Et si on leur parlait écologie !

Planète en danger, protection de la nature, pollution, recyclage, catastrophes naturelles, développement durable, protection des espèces, … autant de thèmes forts pour une riche sélection thématique qui invite à la prise de conscience et à la nécessité d’agir devant la fragilité de notre monde.

 

>>>>Pépita nous parle de nature :

Sirius de Stéphane Servant. Le Rouergue, collection Epik. 2016.

Un roman qui fait réfléchir sur notre rapport à la nature et à l’animal avec sensibilité et humanité. 

.

.

Son avis complet

.

Une île de Fanny Michaëlis. Editions Thierry Magnier. 2015.

Une fable écologique aux accents tragiques mais pleins d’espoirs sur notre relation aux autres et à la nature.

Son avis complet

.

Le dernier arbre d’Ingrid Chabbert & Guridi. Editions Frimousse.2015.

.

Rien de tel qu’une prise de conscience écologique quand il s’agit de sauver le dernier arbre.

.

Son avis complet

 

.

>>>>Colette veut sauver la terre :

Demain entre tes mains de Cyril Dion et Pierre Rabhi, Actes Sud . 2017.

Un coup de cœur absolu  entre le livre de philosophie, le livre d’art et le manifeste politique à hauteur d’enfants.

.

L’avis de Pépita

.

.

Le doudou des camions poubelles d’Ati,Thierry Magnier. 2006.

Un album photographique largement plébiscité par les plus jeunes et qui permet d’expliquer clairement le parcours de nos ordures ( et comment le recyclage n’est qu’un leurre…) !

.

.

Wangari Maathai la femme qui plante des millions d’arbres d’Aurelia Fronty et Franck Prévôt, Rue du monde. 2011.

Un album de la superbe collection Grands portraits chez Rue du monde qui nous permet de découvrir une femme engagée : au Kenya, elle s’est opposée à la déforestation et a planté des millions d’arbres, une action courageuse qui lui a valu le Prix Nobel de la >>Paix en 2004.

.

>>>>Dans son tiroir, Céline prend soin de nos ressources :

Docteur Grenouille au secours de l’étang, Matsuoka Tatsuhide, Picquier jeunesse. 2015

Quand l’étang vert est asséché, Docteur Grenouille ne fait ni une, ni deux : il part à la rescousse des habitants de l’étang en danger. mais face à un désastre de cette ampleur, il faut mettre chacun à contribution. Sous la forme d’une histoire drôle et pleine de suspens, avec un charme tout japonais, cet album nous fait découvrir de façon presque documentaire le fragile écosystème d’un étang et aborde les catastrophes naturelles qui découlent des perturbations climatiques.

Son avis complet

.

L’homme qui dessinait des arbres, Frédérick Mansot, Actes Sud .

Aaaaahhh… nos chers grands arbres ! Un hymne à la beauté et à la force de la nature, à travers une balade artistique dans les arbres. Le très grand format de l’album met en valeur la beauté des illustrations.

.

Son avis complet

 

Le jour où les ogres on cessé de manger des enfants de Coline Pierré et Loïc Froissard, Le Rouergue. 2018.

Il faut se rendre à l’évidence : bientôt, la planète n’aura plus les ressources de nourrir la plus riche partie de ses habitants en chair fraîche. Et il faudra bien faire autrement. Comment ? C’est pourtant plus facile que vous ne l’imaginez. Regardez les ogres, ils ont bien arrêté de manger des enfants. Et voici comment…

Son avis complet

Et celui de Pépita

>>>>Aurélie prend soin de notre planète :

Ma planète change de Jimi Lee, Mineditions. 2013.

Livre sans texte et livre-objet. Cet ouvrage cartonné avec un trou en son centre permet de parler d’écologie à tout âge.

 

Son avis complet

.

 

Voyage à Poubelle-Plage d’Elisabeth Brami, Seuil jeunesse.2006.

Un livre que j’ai longtemps utilisé lorsque je faisais des accueils de classe. Cet album poétique est tout en contraste…

 

Son avis complet

 

 

Y’a plus de papier de Céline Claire, Les p’tits braques. 2016.

Un album humoristique sur la déforestation…

 

Son avis complet

.

.

Quand nous aurons mangé la planète d’Alain Serres, Rue du monde. 2009.

Un album sur les ressources de la planète qui s’épuisent ( forêts, océans) et sur notre action néfaste sur notre environnement. Comment expliquer simplement aux enfants le monde qui les attend si nous ne réagissons pas.

 

 

Des couleurs pour demain de Coralie Saudo et Nicole Stinelaar, Bilboquet. 2009

C’est un livre illustré avec des galets sur le changement climatique…

 

Son avis complet

.

>>>>Alice lutte contre les catastrophes :

Bleu toxique de Christophe Léon, Seuil. 2010.

Deux nouvelles sur deux catastrophes industrielles  historiquement vraies, comme une sonnette d’alarme et un appel à ne pas oublier.

Une critique écologique et sociale mais en gardant tout de même une touche d’espoir.

Son avis complet

.

La divergence des icebergs : ou comment les ours apprirent à nager de J.P. Basello et Aline Deguen, Thierry Magnier. 2017.

Une belle histoire d’amour avec, en filigrane, un questionnement sur le réchauffement de la planète et la fonte des glaces.

Son avis complet

Et celui de Pépita

.

Les pluies de Vincent Villeminot, Fleurus. 2016.

Emportés par les flots de huit mois de pluie sans interruptions, les épreuves vont se succéder pour Kosh et Lou, deux ados qui tentent de survivre. 

Un roman apocalyptique complètement crédible et touchant.

.

Son avis complet

.

Les groneuneux de Michaël Escoffier et Julia Weber. Frimousse. 2016

Planète de déchets, aliments en conserve, consommation à outrance, nuages toxiques et sacs plastiques. .. vous l’aurez compris,chez les groneuneux on manie la satire et la caricature pour mieux interpeller les consciences ! Et ca marche !

Son avis complet

.

>>>>Qu’elle soit liquide ou de glace,  Littérature enfantine surveille l’eau :

Petit à petit d’ Emilie Vast, MeMo. 2013.

Deux par deux, du plus petit au plus grands, les animaux grimpent tour à tour sur une ligne qui traverse la page. Où vont-ils? De quoi se protègent-ils? Petit à petit, à l’avant plan, l’eau monte…

Son avis complet

 

Deux manchots sur un glaçon  de Jean Leroy, Sylvain Diez, Kaléidoscope .2015.

Ils sont bien tranquilles, ces deux manchots sur leur petit bout de banquise. Mais, crac, un bateau qui passe trop près coupe un bout de glace. Puis c’est un sous-marin qui ampute de nouveau l’îlot. Restera-t-il assez de place pour eux ?

Son avis complet

.

>>>>Un Petit Bout de Bib(liothèque) explique aux enfants pourquoi les hommes ont besoin de la nature, pourquoi il faut la protéger :

La Complainte de Gecko : un conte de Bali de Marie Brignon eet Elodie Nouhen,
Didier Jeunesse, 2017

Un conte venu d’Afrique qui montre aux enfants les bienfaits de la pluie sur l’environnement et sa nécessité à faire vivre le monde animal.

Son avis complet.

 

 

Une forêt de Marc Cantin, Circonflexe, 2013.

Un album qui reste malgré les années une pépite pour expliquer aux enfants le principe de la déforestation et le besoin de replanter.

.

Son avis complet.

.

 

Zébulon  et la Pluie d’Alice Brière-Haquet, Olivier Philipponneau et Raphaële Enjary, MeMo, 2016.

Toujours pour comprendre le cycle de l’eau et son impact sur notre vie. Une jolie façon d’initier les enfants aux causes environnementales.

 

Son avis complet.

.

>>>>Sophie rappelle qu’il faut protéger les océans :

Océano de Anouck Boisrobert et Louis Rigaud, Hélium, 2013

Dans ce magnifique pop-up, on apprécie les beautés de la nature marine sans oublier de signaler les désastres qui peuvent la mettre en péril.

Son avis complet.

.

.

Où est l’étoile de mer ? de Barroux, Kaléidoscope, 2016.

Cet album est un livre-jeu où il faut retrouver, entre autres, une étoile de mer qui se cache dans les illustrations. Pas besoin de texte ici pour montrer les déchets que la mer entasse et qui vont progressivement prendre toute la place !

Son avis complet.

 

 

Tous ces trésors de la Terre sont a vous les enfants ! Et grâce à cette sélection, nous espérons que vous aurez mesuré la conscience d’en prendre soin !

On compte sur vous !

C’est du propre !

Grand nettoyage de printemps ! On lave, on frotte et on astique tout un tas de trucs dégoûtants ! Du nettoyage, il en est question dans tout un tas d’albums pour enfants, et même dans quelques romans. Allez, on passe nos histoires à la machine, au bain, on essore et on fait sécher !

 

Nous, pas propres ? Didier Levy et Vanessa Hié.
Tourbillon

nous pas propresSnif..snif… Quelquechose  par ici ne sent pas bon… Ne serait-ce pas le doudou de Lino ? Il va bien falloir le laver. Et comme Lino ne se sépare pas de son doudou, il va passer au bain aussi. Une histoire drôle et très tendre, joliment illustrée par Vanessa Hié.

En lire plus ici

_______________________

Comment bien laver son mammouth laineux,

Michelle Robinson et Kate Hindley
Milan Jeunesse. 2013

Enfin un manuel bien pratique de la vie quotidienne. Pour répondre à cette question que vous vous posez tous les jours, le déroulé clair et détaillé de la marche à suivre, schémas à l’appui. C’est sacrément drôle, astucieux et décalé.

A découvrir ici ou

 

_______________________

Le bain de Pascale Bougeault. Ecole des Loisirs

http://1.bp.blogspot.com/-WkQBIEI6hoM/Uk80mi2zAEI/AAAAAAAAF1A/mSNUx4Uh_4c/s1600/Bougeault-Pascale-Le-Bain-Livre-893931177_ML.jpg

 

Un album qui nous emporte au Japon pour nous faire découvrir les bains japonais.

 

A découvrir chez les lutines

_______________________

Jour de lessive de Christian Bruel

Tendez un drap, passez de l’autre côté et trouvez un tout autre monde…
Un album déjà réédité trois fois et qui fait partie pour moi des pépites de l’édition jeunesse.

A découvrir chez Bouma

 

_______________________

Fanfantôme de Charlotte Sjöstrand à L’école des loisirs

fanfantome.gif

Voilà l’histoire d’un petit fantôme qui tarde un peu trop avant d’aller faire pipi. Heureusement, Fantômama veille et hop, un petit tour à la machine et tout va mieux !

A découvrir chez Sophie LJ

 

_______________________

Qu’est-ce que je lave ? de Mélanie Combes chez Tourbillon

qu-est-ce-que-je-lave.gifCet album pour le bain rendra le moment du lavage ludique et amusant avec une petite roue qui indique quelles parties du corps laver.

 

A découvrir ici

_______________________

La porte ! de Michel Van Zeveren

Pastel, 2008.

Mais c’est pas possible ! Il n’y a donc pas moyen de se laver tranquille dans cette maison. LA PORTE, je vous dis ! Un adorable, drôlatique, réjouissant album sans texte pour ceux qui aimeraient bien avoir enfin un peu d’intimité pour se laver. Non mais !

A découvrir dans le Tiroir et sur littérature enfantine 

.

_______________________

Le Bain de Berk de Julien Béziat.
Pastel, 2016
.
.
Oups ! Doudou a glissé du bord de la baignoire jusque dans le bain ! Vite, ses amis Drago le dragon,  Poulp le poulpe, Aspiro l’éléphant et Trouillette la tortue tentent de lui venir en aide. Que d’aventures pour ces jouets peu téméraires !
.
.

_______________________

Cracra Noël de Jean Maubille
Pastel, 2014
De retour de sa tournée, après être passé dans toutes les cheminées,  le père noel est un peu cracra, alors avant de recevoir ses cadeaux de la part des lutins, rien ne vaut un bon bain !
.
A découvrir au pays d’Alice
.

_______________________

 Le pigeon à besoin d’un bon bain de Mo Willems,
Kaléidoscope
 le_pigeon_a_besoin_d__un_bon_bain.jpgSale, le pigeon? Mais non voyons, n’importe quoi, d’ailleurs il a pris un bain il y a seulement, heu, bon, il ne sait plus mais sans doute pas longtemps. Et puis l’eau est trop chaude. Ou trop froide. Ou trop profonde. Bref, il veut pas se baigner, na!
.
.
.
.
A découvrir sur littérature enfantine.
 _______________________
Guili Lapin Mo Willems,
kaléidoscope.
guililapin.jpgC’est jour de lessive! Papa et Trixie se rendent à la laverie. la fillette s’amuse bien, pendant que son père remplit la machine. Mais, sur le chemin du retour, Trixie s’aperçoit de… Quelque chose!
.
.
.
.
.
A découvrir sur littérature enfantine

De la cave… au grenier

Deux lieux qui nous ramènent souvent à nos peurs, nos rêves ou nos joies enfantines. Qui n’a jamais éprouvé une certaine inquiétude à l’idée de pénétrer seul dans une cave obscure en craignant d’y déranger un rongeur ou une ombre tapie dans un coin ? Au contraire, avez-vous résisté à la tentation d’explorer un grenier encombré de cartons prometteurs, de jouets abandonnés et d’objets insolites, en rêvant d’y dénicher une lettre oubliée ou un précieux trésor ?

Nous vous proposons de partager quelques souvenirs d’enfance et des lectures sur ces lieux mystérieux.

Descendons d’abord à la cave… Entendez-vous la porte grincer ?

Dans la cave d’Un Petit Bout de Bib et de Méli-Mélo de livres :

Le Noir de Lemony Snicket et Jon Klassen. Milan.

Un coup de cœur pour cet album qui joue sur la peur du noir et des endroits sombres comme… la cave !

L’avis de Bouma et celui de Pépita.

Un souvenir de cave proposé par Pépita :

“Des caves, j’en ai connu plusieurs, des vraies et des moins vraies, j’entends par là celles vraiment creusées dans la roche et les autres, celles des sous-sols. Chez mes deux grands-mères, il y avait des vraies caves. Une sentant le vin avec plein de bocaux sur des étagères brinquebalantes et aux marches creusées en leur milieu, usées à cause des nombreux passages. Un jour, j’ai loupé une marche avec une bouteille de vin dans les mains, elle s’est fracassée, les morceaux de verre ont dégringolé, la lumière pas assez forte pour voir jusqu’où, le mur éclaboussé de rouge, j’ai eu la frayeur de ma vie ! J’ai mis du temps à accepter d’y retourner.
L’autre cave, c’est la même maison au grenier (à lire un peu plus loin) : une cave dans la roche, on y descendait par une échelle, le sol était sableux, pas d’étagères mais des trous dans la roche, on n’en voyait pas le fond ! De quoi stimuler l’imagination !”

 

***

Et que trouverons-nous dans les greniers ? Soufflons un peu sur la poussière…

Dans le grenier de A lire au Pays des Merveilles :

Ma fugue chez moi de Coline Pierré. Le Rouergue.

L’avis de Pépita et celui d’Alice.

Dans le grenier de Méli-Mélo de livres :

“Je me souviens de celui de la maison d’une de mes grands-mères. On y accédait par une porte donnant directement sur un escalier poussiéreux et qui craquait. L’odeur de renfermé était immédiate. On y montait en silence comme hors du temps. Même si on le connaissait, on avait toujours l’impression de le découvrir pour la première fois. Il nous semblait immense enfant ! Avez-vous remarqué combien la vision des lieux rétrécit en grandissant ? On avait interdiction d’y monter seuls car sur une des parties, le plancher s’effondrait : il fallait l’enjamber, on devinait le dessous, c’était grisant ! Il y avait là des objets entassés, des malles aux trésors, des toiles d’araignée, des souris et autres rongeurs, des choses dont on voyait à quoi elles servaient et d’autres pas du tout. On aimait interroger notre grand-mère à chaque fois. On connaissait les réponses, elle connaissait les questions, mais cela faisait partie du jeu. La lumière aussi était différente en plein jour et franchement, aucune envie de s’y aventurer en pleine nuit ! Il restera toujours mon premier grenier.”

Le monde de Yakatougris de Sandra Piquée et Laurent Simon. Nordsud.

L’avis de Pépita.

M. Wilson de Thomas Scotto. Escabelle.

L’avis de Pépita.

Dans le grenier du Tiroir à histoires :

Marco et Zélie :  trésor du grenier d’Arnaud Alméras et Robin. Amaterra.

L’avis de Bouma.

Dans le grenier de Un Petit Bout de Bib :

 

Wormworld Saga T. 1 de Daniel Lieske. Dupuis.

Et si au fond de votre grenier, vous découvriez un passage vers un autre monde… une bd fantastique qui vous entrainera dans une aventure palpitante.

L’avis de Bouma.

Dans le grenier des Lutines :

“Ah, cet accueillant grenier où je passais des heures à feuilleter des vieux magazines dans la chaleur étouffante de l’été sous les combles ! Après avoir vaillamment escaladé la grande échelle boiteuse qui menait à la mezzanine au-dessus du garage, je me calais dans une vieille chauffeuse pour lire des piles de Pif Gadget ou Picsou Magazine.”

Nora de Léa Mazé. La Gouttière.

Pour rêver, quoi de plus tranquille qu’un grenier ? Un refuge idéal pour Nora qui attend le retour de ses parents dans cette ferme isolée.

L’avis d’Adèle et celui de Bouma.

Sacrée souris de Rafaëlle Moussafir. Sarbacane.

La petite souris et sa tribu ont élu domicile dans un grenier pour construire un grand château de dents.

 

***

 

Comme il faut savoir tourner la page, je vous invite à présent à débarrasser tout ce qui nous encombre dans ces remises. C’est parti pour le vide-grenier !

Dans les cartons du blog de Chlopitille, A Lire au Pays des Merveilles et du Tiroir à Histoires :

Vide-grenier de Davide Calli et Marie Dorléans. Sarbacane.

Les avis de Chlop, Alice et Céline.

 

En route pour Londres !

Que diriez-vous d’une petite ballade en notre compagnie dans les rues de Londres ? Quelle soit victorienne, branchée, énigmatique, mystérieuse… ce sont les milles et unes facettes de cette ville incontournable que nous vous proposons de découvrir. 

Faites vos valises ! C’est parti !

Résultat de recherche d'images pour "drapeau anglais frise"

Dear Pépita, 

Londres : petit pop-up panoramique Illustré par Sarah McMenemy. Casterman

Une petit collection bien sympathique pour se familiariser avec une ville en relief ! Comme si on y était !

Son avis complet

.

 

London Panic ! de Marie Vermande-Lherm. Sarbacane. Collection Exprim’

.

Une histoire complètement loufoque d’une jeune fille en voyage à Londres dans des circonstances bizarres…

.

Son avis complet

et celui des Lutines

 

La lettre secrète (Hisse & Ho) d’Anne Loyer.Editions Bulles de savon.

Cette fois, c’est à Londres que les jumeaux ont accosté et là aussi, une énigme liée au cinéma est au rendez-vous !

Son avis complet

.

 

La fourmilière de Jenny Valentine. Ecole des loisirs, coll. Médium

Ce roman parmi les paumés de Londres ne tombe jamais dans le sordide mais s’attache avec beaucoup de délicatesse à décrire l’entraide et la solidarité entre ces personnages chaleureux et attachants. Une très belle découverte.

Son avis complet

et celui d’Alice et de Bouma

.

 

Dear Céline, 

 L’infortune de Kitty Grey de Mary Hooper. Editions Les grandes personnes.

Une plongée dans le Londres grouillant de l’époque Victorienne, sous la plume romanesque de Mary Hopper, digne héritière de Dickens.

Un roman tourbillonnant, émouvant, peuplé de personnages inoubliables.

.

Son avis complet

.

L’esprit de Lewis, Bertrand Santini et Lionel Richerand. Editions Soleil.

C’est dans un Londres brumeux mais splendide et plein de promesses que s’achève l’Acte 1 de L’esprit de Lewis, délicieuses BD empreinte de spiritisme et d’humour.

Chez Bertrand Santini et Lionel Richerand, les macchabées sont flamboyants et on tient avec la mort des conversations pleines d’esprit(s).

Son avis complet

.

Nina chez la Reine d’Angleterre, de Rutu Modan
Actes Sud Junior.

Oyez, oyez, invitation spéciale à Buckingham Palace, à la cour de son Altesse Royale d’Angleterre. Ne faites pas comme Nina, n’oubliez pas vos bonnes manières ! Une BD pimpante et délicieusement irrévérencieuse spécialement dédiées à ceux qui mangent comme des cochons

Son avis ici

.

Dear Bouma

London Mystery Club de Davide Cali et Yannick Robert. ABC Melody

Une enquête paranormale avec des héros attachants qui vous feront découvrir Londres sous un autre jour.

 

Son avis complet

.

Lock & Mori,  Tome 1 de Heather B.Petty. Hachette Roman.

Quand on revisite le roman d’Arthur Conan Doyle, on se glisse forcément dans les rues de la capitale anglo-saxonne. un début de série prenant qui donne envie de se plonger dans la suite.

.

Son avis complet

.

 

Lombres de China Miéville. Au diable Vauvert.

Un roman fantastique qui vous fera basculer dans un Londres inquiétant et mystérieux où une seule lettre peut tout changer.

.

Son avis complet

.

.

 

Roslend, tome 1  de Nathalie Somers. Didier jeunesse

La Seconde Guerre Mondiale n’a pas épargné la capitale britannique et dans cette série fantastico-historique, la ville tient lieu de personnage à part entière. A découvrir.

.

Son avis complet

.

La Pyramide des besoins humains de Caroline Solé. l’école des loisirs

Un premier roman qui vous conduira dans les rues de Londres avec son héro dans une dystopie pas si lointaine où un fugueur SDF devient une coqueluche de la télé-réalité.

.

La Lecture Commune réalisée à son sujet

.

Dear Sophie,

Un petit tour avec Mary Poppins de Hélène Druvert. Gautier Languereau

Une promenade à la Mary Poppins qui commence au cœur de Londres avant de faire le tour du monde, avec de belles illustrations en découpe laser.

.

Son avis complet

.

Douze minutes avant minuit de Christopher Edge. Flammarion

Voilà l’enquête de la jeune Pénélope sur des évènements mystérieux qui se produisent dans un hôpital psychiatrique londonien.

.

Son avis complet

.

 

Dear Alice,

 

Banksy et moi d’Elise Fontenaille. Le Rouergue

.

Un hommage à Banksy, le plus connu des méconnus artistes de street art anglais qui a souvent su donner vie aux murs londoniens.

.

Son avis complet

.

Le Fantôme de Sarah Fisher d’Agnès Laroche. Rageot

Dans une ambiance un peu gothique d’orphelinat d’Angleterre au XIXème siècle, une enquête fantastique  rondement mené où les mystères et  zones d’ombres nous garantissent un suspens absolu.

.

Son avis complet

.

Le dernier songe de Lord Scriven d’Eric Senabre. Didier jeunesse

Un duo d’enquêteurs dans la lignée directe de Sherlock Holmes et Dr Watson. On se régale des aventures de ces deux gentlemen, véritables espions, … à qui rien n’est épargné !

Son avis complet

et celui de Bouma

.

Dear Aurelie,

Les enquêtes d’Enola Holmes de Serena Blasco.Editions jungle.

L’adaptation BD très fraîche du roman de Nancy Springer vous fait passer du bon temps dans le Londres de la fin  XIXème siècle.

En bonus, on s’amuse à déchiffrer des codes secrets et à apprendre le langage caché des fleurs.

Son avis complet

et celui de Bouma

.

Dear Solectrice,

Aujourd’hui en Grande Bretagne : Jonty à Londres, de Natasha Farrant .Gallimard Jeunesse.

Un album docu-fiction à déplier pour découvrir des lieux mythiques de cette capitale et une belle aventure.

.

Son avis complet

.

.

Il ne vous reste plus qu’à savourer un thé avec quelques scones et le tour est joué ! 

Résultat de recherche d'images pour "drapeau anglais frise"

Un ours, des ours…

Pendant que les ours hibernent, nous on lit des histoires les concernant et ça ne manque pas !

Le livre qui a inspiré cette sélection, c’est l’album de poèmes Un ours, des ours de François David publié chez Sarbacane. Dans cet album, on retrouve une trentaine de poèmes de François David, chacun mis en image par un illustrateur différent. Francesco Pittau,Gilbert Legrand, Élisa Géhin, Fanny Ducassé, Ilya Green, Julia Wauters… et j’en passe ! Que de beaux noms et de styles différents pour faire honneur aux ours.

Pour en savoir plus sur cette collaboration, nous avons interrogé l’auteur François David et l’éditrice Emmanuelle Beulque sur la création de cet album.

François David - Un ours, des ours.

Pourquoi avoir choisi de faire ce recueil de poèmes illustrés sur cet animal ?

E. B. : Nous partons toujours du texte, que nous valorisons toujours et qui ne doit pas être un pré-texte à la belle image. Mais pour ce collectif, pour une fois, nous avons voulu au contraire privilégier dans un premier temps l’image et ainsi, donner carte blanche aux illustrateurs et artistes, sur un thème et un format communs, mais sans aucune autre directive de ton, de style, ou de représentation.

F. D. : L’ours est un animal légendaire, particulièrement apprécié des enfants. Il était considéré autrefois comme « Le Roi des animaux ». Et il a été si souvent représenté dans des ouvrages, c’est un personnage privilégié de livres pour enfants. C’est une belle idée de lui consacrer un tel ouvrage.

Comment s’est fait le choix des illustrateurs ?

E. B. : Nous avions déjà eu 32 x 3 illustrateurs (96 !) différents pour les trois premiers collectifs. Il s’agissait d’en trouver 32 encore, donc pas tellement des anciens, plutôt des nouveaux talents venus de l’illustration essentiellement, et un peu de la BD aussi.

F. D. : J’ai été particulièrement heureux de travailler sur des illustrations aussi belles. Et j’ai eu grand plaisir à retrouver, parmi les artistes, Henri Galeron que j’apprécie tant et avec qui j’ai eu la chance de faire une dizaine de livres.

Comment s’est fait la collaboration auteur/illustrateurs : d’abord le texte puis l’illustration ou l’inverse ?

E. B. : Pas de textes ni de recueil au départ, donc ! Comme pour les trois autres collectifs déjà publiés sur le même principe (thèmes : l’éléphant, puis le loup et la cabane), il s’agissait de célébrer la diversité des styles, des techniques, la liberté créative de chacun. Ensuite, j’ai demandé à François d’écrire un poème, tout aussi librement, inspiré par chacune des images.

F. D. : Pour donner une unité à ces livres, Emmanuelle et Frédéric m’ont demandé d’écrire le texte de ces quatre ouvrages dont chaque page est illustrée par un(e) artiste différent(e).  En dehors de ces quatre albums, j’ai écrit une quinzaine d’autres ouvrages en partant de l’illustration. J’aime écrire ainsi tout particulièrement. Cela contribue vraiment à déclencher l’inspiration. C’est émouvant aussi de placer ses mots sur des images. En essayant  d’être en harmonie avec la composition de chaque illustratrice et chaque illustrateur, mais en veillant à ne pas être pour autant redondant. L’idéal est qu’il y ait une vraie et fine correspondance entre chaque image, en sa singularité, et le texte.

 

Il ne nous reste plus qu’à vous inviter chaudement à découvrir ce livre de poèmes pour la beauté de ses textes et celle de ses grandes illustrations !

Et maintenant, laissons la place à plein d’autres histoires d’ours…

 

*****

La chasse à l’ours – Michael Rosen et Helen Oxenbury – Kaléidoscope

Michael Rosen et Helen Oxenbury - .Pour frissonner de plaisir en scandant le refrain et les onomatopées de ce merveilleux album.

Retrouvez les avis de Solectrice, Chlop, Pépita et Aurélie.

*****

Ushi – François Roca et Frédéric Bernard – Albin Michel

Frédéric Bernard et François Roca - .

Une belle épopée pour apprivoiser l’Esprit d’un ours polaire.

Retrouvez l’avis de Solectrice.

*****

Le jardin des ours – Fanny Ducassé – Thierry Magnier

Fanny Ducassé - Le jardin des ours.

Un album pour cultiver avec poésie et tendresse les souvenirs de ceux qui nous sont chers…

Retrouvez les avis de Céline du Flacon, Céline du Tiroir, Pépita et Sophie.

*****

“L’ours-lumière” dans le recueil Récits extraordinaires – Jean-François Chabas – L’école des loisirs

Jean-François Chabas - Récits extraordinaires.

Trois aventures où les jeunes héros grandissent : la première découvre que la peur est pire qu’un poison; le second, que l’intelligence ne rime pas nécessairement avec bienveillance ; le troisième qui nous intéresse ici, qu’on ne peut être sage si on n’a pas vécu (même s’il vaut toujours mieux écouter ses parents !)…

Retrouvez les avis de Céline du Flacon et Pépita.

*****

Boucle d’ours – Stéphane Servant et Laetitia Le Saux – Didier jeunesse

Stéphane Servant et Laëtitia Le Saux - Boucle d'ours.

Un INDISPENSABLE ! Un conte détourné qui, avec beaucoup d’humour, met à mal les préjugés sexistes.

Retrouvez les avis de Alice, Sophie et Bouma.

*****

Tout au bord – Agnès de Lestrade et Valerie Docampo – Alice éditions

Valeria Docampo et Agnès de Lestrade - Tout au bord.

Un ours philosophe qui nous transporte vers un peu plus de poésie, de délicatesse, pour un véritable moment de plaisir.

Retrouvez l’avis de Alice.

*****

L’Ours qui jouait du piano – David Litchfield – Belin jeunesse

David Litchfield - L'ours qui jouait du piano.

vec de superbes illustrations et une douceur infinie, découvrez le parcours d’un ours hors du commun dans le monde des hommes.

Retrouvez l’avis de Bouma.

*****

La Soupe des trois ours – Cecil Kim – Âne Baté

Cecil Kim et Mique Moriuchi - La soupe des trois ours.

Un album qui revisite le conte Boucle d’Or dans une version rythmée par le chiffre 3, colorée comme l’automne et malicieuse comme l’héroïne de l’histoire originale même si ici elle ne montre pas le bout de son nez.

Retrouvez l’avis de Bouma.

*****

Les quatre saisons d’un ours – Katharine McEwen – Circonflexe

Katharine McEwen - Les quatres saisons d'un ours.

Un texte simple et chaleureux pour découvrir le cycle de vie d’un ours au fil des saisons.

Retrouvez l’avis de Bouma.

*****

Premier matin – Fleur Oury – Les fourmis rouges

premier_matin_oury_fourmis_rouges.jpg

Pas toujours facile le premier trajet vers l’école. Mais avec de l’attention et de l’empathie, tout se passe bien.

Retrouvez les avis de Chlop et Bouma.

*****

Lièvre et ours sous la neige – Emily Gravett – Kaléidoscope

Emily Gravett - Lièvre et ours sous la neige.

Une belle journée neigeuse, voilà de quoi faire la joie des deux compères. Mais alors que Lièvre semble se régaler, Ours, lui n’a pas l’air ravi ravi.

Retrouvez les avis de Chlop et Bouma.

*****

La pomme rouge – Kazuo Iwamura – L’école des loisirs

Kazuo Iwamura - La pomme rouge.

Une histoire de gourmandise en randonnée dans la quelle une fillette, un ours, un écureuil et un lapin dévalent la colline à la poursuite d’une pomme qui roule, roule devant eux.

Retrouvez les avis de Chlop et Sophie.

*****

Un conte de Petit Ours – Anthony Browne – Kaléidoscope

un_conte_de_petit_ours.gif

Petit Ours, serin, se promène dans l’univers des contes. Armé de son crayon magique et d’une belle imagination, il va à la rencontres des personnages emblématiques des histoires pour enfants.

Retrouvez les avis de Chlop et Bouma.

*****

Bjorn : 6 histoires d’ours – Delphine Perret – Les fourmis rouges

Delphine Perret - Björn - Six histoires d'ours.

Un peu poète, un peu philosophe, Björn vous invite à la sobriété heureuse. Six aventures pleines d’humour et de bon sens dans la vie de Björn et ses copains de la forêt. Un chef d’œuvre, en toute simplicité !

Retrouvez les avis de Céline du Tiroir et Pépita.

Björn et le vaste monde – Delphine Perret – Les fourmis rouges

Delphine Perret - Björn et le vaste monde.

Pour notre plus grand plaisir, revoilà Björn le bienheureux, dans de nouvelles aventures. Cueillir les plaisirs simples de la vie, telle est la philosophie de Björn, à laquelle on souscrit !

Retrouvez les avis de Céline du Tiroir et Pépita.

*****

Mathilde et l’ours – Jan Ormerod et Freya Blackwood – Officina libraria

Jan Ormerod - Mathilde et l'ours.

Voilà un ours sacrément bien léché. Tendre, prévenant, raisonnable. Avec même un petit côté fée du logis. Un ours comme ça, on en voudrait un chez soi, et nous voilà donc un peu jaloux de cette coquine de Mathilde…

Retrouvez l’avis de Céline du Tiroir.

*****

Un ours, of course – Alice Zeniter, Lawrence Williams et Julie Colombet – Actes sud junior

Alice Zeniter et Lawrence Williams - Un ours, of course !. 1 CD audio

Si vous croyez que c’est facile, aussi, d’être un ours, une terreur des forêt… Venez donc écouter ce conte sacrément rigolo sur un ours en quête d’identité et de l’ourse sœur. Un régal délicieusement mis en musique et en dessins.

Retrouvez l’avis de Céline du Tiroir.

*****

Pendant qu’il dort – Iyano Imai – Mijade

Ayano Imai - Pendant qu'il dort....

Un ours avec un chapeau quelque peu envahi par des oiseaux : il pense être heureux quand ils partent enfin mais finalement c’était sympa d’être plusieurs.

Retrouvez l’avis de Céline du Tiroir.

*****

Je veux mon chapeau – Jon Klassen – Milan

Jon Klassen - Je veux mon chapeau.

Une histoire absurde d’un ours qui cherche son objet fétiche.

Retrouvez l’avis de Céline du Tiroir.

*****

Comment ne pas se faire manger par les ours – Michelle Robinson et David Roberts – Scholastic

http://mireillebertrand.com/wp-content/uploads/2016/05/C1_Comment-ne-pas-se-faire-manger-par-les-ours.jpg

Une histoire drôle sous la forme d’un manuel de survie. Nos petits explorateurs ont toujours de bonnes idées pour s’extirper de toutes les situations !

Retrouvez l’avis de Aurélie.

*****

Lili et l’ours – Raymond Briggs – Grasset jeunesse

Raymond Briggs - Lili et l'ours.

Un beau conte d’hiver, où toute la féérie de l’enfance nous transporte avec Lili dans cette étonnante aventure, entre le rêve et la magie… et pourtant si réelle. Un grand album magnifique.

Retrouvez l’avis de Céline du Tiroir.

*****