La littérature jeunesse dans la petite lucarne

S’il y a bien une chose dont on est convaincues, à l’ombre du grand arbre, c’est qu’il n’y a rien de tel que de partager un moment de lecture avec son enfant. C’est avant tout un grand moment de plaisir partagé mais aussi un soutien de poids pour tous les apprentissages (on ne va pas vous faire la liste de tout le bénéfice de la lecture dans le développement de l’enfant, on parie que vous êtes déjà convaincus de cela).

Évidemment, en ce qui concerne les écrans, on est plus mitigées.  Nous connaissons les problèmes de concentration, de sommeil ou autre, liés à une fréquentation excessive des écrans, notamment chez les plus jeunes.

Alors, faudrait-il brûler les télés? Sans doute pas, mais en limiter l’accès et, au passage, privilégier le meilleur de la production. De nombreux dessins-animés ou films d’animation de grande qualité sortent chaque année.
Aujourd’hui, nous avons choisi de vous présenter ceux qui sont issus d’une œuvre littéraire.

De quoi occuper agréablement les dimanches d’hiver.

Les albums filmés de l’école des loisirs. Présentés ici par Pépita et  ici par l’atelier de cœur.

Une bien belle idée et fort réussie dans la réalisation que de filmer les incontournables albums de l’école des loisirs, comme si on racontait l’histoire en tournant les pages.

Ernest et Célestine, version grand écran d’abord, avec la très belle adaptation de Daniel Pennac, présentés ici par Pépita

Mais aussi l’adaptation plus récente pour le petit écran, visible dans l’émission Les Zouzous. Cette série est bien plus proche des albums de Gabrielle Vincent, on y retrouve l’ambiance si chaleureuse des livres et la très grande affection qui lie ce grand ours à cette petite souris.

Sur les Zouzous toujours, une série vraiment réussie et étonnante, Yetili, dans la quelle un yéti raconte à deux petites souris des albums jeunesses. Classiques ou perles rares, les livres sont toujours bien choisis et les réactions et commentaires des souriceaux sont toujours bien vus.

Un peu dans le même esprit, La cabane à histoire met en scène des enfants qui lisent, là encore des albums que l’on peut ensuite retrouver en librairie.

Enfin, indémodable mais qui a toujours autant de succès, les histoires du père castor semblent traverser les temps sans prendre une ride.

Nous savons aussi que la série de petits romans Chien pourri sera bientôt adaptée pour le petit écran, de même que les albums Émile, nous sommes impatientes de les découvrir à la télévision.
Et vous, quels sont vos dessins animés préférés, issus de la littérature jeunesse?

 

 

On the road, nos coups de coeur de vacances…

Chaque été,  l’arbronaute profite des beaux jours pour prendre la poudre d’escampette et un bon bol d’air. Mais où que l’arbronaute se rende, son œil s’arrête sur la vitrine d’une librairie. C’est une vérité imparable : où qu’elle soit, l’arbronaute se pâme devant les couvertures bariolées de livres enchantés, qui sont pour elle autant de promesses d’autres poudres d’escampette, d’autres bons bols d’air à goulûment avaler ! Alors comme l’arbronaute est résolument généreuse, elle souhaite partager son trésor, son préciiiiiieux trésor avec vous.

 

Map And Compass by gnokii

 

La collectionneuse de papillon, qui a filé sur les routes tortueuses du Portugal, a succombé au charme mystérieux de la plus ancienne librairie du monde, la livraria Bertrand de Lisbonne. Et c’est là, entre les rayonnages de bois noir qu’elle découvrit un petit album sans texte absolument magnifique : O Regresso de Natalia Chernysheva.

 

Map And Compass by gnokii

 

Pépita et son Méli-Mélo de livres a filé sur les routes anglaises, et plus particulièrement au Pays de Galles. Le fait de rouler à gauche ne l’a pas empêchée de trouver les chemins qui mènent vers les livres. Entre les visites de jardins somptueux, de musées envoûtants et de haltes cream tea et autres, sans oublier quelques gouttes de pluie, des livres croisés plusieurs fois sur sa route lui ont fait un tel clin d’œil qu’elle n’a pas pu résister à se les procurer. En voici deux et même un petit article qui leur est consacré.

 

Map And Compass by gnokii

 

Aurélie d’Atelier de cœurs est restée en France pour ses vacances mais a bien aimé Mon imagier de Bretagne.  Un imagier humoristique où l’on retrouve les caractéristiques de la région. Ce week-end, des amis revenant du Canada ont offert un livre à son fils : Comment ne pas se faire manger par les ours.  Un livre à interaction à découvrir dans un article.

 

Map And Compass by gnokii

 

Les Lutines sont parties en Russie et dans leur périple, elles ont rencontré des héros familiers aux noms étrangement orthographiés…

Pour finir, on a rapporté un petit conte russe « Coroka-beloboka » (la pie grièche) joliment illustré.

                                 

Découvrez d’autres titres en alphabet cyrillique dans ce petit article.

 

Map And Compass by gnokii

 

Sophie, quant à elle, a parcouru les librairies d’ouest en est. C’est ainsi qu’elle a découvert la toute nouvelle librairie rennaise La nuit des temps et qu’elle a retrouvé sa librairie de vacances en famille à Bar-Le-Duc La fabrique.
Au programme des achats, il y avait des romans dont Je suis ton soleil que vous devriez retrouver bientôt par ici et le dernier Martine Pouchain, des documentaires (tous n’ont pas eu le temps d’être pris en photo avec que l’Enfant se les approprie), un classique choisi par le futur grand frère.
Au milieu de tout ça, un livre que a déjà vu deux continents et traverser un océan « Little America » tout droit venu de la côté Ouest des États-Unis.

 

Map And Compass by gnokii

Lectures au jardin

Sur petit bout de pelouse, dans un coin de terrasse, à l’ombre des feuillages, allongée sur un transat.. le retour des beaux jours nous a invité à mettre le nez dehors.

Chacune chez soi, aux quatre coins de la France, nos livres sous le bras, nous avons passé le pas de la porte pour aller prendre l’air et profiter des premiers rayons de soleil.

Regarder plutôt notre album photos de nos « Lectures au jardin » 

Pépita dans son transat, en terrasse, avec un bon roman…

Qui fait rire et pleurer à la fois…

Dans le jardin de la collectionneuse de papillons, les enfants s’installent sous le cerisier pour découvrir un des derniers livres d’Anette Tamarkin…

Chez Chloé, la lecture du roman La petite femelle  est interrompue par les demandes de la mouflette « Maman, tu me lis Merveille des merveilles?  Tu me lis Mon grand album de bébé?  Tu me (re)lis Glurb? « 

Chez Alice, un bol d’air printanier pour sortir de ce huis clos au cœur d’un procès en assise. Un livre ado ? Adulte ? Je me pose encore la question, tellement ce roman est bien fouillé.

Peine maximale d’Anne Vantal

Chez Sophie, on profite du soirée ensoleillée pour lire une bien jolie BD !

… ça trompe, ça trompe…

Il y a les animaux emblématiques de la littérature jeunesse: les loups, les ours, les lapins par exemple. Et puis il y a ceux qui sont moins attendus mais néanmoins très présents. Les éléphants sont de ceux-là. Allez savoir pourquoi, de Babar à Pomelo, l’éléphant surgit de façon récurrente dans les albums pour les petits. Est-ce parce qu’il peut représenter à la fois la force et l’élégance (si, si)? Parce qu’il peut être très expressif? Parce qu’il peut à la fois impressionner et rassurer? Quoi qu’il en soit, puisque le pachyderme est apprécié à la fois des illustrateurs, des auteurs et des enfants, nous avons pensé qu’il méritait bien une petite sélection thématique.

Pomelo, Ramona Badescu, Benjamin Chaud, Albin Michel jeunesse

Un petit éléphant de jardin, si petit qu’il peut dormir sous un pissenlit, mais qui vit de grandes aventures!

Le billet de Chloé.

Fanfan de Marie Sellier et Iris Fossier. Editions Courtes et longues, 2012

Eléphant ou autruche ? Ce superbe album album met en scène un éléphant adopté qui se pose des questions sur ses origines et son identité. Un chef d’oeuvre !
Le billet de Bouma et celui d’Alice

.
Un éléphant dans mon arbre de Barroux. Kilowatt, 2014

Les branches de cet arbre abritent un monde plein de surprises. Cette petite fille y a même rencontré un éléphant qui tricote en attendant son train…

Le billet d’Alice

.

.

.
C’est l’histoire d’un éléphant d’Agnès de Lestrade et Guillaume Platevin. Sarbacane, 2012

C’est l’histoire d’un éléphant qui a mal dormi … et qui met tout le monde mauvaise humeur .
Trop drôle !

Le billet de Chloé et celui d’Alice

.

.

Uma la petite déesse, de François Roca et Fred Bernard, aux éditions Albin michel.

Le billet de solectrice et celui de bouma

.
Circus Mirandus de Cassie Beasley. Editions Auzou.
Le billet de Solectrice
.

Mon chagrin éléphant de Cécile Roumiguière et Madalena Matoso, Editions Thierry Magnier :

un album métaphore très bien vu sur le deuil à hauteur d’enfant et d’éléphant.

Le billet de Pépita et celui de  Bouma

.


Vacarme de Gaëtan Dorémus, Editions Notari L’oiseau sur le rhino

Un petit éléphant souffre énormément du bruit qui l’entoure. Un album qui aborde avec justesse la perception des choses différente d’un individu à l’autre et qui rappelle combien c’est parfois difficile à hauteur d’enfant.

Le billet de Pépita

Jojo l’Ombrelle de Didier Lévy et Nathalie Dieterlé

Un album en lice pour le Prix des Incorruptibles catégorie CP cette année, et qui met en scène un malicieux éléphant dans une savane en proie aux cris et aux bagarres.

Le billet de Bouma

.

.

Interdit aux éléphants de Lisa Mantchev et Taeeun Yoo (aux éditions des éléphants, justement)
Qu’il est craquant, cet éléphant, avec sa petite mine dépitée quand on lui fait savoir qu’il n’est pas accepté. Qu’il est charmant, cet album tout en tendresse
Le billet du tiroir

.

.

Petit Elliot dans la grande ville, Mark Curato
C’est un éléphant, mais un tout petit éléphant… Tout petit et tout timide aussi. C’est difficile de trouver sa place dans le monde. Et pourtant parfois, un ami tout petit est juste à côté de soi

Le billet du tiroir

.

 

Au moment de boucler cette sélection thématique, on me souffle dans l’oreillette qu’il y manque Mon Chat, qui est pourtant un coup de cœur pour nombre d’entre nous. Loin de moi l’idée de jouer la maîtresse d’école qui fait remarquer à  l’élève distrait qu’il a mal lu l’énoncé. Cependant nous faisons ici une sélection qui concerne les éléphants et non les chats. D’ailleurs, vous pouvez trouver l’étonnant félin de Gilles Bachelet dans la sélection ad hoc En attendant, merci de ne pas m’interrompre quand je rédige un billet. Vous me le copierez 100 fois. Merci. Et n’y revenez pas.

Mon petit lapin…

… s’est caché dans le jardin…

Cherchez-le, Coucou coucou , il est caché ….

*******************************

.

***Prés de chez nous, … pour Alice

Madame le lapin blanc de Gilles Bachelet. Seuil, 2012.

.
Un album à l’humour ravageur entre les doigts de Gilles Bachelet qui nous raconte le quotidien de Madame le lapin blanc débordée par les tâches familiales quotidiennes.
Renversant !

Lire la suite…

.

 

***Dans un champs clos en janvier, … pour Sophie.

Le problème avec les lapins d’Emily Gravett. Kaléidoscope, 2009.

Les lapins ont une réputation a tenir dans le domaine de la reproduction et ce n’est pas cet album/calendrier qui va dire le contraire. D’abord un jeune couple, puis une petite famille… mais au fil des mois, les pages vont se remplir de lapins au point de finir par exploser en fin d’année. C’est drôle et intelligent et drôle aussi !

Lire la suite

.

***Dans plusieurs endroits,… pour Pépita

Le lapin bricoleur de Michaël Leblond et Stéphane Kiehl E-Toiles

Un ebook interactif d’une étonnante modernité ! Un graphisme plein de surprises et une histoire originale avec des choix multiples qui compliquent l’avancée dans ce labyrinthe.
Et cette tête de lapin est absolument irrésistible !

Lire la suite...

.

P’tit lapin plein d’poils de Martine Bourre Didier jeunesse Pirouette, 2016

Une comptine classique revisitée par Martine Bourre et qui mine de rien apprend un tas de choses sur son rapport à l’environnement. Et comme toujours, une très belle réalisation pour ce cartonné.

Lire la suite, …

.

.

***Sur le chemin de la forêt, …pour une graine de lutines

Ami-ami de de Rascal et Girel. Pastel, 2002.

 

Quand un lapin veut devenir l’ami d’un loup…

Lire la suite, …

.

.

***Par ci, par là, …pour Colette

Quand il fait nuit d’Akiko Miyakoshi. Syros, 2016

 

Suivons une famille de lapin dans la nuit qui tombe, à l’orée des rêves, quand les fenêtres s’allument…

Lire la suite, …

et les avis d’Alice et Pépita

La maison de Totam de Xavier Deneux. Tourbillon, 2014

Connaissez-vous Totam ? C’est un tout petit lapin qui habite une jolie maisonnette qu’il nous invite à découvrir pièce après pièce dans le coffret La maison de Totam de Xavier Deneux.

Lire la suite, …

***Il repassera par là, …pour Bouma

Les lapins et la tortue d’Olive et Zhihong. Les éditions des éléphants, 2016

Dans ce récit aux tons typiquement asiatique, retrouvez une fable malicieuse qui vous apprendra pourquoi les lapins ont une queue si courte.

Lire la suite, …

.

Lièvre et Ours d’Emily Gravette. Kaléidoscope, depuis 2015

Deux nouveaux héros ont fait leur apparition dans les albums pour petits et parmi eux un lièvre malicieux qui n’a pas sa langue dans sa poche. Déjà six aventures disponibles pour des aventures amusantes.

Lire la suite, …

***Dans son lit, … pour Chloé

Grododo, Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo, frimousse

Quand César va se coucher, il a un rituel bien huilé. Il pose le verre sur la table de nuit, pose ses pantoufles, vérifie sous le lit, serre son doudou ferme les yeux et s’endort. Et quand il a été dérangé par un bruit, il recommence du début. Les pantoufles sur la table de nuit, le doudou sous le lit… Non, c’est pas ça, mince.

Lire la suite…

*******************************

Nous vous souhaitons de

JOYEUSES CHASSES AUX …..LAPINS A TOUS !

.

Et pour prolonger le plaisir de la chasse aux oeufs dans le jardin au milieu des lapins d’encre et de papier, n’hésitez pas à vous lancer en famille dans une partie de Croque carotte endiablée !

Lire la suite …

.

.

 

La poésie vient en lisant !

A l’occasion du 19e Printemps des poètes qui commence aujourd’hui, nous voulions partager avec vous nos coups de coeur en poésie jeunesse. En effet à l’ombre du grand arbre, nous pensons que faire lire de la poésie à des enfants (voire à des tout petits) est vraiment essentiel pour construire un rapport libre et ludique à la langue. Mais beaucoup d’adultes, et même de lecteurs avertis, sont réticents face à la poésie, qu’ils trouvent hermétiques. Alors pourquoi ne pas essayer de glisser un poème par ci par là, au moins le temps du printemps des poètes, sur la table du petit déjeuner, sous l’oreiller, entre les pages du livre qui trône sur la table de chevet, entre la madeleine et le jus de pomme dans le cartable car « la poésie est un engagement à aller vers l’autre » comme le dit si bien Jean-Pierre Siméon, poète et directeur artistique du Printemps des poètes.

« Quand la poésie se cultive au quotidien, … ça fait du bien ! » nous dit Alice après avoir dévoré Une tranche de poésie  de Gaëlle Perret et Gérald Guerlais publié par Les P’tit bérets en 2015.

Mais la poésie se cache aussi sous le pelage des animaux  comme dans Un ours, des ours de François David publié par Sarbacane en 2016 : de drôles d’aventures poétiques sous la plume de François David et au travers des coups de crayons de 32 illustrateurs ( et pas des moindre ! ). Du beau travail pour un superbe album !

Bouma, quant à elle, aime tout particulièrement la collection de Rue du monde : Petits géants. Ce sont des petits formats carrés illustrés pour initier les tout-petits au monde de la poésie. Quel joli pari !

Alors n’hésitez pas à découvrir :


Sous la lune poussent les haïkus

Ryökan

Zaü

Rue du monde


Le Secret

René de Obaldia

Julia Chausson

Rue du monde

Il faudra aussi, sur ses traces, aller faire un petit tour chez Thierry Magnier pour découvrir les albums d’Agnès Domergue et Cécile Hudrisier autour des haïkus qui enthousiasment les enfants les plus grands !

Il était une fois : contes en haikus

Agnès Domergue

Cécile Hudrisier

Thierry Magnier

2013


Autrefois l’Olympe : mythes en haikus

Agnès Domergue,

Cécile Hudrisier,

Thierry Magnier

2015

Solectrice nous invite sur le chemin de la poésie, à partir au Japon avec un maître du haïku.

Bashô, le fou de poésie,

 Françoise Kerisel

Frédéric Clément

éditions Albin Michel.

Et que nous dit Pépita de la poésie pour la jeunesse ? Sur ses étagères, on trouve :

  • un album magnifique sur la transmission :


Je serai cet humain qui aime et qui navigue
Franck Prévot
Stéphane Girel
HongFei

  • des maisons pleines de mots pour s’abriter :

Valérie Linder
Grandir
  • des baisers, « moustaches frémissantes »

Deux qui s’aiment
Jürg Schubiger
Wolf Erlbruch
La joie de lire

et même un livre numérique interactif qui célèbre les mots inventés d’une grand-mère à la mémoire fragile et qui sublime sa relation avec sa petite-fille.

De la poésie à PoéVie…

Ma Mamie en poévie

François David

Elis Wilk

CotCotCotéditions

2016

« … la poésie serait plutôt le contraire de ce que vous pensez, tout le contraire… »

Jean-Marie Gleize

Amour, bisous et … Saint Valentin !

Des bisous tout doux, des câlins tout plein, des baisers par milliers, des tonnes de love et d’amour fou…

C’est aujourd’hui la Saint Valentin ; dites-le avec des livres  !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Livre tout doux de Pépita :

Un bisou tout là-haut d’Emile Jadoul. Pastel

Quand un papa et son petit se bisouillent, cela relève de l’expédition !

Un album tendre comme un chamallow.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Appli câline de Pépita :

Bleu de toi de Dominique Maes.-CotCotCotapps éditions

Afficher l'image d'origine

Pourquoi se dire « Je t’aime » en rouge ? Le bleu va à merveille à ce père et ce fils dans cette histoire numérique pleine de tendresse et de poésie.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Un album qui nous réapprend le goût des mots doux chez Colette, la collectionneuse de papillons :

La Grande fabrique de mots d’Agnès de Lestrade et Valeri Docampo.

Quand on n’a pas les mots pour le dire, essayons la poésie…

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Une histoire de baiser que l’on n’a pas oubliée chez les Lutines :

Le bois dormait de Rébecca Dautremer, Sarbacane, 2016.

Un album qui nous rappelle un amour d’antan. 100 ans après… Approchez, approchez dans ce monde endormi ! En voyant sa beauté, le prince de papier ne peut y résister : il lui donne un baiser qui la réveille tendrement.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

On se pose une bonne question chez Sophie :

De quelle couleur sont les bisous ? de Rocio Bonilla, Père Fouettard, 2016

Rouge, bleu, vert… et si finalement les bisous étaient de la couleur qu’on souhaite leur donner !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Chloé, on aime, tout simplement !

J’aime d’Emmanuelle Bastien. L’agrume, 2016

Amours gourmands d’abord, avec les petits pois ou les cerises du clafoutis. Plus contemplatif ensuite, avec les étoiles, la neige ou l’été, c’est fou tout ce qu’on peut aimer autour de nous.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Des câlins qui font du bien chez Alice :

Tous les câlins du monde de Manuela Monari et Evelyn Daviddi. Rue du monde.

 Tout un univers d’amour et de tendresse entre un père et son fils.

Un livre rassurant.

Un livre caresse.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Bouma; on trouve de quoi se réchauffer durant les froides journées hivernales :

Quand un gentil pingouin cherche comment se réchauffer, il finit dans les bras de sa dulcinée. Doux, tendre et malicieux, un album qui marche aussi bien avec les tout-petits qu’avec les grands.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Belle journée à vous !