Journaux : des narrateurs de tout poil se livrent au fil des pages !

Qu’ils soient autobiographiques ou inventés, tenus sur une courte ou une longue période, les journaux proposent des récits du quotidien, un “je” assumé, un caractère qui s’exprime dans des moments graves ou anodins. Ils font un vrai carton en librairie et sont considérés comme une forme de “littérature-miroir” favorisant l’identification des lecteurs et une excellente porte d’entrée dans la lecture. Voici une sélection de nos chouchous du genre.

******

Lucie vous propose des journaux d’animaux. Ou quand un auteur se met dans la peau de son animal de compagnie et imagine ses réflexions quotidiennes…

Dans Je mange, je dors, je me gratte, je suis un wombat, Jackie French relate avec humour le programme de ce petit marsupial dé-bor-dé. Le texte, très accessible est complété par les illustrations toutes douces de Bruce Whatley.

Je mange, je dors, je me gratte, je suis un wombat, Jackie French, Albin Michel Jeunesse

Son avis ICI.

C’est un tout autre ton qu’ont choisi Miriam et Ezra Elia pour donner la parole à leur hamster. Pour Edward chaque événement est source de réflexion, souvent amère, sur sa condition de captif. On s’y croirait.

Le journal d’Edward, hamster nihiliste, Miriam et Ezra Elia, Flammarion

Son avis ICI.

******

Les jeunes enfants aussi peuvent tenir des journaux, surtout quelques jours avant un anniversaire important comme celui des 7 ans, quand sonne l’âge de raison. Dans le très bel album Le Jour de l’âge de raison de Didier Lévy et Thomas Baas publié par Sarbacane en 2017, nous suivons durant 7 jours le compte-à-rebours que le jeune narrateur lance avant sa fête d’anniversaire.

Vous retrouverez l’avis de la collectionneuse de papillons par ici.

******

Les journaux intimes ne sont pas l’apanage des romans ou des albums.
La bande-dessinée s’est elle-aussi emparée du sujet pour proposer une forme hybride où l’on entre dans la peau du personnage sans pour autant voir (au sens propre) par ses yeux.

Un trait délicat accompagne la rentrée de la jeune Brune dans un nouveau collège. L’occasion d’un nouveau départ mais également beaucoup d’angoisse.

Les Secrets de Brune T.1 de Bruna Vieira et Lu Cafaggi, Sarbacane, 2017

L’avis de Bouma par ici

A travers un journal intime découvert derrière un radiateur, la jeune Morgane entre sans la savoir dans la vie et les secrets de son propriétaire. Une lecture fluide autour de personnages attachants et sensibles.

Journal d’un enfant de lune de Joris Chamblain et Anne-Lise Nalain, Kennes éditions, 2017

L’avis de Bouma par ici

Sans oublier l’adaptation de romans où le journal intime est au centre de l’histoire tel Calpurnia ou Le journal d’Aurore.

Calpurnia T.1 de Daphné Collignon d’après Jacqueline Kelly, Rue de Sèvres, 2018
Le Journal ‘Aurore T.1 par Agnès Maupré d’après Marie Desplechin, Rue de Sèvres, 2016

******

Hisse & Ho, larguons les amarres ! Journal intime à quatre mains, la série Hisse & Ho en 5 volumes (écrite par Anne Loyer, éditions Bulles de savon) emporte le lecteur dans le quotidien d’une famille qui a décidé de faire le tour du monde en voilier. A son bord, papa cuisinier, maman prof de latin-grec et les faux jumeaux fille -garçon : Hisse et Ho. Chacun à leur tour, ils relatent leurs journées mais surtout leurs aventures puisque chaque escale est prétexte à résoudre une enquête. On voyage, on s’inquiète du dénouement, on se régale !

Retrouvez les chroniques de Pépita

******

Si on parle de “narrateurs de tous poils” dans le titre de ce billet, comment ne pas célébrer Gurty, le premier chien écrivain de l’histoire de la littérature ? Son journal est désopilant, plein de sagesse, d’humour et d’odeurs délicieusement nauséabondes !

Le journal de Gurty, de Bertrand Santini, 8 tomes parus aux éditions Sarbacane.

Les avis d’Isabelle et de Linda

******

Et pour terminer en beauté, voici un roman hors-classe qui se donne à lire comme un rapport de police – enfin, du commissariat du peuple aux affaires intérieures, puisque nous sommes propulsés dans l’Union soviétique de l’année 1941, au moment où le pays est attaqué par l’Allemagne national-socialiste. Rapport de police lui-même essentiellement composé par les fameux « cahiers », sorte de journal tenu par les jumeaux Viktor et Nadia, annotés avec beaucoup de zèle par le colonel Smirnov, en charge de l’enquête concernant leur « affaire ». Une lecture captivante, intelligente, bouleversante.

L’éblouissante lumière des deux étoiles rouges. L’affaire des cahiers de Viktor et Nadia, de Davide Morosinotto, L’école des loisirs, 2019.

Les avis d’Isabelle et de Linda

******

Et vous ? Aimez-vous la forme littérature du journal et quel serait votre chouchou ?

Prix A L’Ombre Du Grand Arbre 2020 – Branches dessinées et Racines

Après avoir révélé le mois dernier les parutions sélectionnées pour les catégories Brindilles et Petites Feuilles, nous avons le plaisir d’annoncer les livres nominés dans les catégories Racines (meilleur documentaire) et Branches dessinées (meilleure BD).

Le fonctionnement est toujours le même : à vous de voter pour départager ces petites merveilles et désigner le gagnant dans chaque catégorie ! Vous avez jusqu’au dimanche 3 mai. Les gagnants seront annoncés le 9 mai, jour de l’anniversaire du blog.

Et d’ici là, la sélection peut donner des idées pour occuper les longues journées de confinement…

***************************

Prix ALOGDA 2020, catégorie Racines

(meilleur documentaire)

Quel est votre titre préféré parmi la catégorie Racines ?

  • Curieux mammifères de Florence Guiraud (45%, 5 Votes)
  • Naissance de Hélène Druvert (36%, 4 Votes)
  • Biomimétisme de Walker et Menu (18%, 2 Votes)

Total Voters: 11

Loading ... Loading ...

***************************

Prix ALOGDA 2020, catégorie Branches Dessinées

(meilleure bande-dessinée)

Quel est votre titre préféré parmi les Branches dessinées ?

  • Arthur et la corde d'or de Joe Todd-Stanton (43%, 6 Votes)
  • Les Fleurs de grand-frère de Gaëlle Geniller (36%, 5 Votes)
  • L'Emouvantail de Renaud Dillies (21%, 3 Votes)

Total Voters: 14

Loading ... Loading ...

***************************

À vos lectures et… à vos votes !

Prochain rendez-vous le lundi 20 avril pour les deux sélections de romans (Grandes Feuilles et Belles Branches)

 

Billet d’été : et pourquoi pas des BD dans le fond de la valise ?

La question est éternelle et elle hante tous nos billets d’été depuis quelques années : quels livres mettre dans nos valises ?
comment choisir celui ou ceux qui sauront accompagner notre route ?

 

et dans la plupart des cas, on pense aux romans, pas forcément les plus gros, mais à ceux qu’on n’aurait habituellement pas le temps de lire.

D’accord.
Mais pourquoi ne pas glisser quelques bande-dessinées et autres mangas également !

J’entends déjà les critiques : ça prend beaucoup de place pour un temps de lecture réduit. Oui, mais il faut savoir qu’une BD se lit très souvent plusieurs fois, et qu’elle est souvent lue par plusieurs lecteurs !!! Ce sont donc des ouvrages qui feront toute la famille (parents compris).

 

Aussi, voici une petite sélection de mon cru à mettre dans vos bagages :

 

Mortelle Adèle de Mr Tran et Miss Prickly chez Tourbillon

Sous ce pseudo se cache le talentueux Antoine Dole, une plume reconnue de la littérature de jeunesse. Ici, il brosse les aventures quotidiennes d’une petite fille méchante et acerbe qui au final fait bien rigoler. N’importe quel tome fera l’affaire !

.

Beyond the clouds de Nicke chez Ki-Oon

Une jolie aventure fantastique dans laquelle un jeune orphelin décide d’aider d’une petite fille tombée du ciel. Le dessin crayonné est superbe et les personnages très attachants. Avec deux tomes parus pour le moment, c’est un manga qui vaut le coup d’être découvert.

.

Kong-Kong de Villeminot et Autret chez Casterman

Une bd singulière aux multiples techniques graphiques qui vous fera entrer dans le quotidien farfelu d’Abélard, sa nouvelle voisine et son animal de compagnie : un gorille géant ! Oscillant entre planches gags et moments de tendresse, cette bd vaut vraiment le détour.

Mon avis complet par ici.

.

The Promised Neverland de Shirai et Demizu chez Kaze manga

Grosse sensation éditoriale et critique de l’année 2018, The Promised Neverland est une belle trouvaille qui allie suspens, action et science-fiction. Rien de mieux que des monstres qui veulent vous dévorer pour donner de l’élan à une intrigue ! A lire à partir de 11/12 ans.

.

A ne pas rater également les diverses adaptations en BD des classiques de la littérature jeunesse :

La Rivière à l’envers de Mourlevat adapté par L’Hermenier et Djet

Les Royaumes du Nord de Pullman adapté par Melchior et Oubrerie

Méto de Grevet adapté par Lylian et Nesmo

et pour les plus traditionnels : Le Club des 5  de Blyton adapté par Nataël et Béja

.

Maintenant, il ne reste plus qu’à les caler au fond de vos valises !

Les lauréats du Prix !

En ce jour des 7 ans de ce blog collectif,

voici donc les lauréats du Prix ALODGA (5ème édition )

avec les 5 catégories en lice :

http://alombredugrandarbre.com/wp-content/uploads/2015/06/Logoprix-300x300.jpgCatégories Brindilles (albums petite enfance)

Le Nid de Stéphane Servant et Laëtitia Le Saux Didier jeunesse

 Petites feuilles (Albums pour plus grands)

Les riches heures de Jacominus Gainsborough de Rebecca Dautremer Sarbacane

Catégories Grandes feuilles (romans jusqu’à 11 ans )

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat Gallimard jeunesse

Belles branches (romans à partir de 12 ans)

La fille d’Avril d’Annelise Heurtier Casterman

Catégorie Branches dessinées (pour les BD)

Chaque jour Dracula de Loïc Clément et Clément Lefèvre Delcourt

Vous avez été plus de 300 à voter et nous vous en remercions.

Un grand bravo aux lauréats et rendez-vous l’année prochaine ?

Prix A l’Ombre du Grand Arbre 2019 : Branches dessinées

EN cette fin de mois de février, nous venons vous proposer une troisième catégorie du Prix À l’Ombre du Grand Arbre 2019 : les Branches dessinées. Vous l’aurez compris, il s’agit des bandes-dessinées. Nous en avons sélectionné trois et c’est maintenant à vous de choisir celle que vous préférez.

Le principe est simple, c’est au public de faire son choix parmi les livres proposés.
Pendant les prochains mois, nous vous proposerons au vote les différentes catégories du Prix. Vous aurez donc jusqu’au dimanche 5 mai pour voter ! Les résultats seront diffusés le jour des 7 ans du blog, le 9 mai.

Prix ALOGDA 2019, catégorie Branches dessinées

Daphné Collignon - Calpurnia Tome 1 : .

Frédéric Bernard et Benjamin Flao - Le secret de Zara.

Loïc Clément - Chaque jour Dracula.

Quelle est votre bande-dessinée jeunesse préférée ?

  • "Chaque jour Dracula" de Loïc Clément et Clément Lefèvre chez Delcourt (75%, 70 Votes)
  • "Calpurnia 1" de Daphné Collignon chez Rue de sèvres (14%, 13 Votes)
  • "Le secret de Zara" de Frédéric Bernard et Benjamin Flao chez Delcourt (11%, 10 Votes)

Total Voters: 93

Loading ... Loading ...

A vos lectures et… à vos votes !

Prochain rendez-vous le lundi 25 mars pour les sélections Brindilles (albums petite enfance) et Petite feuilles (albums).