Nos tables de chevet de rentrée…

Et bien, elles débordent !

La littérature jeunesse fait aussi sa rentrée et que d’envies de lecture à nouveau : des pépites d’albums, des romans touchants et émouvants, des BD colorées, bref, de quoi assouvir la curiosité des banches et brindilles de notre arbre !

Et comme on aime partager par ici, on vous laisse entrevoir, avec les photos de nos tables de chevet, ce que nous allons prochainement dévorer et pourquoi ces livres ont cette place privilégiée.

N’hésitez pas à partager vos lectures de rentrée avec nous !

*************

Sur l’île aux trésors d’Isabelle, il semblerait qu’on soit encore nostalgique des moments merveilleux passés cet été près de l’océan – l’envie de découvrir en famille Le Garçon du Phare, Tekenika et La Chose du MéHéHéHé n’en est que plus vive… La pile à lire comprend aussi toujours des réserves pour ses lectures à voix haute quotidienne qui devraient, une fois de plus, permettre à toute la famille de s’évader vers des terres imaginaires (Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage) ou lointaines, de l’Australie (Les loups du clair de lune) à l’Amérique du Nord (Le dernier sur la plaine, Boo) en passant par l’Afrique (De sang et de rage). Et l’une ou l’autre lecture à découvrir en solo – elle s’achemine vers la fin d’un voyage émouvant en Espagne, en compagnie d’Ernest Hemingway, mais ce ne sera que pour faire la connaissance de l’autrice nigériane Chimamanda Ngozi Adichie qu’elle veut découvrir depuis un moment déjà…

*************

Sur la table de chevet de la collectionneuse de papillons, en ce samedi de visite en famille dans notre médiathèque préférée, on ramène de quoi s’émerveiller, réfléchir, se documenter et s’engager. Pour continuer de réfléchir sur la place des filles et des garçons dans l’éducation, un documentaire sur l’éducation des garçons, un autre sur l’empowerment féministe ;pour se promener dans un univers complètement étrange, les tomes 2, 3 et 4 de la BD onirique Le rêve du papillon découverte grâce au swap anniversaire de Sophie

*************

Sur la table de chevet d’Aurélie, nous trouvons un petit documentaire “Les écrans” de la collection “mes p’tites questions chez Milan pour un peu ralentir le rythme de ces derniers à la maison, les deux derniers romans de la collection polynie  de Mémo: “La Chose du MéHéHéHé” de Sigrid Baffert qui sortira en octobre et  “Petit garçon” de Francesco Pittau, qu’elle a oublié au travail 🙂 et dans sa liseuse le roman “Collés” de Sophie Laroche chez Hachette.

*************

Sur la table de chevet de Pépita, c’est un beau Méli-Mélo de livres qui s’apparente à un grand débordement : des albums achetés, des romans repérés depuis longtemps et empruntés en médiathèque, des romans attendus en librairie (à la campagne, il faut souvent les commander) et un peu de littérature “vieillesse” en vue de la pré-sélection d’un prix dans mon travail. Quand on est bibliothécaire, le travail en lecture n’est jamais loin…Bref, la grande question : vais-je avoir le temps d’aller au bout ? Peut-être…car j’ai commencé Félines de Stéphane Servant vendredi soir et il est tellement bien que j’en suis déjà à la moitié ! Je n’ai pas résisté non plus à lire Grandir mais je vais le relire tant il est riche. Il y a un album que j’ai commandé aussi et que j’aurais le plaisir de découvrir la semaine prochaine : Petit renard chez Albin Michel jeunesse.

*************

Sur la table de chevet d’Hashtagcéline (après un peu de ménage) il y a comme toujours largement de quoi lire… Voici ce qui va occuper ses jours, ses soirées et qui sait ses nuits pour les jours et semaines à venir.

Beaucoup de romans en cette rentrée littéraire bien chargée et riche en nouveautés : Sauveur et fils Saison 5 (enfin!!), Ce qui fait battre nos coeurs de Florence Hinckel (Syros), Amoureuse de Marie-Sophie Vermot (Thierry Magnier), La seizième clé d’Eric Senabre (Didier Jeunesse), Fraternidad de Thibault Vermot (Sarbacane), Les enfants terribles de Bonaventure de Cécile Hennerolles (Magnard Jeunesse) mais aussi Je t’attends de Françoise Grard et Thierry Lefèvre (Flammarion), Demain j’ai quinze ans de Juliette Keating (Magnard Jeunesse) ou encore La chose du MéHéHéHé de Sigrid Baffert (Memo) et tout ça sous les yeux de l’ours, l’une des héros de l’album Le Clan des Lemmings très distingués de Julia Colombet (Casterman).

Hashtagcéline n’aura pas le temps de s’ennuyer !

*************

Sur la table de chevet d’Alice, on trouve une relecture “Du haut de mon cerisier ” de Paola Peretti (pour une prochaine lecture commune), des lectures professionnellement “auto-imposées”   (prix littéraire en cours) : “Tous les bruits du monde” de Sigrid Baffert et “Droneboy” d’Hervé Jubert, des conseils de lecture “French ski” de Tom Ellen et “Celui qui dessinait les Dieux” d’Alain Grousset et puis bien sûr aussi des lectures liberté “Les inoubliables” de Fanny CHartres et “Yiddish Tango” de Mylène Mouton.

Et dessous ce cache “Je suis ton soleil” ….pour une relecture envisagée…

                    

*************

Que dire de la table de chevet de Bouma… de ne pas la donner en exemple aux enfants en terme de rangements ? Sûrement ! Mais que voulez-vous en bonne passionnée de lectures en tout genre, elle ne peut s’empêcher de découvrir de nouvelles séries de mangas et de bds en plus des séries de romans qu’elle espère finir un jour (oui l’espoir fait vivre). Mais le prochain roman qu’elle entamera, et ça elle n’en démordra pas, c’est le tome 5 de Sauveur & fils de Marie-Aude Murail ! Car il n’y a pas mieux pour redonner la pêche en cette rentrée.

*************

Sur la table de chevet de Sophie, on pense prix littéraires locaux avec Interfeel de Antonin Atger et Les filles de l’astrologue de Laurence Schaack et Françoise de Guibert sélectionnés pour le Prix Ados d’Ille et Vilaine. Mille et une miettes de Thomas Scotto et Madeleine Pereira, c’est une des lectures à venir du Prix Littéralouest. Qui dit rentrée littéraire dit aussi Séverine Vidal avec Des astres et Emilie Chazerand avec Falalala (on met combien de la exactement ?). Et puis, on n’oublie jamais la lecture de quelques BD avec ici la série Résilience de Augustin Lebon et Hugo Poupelin.

*************

Alors quel(s) livre(s) auront suffisamment retenu votre attention pour atterrir dans votre Pile A Lire personnelle ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !

A propos de Noël… pour les (très) grands

Dernière petite sélection non-exhaustive et tout-à-fait subjective de livres sur Noël…

Pour les adolescents qui n’ont plus l’âge de croire au Père Noël, pour ceux qui en aiment toujours la magie et pour ceux qui ne veulent plus la voir…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

img330L’étrange Noël de Monsieur Jack présenté par Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse
de Jun Asuka, Pika édition, 2012

Qui ne connait pas ce célèbre dessin animé de Tim Burton, L’étrange Noël de Monsieur Jack ? Quelques jours avant Halloween, Pika éditions a sorti une version manga ! La mangaka Jun Asuka reste fidèle à l’œuvre d’origine, tant pour le texte que pour les représentations graphiques des personnages. Le dessin tout en finesse et le découpage soigné rendent hommage au génie de Burton. Il n’y manque que la bande son.
A découvrir si vous êtes fan de mangas et de l’univers sombre et poétique de ce grand maitre du fantastique.

L’avis complet de Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse

.

flocons d'amourFlocons d’amour présenté par Le Cahier de lecture de Nathan
de Maureen Johnson, John Green et Lauren Myrecle, Hachette jeunesse, 2010

Voilà un roman parfait à lire au coin du feu, dans un grand fauteuil moelleux, avec un chocolat chaud, l’odeur des épines du sapin de Noël et un chant de Noël en fond sonore … tout ce qu’il faut pour se reposer, profiter et se détendre. Pas de prise de tête entre ces pages ! Des bons trucs comme des moins bons mais dans l’ensemble une véritable sucrerie !
Le roman est en fait un recueil de 3 grandes nouvelles. Mais pas 3 nouvelles déliées les unes des autres loin de là ! Car si cela doit faire presque 2 ans que j’ai lu ce bouquin, je me rappelle bien -surtout en relisant ma chronique- que ces 3 nouvelles se lient, se mêlent se rencontrent et c’est ça qui en fait le gros point fort !
Si on est plongé en plein dans une ambiance de Noël pleine de punch et d’énergie, c’est aussi un livre empli d’émotion. De l’amitié bien entendu, encore faut-il en rester digne, de l’amour pour faire palpiter le coeur et ce patchwork de sentiments comme le bonheur et le bien-être, la tristesse et la nostalgie, les blessures et les rayonnements du coeur qui nous forgent en tant que humain.
Un beau livre, frais et tendre sur la vie, sur la magie de Noël.

L’avis complet du Cahier de lecture de Nathan

.

NvellescontComptes de Noël de Delphine de Vigan présenté par Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse
in Nouvelles contemporaines Regards sur le monde, Le livre de Poche Jeunesse, 2012

Dans Nouvelles contemporaines Regards sur le monde, un recueil de dix nouvelles de Delphine de Vigan, Timothée de Fombelle et Caroline Vermalle, vous trouverez d’entrée de jeu une nouvelle de circonstance. Il s’agit de Comptes de Noël, le seul et unique texte proposé par Delphine de Vigan. Comptes de Noël est l’histoire pleine d’optimisme d’une enfant différente, surdouée qui pense ne plus avoir assez de place pour son cœur avec tous ces chiffres qui occupent le terrain. Sa petite Elsa vous fera fondre de tendresse…
Un recueil et trois auteurs contemporains à découvrir, “trois regards réalistes et humanistes sur le monde d’aujourd’hui” comme l’indique l’éditeur sur la 4e de couverture.

L’avis complet de Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse

.

douce-nuitDouce nuit, Minus !  présenté par Maman Baobab
de Sylvie Deshors, Le Rouergue (DoAdo noir), 2012

24 décembre. La mère de notre héros se fait pincer au supermarché, tentant de voler un jeu vidéo pour le lui offrir. L’offrir à son fils, de 13 ans. Il s’enfuit du supermarché, la laissant en plant. C’est le début d’une drôle d’aventure. A moins qu’elle ne soit sordide, plutôt.
Je, c’est Minus. En fugue. Minus, un sobriquet dont le baptise Nasta, drôle de ninja dont on ne sait s’il vit dans la réalité ou s’il est tout droit sorti d’un jeu vidéo. Inquiétant personnage que suit Minus pourtant, dans ses frasques, dans son jeu, dans son aventure, dans sa révolte contre Noël. Un duo en mob, contre les décos, les étoiles, la nuit qui brille, contre la société qui les exclut. Jusqu’au hic. Jusqu’au Père Noël, en vrai. Un marginal plus qu’inquiétant, effrayant même. Kidnapping. Minus se sortira -t-il du piège ? Ce réveillon pourrait bien se terminer en drame. Il avait de toute façon si mal commencé que ce ne serait pas surprenant.

Un roman bien ficelé où il faut avoir le cœur bien accroché, tant il palpitera à la lecture de ce roman noir avec lequel jamais plus jamais, le lecteur ne verra la nuit de Noël comme avant. Bravo à Sylvie Deshors qui nous immerge dans un univers tout de glauque au format Père Noël.

L’avis complet de Maman Baobab

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonnes Fêtes à tous