Des coups de cœur d’été …et comme des envies de lire à la rentrée !

Cet été, vous avez pu suivre nos articles de voyages, tous aussi différents les uns que les autres, avec nos regards, nos endroits de lecture, nos façons de faire pour constituer nos valises ou sacs de livres….

Il y a eu :

-Une semaine d’été avec Aurélie

-Lettre de la valise de Chlop

-En été avec Solectrice

-Dans la valise d’Alice

-Recette pour une bonne PAL de vacances de Bouma

-Dans le cabas de voyage de Sophie

-Lectures sue l’île papillon de Colette

-Les bookplants de Pépita

 

Et alors ? Notre coup de cœur de l’été ? Et notre lecture de rentrée ? Un peu de patience, on vous les livre !

******************

Chez Pépita et son Méli-Mélo de livres, il y en aurait plusieurs… mais je choisis :

Le célèbre catalogue Walker & Dawn de Davide Morosinotto Ecole des loisirs, tant ce roman m’a fait voyager et partir à l’aventure !

Et pour la rentrée, je vous conseille fortement cette gourmandise acidulée  ! Un immense coup de cœur pour ce roman qui est parfait, ni trop, ni pas assez et d’une très belle humanité.

Pëppo de Séverine Vidal chez Bayard (une chronique bientôt).

**********************

Dans la collection de Colette, il y a une envie folle d’envisager sereinement la rentrée et d’embarquer ses élèves vers l’espoir d’un monde qui doit se réinventer, notamment sur le plan écologique. Alors pour envisager l’école autrement, on parlera de Célestin Freinet dans la formidable collection d’Actes Sud Junior “Ceux qui ont dit non” avec Célestin Freinet, Non à l’ennui à l’école de Mario Poblete. Et côté écologie, toujours chez Actes Sud Junior, on va apprendre à faire des biographies à partir du livre Des héros pour la terre, des citoyens qui défendent la planète, d’Isabelle Collombat et Alain Pilon. **********************

Dans l’atelier, Aurélie a versé sa larme pour deux romans ados. Une histoire d’amour et une histoire de vie. La première fois que j’ai été deux de Bertand Jullien-Nogarède chez Flammarion qui vous emporte dans le début des années 2000 entre Paris et Londres avec du rock des seventies dans les oreilles et Soixante-douze heures de Marie-Sophie Vermot chez Thierry Magnier où une adolescente nous plonge dans son passé et son quotidien durant la terrible attente entre son accouchement et la fin du délai légal pour l’accouchement sous X.

**********************

Dans le cabas de Sophie, il y a deux romans coups de cœur aux styles bien différents.

Un thriller captivant autour d’expériences scientifiques sur des enfants : “La noirceur des couleurs” de Martin Blasco à L’école des loisirs.

Martin Blasco - La noirceur des couleurs.

Et la belle découverte en avant-première du prochain roman de Annelise Heurtier à paraître cette semaine : “La fille d’avril” chez Casterman. L’histoire d’une jeune fille dans les années 60 qui souhaite se soustraire au modèle patriarcal pour prendre le contrôle de sa vie. On y parle des questions que toutes les adolescentes se posent (sexualité, féminité, affirmation de soi…) mais 50 ans en arrière.
Un roman qui montre l’évolution de la condition des femmes et qui fait réfléchir sur ce qu’il reste à faire…

Annelise Heurtier - La fille d'Avril.

**********************

Dans la bibliothèque de Chlop (littérature enfantine), un coup de cœur pour une histoire de doudou à l’école, c’est de saison. Mais, avouons le, l’école y est très secondaire, ce qui compte c’est surtout l’humour! La nuit de Berk, Julien Béziat, l’école des loisirs. Et dans les envies de lectures, le très attendu roman de Marie-Aude Murail, En nous beaucoup d’hommes respirent. Cette autrice ne m’a encore jamais déçue et je suis sûre que son premier roman destiné à un lectorat adulte me plaira autant que les précédents.

**********************

Vous connaissez ce livre qui se lit en entier la gorge nouée ?

Alice a été complètement retournée par Deux secondes en moins de Marie Collot et Nancy Guilbert. Véritable coup de coeur et ascenseur émotionnel. Un roman sur le deuil qui donne la folle envie de vivre !

 

**********************

Et pour finir, Bouma retiendra de son été un bel album comme une ode à rester cet enfant espiègle que nous avons tous été : Maman de Mayana Itoïz chez Seuil

Et côté roman, elle a craqué pour Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen, une belle histoire sur le pardon et la reconstruction de soi…

**********************

Et voilà de quoi reprendre sereinement le chemin de l’école, du travail et avoir de belles heures de lecture devant vous. Alors bonne rentrée !

Coups de cœur de mai !

Il a fait plus ou moins beau en ce joli mois de mai mais pas question de renoncer à nos lectures !

Voici le best-of des nôtres ! De quoi déjà préparer ses lectures d’été ?

Chez Littérature enfantine, Chlop a eu un coup de cœur pour une fillette au grand cœur qui va sauver un oiseau blessé. Un si petit cœur, Michel Gay, école des loisirs.

**********************************

Solectrice s’est laissé emporter par un roman-journal pour écrivains en herbe. Parsemé de conseils d’écriture et de récits sincères, ce petit roman léger dit aussi comme on a besoin des autres pour grandir.

Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte d’Annet Huizing. Syros.

**********************************

Aurélie a mis le grappin sur un album poétique sur le bonheur. Pas besoin de chercher loin, parfois il n’est qu’une addition de petits riens.

Monsieur Félix est heureux de Fid et Carla Cartagena chez Le grand jardin.

**********************************

Chez Sophie, la peur est à l’honneur ! Celle qui fige ou celle qui fait fuir les deux personnages de cette histoire, c’est la peur de Fin. C’est une histoire pour apprécier le moment présent et vivre plutôt que d’avoir peur.

Cavale de Stéphane Servant et Rébecca Dautremer chez Didier jeunesse.

**********************************

Chez Pépita, il y a eu pas mal de lectures en petite enfance et un en particulier, qui m’a enthousiasmée par son approche, son interactivité, sa légèreté ! Une bien belle incursion dans la nature et au pays des sens.

Regarde ! de Corinne Dreyfuss au Seuil jeunesse

**********************************

Belles lectures !

Coups de cœur d’Avril

En Avril, ne te découvre pas d’un fil… dit le proverbe… Et en mai, fais ce qu’il te plaît !

Alors, sous le grand arbre, on a eu envie de vous faire découvrir en mai nos lectures préférées d’avril !

Vous suivez ? Les voici !

^^^^^^^^^^^^^^^^

Peu de chroniques en ce mois d’avril chez MéLi-MéLo de livres, mais que des coups de cœur ! Mais tout de même, ce roman sensible et d’une rare humanité est cher à mon cœur : J’ai suivi un nuage de Maëlle Fierpied à l’Ecole des loisirs.

^^^^^^^^^^^^^^^^

Chez Un Petit Bout de Bib(liothèque), Bouma a craqué pour un album grand format mêlant humour à croquer, références culinaires et littéraires. Une succulente lecture aux petits oignons que Le Festin des Affreux de Marti et Salomo chez Seuil jeunesse.

^^^^^^^^^^^^^^^^

C’est aussi un album pour Alice !

Comment ne pas succomber une nouvelle fois à la fantaisie de Gilles Bachelet qui nous raconte-là, avec une grande virtuosité, une drôle et romantique histoire d’amour ? Une petite merveille !

Une histoire d’amour de Gilles Bachelet au Editions du Seuil

^^^^^^^^^^^^^^^^

Chez littérature enfantine, une petite envie de vacances et de nature a conduit Chloé à choisir un album qui sent bon la chlorophylle, et une découverte du jardin à hauteur d’enfant. Pas de géant, Anaïs Lambert, éditions des éléphants.^^^^^^^^^^^^^^^^

Les arbronautes ont de bonnes idées pour les naissances de l’arbre. Il y a quelques mois, elles avaient donc offert l’album qu’il fallait à Sophie pour l’arrivée de la petite Arwen. Ce grand livre plein de poésie raconte l’amour d’un père à sa fille avec justesse et beauté !
Tu seras ma princesse de Marcus Malte et Régis Lejonc chez Sarbacane.

^^^^^^^^^^^^^^^^

Des romans pour changer chez Aurélie et son atelier de coeurs avec la nouvelle collection des éditions Mémo. Un coup de coeur en particulier pour les aventures et les bêtises de Truffe et Machin !

Truffe et Machin d’Emile Cucherousset et de Camille Jourdy chez Mémo.

^^^^^^^^^^^^^^^^^

Dans le Tiroir à histoires de Céline, on a été transporté par L’ascension de Saussure, adapté du journal de l’alpiniste et raconté et illustré avec virtuosité par Pierre Zenzius. De quoi laisser son esprit parcourir la montagne et s’envoler vers les sommets.

Résultat de recherche d'images pour "ascension de saussure rouergue"

L’ascension de Saussure de Pierre Zenzius. Editions du Rouergue.

^^^^^^^^^^^^^^^^^

Nous vous donnons rendez-vous jeudi pour l’annonce des lauréats du prix d’A l’ombre du grand arbre 2018.

Les coups de cœur de Mars 2018

Chaque mois les arbronautes vous livrent leurs coups de cœur, le choix est tantôt évident, tantôt très difficile mais nous nous prêtons toujours au jeu avec plaisir pour partager avec vous le meilleur de la littérature jeunesse du moment.

**************************

Chez Chloé, c’est un véritable petit vaudeville pour les bambins, une pièce de théâtre avec son lot de péripéties et rebondissements inattendus:

La recette miracle, Delphine Bournay, L’école des loisirs

……………………………………..

Chez Alice, c’est un roman sous forme épistolaire plein de fraîcheur et d’authenticité qui nous parle d’amitié et de ces liens si forts et essentiels dés l’enfance.

Tu vois, on pense à toi ! Cathy Ytak, Syros

……………………………………..

Chez Pépita, c’est une nouvelle collection de la maison d’édition MeMo, une collection au titre évocateur : Petite Polynie. Deux titres lus pour l’instant et qui m’ont enchantée sur le fonds et la forme !

La petite épopée des pions, Audren, illustrations de Cédric Philippe

Truffe et Machin, Emile Cucherousset, illustrations de Camille Jourdy

……………………………………..

Dans le Tiroir à histoires de Céline, c’est un grand album à la croisée entre mythologie romaine et conte poétique qui a fait mouche. Ou la légende de Rémus et Romulus vu à travers les yeux de leur Maman Loup.

Maman Loup, de Géraldine Elschner et Elodie Nouhen chez L’Elan Vert.

Maman Loup……………………………………..

Chez Sophie, le choix n’a pas été simple… d’ailleurs elle n’a pas choisi ! Voilà donc ces deux coups pour le mois de mars.

Caché !, de Corinne Dreyfuss chez Thierry Magnier
Un roman pour les bébés : il fallait oser et c’est une réussite. Un livre sans image sur le jeu de cache-cache. Ludique et très vivant, les enfants ne s’en lasse pas !

Une histoire d’amour, de Gilles Bachelet au Seuil jeunesse
Un coup de foudre entre deux gants de cuisine, qui pourrait croire que ça ressemblerait à la vraie vie ! Et pourtant, cette histoire ferra certainement écho pour plus d’un lecteur, enfant comme adulte.

……………………………………..

Aurélie s’est laissée emporter par une fable poétique. Une envie pressante de printemps assouvie grâce aux illustrations champêtres de cette histoire d’amitié.

Le renard et l’étoile de Coralie Bickford-Smith chez Gallimard jeunesse.

……………………………………..

Bouma a été complètement fascinée par ce début de série dystopique. Original, intense et captivant sont les trois mots maîtres de cette histoire. Donc si vous avez aimé Hunger Games ou Divergent, ce roman est fait pour vous !

La Faucheuse T.1, de Neal Schusterman chez Robert Laffont

……………………………………..

Pas facile de choisir dans ces lectures du mois, mais que nous conseilleriez-vous, vous ?

Février en coup de coeur

Février… mouillé.

Février… enneigé.

Févier… devant une tasse de thé.

Février… des crêpes à grignoter. 

Mais surtout février et des piles de livres à bouquiner !

A l’ombre du Grand Arbre on s’est vautré sur le canapé, on s’est emmitouflé, on s’est réchauffé et voilà les livres que l’on a préféré !

**************************************

C’est en dégustant page par page Jusqu’ici tout va bien de Gary D. Schmidt que Colette s’est soignée de cet hiver humide et tristounet. Croyez-vous à la bibliothérapie ? Notre collectionneuse oui, car ce livre là lui a fait beaucoup de bien en plein cœur de la “déprime hivernale” ! Vous pourrez vous en faire une petite idée sur le blog d’Alice ou sur celui de Pepita.

Jusqu’ici tout va bien de Gary D. Schmidt-Ecole des Loisirs

***

C’est en découvrant cette superbe réinterprétation  d’un conte classique, en se laissant surprendre par les quelques notes de rouge et en me laissant  pénétrer par ses yeux au regard pénétrant que l’hiver d‘Alice a pris un coup de chaleur pour cet énorme coup de cœur.

Dans les yeux de Philippe Jalbert – Gautier Languereau

***

Face à un mois rythmé par les colères de ses enfants en bas âge, avec Bonne nuit ?, Aurélie s’est rendu compte qu’il n’y avait pas que ses enfants qui étaient rusés. Elle a pu sereinement se remettre à bouquiner devant sa cheminée en attendant avec impatience le printemps.

Bonne nuit ? de Coralie Saudo et Kris Di Giacomo chez Frimousse

***

Alors que le froid s’insinue à travers les vêtements et que le bout du nez rougit, Bouma s’est glissée dans la peau d’une ado aveugle le temps de sa lecture. Dis-moi si tu souris d’Eric Lindstrom propose une vision ni idyllique ni dramatique où l’on s’en finalement que les préoccupations sont les mêmes pour tous les adolescents.

Dis-moi si tu souris Eric Lindstrom Nathan, 2016

***

Devant la cheminée, sous un plaid moelleux, sa place préférée en cet hiver humide et glacial, en s’agaçant de ces débats autour des bibliothèques, Pépita a aimé plonger dans son lieu de prédilection avec cet album tout de rouge toilé, en compagnie d’un Petit poisson rouge et de son petit propriétaire. Est-il encore besoin de démontrer le pouvoir incroyable de ces compagnons de papier que sont les livres ?

Le petit poisson rouge Taeeun Yoo Kaléidoscope

***

C’est aussi côté album que le cœur de Céline a palpité en février. Elle vous sort de son Tiroir un album plein de tendresse et de sagesse, qui avec une grande justesse et une grande simplicité parle de la vie, de la mort et de l’amour. On y découvre le travail d’une illustratrice épatante, Phoebe Wahl. C’est ici.

Les trois poules de Sonia

Les trois poules de Sonia, de Phoebe Wahl. Editions des éléphants.

***

Sophie a craqué pour cet album inspiré d’une histoire de Kipling : comment est arrivé la trompe de l’éléphant. Outre l’histoire, c’est le graphisme de cet album en papier découpé qui l’a séduit. Les illustrations sont faites ainsi mais les pages le sont elles aussi pour dévoiler progressivement le décor et les animaux de la forêt. C’est par pour plus de détail.

Par le bout du nez, de Loes Riphagen. Didier jeunesse.