Mon petit lapin…

… s’est caché dans le jardin…

Cherchez-le, Coucou coucou , il est caché ….

*******************************

.

***Prés de chez nous, … pour Alice

Madame le lapin blanc de Gilles Bachelet. Seuil, 2012.

.
Un album à l’humour ravageur entre les doigts de Gilles Bachelet qui nous raconte le quotidien de Madame le lapin blanc débordée par les tâches familiales quotidiennes.
Renversant !

Lire la suite…

.

 

***Dans un champs clos en janvier, … pour Sophie.

Le problème avec les lapins d’Emily Gravett. Kaléidoscope, 2009.

Les lapins ont une réputation a tenir dans le domaine de la reproduction et ce n’est pas cet album/calendrier qui va dire le contraire. D’abord un jeune couple, puis une petite famille… mais au fil des mois, les pages vont se remplir de lapins au point de finir par exploser en fin d’année. C’est drôle et intelligent et drôle aussi !

Lire la suite

.

***Dans plusieurs endroits,… pour Pépita

Le lapin bricoleur de Michaël Leblond et Stéphane Kiehl E-Toiles

Un ebook interactif d’une étonnante modernité ! Un graphisme plein de surprises et une histoire originale avec des choix multiples qui compliquent l’avancée dans ce labyrinthe.
Et cette tête de lapin est absolument irrésistible !

Lire la suite...

.

P’tit lapin plein d’poils de Martine Bourre Didier jeunesse Pirouette, 2016

Une comptine classique revisitée par Martine Bourre et qui mine de rien apprend un tas de choses sur son rapport à l’environnement. Et comme toujours, une très belle réalisation pour ce cartonné.

Lire la suite, …

.

.

***Sur le chemin de la forêt, …pour une graine de lutines

Ami-ami de de Rascal et Girel. Pastel, 2002.

 

Quand un lapin veut devenir l’ami d’un loup…

Lire la suite, …

.

.

***Par ci, par là, …pour Colette

Quand il fait nuit d’Akiko Miyakoshi. Syros, 2016

 

Suivons une famille de lapin dans la nuit qui tombe, à l’orée des rêves, quand les fenêtres s’allument…

Lire la suite, …

et les avis d’Alice et Pépita

La maison de Totam de Xavier Deneux. Tourbillon, 2014

Connaissez-vous Totam ? C’est un tout petit lapin qui habite une jolie maisonnette qu’il nous invite à découvrir pièce après pièce dans le coffret La maison de Totam de Xavier Deneux.

Lire la suite, …

***Il repassera par là, …pour Bouma

Les lapins et la tortue d’Olive et Zhihong. Les éditions des éléphants, 2016

Dans ce récit aux tons typiquement asiatique, retrouvez une fable malicieuse qui vous apprendra pourquoi les lapins ont une queue si courte.

Lire la suite, …

.

Lièvre et Ours d’Emily Gravette. Kaléidoscope, depuis 2015

Deux nouveaux héros ont fait leur apparition dans les albums pour petits et parmi eux un lièvre malicieux qui n’a pas sa langue dans sa poche. Déjà six aventures disponibles pour des aventures amusantes.

Lire la suite, …

***Dans son lit, … pour Chloé

Grododo, Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo, frimousse

Quand César va se coucher, il a un rituel bien huilé. Il pose le verre sur la table de nuit, pose ses pantoufles, vérifie sous le lit, serre son doudou ferme les yeux et s’endort. Et quand il a été dérangé par un bruit, il recommence du début. Les pantoufles sur la table de nuit, le doudou sous le lit… Non, c’est pas ça, mince.

Lire la suite…

*******************************

Nous vous souhaitons de

JOYEUSES CHASSES AUX …..LAPINS A TOUS !

.

Et pour prolonger le plaisir de la chasse aux oeufs dans le jardin au milieu des lapins d’encre et de papier, n’hésitez pas à vous lancer en famille dans une partie de Croque carotte endiablée !

Lire la suite …

.

.

 

La poésie vient en lisant !

A l’occasion du 19e Printemps des poètes qui commence aujourd’hui, nous voulions partager avec vous nos coups de coeur en poésie jeunesse. En effet à l’ombre du grand arbre, nous pensons que faire lire de la poésie à des enfants (voire à des tout petits) est vraiment essentiel pour construire un rapport libre et ludique à la langue. Mais beaucoup d’adultes, et même de lecteurs avertis, sont réticents face à la poésie, qu’ils trouvent hermétiques. Alors pourquoi ne pas essayer de glisser un poème par ci par là, au moins le temps du printemps des poètes, sur la table du petit déjeuner, sous l’oreiller, entre les pages du livre qui trône sur la table de chevet, entre la madeleine et le jus de pomme dans le cartable car « la poésie est un engagement à aller vers l’autre » comme le dit si bien Jean-Pierre Siméon, poète et directeur artistique du Printemps des poètes.

« Quand la poésie se cultive au quotidien, … ça fait du bien ! » nous dit Alice après avoir dévoré Une tranche de poésie  de Gaëlle Perret et Gérald Guerlais publié par Les P’tit bérets en 2015.

Mais la poésie se cache aussi sous le pelage des animaux  comme dans Un ours, des ours de François David publié par Sarbacane en 2016 : de drôles d’aventures poétiques sous la plume de François David et au travers des coups de crayons de 32 illustrateurs ( et pas des moindre ! ). Du beau travail pour un superbe album !

Bouma, quant à elle, aime tout particulièrement la collection de Rue du monde : Petits géants. Ce sont des petits formats carrés illustrés pour initier les tout-petits au monde de la poésie. Quel joli pari !

Alors n’hésitez pas à découvrir :


Sous la lune poussent les haïkus

Ryökan

Zaü

Rue du monde


Le Secret

René de Obaldia

Julia Chausson

Rue du monde

Il faudra aussi, sur ses traces, aller faire un petit tour chez Thierry Magnier pour découvrir les albums d’Agnès Domergue et Cécile Hudrisier autour des haïkus qui enthousiasment les enfants les plus grands !

Il était une fois : contes en haikus

Agnès Domergue

Cécile Hudrisier

Thierry Magnier

2013


Autrefois l’Olympe : mythes en haikus

Agnès Domergue,

Cécile Hudrisier,

Thierry Magnier

2015

Solectrice nous invite sur le chemin de la poésie, à partir au Japon avec un maître du haïku.

Bashô, le fou de poésie,

 Françoise Kerisel

Frédéric Clément

éditions Albin Michel.

Et que nous dit Pépita de la poésie pour la jeunesse ? Sur ses étagères, on trouve :

  • un album magnifique sur la transmission :


Je serai cet humain qui aime et qui navigue
Franck Prévot
Stéphane Girel
HongFei

  • des maisons pleines de mots pour s’abriter :

Valérie Linder
Grandir
  • des baisers, « moustaches frémissantes »

Deux qui s’aiment
Jürg Schubiger
Wolf Erlbruch
La joie de lire

et même un livre numérique interactif qui célèbre les mots inventés d’une grand-mère à la mémoire fragile et qui sublime sa relation avec sa petite-fille.

De la poésie à PoéVie…

Ma Mamie en poévie

François David

Elis Wilk

CotCotCotéditions

2016

« … la poésie serait plutôt le contraire de ce que vous pensez, tout le contraire… »

Jean-Marie Gleize

Amour, bisous et … Saint Valentin !

Des bisous tout doux, des câlins tout plein, des baisers par milliers, des tonnes de love et d’amour fou…

C’est aujourd’hui la Saint Valentin ; dites-le avec des livres  !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Livre tout doux de Pépita :

Un bisou tout là-haut d’Emile Jadoul. Pastel

Quand un papa et son petit se bisouillent, cela relève de l’expédition !

Un album tendre comme un chamallow.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Appli câline de Pépita :

Bleu de toi de Dominique Maes.-CotCotCotapps éditions

Afficher l'image d'origine

Pourquoi se dire « Je t’aime » en rouge ? Le bleu va à merveille à ce père et ce fils dans cette histoire numérique pleine de tendresse et de poésie.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Un album qui nous réapprend le goût des mots doux chez Colette, la collectionneuse de papillons :

La Grande fabrique de mots d’Agnès de Lestrade et Valeri Docampo.

Quand on n’a pas les mots pour le dire, essayons la poésie…

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Une histoire de baiser que l’on n’a pas oubliée chez les Lutines :

Le bois dormait de Rébecca Dautremer, Sarbacane, 2016.

Un album qui nous rappelle un amour d’antan. 100 ans après… Approchez, approchez dans ce monde endormi ! En voyant sa beauté, le prince de papier ne peut y résister : il lui donne un baiser qui la réveille tendrement.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

On se pose une bonne question chez Sophie :

De quelle couleur sont les bisous ? de Rocio Bonilla, Père Fouettard, 2016

Rouge, bleu, vert… et si finalement les bisous étaient de la couleur qu’on souhaite leur donner !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Chloé, on aime, tout simplement !

J’aime d’Emmanuelle Bastien. L’agrume, 2016

Amours gourmands d’abord, avec les petits pois ou les cerises du clafoutis. Plus contemplatif ensuite, avec les étoiles, la neige ou l’été, c’est fou tout ce qu’on peut aimer autour de nous.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Des câlins qui font du bien chez Alice :

Tous les câlins du monde de Manuela Monari et Evelyn Daviddi. Rue du monde.

 Tout un univers d’amour et de tendresse entre un père et son fils.

Un livre rassurant.

Un livre caresse.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Bouma; on trouve de quoi se réchauffer durant les froides journées hivernales :

Quand un gentil pingouin cherche comment se réchauffer, il finit dans les bras de sa dulcinée. Doux, tendre et malicieux, un album qui marche aussi bien avec les tout-petits qu’avec les grands.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Belle journée à vous !

Ombres et reflets

Bien avant d’en produire eux même, les hommes ont eu accès à ces images là. (Journée de sensibilisation « Langue, langage, images », organisée par l’agence Quand les Livres Relient, vidéo en ligne sur son site)

Cette petite phrase, entendue dans la bouche de la plasticienne Katie Couprie à propos des ombres et des reflets m’a donné très envie de m’intéresser à ces deux formes d’images dans la littérature jeunesse.

Je pensais au travail de la photographe Tana Hoban, à celui de l’illustrateur Hervé Tullet, aux photogrammes de Katie Couprie elle même, dans « Oh la vache! » ou dans « Tout un monde », bref, je pensais avant tout à des albums. Quand j’ai soumis l’idée à la bande du grand arbre, non seulement elles m’ont proposé plein de titres d’albums qui ne m’étaient pas venus à l’idée mais aussi des romans. Cette capacité qu’ont les arbronautes  à toujours me surprendre et à enrichir chaque proposition qui leur est faite m’émerveillera toujours.

Voilà donc notre sélection d’ouvrages qui montrent ou abordent les ombres et les reflets dans la littérature jeunesse.

Quand il fait nuit Akiko Miyakoshi.-Syros

Quand la nuit prend son habit de nuit et que la lumière des hommes s’infiltre dans son voile noir. Un album sublime sur le ressenti d’un petit lapin entre chien et loup. Chronique de Pépita et d’Alice

Jeu de reflets de Hervé Tullet, Panama, 2008 (maintenant édité par Phaidon)
Juste des formes en noir et un papier miroir dans cet album cartonné. Pour jouer avec les lumières et les reflets. Chronique de Sophie

Les aventuriers du soir Anne Brouillard Éditions des éléphants : quand le soir arrive sur le jardin et la maison, l’atmosphère change. Un album entre lumière et ombres pour mieux saisir la tombée du soir

Chronique de Céline, de Sophie  de Chloé et de pépita

Le noir Lemony Snicket Jon Klassen Milan : Un album très réussi pour apprivoiser le noir et s’en faire un ami. Chronique de Bouma et de pépita

L’heure bleue d’Isabelle Simler. Editions courtes et longues, 2015
Un instant seulement, juste cet entre-deux avant la nuit où la lune éclaire de son halo la nature qui s’endort.
Ombre du jour, lumière de la nuit, émouvant moment paisible et merveilleux.

Chronique  de Bouma, de Sophie de Chloé et d’Alice

Tam tam boum boum de Kim Jong-do
Quand les ombres prennent vie le temps d’une ronde sous la lune pour le plus grand plaisir des petits curieux. Chronique de Bouma

Nuit de Rêve de Laurent Moreau
Imaginez quel territoire devient votre chambre une fois la lumière éteinte…. et observez.

Chronique de Bouma

nuit de reveDans le noir de John Rocco
Un classique de la littérature jeunesse américaine qui fait passer une panne d’électricité pour un spectacle de magie. Chronique de Chloé et de Bouma

dans le noir

 

Le petit curieux de Édouard Manceau, Milan, 2014
Un album qui invite à regarder le monde différemment. Parfois rien de mieux qu’un miroir comme la couverture qui reflète ce qui nous entoure. Chronique de Sophie

 

Tant que nous sommes vivants Anne-laure Bondoux Gallimard jeunesse : Un roman qui prend très rapidement des allures de conte initiatique où le noir et le blanc, l’ombre et la lumière se disputent tout simplement la vie. Chronique de Bouma, de Sophie et de pépita

Le voleur d’ombres de Marc Levy, Robert Laffont

Le voleur d’ombres a une capacité, celle d’emprunter les ombres des personnes qu’il approche et pouvoir, en dialoguant avec elles, découvrir ce qui les fait souffrir. Une réflexion sur les stades de la vie et sur ce qui fait le sel de notre existence : l’Amour et l’Amitié !

Chronique de Céline

Drôles d’oiseaux

Brrrr ! Le froid est là..
Mais dans les branches de notre grand arbre, nous avons pris soin de poser çà et là nos nichoirs et cabanes à oiseaux pour que bien blottis au creux de nos ramifications, nos petits amis restent bien au chaud en attendant le printemps. 

Pour accompagner ces 3 longs mois d’hiver, nous leur avons préparé une sélection d’ouvrages où il est question de Drôles d’oiseaux !

Dans la cabane à oiseaux de Pépita :

Le lion et l’oiseau de Marianne Dubuc. Éditions La Pastèque, 2013

Une histoire magnifique d’amitié entre un lion et un oiseau qui me magnétise toujours autant par ses silences, sa sensibilité et la beauté des illustrations.

Son avis complet

.

Gipsy de Marie-France Chevron et Mathilde Magnan. Éditions Courtes et longues, 2014

Gipsy, c’est une pie recueillie par Manu, enfant gitan. Ils vont partager leur bien le plus précieux : la liberté. Un album aux illustrations splendides !

Son avis complet

.

Maman est un oiseau d’Anne loyer et Leïla Brient. Bulles de savon, 2015

Difficile pour une petite fille d’assumer le métier si différent de sa maman…beaucoup de sensibilité dans ces pages et un regard très juste sur l’enfance.

Son avis complet,

celui de Bouma, celui d’Alice

et la lecture d’enfants A l’ombre du grand arbre

.

Petites choses par C’est magnifique

Petites choses est une application numérique magnifique, pleine de surprises, de poésie et de tendresse : coup de cœur ! On comprend dès le début qu’il s’agit de trouver les clés de la cage de l’oiseau pour le délivrer…

Son avis complet

.

.
Dans le nichoir de Chlop

Mon oiseau de Christian Demilly et  Marlène Astrie. Grasset jeunesse, 2014

A travers la relation qu’il entretien avec son oiseau le narrateur nous parle d’amitié et de liberté.

Son avis complet

.

Les petits oiseaux de Susumi Shingu. Gallimard giboulées, 2006

Un bel album sans texte dans le quel les pages de calque évoquent le bruissement d’aile des mésanges.

Son avis complet

.
.

Drôle d’oiseau de Jennifer Yerkes. MeMo, 2011

C’est l’histoire d’un oiseau tellement blanc qu’il en est presque invisible. Pas facile d’entrer en relation avec les autres quand on est à peine perceptible.

Son avis complet

.

Touït touït d’Olivier Douzou. Rouergue, 2014
Un petit vers qui sort de son trou, un oiseau qui le croquerait bien, et le jeu de coucou s’installe.

Son avis complet

.

.

Dans la cage des Lutines

Grand Corbeau de Béatrice Fontanel et Antoine Guilloppé. Sarbacane, 2014.

Drôle d’oiseau ? Ce n’est pas vraiment le cas avec ce corbeau qui n’a pas le moral. On s’envole pourtant avec lui dans une histoire très poétique où la neige semble tout envelopper.

Leur avis complet

.Dans le nid douillet de Bouma :

Le Bonhomme et l’Oiseau d’Alice Brière-Hacquet et Clothilde Perrin. Père Castor, 2014

Les auteurs nous livrent la belle rencontre improbable d’un oiseau cherchant le printemps et d’un bonhomme de neige avec poésie et tendresse.

Son avis complet

.

L’oeil du pigeon de Séverine Vidal et Guillaume Plantevin. Sarbacane, 2013.

On croit que le destin réunit les amoureux. Et si celui-ci prenait la forme d’un volatile et vous livrait sa version des faits ? Une histoire inventive pleine de jeux de mots et de malice.

Son avis complet

.

Chut ! On a un plan ! de Chris Haughton. Thierry Magnier, 2014.

Une partie de chasse se transforme en un petit condensé d’humour et de bonne humeur sous la plume si reconnaissable de Haughton. Prix des Incorruptibles 2015/2016, Catégorie Maternelle.

Son avis complet

.

Sous les ailes de Colette :

Petites graines d’Emile Jadoul et Catherine Pineur. Pastel, 2012

Un petit album aussi doux que le plumage d’un oisillon pour découvrir une très belle histoire d’amitié entre un petit garçon qui va bientôt devenir frère et un petit oiseau qui va bientôt devenir père.

Son avis complet

.

Dans le coin d’un abri chez Alice :

Un jour il m’arrivera un truc extraordinaire de Gilles Abier. La joie de lire, 2016

Elias est destiné a faire des trucs extraordinaire, il en est convaincu ! Alors le jour où des plumes commencent à pousser sur son corps, que son nez s’allonge en forme de bec, il en est sûr, un jour, il volera !

Son avis complet et

celui de Pépita

.

Le domaine de Jo Witek. Actes Sud, 2016

Gabriel passionné de nature et d’ornithologie débarque bien malgré lui dans une demeure bourgeoise où il ne se sent pas à sa place. Jusqu’à ce que débarque, la belle Eleonore…

Son avis complet,

celui de Pepita

et la lecture commune A l’ombre du grand arbre

.

Le pigeon qui voulait être un canard de Lili et Soledad Bravi. Bayard jeunesse, 2016

Pauvre oiseau qui aimerait être aimé de tous, Gédéon le pigeon  trouve de drôles de palmes qui le feront ressembler à un canard, vous savez ces palmipèdes que tout le monde nourrit dans le bassin du parc...

Son avis complet

.

Sous les ailes de Sophie :

Dis-moi, l’oiseau… de Alice Brière-Haquet et Claire Garralon. Thierry Magnier, 2013

L’oiseau peut-être symbole de douceur et de liberté. Celui de cette histoire ne s’en sortira peut-être pas si bien car le chat guette !

Son avis complet

.

Isabelle Simler - L'oiseau du sommeil.

L’oiseau du sommeil de Isabelle Simler. Éditions Courtes et Longues, 2016

Le sommeil est aussi doux qu’un oiseau. Dans cet album, c’est avec lui et leur équipement bien particulier que les enfants pourront plonger au cœur des rêves.

L’avis d’Alice

L’avis de Bouma sur un autre album volatil de cette auteure/illustratrice

.

 

Crédits photos @Pepita Melimelo de livres

@Alireauxpaysdesmerveilles

Des livres sous le sapin…

Le livre est parait-il le cadeau le plus offert à Noël…

Quand on a un blog, c’est vraiment LE cadeau idéal !

Voici en images et sous nos sapins ce que ce Noël a prévu pour chacune comme futures lectures…

🎄

img_1555Chez Pépita : bien gâtée pour les swaps anniversaire et Noël…Des albums et romans à lire ou déjà lus (je n’ai pas pu résister), des lectures en cours,…bref, de futures chroniques (dont une poulesque !).

🎄img_0219Chez la collectionneuse de papillons, les doigts tremblants ont palpité en découvrant les derniers albums de Rebecca Dautremer, Frédéric Clément et Benjamin Lacombe, artistes adorés s’il en est depuis maintenant quelques années. Quel plaisir de les retrouver !

🎄sapinAu pied du sapin, comme un Refuges, Vladimir et Clémence ont croisé un Petit chaperon qui n’en peut plus. Sûrement car Entre deux rafales de cotillons, il a croisé un Pigeon qui voulait être un canard !

« Rien qu’un jour de plus dans la vie d’un pauvre fou », s’est il alors exclamé !

Retrouvez toutes les chroniques de ces livres sur le blog d’Alice au mois de janvier !

🎄

dsc00178

En rêvassant au pied du sapin décoré, j’ai pensé « oh, la belle rouge ! » Et mes yeux se sont fermés. Quand je me suis réveillée, Sauveur et Fils et l’arabe du futur étaient là devant moi. « Mais où sont passés les grands jours ? » ont-ils soupiré.

Quelques livres pour se caler dans le fauteuil, entre le sapin et la cheminée… et bien d’autres lectures sur nos tables de chevet, à découvrir bientôt sur le blog des Lectures Lutines.

🎄

au-pied-du-sapon-boumaUn unique univers au pied de mon sapin cette année, mais pas des moindres. Harry Potter et ses nouvelles aventures ont trouvé très vite le chemin de ma table de chevet. J’ai hâte de vous en parler sur Un Petit Bout de Bib.

🎄

samp3f3cab2d4f563cd0

Regarde, au pied du sapin, un livre ! Ou plutôt plusieurs. Ceux du swap de Noël offert par Céline, mon abronaute : Mon père est américain, Le faire ou mourir, Moi, Simon 16 ans Homo Sapiens.  Et puis de belles épopées, celle d’Arthur et Merlin revisitée par Sophie Lamoureux et Olivier Charpentier, celle de Parsifal Crusader de Michel Honaker…

Qui sait jusqu’où ces livres m’emporteront…  A suivre sur Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait LIVRESSE

🎄

20170101_200256Chez Sophie, un Cabellero est venu en aide à La princesse Flore et son poney Bouton d’Or qui était emprisonné dans La maison hantée. Ensemble, ils se sont découverts une passion pour l’art et ont vécu heureux entourés des œuvres de Frida et Mondrian.

Des livres à découvrir bientôt sur le blog La littérature jeunesse de Judith et Sophie.

🎄

Si vous cherchez un livre à mettre sous le Sapin…

Aujourd’hui A l’Ombre du Grand Arbre devient Au Pied du Sapin et vous propose une petite sélection d’incontournables à offrir aux petits et aux grands.

zoom_guirlande_de_noel_9_boules_lumineuses_rouges_decors_fait_a_la_main_21082Chez les Tout-Petits, on trouve emballés :

selectionpetits

Animaux surprises de Gilbert Legrand : parce que ce chouette album cartonné est adoré des petits de passage à la maison…

Patabulle de Juliette Vallery et Tristan Mory :  parce que cette série fait la part belle à l’imaginaire et éveille le jeune lecteur à la poésie du monde qui l’entoure, à la féerie du monde qu’il crée…

Copain ? de Charlotte Gastaut : pour sa simplicité apparente qui offre une toute autre image à travers une tablette. Une façon de lire différente, ludique et tout en beauté…

Les trés petits cochons d’Angélique Villeneuve et Martine Camillieri : pour éveiller la curiosité avec un remix des trois petits cochons, complètement décalé, résolument art contemporain…

Prendre et donner de Lucie Felix : pour un livre qui parle à tout le corps, qui se manipule et qui se pense, un livre en action, à partager avec sa famille…

600 pastilles noires de David A. Carter : parce qu’il est plein de pep’s et de magie et parce qu’il émerveille généralement les adultes autant que les enfants…

Déjà de Delphine Grenier : pour un voyage tout en douceur et en émerveillement face au jour qui se lève…

La promenade de Petit bonhomme de Lucie Félix : parce que jouer avec sa main dans le livre, il fallait y penser ! Une narration ludique, participative et en lien avec le quotidien du tout-petit…

Bonne Nuit Tout Le Monde de Chris Haughton : pour ces petits qui résistent au sommeil… c’est sans compter la stratégie efficace de Maman.

zoom_guirlande_de_noel_9_boules_lumineuses_rouges_decors_fait_a_la_main_21082Pour les jeunes lecteurs, la hotte contient :

selectionenfants

Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres d’Isabelle Simler : parce qu’on s’amuse tellement à observer cet imagier de contes pêle-mêle…

Sans Ailes de Thomas Scotto et Csil : pour sa poésie des images, métaphores des mots où le sublime duo nous entraîne avec douceur et sensibilité…

Les aventuriers du soir d’Anne Brouillard : parce que nul besoin d’aller bien loin pour éprouver dans ses sens le goût de l’aventure et ressentir le cycle du jour et de la nuit…

Elliot, super héros de Cécile Chartre : pour une écriture cocasse et amusante, une auteur à découvrir grâce à ce petit héros sympathique…

Comment fabriquer son grand frère d’Anaïs Vaugelade : pour tous les enfants qui ont eu la chance d’être bercés aux histoires de Zuza et pour ceux qui découvriront  dans ce très grand et très bel album l’humour et la fantaisie de ce personnage…

Joyeux Noël Chien Pourri de Colas Gutman et Marc Boutavant : pour ses anti-héros qu’on adore. Avec eux, on rit, on pleure et, surtout, on réfléchit !

40 jours d’automne de Philippe Milbergue : pour son message sur la famille, l’intégration et l’ouverture au monde…

À l’intérieur des méchants de Clotilde Perrin : parce que ce bel album sur les méchants des contes permet de les découvrir de l’intérieur. Avec des rabats, on voit le dernier repas du loup et de l’ogre par exemple. Un livre ludique et très bien pensé !

Histoire naturelle des animaux imaginaires de Damien Laverdunt et Helena Rajcak : pour partir à la découverte de mondes insoupçonnés…

zoom_guirlande_de_noel_9_boules_lumineuses_rouges_decors_fait_a_la_main_21082Pour les ados, le pied du sapin dévoile :

selectionados

Songe à la Douceur de Clémentine Beauvais:  parce que Clémentine Beauvais mêle audace, amour et vers libres dans chef d’œuvre…

Une étoile dans le cœur de Louis Atangana : pour son texte sur l’identité, l’insertion, les racines…

Un sale livre de Frank Andriat : parce qu’n bien beau sale livre ouvre le débat et fait réfléchir sur plus d’un sujet d’actualité…

Génération K de Marine Carteron : parce qu’on voudrait lire cette nouvelle série de l’auteure des Autodafeurs et pouvoir le piquer à son ado (on a le droit de faire ça?)…

#Bleue de Florence Hinckel : pour la forte émotion qu’il procure…

Mauvais sangs de  Sarah Cohen-Scali : pour son effet garanti !

Dylan Dubois de Martine Pouchain : pour son auteure qui montre ici le besoin parfois de se sortir de la famille pour retrouver des repères. Une belle aventure sous la forme d’un road-trip en solitaire…

Kodhja de Thomas Scotto et Régis Lejonc : parce que l’enfance est une oasis dont il faut se souvenir longtemps, qu’elle est le socle à ne pas oublier… Une lecture dessinée grandiose !

Les Messagers des vents de Clélie Avit : pour une aventure éblouissante et addictive  dans le monde de la fantasy pour la jeunesse signée par une nouvelle auteure française…

Lucie Finemouche & le Balafré de Juliette Vallery, Annabelle Fati et Yomgui Dumont : parce que cette série allie avec brio humour, aventure, fantastique et policier pour de bons moments lecture-détente…

zoom_guirlande_de_noel_9_boules_lumineuses_rouges_decors_fait_a_la_main_21082Et parce que les adultes aussi devraient recevoir un peu de littérature jeunesse à chaque Noël :

selectionadultes

Frida de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe : parce que ce magnifique album  plonge dans l’univers sombre et torturé d’une grande peintre mexicaine. De superbes illustrations inspirées de l’univers de l’artiste et revues par Benjamin Lacombe…

Eleanor and Park de Ranibow Rowell : pour les portes qu’il ouvre sur l’intimité d’une adolescence, parfois oubliée…

A ma source gardée de Madeline Roth : pour son monologue puissant et limpide sur tout ce qui peut faire la force de l’amour et la désillusion aussi…

Tobie Lolness de Timothée de Fombelle : un souvenir inoubliable pour un roman universel, voire fondateur. Sorti en version intégrale avec une jaquette illustrée par François Place, cela en fait un très bel objet à offrir…

Dans le désordre de Marion Brunet : pour revivre des instants forts et les faire partager à ses amis, et parce que tous ceux qu’il l’on lu en ont apprécié la lecture  (même ceux qui pensaient être trop vieux pour la littérature jeunesse)…

Ma planète d’Emmanuelle Houdart : pour plonger dans l’univers enchanteur de l’auteure comme une invitation au voyage, une autre planète à explorer et un hommage délicat à l’imagination des enfants…

Le Combat d’hiver de Jean-Claude Mourlevat : pour son texte fort et puissant qui raconte le combat de tous face à l’oppression…

Le livre de Perle de Timothée de Fombelle : pour l’exemple par excellence du travail d’orfèvre d’un auteur dit pour la jeunesse !

Museum de Frédéric Clément : parce qu’on a toujours besoin chez soi d’un bel objet littéraire non identifié…

zoom_guirlande_de_noel_9_boules_lumineuses_rouges_decors_fait_a_la_main_21082Il ne vous reste plus maintenant qu’à faire votre liste au Père Noël…