Nos coups de coeur de janvier

Les épisodes neigeux ont été encore un prétexte à nos arbronautes pour lire un peu plus ce mois-ci. Quels livres avons-nous lus sous notre plaid ?

**********

Aurélie de l’atelier de cœurs a beaucoup aimé l’album des éditions Les Braques.

Cet éditeur propose un bon catalogue de livres musicaux. L’arpenteur n’est pas nouveau mais une belle trouvaille à lire à voix haute. Un gardien de mots qui part à la quête des origines de ses failles. Une histoire sur la curiosité et la peur de l’inconnu.

L’arpenteur de David Sire et Magali Le Huche- Les éditions Les Braques

Son avis

**********

Sur son île aux trésors, Isabelle a déniché de nombreuses pépites ce mois-ci ! Mais le coup de cœur va sans hésitation à Jefferson de Jean-Claude Mourlevat, paru chez Gallimard jeunesse en 2018. Ce roman policier animalier est aussi improbable que réjouissant (ce n’est pas pour rien qu’il figure, avec deux autres romans magnifiques, dans notre sélection pour le prix “Grandes feuilles” !).

Son avis, celui de Pépita, de Hastagcéline et de Bouma

**********

Dans son Méli-Mélo de livres, Pépita a lu de si belles histoires en ce début d’année !

Mais son choix va sans hésiter vers cet album chef d’œuvre de Rebecca Dautremer : Les riches heures de Jacominus Gainsborough.

Un album d’une richesse inouïe, sensible, poétique, sans doute l’un des plus beaux qu’elle ait pu lire dernièrement.

Son avis et celui de Sophie 

**********

HashtagCéline aime les histoires qui l’emmènent là où elle ne s’y attend pas. Avec Les yeux d’Aireine de Dominique Brisson paru chez Syros, elle a trouvé son bonheur. Entre passé et présent, ce roman lui a embrouillé l’esprit mais l’a touchée en plein cœur.

Son avis

**********

Dans son Petit Bout de Bib(liothèque), Bouma a glissé un album aux tons hivernaux qui sonne comme un écho à la fragilité des cœurs et des esprits : L’Hiver d’Isabelle de Jeanne Macaigne chez MeMo.

Son avis

**********

Pour Sophie de La littérature jeunesse de Judith et Sophie, c’est Le nid de Stéphane Servant et Lætitia Le Saux qui a fait chavirer son petit cœur dans la douceur. Un bel album sur les prémices de l’arrivée d’un oisillon avec le hasard des rencontres et de l’amour.

Son avis et ceux de Pépita et Chlop

**********

Sur les Lectures lutines, le livre qui a charmé YokoLulu et Solectrice est La fille d’avril d’Annelise Heurtier. Ce roman raconte la vie d’une adolescente qui se passionne pour la course dans les années 1960, hors ce loisir était vu comme dangereux pour les femmes à cette époque. L’auteure a très bien su retracer le quotidien d’une fille de 15 ans au temps de Mai 68.

Leur avis et ceux de Pépita, d’Alice et de HashtagCéline

**********

Chloé (littérature enfantine) à craqué pour un album paravent, un formidable objet pour se faire une cabane mais aussi une grande bouffée d’oxygène. Ma maison, Laetitia Bourget, Alice Gravier, les grandes personnes

Son avis ici

 *************

Il ne vous reste plus qu’à essayer ses lectures pour passer de bons moments, caché sous la couette.

Le coup de coeur des coups de coeur de 2018

Des coups de cœur, chaque membre de la joyeuse équipe d’A l’ombre du Grand Arbre  se fait un plaisir de vous en proposer tous les mois.

Maintenant que l’année est finie et que commence 2019, il est temps de faire un petit bilan des douze mois qui viennent de s’écouler. Et pour cela, reprenons l’exercice du “coup de cœur” et corsons-le un peu…

Comment?

De 2018, n’en retenir qu’un… Un seul. Le seul. LE coup de cœur parmi les coups de cœur.

Oui, faire un tel choix est difficile. Mais n’y a-t-il pas pour chacune un livre qui occupe une place particulière au milieu de tous ? Non? Mais si, forcément.

Voici ces livres qui se sont imposés, quelle qu’en soit la raison, comme LE livre le plus marquant de 2018 :

***Celui qui a retenu particulièrement l’attention d’Alice parce que son auteur tente le pari osé de traiter un sujet délicat et qu’il y arrive de manière intelligente  :

P.O.V. de Patrick Bard. Syros, 2018

Un roman qui interpelle, qui secoue mais qui reste instructivement passionnant

***Pour Aurélie, ce fut un vrai dilemme. Elle a accumulé les coups de cœur dans son atelier cette année. Retrouvez d’ailleurs ses 10 plus gros coups de cœur sur son blog.  Mais, elle choisit le livre qui l’a le plus marquée. Un album sur tous les enfants qui ne sont pas nés durant la deuxième guerre mondiale. Un sujet d’autant plus retentissant pour cette année de centenaire de la première guerre mondiale.

C’était écrit comme ça de Didier Jean et Zad. Utopique 

***Sur l’île aux trésors, Isabelle et ses apprentis lecteurs ont trouvé quantités de trésors cette année ! Le choix a donc été cornélien, tant le podium comptait de pépites – comme le roman animalier Jefferson, de Jean-Claude Mourlevat, ou encore l’incroyable roman d’aventures Le célèbre catalogue Walker & Dawn, de Davide Morosinotto. Mais si on ne devait en retenir qu’un seul, ce serait… un livre tour à tour terrifiant, sidérant et hilarant qui nous entraîne entre rêve et réalité, à travers une nuit d’été inoubliable. Un très bel hymne à la vie qui vibre d’une énergie communicative !

Hugo de la nuit, de Bertrand Santini (Grasset Jeunesse, 2016)

***Pour Hashtagcéline l’heureux élu est un roman qu’elle a bien failli ne pas terminer. Malgré tout, ce texte est pourtant bel et bien le coup de cœur des coups de cœur choisi parmi toutes les belles découvertes et les grands moments d’émotion de l’année écoulée. Pourquoi ? Parce que ce roman remue, bouscule et surprend. Parce que ce roman met en scène un héros pas comme les autres. Parce que ce roman est unique. Parce que ce roman montre aussi que la lecture, c’est aussi ça parfois : ne rien voir venir.

Gingo de Sarah Cohen-Scali (Gulf Stream, 2018)

***Sur Méli-Mélo de livres, trois ressortent clairement : deux romans et un album mais Pépita choisit après une réflexion intense celui qui reste le plus, celui qui l’émerveille encore, celui qui lui a donné le plus de lumière, celui qui l’a chavirée par la justesse et l’humanité de ses personnages.

Pëppo de Séverine Vidal Bayard jeunesse

***Pour Sophie, ce ne fut pas simple non plus de n’en choisir qu’un mais elle y est parvenu tout de même. Elle aime les beaux livres et les belles histoires et encore plus quand celles-ci parle simplement de la vie, voilà ce qui explique son choix.

Les riches heures de Jacominus Gainsborough
de Rébecca Dautremer (Sarbacane, 2018)

***Yokolulu adore les enquêtes pleines de suspense qui mettent en scène des ados aux vies aussi imprévisibles que banales. C’est pourquoi elle a choisi ce roman qui l’a happée du début à la fin et qui ne l’a déçue sur aucun point.

L’île aux panthères de Guillaume Le Cornec (Editions du Rocher, 2017)

Résultats de recherche d'images pour « l'île aux panthères les jaxon »

***La collectionneuse de papillons a cherché dans son cabinet de curiosités et il s’est ouvert sur un endroit magique, une boutique très particulière, une boutique où puiser de l’amour… et on en aura bien besoin encore en 2019. Il s’agit de l’album de Jo Witek et Nathalie Choux, si joliment intitulé Dans la boutique de Madame Nou, offert par Pépita lors d’un généreux swap anniversaire. Parce que chez Madame Nou c’est un peu comme à l’ombre du grand arbre…

***Et enfin, Bouma, a fouillé dans son petit bout de bibliothèque pour en ressortir un livre lu en début d’année. Premier tome d’une trilogie dystopique qu’elle conseille bien volontiers à tous les lecteurs en mal d’Hunger Games, U4 et autres car il recèle un univers très original et des personnages forts et attachants.

La Faucheuse T.1 de Neal Shushterman, Robert Laffont, 2017

***Et vous ? Quelle lecture retiendrez-vous de 2018 ?