Nos coups de cœur de juin

L’été s’annonce avec nos lectures, des livres à glisser dans un cabas de plage ou près d’un transat, belles découvertes à vous !

********************

LiraLoin présente un album sensible et amoureux, quoique de plus important dans ce monde?

Louise est une jeune fille réservée, le monde des adultes n’est pas pour elle. Louise préfère la compagnie des fleurs. Mais lors d’une soirée, elle rencontre Mary. Seules et ensemble, les deux jeunes filles dansent, tournoient leurs corps enveloppés de draps. Les tourbillons dessinent des fleurs, des papillons loin du monde…

La Fleur qui me ressemble de Thomas Scotto, texte & Nicolas Lacombe, illustrations
L’élan vert, collection : Pont des Arts, 2019

******

Pour Linda et ses ladies, les vacances s’annoncent intenses avec un voyage en plein cœur de l’Himalaya et l’ascension de son plus haut sommet, l’Everest. Entre dépassement de soi et engagement écologique, gravir ses 8848 mètres est un voyage incroyable dont on ne revient pas tout à fait les mêmes.

8848 mètres, Silène Edgar – Casterman, 2020

Son avis est ICI.

******

Alice vous propose de passer un agréable moment en compagnie d’un gang de vieux schnocks anticoformistes, transgressant un chouïa les règles, mais complètement attachants et qui vont tout faire pour aider un jeune ado un peu paumé et livré à lui-même. Un roman plein de vie et d’humour !

Le gang des vieux schnocks de Florence Thinard. Gallimard, 2019

******

Pour Claudia, la lecture de cette bande dessinée adaptée du roman broché Tous les héros s’appellent Phénix est un coup de cœur ! Un très bel ouvrage : la couverture, les illustrations, les couleurs, tout est fabuleux. L’histoire est toujours autant prenante et percutante sur la maltraitance et les violences psychologiques. Dans ce livre, la thématique est difficile mais il est traité avec tact et clairvoyance, parfaitement adapté aux jeunes lecteurs.

Tous les héros s’appellent Phénix de Jérémie ROYER
Rue de Sèvres, 2020.

Son avis complet est ICI.

******

Solectrice a tiré tout naturellement son coup de cœur du green swap de ce début d’été. Elle vous invite donc à suivre M. Pigeon, le Marchand de Bonheur, à la rencontre de ses clients, de branches en branches. Comment ne pas craquer pour ce superbe album du tronc à la cime du grand arbre ? Une histoire tendre dont la fin ne démérite pas, invitant à conserver précieusement les petits bonheurs de tous les jours. Voilà un beau mantra pour nous accompagner tout l’été !

******

Bouma a sorti une courte lecture, entre l’album et le premier roman, qui mélange intrigue policière et humour autour du sens de l’observation des petits lecteurs. On retrouve aux dessins le talentueux Brian Selznick (L’Invention d’Hugo Cabret) qui nous emmène à la suite d’un détective privé pas comme les autres ! Une lecture qui se dévore sans modération à tout âge tant il y a de choses à découvrir…

P’tit Ouistiti détective privé, de Brian Selznick et Dabid Serlin – Bayard jeunesse, 2019

******

La réouverture des bibliothèques a permis à Lucie de faire le plein de romans conseillés par les copinautes. Et c’est Calpurnia qui a remporté les suffrages ce mois-ci. L’histoire de cette petite fille en plein questionnement sur la faune, la flore, la condition féminine et l’avenir dans le Texas de 1899 a été un vrai coup de cœur. Si ce n’est pas encore fait, il est urgent de le découvrir !

Calpurnia, Jacqueline Kelly – L’école des loisirs, 2015

Son avis ICI, celui de Pépita, celui d’Isabelle, et de Linda.

******

Sur l’île aux trésors, Isabelle et ses enfants ont été soufflés par le tome 1 d’Alma, la nouvelle série de Timothée de Fombelle : une lecture engagée et captivante, de la grande littérature en forme d’hymne à la liberté.

Alma, tome 1 (Le vent se lève), de Timothée de Fombelle, Gallimard Jeunesse, 2020.

Son avis ICI

*****

Dans son Méli-Mélo de livres, Pépita a envie ce mois-ci de faire la part belle aux liens intergénérationnels à travers ce magnifique roman de Delphine Pessin : Deux fleurs en hiver chez Didier jeunesse. Une jeune femme et une grand-mère : la première qui ne demande qu’à faire éclore son chemin de vie et la seconde qui ne voudrait pas se faner trop vite. Le tout dans un Ehpad confronté à des difficultés. Elles vont emporter tout le monde dans leur ronde d’humanité !

Son avis ICI

*****

Et ce mois-ci, nous avions envie de vous faire découvrir en bonus un livre que nous sommes plusieurs à avoir lu et beaucoup aimé ! Un road-trip inoubliable à travers les États-Unis, voyage initiatique avec ce qu’il faut de péripéties et de très belles rencontres – et un message qui nous va droit au cœur. Bouma, Linda, Isabelle et Frédérique sont toutes sous le charme !

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise, de Dan Gemeinhart (PKJ 2020)

L’avis de Bouma, de Linda et d’Isabelle

******

Et vous ? Quelle lecture auriez-vous envie de partager ce mois-ci ?

Nos coups de cœur de Mai

Le déconfinement se met en place tout doucement et avec lui l’accès aux médiathèques et librairies devient possible à nouveau.

A l’ombre du grand arbre, nous avons bien entamé nos piles à lire pour partager avec vous nos derniers coups de cœur !

********************

C’est avec un plaisir immense que Linda et ses ladies ont traversé la Sicile en compagnie de Léonce et son peuple d’ursidés dans cette épopée fantastique qui soulève une réflexion sur la place de l’homme dans la nature.

La fameuse invasion de la Sicile par les ours, Dino Buzzati, Folio Junior

Son avis est ICI.

******

Chez Lucie, on a (re)plongé dans l’univers magique d’Harry Potter. Les cinq premiers tomes ont été dévorés les uns après les autres. Ça a été un grand bonheur de faire découvrir ces romans et de les relire dans leurs jolies rééditions. A ce stade, le “chouchou” reste Le prisonnier d’Azkaban.

Son avis ici, et celui de Linda .

******

Pour Alice, c’est un besoin de bonbon sucré, de réconfort et de bienveillance qui s’est fait sentir pendant ce mois de mai particulier. Avec joie, elle s’est replongé dans les 5 tomes de la saga incontournable ” Sauveur & fils” de Marie Aude Murail. Quel régal !

Le Tome 3 reste mon préféré, mais lisez les tous d’urgence, si vous ne les connaissez pas encore !

******

Pour Claudia, le roman Esperluette de Anne Vantal est un grand moment de lecture.

Un récit court et éloquent sur un amour fusionnel entre deux enfants, puis devenus ados. Un texte puissant et très beau à découvrir de la collection D’une seule voix chez Actes Sud junior.

Son avis est ICI.

******

Sur l’île aux trésors, Isabelle et ses garçons ont craqué pour l’adaptation BD de Sacrées Sorcières, par Pénélope Bagieu. Il fallait être culottée pour s’attaquer à ce monument de la littérature jeunesse, quel bonheur de voir le résultat ! L’occasion aussi de relire le roman original de Roald Dahl, lui aussi paru chez Gallimard Jeunesse.

Son avis et celui de Bouma. Et par ici pour en savoir plus sur le roman !

******

Dans son Méli-Mélo de livres, Pépita a vibré, ri, pleuré, pour un SOLEIL GLACE : non, ce n’est pas un nom de glace, mais un roman lumineux sur la différence, sur l’apprivoisement (ça se dit ?), sur les liens familiaux, sur les bêtises, sur….Il y a tant à en dire ! Séverine Vidal signe là un chef d’œuvre d’humanité et c’est édité chez Robert Laffont, collection R. Ne le manquez pas !

Son avis ICI

******

HashtagCéline se réjouit d’avoir rencontré des personnes formidables : les Mortemer. Dans la lignée d’autres chroniques familiales marquantes comme Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh, Falalalala d’Emilie Chazerand ou Oh, boy ! de Marie-Aude Murail, Célia Garino nous invite à faire la connaissance des enfants des Feuillantines, des cousins et des cousines, des frères et des soeurs dont les mères respectives brillent par leur absence. De l’émotion et beaucoup d’humour pour ce roman de 500 pages qui se lit pourtant d’une traite.

Les enfants des Feuillantines de Célia Garino , Sarbacane 2020.

Son avis ICI.

******

Ada reprend goût à la lecture, après des semaines de jeûne littéraire, grâce à une pièce de théâtre glissée dans notre joli swap de Noël par Alice . Il s’agit de Prête-moi tes ailes de Dominique Paquet, publié aux éditions Théâtrales jeunesse en 2019. On y suit les discussions profondes et lumineuses du jeune Louis et de son amie Libellule. Louis est en colère, on ricane autour de lui. On ricane de lui. Parce qu’il danse. Alors Louis s’interroge.

” Pourquoi ne faut-il pas mentir ? “

“Qui suis-je moi qui suis différent des autres ?”

“Pourquoi je me sens à la fois fille et garçon ?”

“Pourquoi suis-je Moi ?”

“Pourquoi le monde existe ?”

Prête moi tes ailes de Dominique Paquet, étions théâtrales jeunesse, 2019.

Nos coups de cœur d’Avril

Le rythme du confinement s’adopte peu à peu, l’envie de lire revient petit à petit et on s’aperçoit que le mois touche déjà à sa fin même s’il a semblé durer une éternité !

Le rythme du blog continue malgré tout et voici les lectures coups de cœur du mois dernier avec quelques invitées surprise dont vous en saurez un peu plus prochainement….

************

Pour Bouma, ce sera le troisième et dernier tome de la série La Faucheuse de Neal Shusterman.

Parce que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas lu une série si aboutie de bout en bout, et qui lui aura réservé des surprises jusqu’à la fin !

Son avis sur le dernier tome par ici.

******

Chez Ada : cette période est l’occasion de renouer avec les livres de notre bibliothèque familiale qui regorge de merveilles parfois oubliées. Alors depuis quelques semaines, nous redécouvrons en famille les deux volumes des P’tits philosophes de Sophie Furlaud et Jean-Charles Pettier, Dorothée de Monfreid et Soledad Bravi publié par Bayard Jeunesse. Chaque soir, on lit une, deux ou trois aventures de Chonchon, Mina, Plume et Raoul qui s’interrogent sur le monde qui les entoure à travers des questions qui résonnent étonnamment en nous. Hier soir, on se demandait donc : “Choisir, c’est facile ou difficile ?” Les discussions qui s’en suivent sont toujours passionnantes !

Mon avis sur le premier tome c’est par

******

Pour Alice, ce sera L’année des pierres de Rachel Corenblit. Un roman sur le conflit israélo-palestinien, qui met en lumière toute l’absurdité et l’horreur de la guerre et de la violence. Thème peut aborder en littérature jeunesse et franchement bien mené de bout en bout.

******

Isabelle et ses enfants ont fait une excellente pioche avec Si on chantait ! Un joyeux cadavre exquis composé par les stars de la littérature jeunesse française. Rebondissements et fou-rires garantis ! Faites-vous plaisir, c’est pour la bonne cause : les bénéfices seront reversés au Secours populaire pour favoriser l’accès à la culture pour tous. Et pendant le confinement, vous pouvez découvrir ici l’intégralité du roman lu par ses auteurs !

Si on chantait ! par Susie Morgenstern, Timothée de Fombelle, Clémentine Beauvais, Yves Grevet, Vincent Villeminot, Anne-Laure Bondoux, Stéphane Michaka, Christophe Mauri, Victor Dixen, Christelle Dabos, Jean-Claude Mourlevat, François Place et Jean-Philippe Arrou-Vignod, PKJ, 2020.

Son avis

******

Pour Claudia, ce sera La fois où Mémé a vaincu un taureau. Une histoire rigolote et pleine de charme qui se lit à voix haute pour le plus grand plaisir des enfants. Un retour en enfance avec cette aventure savoureuse, pleine d’humour et de rebondissements !

C’est le premier album d’une nouvelle série très réussi chez les éditions Nathan.

Mon avis sur le premier tome c’est par

******

Liraloin….

Je t’emmène en voyage de Carl Norac, texte & 40 illustrateurs – A pas de Loups, 2019 – 20€
À partir de 9 ans

“Je t’emmène en voyage. Il y aura des fuites, des retours, des escales, des détours. Ceux qui marchent toujours droit tournent en rond dans leur tête.”
Voyager dans le livre puis dans le ciel et se perdre comme une note de musique pour mieux se retrouver sur le chemin face à soi-même. Voyager dans les contes et rêver à des désirs secrets. Être en osmose avec la nature et profiter de l’instant présent. D’aventure en aventure ne pas avoir peur du voyage. Profitons de cette poésie voyageuse où il faut sans cesse se réinventer.
“Le matin, tu es rêveuse de jour. Le coin de tes yeux est déjà un paysage. A quoi penses-tu, Mieux-Aimée ? Et puis, non, ne réponds pas. Il faut garder ses désirs secrets, au coin des yeux, puis longuement sourire de ne pas les dire.”
Vous l’aurez compris, Carl Norac nous berce dans un doux voyage où il ne faut pas avoir peur d’explorer ses rêves et ses envies. Les illustrations, toutes très différentes, complètent parfaitement cette ode dédiée à l’aventure. A lire et relire sans modération.

******

Chez Lucie, les deux tomes de Tobie Lolness ont insufflé bravoure et magie à une période qui en avait bien besoin. La langue et l’imagination de Timothée de Fombelle l’ont emportée dans les aventures trépidantes de ce héros minuscule par la taille mais grand par le cœur. Une pépite au sous-texte écologique.

Son avis sur le premier et le second tome, et ceux de Pépita, d’Isabelle et de Sophie.

******

Pour Pépita, c’est un roman de cape et d’épée au XXI7me siècle, qui l’a embarquée au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer ! C’est enlevé, étonnant aussi bien que dans le fond que dans la forme, bref, on ne s’ennuie pas dans ces plus de 600 pages !

Fraternidad, de Thibault Vermot chez Sarbacane

Son avis ICI.

******

Pour Linda, c’est Rascal de Sterling North! Un récit autobiographique bourré de tendresse sur l’amitié entre un jeune garçon et un raton laveur.

Son avis est ici.

******

Pour HashtagCéline, le mois d’avril a été bien rempli côté lectures. Le roman le plus marquant est sans doute : Très vite ou jamais de Rita Falk paru chez Magnard. Si ce livre est un “best-seller” en Allemagne, il est moins connu en France et c’est bien dommage ! A travers les lettres de Jan, le héros de cette histoire, on découvre comment la vie continue, malgré tout, depuis que Nils, son meilleur ami est dans le coma. Drôle, émouvant, terrible et poignant, ce roman est une très belle surprise et un gros coup de cœur !

Son avis ICI.

******

Pour YokoLulu, c’est le livre Le Manoir d’Evelyne Brisou-Pellen qui l’a happé ce mois-ci. Elle s’est laissée guider par Liam, un garçon très attachant,à travers cette grande demeure aux habitants mystérieux, et elle n’a désormais qu’une hâte : lire la suite !

Son avis ici

******

Et vous, un coup de cœur en particulier ?

Nos coups de coeur de mars

Le mois de mars aura été un peu particulier. Les circonstances actuelles ont, pour certains et certaines, freiné toute envie de lire ou de faire autre chose quand, pour d’autres, c’est l’occasion de se plonger dans les livres, pour oublier le malaise ambiant, pour voyager, autrement.

Même si nous sommes tous et toutes chamboulé.es, la vie continue. Comme chaque mois, nous vous proposons quelques idées de lecture, nos coups de cœur à noter pour l’après, ou à lire dès maintenant si cela vous est possible.

Prenez soin de vous.

**********

Pour HashtagCéline, c’est un double coup de cœur pour un même titre. Comment est-ce possible? Avec la parution de Miss Charity, le roman de Marie-Aude Murail adapté par Anne Montel et Loïc Clément chez Rue de Sèvres, HashtagCéline a enfin pris le temps de lire le roman original paru à l’école des loisirs et illustré par Philippe Dumas.

Dans les deux cas, le coup de cœur était là !

Son avis ici.

**********

Pour Pépita et son Méli-Mélo de livres, c’est Bamba qui a fait boum en ce mois de mars. Anne Loyer signe là un roman fort, plein de vie, sur une jeune fille qui mène sa barque envers et contre tous. Un roman qui m’a permis de renouer avec la lecture en cette période mouvementée.

Son avis ici.

Double coup de coeur, car c’est aussi Bamba qu’à choisi Alice ce mois-ci ! Il y a tellement d’émotions dans ce bouquin rythmé ! Et comme Paul, vieux bougon au grand coeur, elle a juste envie de tendre la main à cette jeune fille sans concession qui revendique et assume de sortir d’une vie toute tracée. La vie arpès tout, c’est une histoire de rencontres !

**********

Pour Bouma et son Petit Bout de Bib, c’est également l’adaptation en bande-dessinée d’un roman qui a gagné son cœur. Devenu un incontournable de la littérature jeunesse contemporaine La Rivière à l’envers de Jean-Claude Mourlevat se voit offrir une nouvelle version par Max l’Hermenier et Djet, dans un diptyque dès plus réussis !

Son avis ici.

**********

L’évasion par les livres n’a peut-être jamais été aussi nécessaire. Isabelle et ses flibustiers ne s’y sont pas trompés et ont adoré relire la BD Les Vermeilles, de Camille Jourdy. Cette aventure d’une ampleur impressionnante nous entraîne dans une sorte de quatrième dimension où le monde des contes percuterait celui des années 1970. Quelle vermeille quand les livres repoussent les frontières de ce que nous pouvions imaginer ! On en oublierait presque que nous sommes coincés entre quatre murs…

Son avis ici.

Et en roman, leur coup de cœur va à très joli roman qui nous vient du Canada : Partis sans laisser d’adresse, de Susin Nielsen. Un concentré de sagesse et d’humour sur la thématique de la perte de logement, avec des personnages inoubliables !

Son avis ici.

**********

Nos coups de coeur de février

Qui dit février, dit toujours beaucoup de bouquins dévorés (y’a pas que les crêpes dans la vie !).

A l’ombre du grand arbre, nos piles à lire n’ont pas diminuées, mais on a toujours des coups de coeur à vous partager !

************************

C’est en profitant de la douceur de quelques journées ensoleillées qu’Alice  s’est envolée vers le Grand Ouest pour suivre les aventures d’Abigaël Stenson, femme hors-la-loi indomptable ! Kidnapping, règlements de compte, chevaux au galop, poussière, saloon, … pour au bout du compte prôner une seule vérité, celle de la liberté.

Marion Brunet ne se contente pas de l’a-peu-près, rien à dire, tout est parfait !

Sans foi ni loi de Marion Brunet. PKJ, 2019

(Pépite du Salon de Montreuil)

************************

Pépita dans son Méli-Mélo de livres a encore bien du mal à choisir car être déjà sélectif dans ses lectures, c’est toutes les aimer ! Mais quand même, le dernier roman de Gary D. Schmidt a encore fait mouche à travers cette relation hors-norme et pleine de subtilités entre un majordome anglais et un jeune garçon américain. Ajoutez une dose de cricket et le charme opère !

Le majordome et moi, Gary D. Schmidt, École des loisirs, 2020

************************

Après un mois de janvier placé sous le signe de La Passe-Miroir, la tétralogie de Christelle Dabos parue chez Gallimard Jeunesse, HashtagCéline s’était concoctée une PAL très variée pour le mois de février. Au final, c’est le roman d’Alexandre Chardin paru aux éditions Casterman qui va l’avoir le plus marquée. Le cercueil à roulettes est un texte difficile et émouvant, tendre et décalé qui aborde la mort et le deuil d’une façon assez inédite. Déroutant mais très touchant.

Le cercueil à roulettes d’Alexandre Chardin, Casterman, 2020

Son avis ICI.

************************

Bouma s’est plongée dans les zones les plus profondes de la mer avec des personnages marins aux ressources insoupçonnées. Entre Rencontre du troisième type et Sauvez Willy, Sigrid Baffert emmène ses lecteurs dans une aventure peu commune.

La Chose du MéHéHéHé de Sigrid Baffert, MeMo, 2019

Son avis ICI

************************

Que de trésors en ce mois de février ! Isabelle a adoré se faire prendre de court par ce road-trip captivant qui nous partage entre l’envie de tourner les pages pour connaître le fin mot de l’histoire de l’improbable duo de protagonistes, et celle de ralentir la lecture pour goûter la poésie de cette grande vadrouille, les dialogues ciselés et des personnages qui font voler en éclat tous les stéréotypes…

Nos mains en l’air, de Coline Pierré, Le Rouergue, 2019

Son avis ICI

************************

Et vous ? Quels sont les livres qui vous ont fait vibrer, trembler, rêver en février ?