Harcelés, harceleurs…

L’école est un lieu d’apprentissage et de sociabilisation. Mais pour certains, l’école est aussi un lieu de souffrance. Le constat est terrible mais le harcèlement scolaire peut  aujourd’hui toucher chaque élève, surtout dans notre société actuelle où l’apparence prime sur le reste et où les réseaux sociaux sont omniprésents…

Alors, pour combattre ce phénomène, il faut en parler, toujours et encore. Et en littérature jeunesse, de nombreux textes abordent ce sujet pour que les harceleurs comprennent la bêtise de leur comportement et que surtout, les victimes puissent trouver le courage de parler…

******************

Dans Rattrapage paru chez Actes Sud dans la collection d’Une seule voix, Vincent Mondiot nous parle du harcèlement, à sa façon : sans filtre. C’est très juste, assez glaçant mais très parlant.

L’avis de HashtagCéline et de Pépita.

******************

Dis non, Ninon ! de Lisa Chopale paru chez Gulf Stream parle de ce sujet… avec humour. Ce qui est, je l’avoue pour le moins original. Au final, l’autrice délivre un message plutôt positif grâce à l’intervention d’un double du personnage principal tout à fait farfelu. A découvrir !

L’avis de HashtagCéline.

 

******************

Paru dans la collection Presto chez Magnard, Six contre un de Cécile Alix s’adresse à un lectorat un peu plus jeune ( à partir de 11 ans). Ici, on suit le harcèlement de l’intérieur avec un texte à la première personne qui nous plonge au coeur de la détresse du jeune héros. Très touchant.

L’avis de HashtagCéline et de Sophie.

******************

Un court roman très positif qui, en plus d’aborder le sujet du harcèlement, offre de nombreuses pistes de réflexion. Le courage d’être soi de Marianne Rubinstein paru chez Nathan est un texte à découvrir !

L’avis de HashtagCéline.

******************

Rackette-moi si tu peux de Sophie Adriansen illustrée par Clerpée paru dans la collection Les Graphiques chez Gulf Stream vise ici les élèves de primaire. Sous forme de BD, on découvre l’histoire d’Enzo, victime de racket. Une histoire à hauteur d’enfants qui met bien en évidence que le harcèlement peut prendre bien des formes, quel que soit l’âge…

L’avis de HashtagCéline.

******************

Un chouette roman illustré qui aborde la thématique de cette sélection avec plus de profondeur qu’il y paraît au premier coup d’oeil. Les Z’héros de cette histoire sont bien décidés à ne pas rester sous le préau de la honte ! Le Préau des Z’héros d’Estelle Billon-Spagnol est paru aux éditions Alice Jeunesse dans la collection Primo.

L’avis de HashtagCéline, de Pépita et d’Alice.

******************

Attention ! Si ce texte aborde le harcèlement, il l’aborde d’une façon plutôt sombre. Guenon de Pierre Brossaud paru au Rouergue Jeunesse sonne juste mais offre un dénouement complètement… vous verrez. Un coup de coeur !

L’avis de HashtagCéline.

******************

Une lecture marquante que ce roman La file seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben Kemoun chez Flammarion, dans lequel la tension monte sur fond de harcèlement et de surenchère. Quand rien ne semble pouvoir arrêter cette escalade. Terrifiant et poignant.

https://products-images.di-static.com/image/base/9782081286580-200x303-1.jpg

L’avis de Pépita et de Alice.

******************

Ce roman Les regards des autres d’Ahmed Kalouaz au Rouergue se place du côté des conséquences du harcèlement sur la victime mais il aborde aussi une question cruciale : celui d’oser se confier à des adultes pour dénoncer et se reconstruire. Se dire que c’est possible, cette confiance-là.

https://products-images.di-static.com/image/ahmed-kalouaz-les-regards-des-autres/9782812609954-475x500-1.jpg

L’avis de Pépita

******************

Ils sont rares les albums qui abordent ce sujet : Rouge de Jan de Kinder chez Didier jeunesse pose le vrai problème du harcèlement : la solitude face à la force du groupe et aussi le rôle important de l’adulte. Un album fort sur une situation vue à hauteur d’enfant, sur la solidarité et le courage de dire non.

L’avis de Pépita

******************

Dans ce roman, La plus grande peur de ma vie (Ecole des Loisirs), Eric Pessan a su aborder ce sujet d’une manière subtile car lui aussi détruit et tue à petits feux. Les camarades de Norbert vont prendre conscience de sa souffrance et de leur lâcheté à son égard. C’est un roman sur la responsabilité de chacun face aux autres.

https://www.ecoledesloisirs.fr/sites/default/files/styles/couverture_livre/public/couverture/9782211230117.jpg?itok=0vQaXOdI

L’avis de Pépita

******************

L’album “ça suffit !” de Barroux et Claude Stanké chez 400 coups aborde le quotidien d’un louveteau harcelé à l’école. Il ne suffirait qu’à prononcer deux mots mais ils sont si durs à prononcer…

L’avis d’Aurélie

******************

L’album de Grosse baleine de Davide Cali chez Sarbacane montre la résilience d’une jeune fille traitée de baleine.

L’avis d’Alice.

******************

Edgar en marre de se faire enquiquiner à l’école, pour se protéger rien de mieux que d’adopter un lion. Un album pour évoquer le harcèlement aux plus petits.  Edgar et son lion chez les éditions les minots  de Céline Person  illustrée par Cécile Vangout.

******************

P’tit nez de cochon raconte les moqueries sur le physique. Mais certains savent voir au travers, l’union fait la force. P’tit nez de cochon de Pog  et Annette Boisnard chez Les braques.

******************

Un album plus édité mais qui traitait du harcèlement : ça chauffe à la récré de la série Marco et Zélie de Arnaud Alméras et Robin chez Amaterra.

 

 

Des couleurs plein les yeux !

Quoi de mieux dans la grisaille de l’hiver que de se mettre des couleurs plein la vue !

Résultat de recherche d'images pour "arce en ciel libre de droits"

La littérature de jeunesse regorge de titres sur cette thématique et il a fallu choisir parmi nos références préférées.

Voici donc plein de couleurs en ce lundi, en espérant que cela vous donne la pêche pour longtemps.

J’avais un pot de jaune,
J’avais un pot de bleu, (bis)
Je les ai mélangés dans un grand saladier,
Et ça fait du vert,
C’est extraordinaire !

J’avais un pot de jaune,
J’avais un pot de rouge, (bis)
Je les ai mélangés dans un grand saladier,
Et ça fait du orange,
Comme c’est étrange !

J’avais un pot de bleu,
J’avais un pot de rouge, (bis)
Je les ai mélangés dans un grand saladier,
Et ça fait du violet,
Et cela me plaît !

 

********

Yakatougris a une botte secrète : dans ce monde tout gris, il décide de sortir sa palette et d’aller colorer ce monde si triste. Un album réjouissant sur l’optimisme !

Le monde de Yakatougris, Sandra Piquée et Laurent Simon, NordSud

L’avis de Pépita

Les couleurs ne sont pas toujours synonymes de gaieté. Voici un thriller dans lequel elles sont utilisées au profit d’un projet scientifique machiavélique. Doublé à une enquête journalistique à la chute surprenante, ce roman ne vous laissera plus voir les couleurs de la même façon.

La noirceur des couleursMartin Blasco, Ecole des loisirs, Médium+
L’avis de Pépita et Sophie
********
C’est un incontournable, un de ces classiques qui ne vieillissent pas, et qui font encore le bonheur des enfants, des décennies après leur sortie.
Il y est question d’amitié, de se (re)connaitre, de grandir aussi un peu. Et de couleurs !
Petit bleu et petit jaune, Leo Lionni, l’école des loisirs
L’avis de Chloé et Sophie
 
Un album minimaliste, qui déroule l’histoire d’une promenade, une histoire qui tient en une seule phrase mais beaucoup d’images.
Petit escargot rouge, Rascal, pastel
Les  avis de Chloé et de Bouma
********Une palette de bleus enchanteurs nous envahit littéralement à la lecture de cet album délicat qui nous plonge avec douceur dans cet instant éphémère ou le jour cède la place à la nuit.
L’heure bleue, Isabelle Simler, Éditions courtes et longues
Les avis d’Alice, de Bouma, de Pépita, de Sophie et de Chloé.
Un livre à l’esthétisme minimaliste, qui invite les tout-petits à observer les nuances d’une forme et d’une couleur et à s’enrichir des différences.
Rond rouge, Claire Garralon, Actes Sud
L’avis d’Alice
 ********
 Un album splendide et hilarant qui donne envie d’attraper pinceaux et couleurs et d’en mettre partout : car folie, maladresse et imagination débridée peuvent parfois nourrir les créations les plus inattendues !
Max et son art, David Wiesner, Circonflexe, 2011.
 Et voici une bande-dessinée qui évoque un autre destin d’artiste, celui de Zara. Si ses parents, poussés à bout, croient pouvoir brider le souffle artistique de leur fille, ils se trompent ! Elle attend patiemment de grandir suffisamment pour pouvoir atteindre sur les étagères les peintures, couleur après couleur…
Le secret de Zara, Fred Bernard et Benjamin Flao, Delcourt, 2018.
********
Voici deux albums avec des jeux de calques pour apprendre les couleurs.
Le premier met en scène des éléphants et se termine en mémory tandis que le deuxième permet de voir le mélange des couleurs en faisant aller le calque de gauche à droite.Un recette simple mais efficace pour faire apprendre les couleurs de manière ludique.
 Couleurs de Pittau et Gervais, Albin Michel, 2014
L’avis d’Aurélie
 
Les couleurs de Patrick Georges chez Bayard Jeunesse, 2012
 L’avis d’Aurélie
 ********
 
Parmi toutes les couleurs, s’en cache une qui bien souvent est associée à la peur. Apprenons à mieux la connaître dans Le noir de Lemony Snicket et Jon Klassen chez Milan, 2015.
L’avis de HashtagCéline et de Pépita
 Une maison amusante où des chats colorés vont un à un se coucher…C’est à découvrir dans cet album ludique au style épuré.
Au lit les chats de Barbara Urio Castro chez Saltimbanque, 2018.
 ********
Entre l’album et le roman, Marie Sellier invite à une réflexion autour de l’art et de l’existence des couleurs. A quoi servent-elles ? Pourquoi le bleu est-il azur ? Presque philosophique, ce livre est une invitation à la création picturale.
Brume et les Toucouleurs, Marie Sellier et Lima, Éditions Courtes et Longues
L’avis de Bouma
Un album pour les petits qui abordent les couleurs avec des objets de leur quotidien tout en posant la question fatidique : de quelle couleur sont les bisous ? Réponse en lisant ce livre rigolo et plein de peps.
De quelle couleur sont les bisous, Rocio Bonilla, Ed. Père Fouettard
L’avis de Bouma et Sophie
 ********
Et pour finir notre exploration de cette thématique, nous vous conseillons très fortement la lecture de Colorama de Crushiform chez les éditions Gallimard. Il en existe également un jeu de société.
L’avis de Pépita

A propos de Noël… pour les grands

Encore une petite sélection non-exhaustive et tout-à-fait subjective de livres sur Noël…

Voici le temps de l’école élémentaire, celui où l’on ne croit plus au Père Noël mais où la magie hivernale règne encore…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

sacré pere noelSacré Père Noël présenté par Le Cabas de Za
de Simon Briggs, Grasset Jeunesse en 2012 (réédition du titre de 1973)

Noël n’est pas une fête pour tout le monde. Il y en a au moins un pour qui cette date est une source de contrariétés. C’est le Père Noël lui-même, bousculé dans ses habitudes, tiré de sa maison douillette. De rouspétance en rouspétance, il accomplira sa tâche
consciencieusement.

Un album délicieux et drôle, bourré de détails malicieux. Un classique indémodable !

L’avis complet du Cabas de Za

.

arbres de noelLes Arbres de Noël présenté par Un Petit Bout de Bib
de Géraldine Elschner et Stéphane Girel, L’Elan vert (Le Pont des Arts), 2011

Comme tous les albums de la collection Le Pont des Arts, ce titre s’inspire d’un tableau ou d’une sculpture plus ou moins connu du grand public. Ici le duo Elschner/Girel s’est attaqué au non moins connu Claude Monet et à son tableau : La Charette. Route sous la neige à Honfleur. Il nous livre un texte émouvant sur les relations familiales et sur la vie rurale au XIXème siècle. Un texte qui rappellera à nos chers têtes blondes que Noël ne fut pas toujours une profusion de cadeaux.

L’ avis complet de Un Petit Bout de Bib

.

pb noelLe Problème avec Noël présenté par Maman Baobab
d’Agnès de Lestrade, illustré par Clémence Pollet, Le Rouergue (Zig Zag), 2012

Cerise qui vit seule avec son Papa depuis la mort de sa maman ne voit pas Noël arriver avec plaisir. Encore une fête de famille, encore un événement qui marquera fortement l’absence de l’être qui lui manque tant. Et ce d’autant plus qu’il est prévu de le fêter chez sa tante, la sœur jumelle de sa mère…. C’est pourtant en se rendant avec son papa chez tante Nina, qu’elle passera un Noël d’exception. Sur la route, une tempête de neige bloque les voitures. Contraints de rejoindre d’autres naufragés de la route, Cerise et son père improvisent un réveillon avec ces inconnus et réussiront à adoucir leur peine en partageant une soirée très originale !

Un roman très tendre d’Agnès Lestrade illustré par Clémence Pollet.

L’avis complet de Maman Baobab

.

etrange reveillonL’Etrange réveillon présenté par Le Cabas de Za
de Bertrand Santini illustré par Lionel Richerand, Grasset Jeunesse, 2012

Arthur est orphelin. Il vit seul dans un manoir avec une flopée de serviteurs. Et pour Noël, il décide d’organiser un réveillon auquel il invite… des morts. Une histoire étonnante, tendrement déjantée, doucement loufdingue, où la mort, la vie se mêlent pour finir par se confondre, tout naturellement.

Les avis complets de Le Cabas de Za et La Mare aux mots

.

derniere anneeLa Dernière année ou pourquoi et comment le Père Noël décida d’arrêter et pourquoi il ne recommença jamais présenté par Méli-Mélo des livres
de Thierry Lenain illustré par Benoît Morel, Oskar Jeunesse (Trimestre), 2010

Et si le Père Noël en avait assez et qu’il décidait cette année que c’était la dernière ?

C’est le thème de ce premier numéro de la collection Trimestre que je suis tout particulièrement. Thierry Lenain brosse ici une critique de la société de consommation et s’attaque à ce mensonge du Père Noël. Un album-roman qui fait beaucoup réfléchir, idéal pour les parents qui ne savent plus comment dire cette vérité. Noël, c’est d’abord la générosité et le partage.

 .

pere noel dans tous ses etatsLe Père Noël dans tous ses états présenté par Le Cabas de Za
de Valérie Dayre & Yann Fastier, L’atelier du Poisson Soluble, 2009

Un homme essaie son costume de travail et devient un autre pendant quelques heures puis il retourne aux jours qui passent à chaque nuit pareille à toutes les autres. Ce père Noël très contemporain n’a rien du bonhomme rondouillard et joyeux. Il est une autre image de Noël.

Les avis complets du Cabas de Za et de 3 étoiles

 

noel(s songsNoël’s songs, les plus beaux chants de Noël présenté par Un Petit Bout de Bib
de Florent Marchet illustré par Roxane Lumeret, Actes Sud Junior, 2012

Un album original par sa forme et par son fond qui interroge les traditions de Noël : du nom du vieux barbu aux achats de Noël en passant par le fameux traineau… Le livre a été construit autour du disque éponyme de Florent Marchet qui avec sa voix suave revisite un certain nombre des classiques de Noël.

A mettre entre les mains des enfants qui s’interroge sur les festivités de Noël et leur aboutissement.

L’avis plus complet de Un Petit Bout de Bib

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

et demain la dernière partie, où quand Noël et adolescence font bon ménage (ou pas).