Prix ALODGA 2024 – catégories Grandes feuilles et Belles branches

Mesdames et messieurs, c’est le grand jour ! Voici la nouvelle édition du Prix ALOGDA !

Comme les années précédentes, nous avons sélectionné trois titres dans six catégories différentes :

  • Belles Branches (romans ado)
  • Grandes Feuilles (romans jeunesse)
  • Brindilles (albums premier âge)
  • Petites feuilles (albums pour « grands »)
  • Branches dessinées (BD)
  • Racines (documentaires)

Toutes les semaines, nous vous présenterons deux de ces catégories, ainsi que les titres concernés, et nous vous inviterons à élire votre préféré. Les votes se termineront le 5 juin 2024 à 20h30, et nous annoncerons les lauréats le 10 juin à 8h !

… Et ouvrons dès à présent le bal avec … les romans ados et jeunesse !

******

Voici donc la catégorie Grandes feuilles, qui présente nos romans jeunesse préférés lus en 2023 ! Si la plupart des romans destinés à ce lectorat ont en commun de mettre en scène des personnages au fort tempérament plongés dans une situation inhabituelle, ceux-ci ont su sortir du lot par le contexte historique, les personnages secondaires, l’atmosphère ou les thématiques qui les traversent. Autant vous dire que nous sommes très curieuses de découvrir lequel d’entre eux recevra vos suffrages !

Catégorie Grandes feuilles

Pony, c’est un western nimbé d’étrangeté. R. J. Palacio a su créer une tension qui n’a rien à voir avec les cliffhangers pourtant redoutables qui ponctuent le récit. Car, tout comme Silas, le lecteur ne peut s’empêcher de se questionner au sujet de son père disparu : qui est-il vraiment ? L’auteure en brosse un portrait tout en facettes et nuances, celui d’un homme curieux et inventif, aimant et déterminé – l’une des plus belles figures de pères qu’il nous a été de rencontrer lors de nos lectures.

Parallèlement, le contexte historique est passionnant, entre conquête de l’ouest, massacres des populations indigènes, guerre qui oppose abolitionnistes et esclavagistes. Pony, c’est aussi un récit de découverte du monde extérieur et de soi. Le jeune Silas, confronté à nombre d’aventutes et de difficultés, doit faire face à ses peurs, se dépasser. Il grandit, à l’image des héros de romans qu’il a dévorés.

Un excellent roman jeunesse, original, surprenant, émouvant.

Pony, R. J. Palacio, Gallimard jeunesse, 2023.

Retrouvez notre lecture commune et les avis d’Helolitla, d’Isabelle de Linda et de Lucie.

*

Premier tome d’une série qui en compte trois, Crookhaven, L’école des voleurs est un chouette roman dans la plus pure tradition potterienne : un internat où l’on se rend en train, une école sans cours de maths ni de grammaire mais avec son casting de profs loufoques, ses concours, sa bibliothèque, sa première de la classe, ses jumeaux astucieux, des méchants un peu monolithiques… Crookhaven se démarque cependant par ses réflexions sur les tensions entre légalité et légitimité. Puisque le monde ne tourne pas rond et puisque les forces de l’ordre ne semblent pas à même de rétablir la justice, certaines actions illégales offrent la seule voie pour rééquilibrer un peu les choses.

Gabriel, le protagoniste, est un jeune pickpocket talentueux, qui vole de quoi lui permettre de subsister. Il a été élevé par sa grand-mère, une femme au grand cœur qui trime pour leur permettre de manger. Doué, le jeune homme est repéré, et invité à rejoindre Crookhaven, une mystérieuse école… qui lui permettrait de développer ses talents.

Une lecture de haut vol !

Crookhaven, L’école des voleurs, J. J. Arcanjo, Pocket Jeunesse, 2023.

Les avis d’Helolitla, d’Isabelle, de Linda et de Lucie.

*

Premier tome d’une série qui en compte cinq (seulement en suédois pour le moment), Le corbeau de nuit est extrêmement prometteur. Johan Rundberg nous plonge dans l’hiver suédois de la fin du XIXème siècle, temps où il ne fait pas bon être pauvre ou orphelin. Mika cumule ces deux difficultés, mais n’a perdu ni son énergie ni son humour. Et elle en a bien besoin pour survivre ! Aînée de l’orphelinat, elle est chargée des tâches quotidiennes et gagne quelques piécettes en travaillant dans une taverne.

La dureté de l’existence l’a forcée à développer un sens aigu de l’observation, une débrouillardise à toute épreuve et un bagout incroyable. Des qualités qui pourraient lui permettre d’échapper à une voie qui semble pourtant toute tracée, lorsque sa rencontre avec l’agent Hoff suscite une véritable vocation d’enquêtrice… À la fois opposés et complémentaires, méfiants et attachants, Mika et l’agent Valdemar Hoff forment un duo qui fonctionne à merveille.

Une alchimie très réussie entre suspense, tendresse suscitée par le personnage et une pincée d’humour.

Les Mystères de Mika, Le corbeau de nuit, Johan Rundberg, Thierry Magnier, 2023.

Retrouvez notre lecture commune et les avis d’Helolitla, d’Isabelle et de Lucie.

*

À vous de voter pour départager ces titres !

Quel est votre titre préféré dans la catégorie Grandes feuilles ?

View Results

Chargement ... Chargement ...

******

Voici maintenant la sélection des romans ados que nous avons préférés en 2023. Ils nous invitent à suivre des personnages un peu plus âgés face à des situations dramatiques : perte d’un être cher, danger, guerre… qui vont les obliger à grandir plus vite que prévu. Bien que certains soient exigeants par leurs thèmes ou leur style, nous pensons qu’ils méritent toute votre attention.

Catégorie Belles branches

Dans le monde de Clover Elkin, on trouve des Curiosités, des objets « ordinaires » qui ont des propriétés extraordinaires. Après l’assassinat de son père, la jeune fille, à qui il en a confié une, doit se rendre à New Manchester. Sur sa route, des rencontres surprenantes, des dangers – nombreux -, des révélations sur elle et sur sa famille.

Voilà un roman dépaysant, qui revisite l’histoire des États-Unis. Un mélange de western, de merveilleux et d’étrange. C’est aussi une quête initiatique qui pose une vraie réflexion sur le pouvoir et sur l’absurdité de la guerre. Un voyage fantastique, original, plein d’aventures et de rebondissements.

L’étrange voyage de Clover Elkin de Eli Brown, Bayard, 2023.

Les avis de Blandine, Helolitla et Liraloin

*

Dès le titre, Anne Cortey nous entraîne dans une histoire touchante et pleine de poésie. Les désaccordés, ce sont quatre adolescents un peu perdus, qui peinent à « s’accorder », à trouver le bon rythme. Heureusement, il y a l’amitié, il y a l’entraide. L’art pour surmonter le pire, pour se trouver. Les désaccordés, ou une très belle plongée dans l’adolescence et ses tourments, dans laquelle les émotions sont peintes avec justesse. Une balade envoûtante pour trouver son équilibre, son accord profond.

Les désaccordés de Anne Cortey, L’école des loisirs, 2023.

Les avis d’Helolitla, de Linda, Lucie et Liraloin.

*

Il est des titres qui vous marquent, des lectures dont vous ne sortez pas indemne. C’est le cas de Guerrière, de Cécile Alix. Après A(ni)mal, l’autrice aborde cette fois la thématique des enfants-soldats, dans un roman bouleversant, qui n’est pas exempt de violence et d’injustice.

Nekeli et Soulaï, deux jumeaux confrontés à l’horreur. Deux enfants enlevés, que l’on forme à devenir des soldats. Deux enfants que l’on tente de déshumaniser. Et pourtant, dans cette boucherie qu’est la guerre, une infime lueur d’espoir. Guerrière, c’est un roman que nous avons lu en apnée, qui nous a chamboulées, un texte qui bouscule, puissant, émouvant.

Guerrière, Cécile Alix, Slalom, 2023.

Les avis de Helolitla, Linda et Lucie.

*

À vous de voter pour départager ces titres !

Quel est votre titre préféré dans la catégorie Belles branches ?

View Results

Chargement ... Chargement ...

******

N’oubliez pas de voter dans chacune des catégories et de guetter
l’annonce des lauréats le lundi 10 juin !

Prix À l’Ombre du Grand Arbre 2023 : les lauréats !

Pour déjà la neuvième année, À l’ombre du grand arbre célèbre la littérature jeunesse avec un prix qui distingue les titres pour lesquels vous avez votés, parmi ceux que nous avons sélectionnés dans nos toutes nos lectures parues l’année précédente. Ce prix, c’est…

six catégories regroupant des genres s’adressant de la toute petite enfance aux ados

trois titres sélectionnés dans chaque catégorie (cliquez sur le nom des catégories pour les retrouver)

587 votes donnés, merci à vous !

Et maintenant, roulement de tambour, le grand arbre tremble de fierté des racines à la cime au moment d’annoncer LES LAURÉATS !

Catégorie Brindille : album petite enfance

Tic Tac, Corinne Dreyfus, Duo Abracadra Musiques, Benjamin Médias, 2022.

*

Catégorie Petites feuilles : album pour « grands »

La Parure, Annelise Heurtier, Delphine Jacquot, Thierry Magnier, 2022.

*

Catégorie Grandes feuilles : romans jeunesse

Rosalie, Ninon Dufrénois, illustrations de Julien Martinière, Voce Verso, 2022.

*

Catégorie Belles Branches : roman ado

Oscar Goupil, A London Mystery, Camille Guénot, L’école des loisirs, 2022.

*

Catégorie Branches dessinées : BD jeunesse

La longue marche des dindes de Léonie Bischoff, Rue de Sèvres, 2022.

*

Catégorie Racines : Documentaire

Le tour du monde en 24 marchés de Maria Bakhareva & Anna Desniskaya, La Partie, 2022.

******

Un grand bravo aux lauréats ! Et merci de concentrer tout ce qu’on aime à l’ombre du grand arbre : des couleurs et du rythme, une fenêtre ouverte sur le monde, un souffle de liberté, des perches tendues qui invitent à la réflexion et des plumes vraiment singulières.

Le prix ALODGA – Catégories Brindilles et Petites feuilles

Cette semaine, c’est la suite du Prix ALODGA !!! Après vous avoir dévoilé les sélections de romans, et de BD et documentaires, voici les sélections des deux dernières mentions du prix, dédiées aux albums ! Il y a ceux qui s’adressent aux tous petits et ceux qui feront de l’oeil aux (plus) grands. Le principe est toujours le même : vous parcourez les deux sélections ci-dessous et pour chacune, c’est vous qui désignez le titre lauréat par votre vote. À vos lectures, à vos votes – dès maintenant et jusqu’au 9 juin ! Les gagnants seront annoncés dans la foulée, lundi 12 juin.

******

Commençons avec la catégorie “Brindilles” qui s’intéresse à la petite enfance avec trois albums pour mettre les sens en émoi !

Catégorie Brindilles

Tout d’abord une petite merveille de poésie ! Dans cet imagier, Anne Crausaz associe chaque élément – l’air, la terre, l’eau et le feu- à nos cinq sens : sentir le feu, le voir, le toucher, l’entendre et le goûter ; sentir l’eau, la voir, la toucher, l’entendre et la goûter… Les images de cet album sont un appel à renouer avec ses sensations et à en saisir la quintessence, comme un trésor.

L’imagier des sens, Anne Crausaz, Askip, 2022.

*****

C’est à une autre promenade à travers les sens que nous invite le personnage au doux pelage de ce deuxième album, petit carré cartonné dont les pages regorgent de secrets !

Où nous emmène cette petite panthère ? C’est ce que vous découvrirez si vous osez vous laisser emporter dans son sillage, au milieu des fougères !

Petite Panthère, Chiara Raineri, Rue du monde, 2022.

L’avis d’Isabelle et de Liraloin.

*****

Tic-Tac, est-ce le bruit du cœur de maman et de son bébé battant à l’unisson ? Tic-Tac à l’image de cette première de couverture : un enfant qui s’élance sur une balançoire regardant haut dans le ciel. Cet enfant qui va grandir, de quatre pattes à la marche, du babillement au premier mot : seulement une seconde se sera écoulée. Désiré, aimé par ses parents, l’apprentissage de la vie chez le bébé s’accélère au rythme des baisers pour « mieux grandir ».

Cette histoire montre aux parents ce temps qui passe, bouscule et qui malheureusement va toujours trop vite. Tic-Tac, le doux son de cette horloge que l’enfant ne cesse de vouloir rattraper. Le texte de Corinne Dreyfus est un poème, hommage à la parentalité ponctué par des chansons si vivantes à l’image du duo d’Abracadabra Musiques.

Tic Tac, Corinne Dreyfus, Duo Abracadra Musiques, Benjamin Médias, 2022.

******

Après la sélection Brindilles, voici le trio de tête pour la catégorie “Petites Feuilles” qui célèbre nos albums préférés destinés à des lecteur.ice.s un peu plus grand.e.s !

À vous de jouer pour départager ces titres !

Quel est votre titre préféré dans la sélection "Brindilles" ?

  • Tic Tac, Corinne Dreyfus, Duo Abracadra Musiques, Benjamin Médias (82%, 106 Votes)
  • L'imagier des sens, d'Anne Crausaz, Askip (12%, 16 Votes)
  • Petite Panthère, Chiara Raineri, Rue du monde (5%, 7 Votes)

Total Voters: 129

Chargement ... Chargement ...

******

Catégorie Petites feuilles

Les deux premiers livres de notre sélection sont d’incroyables adaptations ! Tout d’abord voilà le pari osé relevé par Annelise Heurtier et Delphine Jacqot : celui d’adapter à travers un album la cruelle nouvelle de Maupassant.

La Parure, Annelise Heurtier, Delphine Jacquot, Thierry Magnier, 2022.

Retrouvez les avis d’Isabelle et de Linda.

*****

Un album à remonter le temps, ça existe ? Et oui, le voilà ! Au début n’est pas un livre comme les autres : très peu de texte, des dates qui s’égrènent au fil des pages, des couleurs incroyables, et au bout des doigts 68 ans d’une vie d’humaine, d’une vie d’arbre que l’on peut lire dans un sens puis dans l’autre.

Au début, Ramona Badescu, Julia Spiers, Les Grandes Personnes, 2022.

Les avis de Linda, d’Isabelle de Lucie et de Liraloin

*****

Tout commence dans le grenier d’une maison, une nuit. Le début idéal pour un conte initiatique pas comme les autres dont nous vous avons livré une lecture commune il y a peu et c’est par ici !

Une nuit, Grégoire Solotareff, Julien de Man, Ecole des loisirs, 2022.

Pour en savoir plus, les avis d’Isabelle et de Lucie.

À vous de jouer pour départager ces trois titres !

Quel est votre titre préféré dans la sélection "Petites feuilles" ?

  • La Parure, Annelise Heurtier, Delphine Jacquot, Thierry Magnier (74%, 49 Votes)
  • Au début, Ramona Badescu, Julia Spiers, Les Grandes Personnes (17%, 11 Votes)
  • Une nuit, Grégoire Solotareff, Julien de Man, L'Ecole des loisirs (9%, 6 Votes)

Total Voters: 66

Chargement ... Chargement ...

******

Quel album a votre préférence ? N’oubliez pas de voter dans chacune des catégories et de guetter l’annonce des lauréats le 12 juin !

Le prix ALODGA – Catégories Racines et Branches dessinées.

Après les catégories Grandes feuilles et Belles branches c’est au tour des sélections Racines (documentaires) et Branches dessinées (bandes-dessinées) de se dévoiler ! Des titres comme toujours triés sur le volet parmi nos coups de cœur des parutions 2022. Le principe est toujours le même : les votes sont ouverts à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 9 juin. Les gagnants seront annoncés dans la foulée, lundi 12 juin. À vos lectures, à vos votes !

****

Catégorie Racines

Voici un trio de tête qui ne manque pas d’originalité. Entre voyage, curiosité littéraire et exploration du monde solaire, il y en a pour toutes et tous !

*

C’est une belle promenade culinaire et olfactive que nous propose ce documentaire. Bienvenue au pays des saveurs et si vous passez dans un des pays proposés, nul doute que vous allez vous régaler. Quel bel album mêlant documentaire, livre de recettes et livre-jeu !

Le tour du monde en 24 marchés de Maria Bakhareva & Anna Desniskaya, La Partie, 2022.

Retrouvez les avis d’Isabelle, Lucie et Liraloin

*

LA superstar de la littérature anglaise méritait un documentaire à la hauteur de sa renommée et c’est chose faite. Connait-on réellement cet artiste ? Un large éventail de détails vous permettra de vous immerger complétement dans, non seulement la vie du théâtre anglais, mais aussi dans toutes les pièces écrites par ce géant !

Le monde extraordinaire de William Shakespeare, de Emma Roberts, Little Urban, 2022

Retrouvez les avis d’Isabelle et Lucie

*

Si vous aimez le charme du rétro dans l’illustration et les sujets scientifiques ce documentaire aura de quoi vous ravir. Les détails et le vocabulaire complètement abordables pour les plus jeunes lectrices et lecteurs en fait un album intéressant, ludique, original et DE TOUTE BEAUTÉ !

Fabuleux paysages du système solaire d’Aina Bestard, Saltimbanque, 2022

Retrouvez les avis de Linda et de Lucie.

À vous de jouer pour départager ces titres !

Quel est votre titre préféré dans la sélection "Racines" ?

  • Le tour du monde en 24 marchés de Maria Bakhareva & Anna Desniskaya, La Partie (64%, 18 Votes)
  • Fabuleux paysages du système solaire d'Aina Bestard, Saltimbanque (21%, 6 Votes)
  • Le monde extraordinaire de William Shakespeare, de Emma Roberts, Little Urban (14%, 4 Votes)

Total Voters: 28

Chargement ... Chargement ...

*****

Catégorie Branches dessinées

La sélection était très riche et variée ce qui a donné, à nos arbronautes, du fil à retordre pour choisir le trio marquant et gagnant !

*

Le premier titre sélectionné ouvre une nouvelle série développée à partir d’une hypothèse délirante : que serait-il advenu de l’expédition de Christophe Colomb si, comme beaucoup le pensaient alors, la terre avait été plate ? Restés dans les cales par inadvertance, Ana et Domingo sont du voyage, pour le meilleur… et pour le reste. Entre corvées et farces, intrigues d’équipage et dingueries du Señor Colomb, on ne s’ennuie pas une seconde. Lorsque l’une des cascades les plus spectaculaires de l’histoire de la BD fait chavirer le récit, ce qui s’annonçait comme un réjouissant récit d’aventure bascule dans une fantaisie colorée, surréaliste et TRÈS intrigante. Une BD portée un trait nerveux et des bleus à tomber, à lire pour les bonnes ondes féministes, les personnages hauts en couleurs, les punchlines et l’intrigue au long cours qui commence à se dessiner.

Ana et l'Entremonde - Tome 01 | Éditions Glénat
Ana et l’Entremonde, de Marc Dubuisson et Cy, Glénat, 2022.

Retrouvez l’avis d’Isabelle

*

En adaptant le roman éponyme de Kathleen Karr, Léonie Bischoff propose de (re)découvrir les aventures de Simon, un adolescent considéré comme l’idiot du village, dans le convoyage à pieds d’un millier de dindes entre l’Etat de Missouri et la ville de Denver dans le Colorado. Formidable aventure dans une Amérique peuplée de chercheurs d’or et d’Indiens, de brigands et d’exploiteurs d’esclaves, de fermiers affamés et de chasseurs de bisons, cette BD dresse aussi le portrait social et sociétal d’une époque : conditions du transport de bétail, esclavage, tout en instillant quelques réflexions actuelles : racisme, condition féminine, éducation, bien-être animal, estime de soi, la place de chacun dans la société…

La longue marche des dindes de Léonie Bischoff, Rue de Sèvres, 2022

Retrouvez les avis d’Isabelle, Lucie, Linda et Blandine

*

Dans le Poids des Héros David Sala explore son enfance mais à l’aune de ce que ses grands-pères, héros de guerre et de résistance, ont laissé comme empreintes indélébiles dans les récits qui se transmettent de générations en générations. Et c’est non seulement à un voyage à travers l’histoire d’une famille que l’auteur nous invite mais aussi à un fabuleux voyage à travers la couleur et l’imaginaire. Les images de Sala sont lumineuses même quand elles abordent cette histoire parfois méconnue de ce côté des Pyrénées, celle de la dictature de Franco, de l’exil des Républicains espagnols en France, du camp de concentration d’Argelès-sur-Mer…

Le poids des héros de David Sala, Casterman, 2022

Retrouvez les avis de Blandine, Lucie, Liraloin et Isabelle.

*

À vous de jouer pour départager ces trois titres !

Quel est votre titre préféré dans la sélection "Branches dessinées" ?

  • La longue marche des dindes de Léonie Bischoff, Rue de Sèvres (46%, 16 Votes)
  • Le poids des héros de David Sala, Casterman (34%, 12 Votes)
  • Ana et l’Entremonde, tome 1, de Marc Dubuisson et Cy, Glénat (20%, 7 Votes)

Total Voters: 35

Chargement ... Chargement ...

******

Et n’oubliez pas de voter pour vos romans préférés… et de revenir par ici la semaine prochaine pour découvrir les albums sélectionnés pour le prix !

Le prix ALODGA est de retour !

Pour fêter le onzième anniversaire du Grand Arbre, nous sommes heureuses de vous annoncer le retour du prix ALODGA !

Comme tous les ans, nous vous avons préparé une sélection de trois titres enthousiasmants dans chacune des six catégories : Belles Branches (roman ado) et Grandes Feuilles (roman jeunesse) ; Brindilles (album premier âge) et Petites feuilles (album pour « grands ») ; Branches dessinées (BD) et Racines (documentaires). Chaque semaine à partir d’aujourd’hui, nous vous présenterons les titres retenus dans deux catégories et nous vous invitons à voter pour votre favori. Nous commençons aujourd’hui avec les romans, pour vous laisser la possibilité de découvrir les titres qui vous intéresseraient d’ici la clôture des votes le vendredi 9 juin. À suivre la semaine prochaine avec nos sélections d’albums. D’ici là, bonnes lectures et à vos votes !

******

Catégorie Grandes feuilles

Cette catégorie met en avant nos romans jeunesse préférés, triées sur le volet parmi nos lectures de 2022 !

*

Vous avez aimé découvrir Jefferson ? Vous allez adorer la suite de ses aventures ! Suite sans l’être d’ailleurs, car les deux romans peuvent se lire indépendamment. Mais quel plaisir nous avons eu à retrouver ce charmant hérisson et ses compagnons Ballardeaux ! Pour cette nouvelle enquête, nous voici entraînés à la recherche de Simone, la lapine esseulée. Nous avons adoré raisonner par déduction avec les protagonistes, rire de leurs frasques, sillonner le pays des animaux, croiser des rappeuses sanglières féministes, une flopée de joueurs de rugby et de sacrés tartuffes. Aventure et humour sont au rendez-vous, mais aussi une réflexion pertinente sur la vulnérabilité des personnes seules. Le tout délicieusement enrobé dans la langue précise de Jean-Claude Mourlevat. Un formidable souffle d’air frais !

Jefferson fait de son mieux, Jean-Claude Mourlevat, Gallimard Jeunesse, 2022.

Retrouvez les avis de Frédérique, Isabelle, Linda et Lucie.

*

Si nous l’avons beaucoup aimé, nous avons eu du mal à classer Rosalie. Entre roman et album, il entre dans la catégorie des premiers romans et comporte de ce fait très peu de texte. Cela n’enlève évidemment rien à l’émotion qu’il nous a procurée : nous avons toutes eu un coup de cœur pour cette Méhari vert pomme, membre à part entière d’une famille en pleine reconstruction. L’énergie folle qui se dégage de la figure de la maman, portée par les illustrations vert et fuchsia nous ont séduites. Et nous avons toutes vérifié si l’on trouvait encore des Méharis. Saurez-vous résister à l’attrait de la route ?

Rosalie, Ninon Dufrénois, illustrations de Julien Martinière, Voce Verso, 2022.

Retrouvez les avis d’Isabelle, Linda et Lucie.

*

Skandar est un peu le titre surprise de cette sélection. Ni la couverture ni les licornes ne nous attirait vraiment, et pourtant ! Le premier tome de cette série nous a convaincus. Les licornes sont bien loin des paillettes et des arc-en-ciel attendus : brutales, violentes elles sont particulièrement dangereuses. Mais Skandar rêve depuis toujours d’être sélectionné pour devenir Cavalier et monter sa propre licorne. Pour cela, il devra surmonter des épreuves, suivre des enseignements et se confronter aux autres. Un roman qui n’est pas sans rappeler l’univers d’Harry Potter. L’autrice a su, à sa manière, transposer dans son univers imaginaire des choses que les enfants et les ados reconnaîtront facilement : la quête de soi, les attentes des professeurs et des parents, la difficulté de prendre confiance en soi, la stigmatisation des minorités ou encore les dérives de la désinformation. Un roman addictif, truffé de rebondissements, drôle – de ceux que l’on dévore et que l’on fait découvrir aux copains et copines !

Skandar et le vol de la licorne, A. F. Steadman, Hachette, 2022.

Retrouvez les avis d’Isabelle, Linda et Lucie.

*

A vous de jouer pour départager ces trois titres !

Quel est votre titre préféré dans la sélection "Grandes feuilles" ?

  • Rosalie, de Ninon Dufrénois, illustrations de Julien Martinière (Voce Verso) (60%, 73 Votes)
  • Jefferson fait de son mieux, de Jean-Claude Mourlevat (Gallimard Jeunesse) (37%, 45 Votes)
  • Skandar et le vol de la licorne, de A. F. Steadman (Hachette) (3%, 4 Votes)

Total Voters: 122

Chargement ... Chargement ...

******

Catégorie Belles branches

Cette catégorie célèbre nos romans ados préférés (à partir de 12 ans).

*

Le jour des vacances de Noël, voilà Oscar envoyé sans plus de cérémonie chez une vieille tante londonienne qu’il n’a jamais vue. Ce ne sont pas tout à fait les vacances qu’il envisageait, d’autant que celle-ci lui a organisé un stage dans un musée ! Mais Oscar ne va pas tarder à découvrir que ce musée cache un secret des plus intriguants. Camille Guénot nous invite à un jeu de piste entre enquête dans le monde de l’art, fantastique et récit initiatique. Elle épingle avec humour les excès des artistes, multiplie les références et croque des personnages très attachants. Et quelle belle idée que de situer son intrigue à la National Gallery !

Oscar Goupil, A London Mystery, Camille Guénot, L’école des loisirs, 2022.

Retrouvez les avis d’Isabelle, Linda et Lucie.

Avec Ma petite bonne, Jean-François Chabas s’empare de la tradition de la kafala, cette forme d’esclavage moderne qui perdure dans certains pays du Moyen-Orient. L’excellente idée de l’auteur est de confier la narration de son histoire à une femme adulte se remémorant de son adolescence libanaise. Cela permet au lecteur à la fois d’être plongé dans le Liban des années 1990 et à la narratrice d’avoir pris suffisamment de recul pour dénoncer les traditions de son pays. Jean-François Chabas signe un titre sensible et percutant, qui interroge sur le pouvoir des hommes dans les sociétés patriarcales, sur la place des femmes et le rôle qu’elles ont à jouer dans leur émancipation, en commençant peut-être par regarder les autres femmes comme leurs égales.

Ma petite bonne, Jean-François Chabas, Talents Hauts, 2022.

Retrouvez les avis de Linda et Lucie.

*

Attention, titre inclassable ! Pour bien faire, il aurait fallu créer une catégorie spécialement pour Aux filles du conte. Le texte de Thomas Scotto tient du manifeste et de la poésie en vers libres tandis que les illustrations de Frédérique Bertrand sont à la limite de l’abstraction.
Les auteurs nous poussent à nous interroger : si elles vivent dans de beaux chateaux, « se marient et ont beaucoup d’enfants », est-ce vraiment le souhait de ces jeunes filles ? Les références aux contes traditionnels sont subtiles et les montrent accablées d’injonctions, enfermées, malmenées. Nous avons aimé que les « filles du conte » prennent la plume et donnent (enfin !) leur point de vue, évoquent leurs rêves et leurs désirs.

Aux filles du conte, Thomas Scotto, illustrations de Frédérique Bertrand, Editions du pourquoi pas, 2022.

Retrouvez les avis d’Isabelle, Linda et Lucie.

A vous de jouer pour départager ces trois titres !

Quel est votre titre préféré dans la sélection "Belles Branches" ?

  • Oscar Goupil, A London Mystery, de Camille Guénot (L'école des loisirs) (57%, 117 Votes)
  • Aux filles du conte, de Thomas Scotto et Frédérique Bertrand (Éditions du Pourquoi Pas) (41%, 85 Votes)
  • Ma petite bonne, de Jean-François Chabas (Talents Hauts) (2%, 5 Votes)

Total Voters: 207

Chargement ... Chargement ...

******

Quel roman a votre préférence ? N’oubliez pas de voter dans chacune des catégories et de guetter l’annonce des lauréats le 12 juin !