothilde Perrin. Père Castor, 2014

Les auteurs nous livrent la belle rencontre improbable d’un oiseau cherchant le printemps et d’un bonhomme de neige avec poésie et tendresse.

Son avis complet

.

L’oeil du pigeon de Séverine Vidal et Guillaume Plantevin. Sarbacane, 2013.

On croit que le destin réunit les amoureux. Et si celui-ci prenait la forme d’un volatile et vous livrait sa version des faits ? Une histoire inventive pleine de jeux de mots et de malice.

Son avis complet

.

Chut ! On a un plan ! de Chris Haughton. Thierry Magnier, 2014.

Une partie de chasse se transforme en un petit condensé d’humour et de bonne humeur sous la plume si reconnaissable de Haughton. Prix des Incorruptibles 2015/2016, Catégorie Maternelle.

Son avis complet

.

Sous les ailes de Colette :

Petites graines d’Emile Jadoul et Catherine Pineur. Pastel, 2012

Un petit album aussi doux que le plumage d’un oisillon pour découvrir une très belle histoire d’amitié entre un petit garçon qui va bientôt devenir frère et un petit oiseau qui va bientôt devenir père.

Son avis complet

.

Dans le coin d’un abri chez Alice :

Un jour il m’arrivera un truc extraordinaire de Gilles Abier. La joie de lire, 2016

Elias est destiné a faire des trucs extraordinaire, il en est convaincu ! Alors le jour où des plumes commencent à pousser sur son corps, que son nez s’allonge en forme de bec, il en est sûr, un jour, il volera !

Son avis complet et

celui de Pépita

.

Le domaine de Jo Witek. Actes Sud, 2016

Gabriel passionné de nature et d’ornithologie débarque bien malgré lui dans une demeure bourgeoise où il ne se sent pas à sa place. Jusqu’à ce que débarque, la belle Eleonore…

Son avis complet,

celui de Pepita

et la lecture commune A l’ombre du grand arbre

.

Le pigeon qui voulait être un canard de Lili et Soledad Bravi. Bayard jeunesse, 2016

Pauvre oiseau qui aimerait être aimé de tous, Gédéon le pigeon  trouve de drôles de palmes qui le feront ressembler à un canard, vous savez ces palmipèdes que tout le monde nourrit dans le bassin du parc...

Son avis complet

.

Sous les ailes de Sophie :

Dis-moi, l’oiseau… de Alice Brière-Haquet et Claire Garralon. Thierry Magnier, 2013

L’oiseau peut-être symbole de douceur et de liberté. Celui de cette histoire ne s’en sortira peut-être pas si bien car le chat guette !

Son avis complet

.

Isabelle Simler - L'oiseau du sommeil.

L’oiseau du sommeil de Isabelle Simler. Éditions Courtes et Longues, 2016

Le sommeil est aussi doux qu’un oiseau. Dans cet album, c’est avec lui et leur équipement bien particulier que les enfants pourront plonger au cœur des rêves.

L’avis d’Alice

L’avis de Bouma sur un autre album volatil de cette auteure/illustratrice

.

 

Crédits photos @Pepita Melimelo de livres

@Alireauxpaysdesmerveilles