Coups de cœur d’Octobre

Les voici nos coups de cœur d’octobre, maintenant que les jours raccourcissent, les lectures se font plus cocons, on pense un peu à ce qu’on pourrait offrir à Noël, on commence à regarder en arrière et en avant (c’est selon), on étudie si on pourra aller au Salon à Montreuil (ou pas), bref, les occasions ne manquent pas pour partager encore et toujours !

**********************

Pour Méli-Mélo de livres, une fois de plus, difficile de choisir parmi les belles choses lues et pas toutes chroniquées (par manque de temps !) mais je garde au fond de moi un livre qui m’a ouvert l’esprit sur la poésie de chaque chose et de chaque moment : Des haïkus plein les poches de Thierry Cazals & Julie Van Wezemael chez Cotcotcotéditions est une merveille de simplicité, de bonheur à portée de main et de mots choisis en toute humilité. A offrir, à lire et relire, à avoir près de soi !

Mon avis

**********************

Pour Ada, le temps des vacances scolaires a permis un vrai moment de lectures plurielles et enthousiasmantes. Difficile de choisir. Mais sans aucun doute c’est le roman chroniqué par mes copinautes la semaine dernière qui m’a vraiment emportée, et je regrette vraiment de ne pas l’avoir lu à temps pour débattre avec elle de la profondeur de sens de ce bouquin là : Félines de Stéphane Servant est une ode au pouvoir féminin, une ode à la créativité qui permet de se libérer des codes qui nous enferment, nous étranglent, une ode aux poils, aux crocs et aux griffes qui permettent d’agripper la vie même dans ses heures les plus sombres.

Coup de cœur partagé par Sophie.

**********************

Alice s’est laissé entraîner avec beaucoup de tension dans Blé noir d’Aurélie Wellenstein : romance adolescente sur fonds de combat pour la cause animale.

Quand Lilian croise la route de Blé alors qu’il en plein mission activiste, il ne se doute pas que cette rencontre va chambouler son existence au point de la suivre dans une fugue effrénée et d’accepter de se joindre ses différents combats.

Un beau roman initiatique qui amène le lecteur à réfléchir, à juger des choix et à réveiller sa conscience. Un livre noir, radical, très engagé.

**********************

Dur, dur de faire un choix après un mois d’octobre riche de belles lectures sur l’île aux trésors ! Mais s’il faut n’en retenir qu’une seule, ce sera Petit Renard, d’Edward van de Vendel et Marije Tolman, un album de toute beauté, paru en septembre aux éditions Albin Michel Jeunesse. Un livre inoubliable en forme d’ode aux rêves avec un grand « R », à la nature, à la vie, aux expériences qui nous font grandir. Une expérience de lecture intense, tour à tour étrange, captivante, inquiétante et réconfortante comme un terrier bien chaud…

L’avis d’Isabelle

**********************

Bouma a eu un coup au cœur pour deux petits albums cartonnés qui jouent à merveille sur le principe du “coucou – caché” si cher aux tout-petits. Mélangeant travail photographique et dessin crayonné, Coucou qui est là ? et Coucou je te vois ! de Lee et Choi sont à découvrir chez Didier Jeunesse (et à mettre dans le plus de petites mains possible bien évidemment)

L’avis de Bouma

**********************

Pour HashtagCéline, le coup de cœur est double ce mois-ci. Impossible de choisir entre Parce que, l’album de Mac Barnett illustré par Isabelle Arsenault paru chez Little Urban et Éden, le roman de Rebecca Lighieri paru à l’école des loisirs. Le premier nous propose des réponses poétiques à des questions enfantines quand le deuxième nous entraîne dans un monde idyllique et mystérieux. Deux belles lectures pour HashtagCéline qui a fini le mois d’octobre en beauté.

   

Ses avis pour l’un et pour l’autre ICI et .

**********************

Pour Sophie, c’est un album qui a partagé ce début de période automnale. Bulle d’été de Florian Pigé nous fait plonger dans l’univers d’un jeune garçon à l’approche de la rentrée. Poésie, solitude, imaginaire sont au rendez-vous !

Son avis ici.

**********************

Nos coups de cœur de septembre

Cette rubrique mensuelle nous rappelle à chaque fois combien le temps passe !

Nous avons lu en septembre, malgré nos obligations de la rentrée, le tri des photos des vacances d’été, la rentrée littéraire et mille autres occupations.

Et voici ce que nous avons aimé et que nous partageons avec vous !

****************

Difficile pour Méli-Mélo de livres de choisir : Pépita a tout aimé ! Alors tant pis, je mets tout… Pour lire les chroniques, c’est LA.

****************

Très difficile aussi ce mois-ci de désigner un seul coup de cœur sur l’île aux trésors ! Isabelle et ses garçons ont voyagé loin, très loin, grâce à la belle plume de Nathalie Bernard. Son dernier roman, Le dernier sur la plaine, paru fin août 2019 aux éditions Thierry Magnier, nous plonge au cœur de l’histoire des amérindiens des grandes plaines, avec pour fil rouge la vie incroyable du dernier chef Comanche. Magnifique. Son avis

****************

Sophie a vibré au côté de Abi en vivant avec elle ses épreuves. Après un accident de voiture, la jeune fille est amputée d’un bras. Elle doit réapprendre à vivre, à faire les gestes du quotidien et à redonner du sens à son existence pour se recréer un avenir.
Un si petit oiseau est un superbe roman de Marie Pavlenko qui nous fait passer par toutes les émotions !

Son avis

L’avis de Pépita

****************

Alice a été bouleversée par a rencontre avec Joseph, jeune ado, malmené, mal aimé.. et a vécu tant d’émotion à la lecture de son histoire !

Gary D . Schmidt, un auteur décidément incontournable….

L’avis de Pépita

****************

Adèle et Solectrice ont frémi de bonheur en suivant la cavale de Victor et Yazel, un cambrioleur qui veut échapper à l’emprise de son père et une adolescente sourde amatrice de haïkus. Deux êtres qui se côtoient avec douceur et nous invitent à observer ce qui nous entoure en coupant le son.

L’avis de Pépita. Le nôtre reste à venir.

*****************

HashtagCéline a retrouvé avec une immense joie Séverine Vidal avec un nouveau roman d’une intensité extraordinaire pour une histoire de mères, de filles et de drames. Un beau moment de lecture et un coup de coeur énorme. Pour lire son avis c’est ICI.

*****************

Bouma a craqué pour une jolie bande-dessinée : L’écorce des choses de Cécile Bidault chez Warum Éditions. Avec douceur et empathie, l’autrice nous invite dans le quotidien d’une jeune sourde à une époque où il lui était interdit de signer.

*****************

Aurélie partage un coup de coeur adulte mais accessible aux ados. En effet, dans le cadre professionnel elle a eu le plaisir de rencontrer l’auteure Hélène Frédérick et son dernier roman “La nuit sauve” chez Verticales. L’écrivaine nous plonge dans son Québec natal en 1988. Une nuit où nous sommes plongés dans la tête de trois ados lors d’une fête : peur de grandir, mal-être,séduction tous les éléments sont là pour nous tenir en haleine. A cela, une quatrième voix qui nous devance (tel un choeur) qui nous laisse présager une catastrophe…

*****************

Et maintenant, quelles pépites allons nous découvrir durant ce mois d’octobre…

Hommage à Axl Cendres

Elle nous a souvent touchés par sa sensibilité et sa mélancolie.
Autant qu’elle nous a surpris par sa singularité et sa franchise.

Elle nous a fait rire, elle nous a émus.

Elle avait cette liberté de langage et cette extravagance qui cachaient une crevasse d’amertume.

Elle gardait autour d’elle une part de mystère mais c’est à travers ses livres qu’elle se dévoilait à chaque fois un petit peu.

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès d’Axl Cendres.

A l’Ombre du Grand Arbre, nous souhaitons lui rendre hommage et vous inviter à découvrir ou re-découvrir quelques uns de ses ouvrages qui sont de véritables expériences littéraires…..

**

Confessions d’un apprenti Gangster. Sarbacane, 2013.

Un roman flash-back d’un ado qui suit les traces de son père en entrant dans le banditisme. Fragments de vie, ce livre se construit comme un puzzle alors que l’enquête policière avance.

Retrouvez l’avis d’Alice

**

Aimez-Moi maintenant. Sarbacane, 2008

Rencontrée à Montreuil, sur sa dédicace Axl Cendres a écrit “Les beaux mensonges valent mieux que les sales vérités”. Voilà, tout est dit.

**

Mes idées folles. Sarbacane, 2009

Abel Francis Sandro est un jeune psychiatre au pavillon 43 qui s’occupe des malades chroniques. Il cherche à comprendre comment les gens marchent. Mais il se rend compte que ce n’est pas les gens qu’il comprend mais leurs maladies. Pour les grands ados.

Les avis de #Céline et Sophie

**

Echecs et but ! Sarbacane, 2010.

Quand les échecs et le foot se rencontrent. Et surtout les supporteurs respectifs.

L’avis de Sophie

**

Le voyage d’Esteban Sarbacane, 2012

La beauté de l’écriture d’Axl Cendres aborde ici la tauromachie, à travers le destin du jeune Esteban qui va marcher sur les pas de son grand-père, matador de grand renom et disparu mystérieusement. Ce roman-là prend des airs de légende sur fond de transmission.  Epoustouflant.

 

L’avis de Pépita

**

La drôle de vie de Bibow Bradley, Sarbacane, 2012.

Juin 1964, USA. Le jeune Bibow Bradley est envoyé au Vietnam où, en toute logique, il devrait perdre un œil comme papy (en Normandie) ou une jambe comme papa (en Corée).
Sauf que Bibow a un don : il ne connaît pas la peur.

 

L’avis de Sophie

**

Dysfonctionnelle, Sarbacane, 2015.

Fidèle, jeune adolescente, grandit entourée de ses six frères et sœurs dans une famille dysfonctionnelle : son père enchaîne les allers-retours en prison, sa mère est à l’asile. Dotée d’une “intelligence précoce”, elle s’intègre à un lycée des beaux quartiers où les élèves la regardent comme un alien. Mais c’est là que l’attend l’amour, le vrai, celui qui transforme, celui qui sauve…

L’avis d’Alice

**

Cœur battant, Sarbacane, 2018

Après avoir essayé d’éteindre son cœur, il se retrouve dans une clinique pour y être “réhabilité à la vie”. Il y rencontre Alice, aussi belle que cynique ; Victor, aussi obèse que candide ; la vieille Colette, aussi espiègle qu’élégante ; et Jacopo, aussi riche que grincheux.

À eux cinq, ils décident de s’évader de la clinique, direction le manoir de Jacopo. Le but du voyage ? Se jeter d’une falaise, tous ensemble !

Mais la route va leur réserver plusieurs surprises. Assez pour qu’Alex se demande si finalement, la vie n’en vaut pas la douleur…

L’avis de #Céline

Un entretien datant de 2010 sur le blog de Sophie, un moment drôle et complice.

Et puis les mots touchants de ses compagnons d’écriture : Antoine Guilloppé, Antoine Dole, Benoit Minville et tant d’autres sur la toile. Ses lecteurs.trices. Son éditeur Tibo Bérard et les éditions Sarbacane. Et un article du Monde.

“Vole les lumières, toutes les lumières que tu peux… Les ténèbres ont un appétit féroce, alors vole les lumières… Peut-être que le ciel réalise les rêves que la terre assassine.” Coeur Battant, Axl Cendres. 

Les coups de coeur de l’été

L’été est déjà terminé… Les vacances ont permis de souffler et de profiter de ce repos bien mérité.

Et par ici, bien installés A L’Ombre Du Grand Arbre, vous avez pu découvrir les traditionnels billets d’été.

Pour ceux et celles qui seraient passés à côté, voici une petite session de rattrapage qui vous permettra de retrouver nos sélections toutes différentes mais pleines de bonnes idées !

  • Dans le baluchon des élèves d’Ada (Colette)
  • Dans la valise de la soeur de Yokolulu (Yokolulu)
  • Cinq albums échos aux petits plaisirs de l’été (Solectrice)
  • Des réserves d’imagination dans le colis d’Anouk (Isabelle)
  • Et pourquoi pas des BD dans le fond de la valise ? (Bouma)
  • Dans le sac à dos des enfants d’Aurélie sur la route des vacances (Aurélie)
  • Dans la valise de mes nouveaux collègues (Pépita)
  • 5 ans de lecture pour Morgan (Sophie)
  • Dans le petit sac de livres d’Ernestine (HashtagCéline)

*********

Et voici nos coups de cœur de l’été !

Pour HashtagCéline, c’est Louisiana de Kate DiCamillo paru chez Didier Jeunesse qui a mis un peu plus de soleil dans ses vacances. Son avis ICI.

*********

Pour MéLI-MéLO de livres, c’est une trilogie déjà devenue un classique de 1115 pages qui a enthousiasmé l’été de Pépita et lui a donné très fort à-propos une couleur d’À la croisée des mondes de Philip Pullman chez Gallimard jeunesse. Son avis ICI.

*********

Le road-trip d’Ada, la collectionneuse de papillons, a été bercé par les témoignages riches et enthousiasmants des auteur.e.s jeunesse qui ont livré leurs secrets de créatrices et de créateurs sur Histoires de jeunesse, un podcast initié par l’éditeur Bayard. Vous y retrouverez Anne-Laure Bondoux, Marie-Aude Murail, Murielle Szac, Jean-Claude Mourlevat, Clémentine Beauvais, Marie Desplechin, Antoine Dole, et Timothée de Fombelle. Ouvrez-grand vos oreilles !

*********

Pour Alice, qui a attendu dans les aéroports, c’est la liberté de vivre de Victor et Yazel qui lui a offert un bon moment de lecture.

Nos mains en l’air de Colline Pierré, Éditions du Rouergue

*********

Chez Bouma et son Petit Bout de Bib(liothèque), c’est Iskari T.1 de Kristen Ciccarelli (chez Gallimard jeunesse) qui est venue enchanter ses journées ensoleillées. On y suit une chasseuse de dragons pas comme les autres dans une aventure fantasy sous fond d’intrigue politique, familiale et romantique. A ne rater sous aucun prétexte !

Son avis ICI.

*********

Aurélie n’a pas beaucoup lu cet été malgré le contenu de sa PAL, pourtant à la fin de l’été, elle a eu la bonne surprise de découvrir “Surf” de Frédéric Boudet chez Mémo dans la collection Polynie. L’histoire touchante d’Adam sur fonds de d’abandon paternel, de deuil et quête de soi. Une bonne lecture pour les ados et les adultes.

Son avis et celui d’Isabelle

*********

Yoko Lulu a lu plein de pépites durant ses vacances, et c’était dur de trouver un préféré ! Le livre qu’elle a choisi est Gipsy Book de Sophie de Mullenheim. Un superbe livre qui parle d’un autre livre, mais aussi de l’engagement de Claire dans une association humanitaire et de Raphaël et Pablo qui tentent de survivre dans un des plus grands bidonvilles du Mexique. Touchant et prenant, Yoko Lulu n’a pas réussi à le lâcher avant de l’avoir fini et vous le recommande chaudement !

Son avis.

*********

Sophie a aimé partagé le quotidien de Grace et Tippi, deux sœurs siamoises qui font leurs premiers pas au lycée sous le regard des autres. Tendresse, amitié, amour, peur, ce roman en vers libre nous fait vivre les émotions de Grace, la narratrice au point qu’on oublie parfois que sa sœur est juste là aussi.

Son avis

*********

Enfin, Solectrice, qui avait emporté pas mal de romans dans ses bagages a fondu devant La théorie de l’iceberg de Christopher Bouix Chez Gallimard. Pas seulement parce qu’il se déroule le temps d’un été, ni parce que l’on est au bord de la mer, mais parce qu’on plonge dans des univers insolites et que l’on voit comment des rencontres peuvent changer une vie.

***********

Isabelle a profité de l’été pour se lancer dans de longues lectures à voix haute avec ses garçons. Leur coup de cœur collectif va probablement au premier roman de Flore Vesco qui leur en a fait voir de toutes les couleurs, dans un décor moyenâgeux ébouriffant !

Son avis.

 

***********

Vous avez sûrement glané de quoi prolonger l’été avec nos coups de cœur… Alors profitez-en bien et abordez la rentrée avec légèreté.

Coups de cœur de mai

À chaque fois que cette rubrique du 1er lundi de chaque mois arrive, on se dit déjà ?!

Eh oui, le joli mois de mai est terminé mais il a été riche de lectures par ici : l’occasion de sortir de ses murs, de lire dehors, de sortir chaises longues et tables de jardin, pour savourer le plaisir de dénicher des pépites aussi en extérieur.

Alors, les voici ces merveilles du mois de mai !

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Chez Pépita dans son Méli-Mélo de livres, ce n’est pas un mais deux coups de cœur et impossible de se résigner à n’en mettre qu’un !

Les Emerveillements de Sandrine Kao chez Grasset jeunesse continuent à m’habiter et me nourrir de leur ineffable beauté. Mon avis ici.

Et puis il y a eu aussi la rencontre avec Victor et Yazel dans Nos mains en l’air de Coline Pierré au Rouergue et ces deux-là sont devenus mes amis. Mon avis ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

Chez Alice, la tendresse et l’humour de Marie Pavlenko résonnent encore après la lecture d’Un si petit oiseau : touchée en plein cœur par 400 pages d’émotion pure. L’avis de Pépita ici et celui de HashtagCéline ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Chez Sophie de La littérature jeunesse de Judith et Sophie, c’est le roman de Agnès Laroche La vie dure trois minutes qui a livré son lot d’émotions le temps d’un tango et bien plus ! Son avis ici et chez Aurélie ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

Chez Solectrice, c’est la tendresse du jeune Ari pour son ami Dante et toutes ces questions que l’on se pose, quand on découvre ceux qui nous entourent, qui ont charmé ce mois de mai avec Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers de Benjamin Alire Saenz. Chez Pépita ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

Chez HashtagCéline, c’est le nouveau livre de Flore Vesco qui a “enluminé” son mois de mai. Ecrit à la manière “du temps jadis”, L’Estrange Malaventure de Mirella (Ecole des Loisirs) nous ramène quelques siècles en arrière, à l’époque médiévale. Ce roman est une réussite sur le fond et la forme. Son avis ici ainsi que ceux de Pépita et d’Isabelle ici et .

 

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Sur leur île, Isabelle et ses chasseurs de trésors ont pris beaucoup de plaisir à relire un roman culte de la grande Astrid Lindgren: Karlsson sur le toit (Livre de Poche). Délicieusement subversif et d’une saveur intemporelle ! Un must-read en Europe du Nord qui gagnerait à être plus connu en France… Son avis ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Sur les étagères du Petit Bout de Bib(liothèque) de Bouma, c’est une aventure hors du commun dans le Marseille des années 60 qui a retenu toutes les attentions. Dépaysement garanti avec Charlie Fisher et le gang des Whiz. Son avis ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

 

Chez Aurélie, ce fut un coup de cœur pour un éditeur : les éditions format.

Des albums philosophiques et un documentaire, venus tout droit de Pologne. Découvrez son article ici

 

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Pour Yokolulu, le livre qui l’a charmée ce mois-ci est un roman graphique racontant l’exil d’un jeune Nigérien vers l’Europe. On y trouve un beau graphisme et un héros attachant, plein de belles qualités. A découvrir : Migrant de Eoin Colfer, Andrew Donkin et Giovanni Rigano aux éditions Hachette. L’avis de Yokolulu ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Sur la Pile de Livres à Chroniquer de la collectionneuse de papillons, gros coup de coeur pour un livre prêté par Pépita : Autour de Jupiter de Gary D. Schmidt publié par Bayard Jeunesse.

Un roman d’une extrême sensibilité qui nous fait entendre la voix de Jack, jeune adolescent dont la famille va accueillir le temps d’une année scolaire un jeune homme rejeté de tous, Josef, dont l’histoire, que nous découvrons au fil des pages, est absolument bouleversante.

Pour en savoir plus l’avis de Pépita par là.

En espérant que ces coups de coeur vous auront donné des idées..