Ils/Elles ont changé le monde

Ils sont nombreux ces hommes et ces femmes qui se sont engagés pour faire de notre monde, un monde meilleur.

Des destins extraordinaires, des parcours de vie qui ont forcé notre admiration, du courage, de la générosité, de l’engagement… la littérature jeunesse est remplie de références inspirantes pour toutes celles et ceux qui veulent s’engager à leur tour !

Nous vous proposons une sélection de portraits influents, connus ou moins, parfois romancés mais toujours documentés.

 

Rester debout de Fabrice Colin (Albin Michel, 2018)

Simone Veil, à la veille de sa mort, se remémore sa tendre et heureuse enfance mais aussi les années les plus terribles de sa vie. Cette biographie valorise une femme populaire d’exception qui a lutté toute sa vie pour la paix, le droit et la mémoire.

Retrouvez l’avis de Mélimélodelivres

 

 

Banksy et moi d’Elise Fontenaille (Rouergue, 2014)

Cet artiste envahit les rues et les murs de ses manifestes tout en restant un parfait inconnu.

Banksy est moi n’est pas une biographie mais un roman qui invite à vouloir fouiller un peu plus la vie de ce clandestin “art-terroriste”.

Retrouvez l’avis d’Alice

 

Marie Curie d’Isabel Thomas (Gallimard Jeunesse, collection Les grandes vies, 2018)

La vie de cette grande femme vue façon bullet journal : parties romancées, anecdotes en vrac, illustrations fluos et parties documentaires. Un rendu très frais qui rend Marie Curie très contemporaine.

 

Retrouvez l’avis d’Aurélie

 

 

Marie Curie : la scientifique aux deux prix Nobel de Céka et Yigaël (Editions Faton, 2017)

C’est sous forme de BD cette fois que vous pourrez découvrir la vie de Marie Curie, de son enfance à sa mort, en passant bien sûr par sa rencontre avec Pierre Curie et ses travaux sur la radioactivité.

Retrouvez l’avis de Sophie.

 

Chez MéliMélodelivres, une collection d’albums grand format intitulée “Qui êtes-vous ?” chez l’éditeur Bulles de savon qui rend hommage aux écrivains, aux peintres, et bien d’autres LA.

Une autre collection sur le sujet du même éditeur à découvrir LA.

Une autre collection “T’étais qui toi ?” chez Actes sud junior qui met en valeur des personnages réels d’une façon fort vivante.

Un titre chroniqué chez MéliMélodlivres mais vous pouvez retrouver la collection LA.

Une autre collection que Pépita affectionne beaucoup, celle “Des graines et des guides” chez l’éditeur A dos d’âne : riche déjà de 89 titres, cette collection en format poche va à l’essentiel en présentant des femmes et des hommes morts ou vivants qui ont marqué ou marquent l’histoire. Pour un lectorat à partir de 8 ans et bien plus !

Résultat de recherche d'images pour "collection des graines et des guides"

 

 

Dans la gueule du loup de Michael Morpurgo illustré par Barroux (Gallimard jeunesse, 2018) 

Chez Hashtagcéline, il est question des hommes et des femmes qui, pendant la seconde guerre mondiale, se sont battus dans l’ombre pour la liberté. Dans son roman Dans la gueule du loup, Michael Morpurgo nous parle de sa propre histoire familiale et nous dresse le portrait émouvant d’un de ces hommes qui par son engagement a fait notre monde d’aujourd’hui.

Retrouvez l’avis d’Hashtagcéline

.

Frida de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez (Albin Michel jeunesse, 2016)

Frida Kahlo est une artiste mexicaine qui a marqué son pays et pas seulement. À travers ses œuvres, elle représente les douleurs de son corps et de sa vie. Elle est une figure du féminisme du XXe siècle. Benjamin Lacombe lui rend un bel hommage dans cet album.

Retrouvez l’avis de Sophie

.

.

Irena de David Morvan et Séverine Tréfouël (Glénat, 2017)

Voici une série de bande-dessinée qui fera découvrir aux jeunes et aux moins jeunes le destin d’Irena Sendlerowa.  Cette polonaise peu connue du grand public a sauvé des dizaines d’enfants juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale et mérite qu’on s’arrête sur son histoire.

Retrouvez l’avis de Bouma

sur le premier tome

.

.

Nina d’Alice Brière-Haquet et Bruno Liance (Gallimard jeunesse, 2015)

Nina Simone est connue dans le monde entier pour sa voix magnifique et son influence sur le monde de la musique. Grâce à cet album sélectionné l’année dernière dans le Prix des Incorruptibles, les enfants peuvent également découvrir son combat pour l’égalité des droits des afro-américains.

Retrouvez l’avis de Bouma

 

D’un combat à l’autre, les filles de Pierre et Marie Curie, de Béatrice Nicodème, (Editions Nathan, 2014)

Un roman historique passionnant pour découvrir trois femmes extraordinaires : Marie Curie et ses filles Eve et Irène. Chacune, à sa façon, va s’engager dans la Grande Guerre. Que ce soit au nom de la science, de l’art ou simplement de l’humanité, elles vont changer le cours de l’Histoire.Retrouvez l’avis de la collectionneuse de papillons. 

Louis Armstrong, de Pierre Ducrozet, Zaü et Jacques Bonnaffé (Éditions des Bulles de savon, 2012)

Et pour finir, voici un album consacré à un autre jazz-man à la destinée extraordinaire : Louis Armstrong. Le récit de Pierre Ducrozet, les illustrations de Zaü et la voix de Jacques Bonnaffé nous transportent de la Nouvelle-Orléans aux rives du Mississippi puis au cœur des grandes villes américaines et mondiales, pour une épopée qui n’est pas que celle d’un homme, mais aussi celle du jazz et des États-Unis…

Retrouvez l’avis d’Isabelle sur L’île aux trésors

 

*************************

Des portraits, des hommages, des livres à mettre entre les mains des jeunes et des moins jeunes, … pour comprendre une société, l’Histoire et parfois sa propre histoire.

.

.

Les coups de cœur d’octobre 2018

Le week-end dernier nous avons bénéficié d’une heure de plus (piètre consolation pour voir la nuit tomber une heure plus tôt en ce lundi) et nous l’avons passé à… lire bien sûr ! Et parmi nos lectures du mois, des coups de cœur se distinguent…

*************************************************************

Chloé (Littérature enfantine) a choisi un album tout simplement merveilleux. Qui montre tout un tas de sports également merveilleux. Qui donnerait presque envie de s’y mettre, c’est dire si c’est merveilleux. Vive le sport, Ole Koennecke, école des loisirs.

                              *************************************************************

HashtagCéline s’est fait agréablement surprendre par Christopher Bouix. Son roman bourré d’humour et de références aux années 90 lui a fait profiter d’une petite parenthèse ensoleillée très appréciable en ce début d’automne  : La théorie de l’iceberg paru aux éditions Gallimard.

                              *************************************************************

Isabelle (L’île aux trésors) a été bouleversée par la lecture de Sirius, de Stéphane Servant : une couverture magnétique, une écriture lumineuse, une quête captivante, des rencontres extraordinaires et un message d’espoir, une invitation à prendre conscience du caractère éphémère et précieux de notre monde…

                              *************************************************************

Alice (Alireauxpaysdesmerveilles) s’est laissée amuser par un drôle de conte en randonnée qui présente intelligemment la chaine alimentaire. Un album poétique et inattendu  qui se recommence à l’infini… D’une petite mouche bleue de Mathias Friman.

     *************************************************************

Colette, la collectionneuse de papillons, rêve d’aborder les rivages de l’art avec ses Petits-Pilotes à l’aide d’un bel album format paysage qui se déplie, dans lequel le lecteur crée sa propre exposition au gré des émotions que lui procurent les œuvres proposées sous formes d’autocollants repositionnables. Il s’agit de La Grande exposition des émotions de Claire Zucchelli-Romer publiées chez Palette…

*************************************************************

Aurélie a eu deux coups de cœur à mettre dans son atelier :

  • Le premier par sa forme atypique, Le livre du livre du livre de Julien Baer et Simon Bailly chez Hélium, qui met en abîme trois fois le même récit mais avec des illustrations différentes.
  • Le deuxième par l’envie irrépressible de lire à voix haute le très bon conte Le p’tit bossu qui en avait plein l’dos de Gigi Bigot et Pauline Comis chez Didier Jeunesse. Un album sur le harcèlement scolaire mais aussi sur le refoulement des soucis de la vie.

*************************************************************

Bouma (Un Petit Bout de Bib) a traversé l’Atlantique, est revenue quelques années en arrière, le temps de découvrir la Pension Giboulée et sa ribambelle de personnages sortie tout droit de l’Amérique des années 50. Avec Broadway Limited de Malika Ferdjoukh, elle a passé un superbe moment et vous conseille chaudement cette série de l’école des loisirs.

*************************************************************

Pépita de Méli-Mélo de livres a eu tellement de coups de cœur le mois dernier qu’il est très difficile de ne pas tous les mettre. Mais elle a été littéralement cueillie par ce sublime album “Capitaine Rosalie” de Timothée de Fombelle et Isabelle Arsenault chez Gallimard jeunesse, dont vous retrouverez une lecture en duo lundi prochain sur ce blog. Patientez jusque là !

*************************************************************

Yoko Lulu (Lectures lutines) a été charmée par les mystères et le suspense entourant le manga Orange d’Ichigo Takano chez Akata. Ses sept tomes abordent l’amour, le suicide et la téléportation d’une façon légère et agréable.

Résultats de recherche d'images pour « manga orange »

*************************************************************

Pour Sophie, c’est un coup de cœur pour un album d’une ancienne branche de l’arbre, Sandra Le Guen. Avec les illustrations pétillantes de Popy Matigot, elle propose un bel album sur l’envie de voyager jusqu’À l’horizon, publié chez Maison Eliza.

*************************************************************

Et Solectrice (Lectures lutines), a été attendrie par une bande dessinée sage et poétique. De brefs récits mêlant contes zen et attentions au monde qui nous entoure. La vie semble plus simple quand on la voit du bon côté ! Ainsi considère-t-on autrement la malchance avec Le jour où le bus est reparti sans elle de Béka et Marko chez Bamboo édition.

*************************************************************

Vous aussi, profitez pleinement de ces journées automnales, des veillées à lire et n’hésitez pas à partager avec nous vos impressions sur ces coups de cœur.

Coups de cœur de juin 2017

Ce mois-ci, ça ne vous aura pas échappé, il a fait chaud, très chaud, parfois trop chaud.

Pas un temps à faire du sport ça, ni à faire le ménage, ni même à travailler. Non, aucun doute, c’est un temps à la lecture ! Dans un jardin, dans un bain frais ou dans une bibliothèque, la lecture nous a, comme toujours, accompagnés ce mois- ci, voilà les titres que nous avons préférés.

Dans les coulisses du monde d’Alice :

Barracuda for ever de Pascal Ruter. Didier jeunesse, 2017

Où il est question de Claude François, de danse, de soirées de bowling, de taxi, de boxe, de chaussures à bout carré, de maison de retraite, …..d’aventures rocambolesques entre un grand-père et son petit fils ….

Un roman qui donne envie de rire aux éclats et qui émeut jusqu’aux larmes.

Son avis complet

Dans les coulisses de l’Atelier de cœurs :

Le chien de Céline Lamour-Crochet.Editions Mouk,2017

Un album cartonné en noir et blanc qui raconte les aventures d’un petit chien. La particularité de cet ouvrage c’est que chaque objet ou personnage est dessiné par les lettres du mot dont il est composé. 

Son avis complet

Du côté de littérature enfantine :

Bébé va au marché, Atinuke, Angela Brooksbank, éditions des éléphants

Avec son adorable petite frimousse, bébé séduit tous les marchands, sans que sa mère ne s’en aperçoive le coquin va déguster avec gourmandise une orange, une banane, des gâteaux… Un album à compter tendre et joyeux.

Son avis complet

Du côté de Méli-Mélo de livres :

La princesse de l’aube, Sophie Bénastre et Sophie Lebot, De la Martinière jeunesse

Un album-conte à la réflexion philosophique et écologique dans un écrin d’illustrations à couper le souffle ! Lumière et ombre se côtoient pour aboutir à un message qui fait réfléchir à la relation de l’homme avec la nature.

Son avis complet

Sur les étagères de la collectionneuse de papillons, d’étranges créatures ont été épinglées :

Que caches-tu dans ton dos ? de Lena Sjöberg publié aux éditions Rue du monde.

Un album tout en longueur pour jouer au fameux jeu des devinettes avec petits et grands !

Son avis complet

Sur les étagères d’Un Petit Bout de Bibliothèque :

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker. Gallimard jeunesse, 2016

Une écriture fine et solide pour dire l’absurdité de la guerre qui détruit autant les hommes que la nature. Une amitié hors du commun entre un enfant et un renard, leur voix qui se répondent au delà de la séparation et les illustrations sensibles de Jon Klassen, comme une touche de douceur dans un monde brutal et incertain.

Son avis complet

Dans la bibliothèque de La littérature jeunesse de Judith et Sophie :

Koi ke bzzz ? de Carson Ellis. Hélium, 2016

Un album sur le cycle de la vie en langage insecte ! Une belle surprise qui laisse la place à l’interprétation des enfants et à la lecture des illustrations. Un album intelligent, drôle et beau !

Son avis complet

A partir de la semaine prochaine, et tout au long de l’été, chacune d’entre nous établira son TOP 5 en littérature jeunesse !

Ne nous perdez pas de vue !

Lectures d’enfants #11

C’est avec plaisir que je fais mes premiers pas à l’ombre de cet arbre si accueillant. Pour débuter en douceur, je vais donner la parole à ma mouflette, qui voulait depuis un moment que je “mette sur internet” un de ses livres. Ça tombe bien, mon blog est jusqu’à maintenant plutôt consacré aux albums, je me réjouis donc d’apporter quelques feuilles de plus ici et d’explorer plus avant la littérature destinée aux enfants déjà lecteurs.

Un de ces jours, je ferais volontiers une lecture d’enfant avec ma cadette de troizansetdemis. Mais aujourd’hui, je laisse la parole à ma mouflette qui a 8 ans et demi et qui baigne dans les livres depuis son plus jeune âge.

Elle a choisi Les malheurs de Millie Plume.

Quand je te propose un nouveau livre, tu décides en général très rapidement si tu vas le lire ou pas. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir celui-là?

Sur la couverture, il y a plein de choses qu’on ne comprend pas, c’est attirant. On remarque le bébé aux cheveux roux, on se demande si c’est Millie Plume, qu’on voit tout de suite dans le cadre au milieu et qui est belle, avec ses tresses. Et puis il y a les couleurs, avec des couleurs comme ça, on sait qu’on va pas s’ennuyer.

Le titre aussi, j’ai pensé tout de suite aux malheurs de Sophie que j’avais adoré. Mais en fait, ça ressemble pas tellement mais bon, c’est chouette quand même.

Est-ce que tu avais lu la quatrième de couverture?

Oui, et je me suis dit qu’elle devait avoir un peu le même caractère que moi ! Mais la reine Victoria, je sais même pas qui c’est. J’ai juste comprit que ça se passait pas maintenant.

Est-ce que tu peux faire un rapide résumé de l’histoire, sans raconter la fin bien sûr ?

Non.

Heu ?… Ben, en fait, ça m’arrangerais que tu le fasses, ou alors c’est moi qui fais le résumé ?

Ah bon, mais c’est difficile quand même. Alors, c’est une jeune fille qui raconte toute sa vie. Mais d’abord, elle raconte qu’elle se souvient de quand elle était tout bébé, quand sa mère l’a abandonnée à l’hôpital des enfants trouvés.  Elle ne voulait pas prendre de biberons ni rien, parce que les gens n’étaient pas doux avec elle, ils se disaient qu’elle allait mourir mais ils s’en fichaient. Nous, on se dit qu’elle peut pas se souvenir et qu’elle doit raconter n’importe quoi mais en fait non, elle se souvient pour de vrai, on s’en rend compte par la suite.

Donc, elle vit un peu à l’orphelinat où on voit bien qu’elle est pas bien traitée. Et puis dans une famille d’accueil, avec Mère et Père et plein de frères et sœurs et là c’est mieux, mais elle ne peut y rester que jusqu’à ses 5 ans. 5 ans, c’est petit pour se retrouver à l’orphelinat, on lui apprend à devenir servante mais elle est pas très douée, elle sait pas recoudre les collants. Et puis elle, elle aimerait mieux être préparée à combattre, comme les garçons, comme son frère. Et puis, si ça se trouve, son frère, il aimerait mieux devenir servante, mais ça, c’est pas dit dans le livre.

En tout cas, elle est pas contente d’être là, alors elle se rebelle et elle se fait beaucoup punir, une fois, même, elle est enfermée dans une pièce vide pendant toute une nuit.

Comme ma mouflette est réticente à être prise en photo, je vous met un schéma qui montre très bien à quoi elle ressemble quand elle lit.

Ça à l’air triste comme histoire?

Oui mais c’est bien parce que c’est joyeux aussi. Elle fait plein de rencontres. Des gens qui l’aident. Et il y a plein d’émotions, de l’amour, de l’espoir aussi, puisqu’elle rêve toujours de retrouver sa mère.

Ce que j’aime c’est qu’il y a des choses qu’on devine, on sait que ça va arriver, du coup on est moins triste quand ça vient (comme son retour à l’orphelinat) mais il y a aussi plein de rebondissement, des aventures dont on ne se doutait pas, des surprises.

Moi j’ai bien aimé le livre mais j’ai trouvé la chute un peu trop attendue sans surprise justement, j’ai été un peu déçue, c’est aussi ton cas?

Alors là pas du tout ! Je suis très contente qu’il se finisse comme ça moi ce livre, tu voulais qu’elle meure ou quoi ?!

Ah non, non, pas du tout, mais j’aurais préféré une autre fin, quoi.

Oui ben moi je dis que c’est très bien comme ça d’abord.

Bon, bon, ok, je dis plus rien. Est-ce qu’il y a une chose que tu aimerais ajouter sur ce livre ?

Dans le livre ils disent souvent qu’elle est rebelle comme ses cheveux roux, ou que les adultes se doutent qu’elle est pas sage à cause de la couleur de ses cheveux.
Je me dis que c’est n’importe quoi quand même, c’est pas les cheveux qui rendent sage ! J’espère qu’on pense plus ça dans les orphelinats aujourd’hui.

Une dernière question, quand je t’ai parlé de faire un billet sur ce blog, je t’ai proposé de parler de plusieurs livres, pourquoi as-tu choisi de parler de Millie plume ?

Parce que tu l’avais lu aussi. Et puis parce que c’est un livre auquel on repense longtemps après, je l’ai lu au début des vacances et il est encore dans ma tête de temps en temps, d’ailleurs je vais le relire.

Et puis parce que tu m’as dis que tu m’achèterais la suite et tu l’as pas encore fait alors c’est pour te rappeler de passer à la librairie…

Et vous savez quoi?…

Les malheurs de Millie plume,  Jaqueline Wilson Gallimard jeunesse 13€50

A propos de Noël… pour les petits

Re-voilà une petite sélection non-exhaustive et tout-à-fait subjective de livres sur Noël…

Cette deuxième partie s’adresse plus particulièrement aux enfants qui ont commencé l’école, mais chacun est libre d’en faire la lecture à tous les âges…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

100_petites_histoires_de_noel100 petites histoires de Noël présenté par Maman Baobab
collectif d’auteurs et d’illustrateurs, Lito, 2012

Un recueil qui ne parle que de Noël ? Bonne idée ! Des histoires, contes ou nouvelles sont courts, faciles à raconter et à comprendre et sont classés par thématiques : “En préparant Noël”, “Petit Renne”, “Les souvenirs de monsieur Noël”, “Le Noël de Couette-Couette Béchamel”, “Les lutins”, “Noël autour du monde”, “L’ambiance de Noël”, “Dans la cheminée d’Elias”. Le livre fourmille de personnages, d’illustrations, d’idées d’ici ou d’ailleurs, et permet de faire un très joli tour de la question dans un livre de très belle qualité.

Les avis complets de Maman Baobab et La Mare aux mots

.

j'aime noelJ’aime Noël présenté par Délivrer des livres
de Minne et Merlin, Albin Michel, 2011

Un album calendrier de l’avant pour entrer dans la magie de noël!
Décoration, spectacle, sapin, tout noël est là, de page en page, avec des illustrations scintillantes (et des paillettes sur la couverture) et des textes doux et enfantins.
Extrait : “J’ai aimé quand tu as dit” je vais mettre mes poupées de l’année dernière au pied du sapin, pour que le Père Noël voit comme je m’en suis bien occupée.
Alors j’ai dit : “Oui mais s’il croit qu’un autre Père Noël est passé, et qu’il oublie nos cadeaux de cette année.”
Et tu as dit : “Tu penses qu’ils sont plusieurs ?”

L’avis complet de Délivrer des livres

.

sept oursons attendent le pere noelSept oursons attendent le Père Noël présenté par Un Petit Bout de Bib
de Kaori Takahashi, Mango jeunesse, 2010

Sept joyeux petits oursons préparent les festivités de Noël. De la décoration du sapin à la mise en place des chaussettes, en passant par le repas du réveillon, tous les éléments sont réunis pour fêter dignement le passage du Père Noël. Le lendemain, chaque ourson a reçu un cadeau, tous le même mais ils n’oublient pas de le partager avec leur parents.
Les illustrations donnent un côté typiquement asiatique à cette histoire inter-culturelle rappelant que le Père Noël passe partout sur la Terre. Ce bel album dynamique et récréatif donnera aux enfants l’envie de partager leur bonheur en famille.

Les avis complets de Un Petit Bout de Bib et Délivrer des livres

.

plus beau de tous les noelsLe Plus beau de tous les Noëls présenté par La Littérature jeunesse de Sophie et Judith
de Chih-Yuan Chen, Nathan, 2006

Dans la famille Ours, l’année a été dure. Papa Ours ne travaille plus, les enfants devront se passer de cadeaux pour Noël ! Mais c’est sans compter sur le grand cœur de Petit Ours qui va réussir à faire plaisir à tous sans dépenser un centime…
Une histoire pleine de tendresse qui montre que parfois, un rien suffit à faire plaisir. Le lien entre le récit et les illustrations est particulièrement travaillé.

L’avis complet de La Littérature jeunesse de Judith et Sophie

.

dictionnaire du pere noelLe Dictionnaire du Père Noël présenté par Méli-Mélo des livres
de Grégoire Solotareff, Gallimard, 1991

Le dictionnaire du Père Noël, réédité l’année dernière, est un monument de drôlerie ! Sous forme de dictionnaire (comme son nom l’indique !), il passe en revue, avec un humour à décoiffer les moustaches du Père Noël en personne, la vie du bonhomme rouge avec ses lutins. Beaucoup de clins d’œil et une belle façon de ne pas se prendre au sérieux !

.

2 peres noelsLes 2 pères Noël présenté par La Littérature jeunesse de Sophie et Judith
de Tomonori Taniguchi, Le petit lézard, 2009

Deux Pères Noël vivent l’un à côté de l’autre. Le premier est tout petit et le second est très grand. Ils distribuent chacun leurs cadeaux à des endroits différents. Mais un jour le petit Père Noël reçoit une lettre pour un éléphant et le grand Père Noël, une lettre d’un rat. Les deux voisins vont travailler ensemble pour apporter les cadeaux qu’on leur demande et ils deviendront bien vite inséparables…
Voilà une belle histoire d’amitié entre deux Pères Noël pas si différents. Cet album rappelle qu’il faut savoir prendre le temps de s’intéresser à son voisin sinon on risque de passer à côté de grande chose !

L’avis complet de La Littérature jeunesse de Judith et Sophie

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Et demain, on passe à l’école des grands…