Mon petit lapin…

… s’est caché dans le jardin…

Cherchez-le, Coucou coucou , il est caché ….

*******************************

.

***Prés de chez nous, … pour Alice

Madame le lapin blanc de Gilles Bachelet. Seuil, 2012.

.
Un album à l’humour ravageur entre les doigts de Gilles Bachelet qui nous raconte le quotidien de Madame le lapin blanc débordée par les tâches familiales quotidiennes.
Renversant !

Lire la suite…

.

 

***Dans un champs clos en janvier, … pour Sophie.

Le problème avec les lapins d’Emily Gravett. Kaléidoscope, 2009.

Les lapins ont une réputation a tenir dans le domaine de la reproduction et ce n’est pas cet album/calendrier qui va dire le contraire. D’abord un jeune couple, puis une petite famille… mais au fil des mois, les pages vont se remplir de lapins au point de finir par exploser en fin d’année. C’est drôle et intelligent et drôle aussi !

Lire la suite

.

***Dans plusieurs endroits,… pour Pépita

Le lapin bricoleur de Michaël Leblond et Stéphane Kiehl E-Toiles

Un ebook interactif d’une étonnante modernité ! Un graphisme plein de surprises et une histoire originale avec des choix multiples qui compliquent l’avancée dans ce labyrinthe.
Et cette tête de lapin est absolument irrésistible !

Lire la suite...

.

P’tit lapin plein d’poils de Martine Bourre Didier jeunesse Pirouette, 2016

Une comptine classique revisitée par Martine Bourre et qui mine de rien apprend un tas de choses sur son rapport à l’environnement. Et comme toujours, une très belle réalisation pour ce cartonné.

Lire la suite, …

.

.

***Sur le chemin de la forêt, …pour une graine de lutines

Ami-ami de de Rascal et Girel. Pastel, 2002.

 

Quand un lapin veut devenir l’ami d’un loup…

Lire la suite, …

.

.

***Par ci, par là, …pour Colette

Quand il fait nuit d’Akiko Miyakoshi. Syros, 2016

 

Suivons une famille de lapin dans la nuit qui tombe, à l’orée des rêves, quand les fenêtres s’allument…

Lire la suite, …

et les avis d’Alice et Pépita

La maison de Totam de Xavier Deneux. Tourbillon, 2014

Connaissez-vous Totam ? C’est un tout petit lapin qui habite une jolie maisonnette qu’il nous invite à découvrir pièce après pièce dans le coffret La maison de Totam de Xavier Deneux.

Lire la suite, …

***Il repassera par là, …pour Bouma

Les lapins et la tortue d’Olive et Zhihong. Les éditions des éléphants, 2016

Dans ce récit aux tons typiquement asiatique, retrouvez une fable malicieuse qui vous apprendra pourquoi les lapins ont une queue si courte.

Lire la suite, …

.

Lièvre et Ours d’Emily Gravette. Kaléidoscope, depuis 2015

Deux nouveaux héros ont fait leur apparition dans les albums pour petits et parmi eux un lièvre malicieux qui n’a pas sa langue dans sa poche. Déjà six aventures disponibles pour des aventures amusantes.

Lire la suite, …

***Dans son lit, … pour Chloé

Grododo, Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo, frimousse

Quand César va se coucher, il a un rituel bien huilé. Il pose le verre sur la table de nuit, pose ses pantoufles, vérifie sous le lit, serre son doudou ferme les yeux et s’endort. Et quand il a été dérangé par un bruit, il recommence du début. Les pantoufles sur la table de nuit, le doudou sous le lit… Non, c’est pas ça, mince.

Lire la suite…

*******************************

Nous vous souhaitons de

JOYEUSES CHASSES AUX …..LAPINS A TOUS !

.

Et pour prolonger le plaisir de la chasse aux oeufs dans le jardin au milieu des lapins d’encre et de papier, n’hésitez pas à vous lancer en famille dans une partie de Croque carotte endiablée !

Lire la suite …

.

.

 

Coups de coeur de mars 2017

Il est passé bien vite ce mois de mars !

Le printemps est enfin arrivé, on a recalé nos montres le WE dernier et on a sorti notre tête de dessus l’oreiller pour aller dans le jardin bouquiner.

Place aux lectures en plein air !

Vous n’avez pas d’idées ? Alors voici la sélection des coups de coeur de l’équipe du grand arbre pour vous laisser inspirer.

.

.

 > Alice a semé des ronds rouges dans son jardin  : 

A partir d’un simple rond rouge Claire Garralon nous offre un album d’une grande qualité créative pour ouvrir ses yeux sur le monde.

Parce qu’on est tous pareils et tous si différents !

Son avis complet

> Chloé (Littérature enfantine) à plongé dans une piscine magique.

Un feel-good book qui fera rire petits et grands.

Son avis complet

> Pépita et son Méli-Mélo de livres ont apprivoisé un renard.

Un roman magnifique sur la symbolique des relations humaines et animalières : je ne suis pas prête d’oublier Pax et Peter !

Son avis complet

> SophieLJ a besoin d’ailes pour retrouver ses étoiles.

Une belle histoire pleine de poésie sur la persévérance et l’acceptation de l’autre tel qu’il est.

Son avis complet

> La collectionneuse de papillons a joué de ses dix doigts avec des tableaux célèbres :

Voilà un album qui nous offre une initiation ludique et presque magique à l’art avec des tableaux que l’on peut enfin caresser du bout des doigts !

son avis complet.

Bouma (Un Petit Bout de Bib) s’est laissée conter une histoire vieille comme le monde :

Une plume subtile, un autre regard sur l’autre, le tout dans un roman soigné où les adolescents questionnent la parentalité.

son avis complet.

Et vous, que retiendrez-vous de ce ce mois de mars.

Lecture d’ados#7 : Samedi 14 novembre de Vincent Villeminot

Les attentats de Paris, ceux de Charlie, du Bataclan … nos ados ont un peu été chamboulés l’an passé par des événements qui nous dépassaient tous  un peu.

En un week-end, Mathilde a dévoré Samedi 14 novembre de Vincent Villeminot, comme un écho à nos réflexions d’adultes, aux réponses que l’on a pu trouver auprès de l’auteur, voici l’avis d’une ado en pleine construction.

 

Ces 3 derniers jours, j’ai lu Samedi 14 novembre de Vincent Villeminot.

3 jours d’un coup, comme dans le roman. 

3 jours pour vivre, agir et comprendre … ou bien pleurer, rester ou mourir. 

3 jours intenses, remplis d’émotion où actes et entractes s’assemblent comme un spectacle infini qui ne s’arrêtera jamais.

Pour la première fois, j’ai juste envie de fermer la dernière page et de recommencer à la première.Recommencer pour se souvenir de ce samedi pas comme les autres où la France se réveille, abattue, accablée, envahie par un trop plein d’informations.

Quand comme moi on a 15 ans, on aimerait bien révolutionner le monde, mais devant cette France en deuil on ne sait plus quoi faire. Alors on prend sa meilleure amie et le petit frère pour aller voir une comédie au cinéma : juste pour rire,  pour se rassurer, pour s’assurer que c’est encore possible.

Mais quand on souffle ses bougies le lundi 16 novembre, qu’on s’appelle B et qu’on était a une de ces terrasses, on fuit. On fuit la mort, on fuit la réalité, pour ne plus avoir peur. Et on LE croise. Et alors ? On pourrait ne rien dire, ne pas y croire mais on LE suit, sans trop savoir pourquoi, sûrement parce qu’à cause de lui il nous manque désormais à jamais une part de nous ; la confrontation est alors inévitable.

Plusieurs personnages, pleins de pensées, beaucoup d’amour, de la vie et de la peur aussi.

                                                                    Samedi 14 novembre 2015, 4ever.

 

 

Amour, bisous et … Saint Valentin !

Des bisous tout doux, des câlins tout plein, des baisers par milliers, des tonnes de love et d’amour fou…

C’est aujourd’hui la Saint Valentin ; dites-le avec des livres  !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Livre tout doux de Pépita :

Un bisou tout là-haut d’Emile Jadoul. Pastel

Quand un papa et son petit se bisouillent, cela relève de l’expédition !

Un album tendre comme un chamallow.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Appli câline de Pépita :

Bleu de toi de Dominique Maes.-CotCotCotapps éditions

Afficher l'image d'origine

Pourquoi se dire « Je t’aime » en rouge ? Le bleu va à merveille à ce père et ce fils dans cette histoire numérique pleine de tendresse et de poésie.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Un album qui nous réapprend le goût des mots doux chez Colette, la collectionneuse de papillons :

La Grande fabrique de mots d’Agnès de Lestrade et Valeri Docampo.

Quand on n’a pas les mots pour le dire, essayons la poésie…

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Une histoire de baiser que l’on n’a pas oubliée chez les Lutines :

Le bois dormait de Rébecca Dautremer, Sarbacane, 2016.

Un album qui nous rappelle un amour d’antan. 100 ans après… Approchez, approchez dans ce monde endormi ! En voyant sa beauté, le prince de papier ne peut y résister : il lui donne un baiser qui la réveille tendrement.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

On se pose une bonne question chez Sophie :

De quelle couleur sont les bisous ? de Rocio Bonilla, Père Fouettard, 2016

Rouge, bleu, vert… et si finalement les bisous étaient de la couleur qu’on souhaite leur donner !

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Chloé, on aime, tout simplement !

J’aime d’Emmanuelle Bastien. L’agrume, 2016

Amours gourmands d’abord, avec les petits pois ou les cerises du clafoutis. Plus contemplatif ensuite, avec les étoiles, la neige ou l’été, c’est fou tout ce qu’on peut aimer autour de nous.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Des câlins qui font du bien chez Alice :

Tous les câlins du monde de Manuela Monari et Evelyn Daviddi. Rue du monde.

 Tout un univers d’amour et de tendresse entre un père et son fils.

Un livre rassurant.

Un livre caresse.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chez Bouma; on trouve de quoi se réchauffer durant les froides journées hivernales :

Quand un gentil pingouin cherche comment se réchauffer, il finit dans les bras de sa dulcinée. Doux, tendre et malicieux, un album qui marche aussi bien avec les tout-petits qu’avec les grands.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Belle journée à vous !

Nos coups de coeur de janvier

Janvier rime avec ciel bouché, cheminée allumée, couette remontée sur les pieds, boisson chaude pour se réchauffer… mais aussi avec bonnes résolutions à éviter, soldes dans notre librairie préférée, pile de livres qui ne fait qu’augmenter, lectures emmitouflées… et donc nos coups de cœur à vous conseiller !

Les voici, les voilà !

***********************

Pour Alice, la belle surprise du mois ce sera :

Dans les branches d’Emmanuelle Maisonneuve. Edition Graine2, 2015

Un roman mystérieux et passionnant autour du mythe de l’enfant sauvage.

Une relation improbable, une nature à couper le souffle… une très belle découverte !

***********************

Pour Chloé  et Colette le coup de cœur s’est imposé, sans le moindre doute :

Le ruban, Adrien Parlange, Albin Michel jeunesse, 2016

Un album qui au premier regard ressemble à un roman mais qui, en réalité, est plutôt une œuvre d’art. Beau, inventif, étonnant, il mérite vraiment d’être connu.

***********************

Pour Pépita, rien que le titre est explicite !

J’aime d’Emmanuelle Bastien, éditions L’Agrume, 2016

Un album petite enfance étonnant dans son approche trouesque et qu’ici on adore par la respiration qu’il laisse entre les propositions pour stimuler l’imagination.

***********************

Pour Céline – Qu’importe le flacon…, une lecture coup de poing qu’il faut digérer…

Le faire ou mourir, Claire-Lise Marguier, Doado, Rouergue, 2011

Un roman qui nous rappelle abruptement mais de manière salvatrice que la « perversité », celle qui consiste à broyer l’autre parce qu’il est autre, existe au sein même des familles, au sein même des écoles…

***********************

Pour Sophie, il n’a pas fallu plus d’un songe pour être convaincue !

Songe à la douceur de Clémentine Beauvais. Sarbacane, 2016

Un roman en vers, adaptation contemporaine du roman Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine. Une histoire d’amour qui s’est achevée à peine commencée avant de reprendre dix ans plus tard. Un roman aussi beau dans sa forme que dans son fond…

***********************

Pour Bouma, c’est un voyage dans le passé qui l’a émerveillé :

Yasuke de Frédéric Marais, les fourmis rouges, 2015

Un texte puissant pour raconter une histoire unique : celle du seul samouraï noir à avoir jamais existé. Et toujours, ce talent graphique qui en met plein les yeux et ne demande qu’à être lu.

***********************

Pour Solectrice, c’est un trajet en camion qui l’a emportée :

La Belle Rouge d’Anne Loyer, ‘Alice, 2015

Des vies se croisent dans ce roman. Piqués de curiosité pour la camionneuse et le jeune homme qu’elle a embarquée, on se laisse emmenés par le fil des dialogues et la route en toile de fond. Une belle découverte…

***********************

En janvier, on s’est réchauffées au feu de ses lectures. Avec elles on a commencé l’année. Et on espère qu’elles seront aussi à vos côtés.

Drôles d’oiseaux

Brrrr ! Le froid est là..
Mais dans les branches de notre grand arbre, nous avons pris soin de poser çà et là nos nichoirs et cabanes à oiseaux pour que bien blottis au creux de nos ramifications, nos petits amis restent bien au chaud en attendant le printemps. 

Pour accompagner ces 3 longs mois d’hiver, nous leur avons préparé une sélection d’ouvrages où il est question de Drôles d’oiseaux !

Dans la cabane à oiseaux de Pépita :

Le lion et l’oiseau de Marianne Dubuc. Éditions La Pastèque, 2013

Une histoire magnifique d’amitié entre un lion et un oiseau qui me magnétise toujours autant par ses silences, sa sensibilité et la beauté des illustrations.

Son avis complet

.

Gipsy de Marie-France Chevron et Mathilde Magnan. Éditions Courtes et longues, 2014

Gipsy, c’est une pie recueillie par Manu, enfant gitan. Ils vont partager leur bien le plus précieux : la liberté. Un album aux illustrations splendides !

Son avis complet

.

Maman est un oiseau d’Anne loyer et Leïla Brient. Bulles de savon, 2015

Difficile pour une petite fille d’assumer le métier si différent de sa maman…beaucoup de sensibilité dans ces pages et un regard très juste sur l’enfance.

Son avis complet,

celui de Bouma, celui d’Alice

et la lecture d’enfants A l’ombre du grand arbre

.

Petites choses par C’est magnifique

Petites choses est une application numérique magnifique, pleine de surprises, de poésie et de tendresse : coup de cœur ! On comprend dès le début qu’il s’agit de trouver les clés de la cage de l’oiseau pour le délivrer…

Son avis complet

.

.
Dans le nichoir de Chlop

Mon oiseau de Christian Demilly et  Marlène Astrie. Grasset jeunesse, 2014

A travers la relation qu’il entretien avec son oiseau le narrateur nous parle d’amitié et de liberté.

Son avis complet

.

Les petits oiseaux de Susumi Shingu. Gallimard giboulées, 2006

Un bel album sans texte dans le quel les pages de calque évoquent le bruissement d’aile des mésanges.

Son avis complet

.
.

Drôle d’oiseau de Jennifer Yerkes. MeMo, 2011

C’est l’histoire d’un oiseau tellement blanc qu’il en est presque invisible. Pas facile d’entrer en relation avec les autres quand on est à peine perceptible.

Son avis complet

.

Touït touït d’Olivier Douzou. Rouergue, 2014
Un petit vers qui sort de son trou, un oiseau qui le croquerait bien, et le jeu de coucou s’installe.

Son avis complet

.

.

Dans la cage des Lutines

Grand Corbeau de Béatrice Fontanel et Antoine Guilloppé. Sarbacane, 2014.

Drôle d’oiseau ? Ce n’est pas vraiment le cas avec ce corbeau qui n’a pas le moral. On s’envole pourtant avec lui dans une histoire très poétique où la neige semble tout envelopper.

Leur avis complet

.Dans le nid douillet de Bouma :

Le Bonhomme et l’Oiseau d’Alice Brière-Hacquet et Clothilde Perrin. Père Castor, 2014

Les auteurs nous livrent la belle rencontre improbable d’un oiseau cherchant le printemps et d’un bonhomme de neige avec poésie et tendresse.

Son avis complet

.

L’oeil du pigeon de Séverine Vidal et Guillaume Plantevin. Sarbacane, 2013.

On croit que le destin réunit les amoureux. Et si celui-ci prenait la forme d’un volatile et vous livrait sa version des faits ? Une histoire inventive pleine de jeux de mots et de malice.

Son avis complet

.

Chut ! On a un plan ! de Chris Haughton. Thierry Magnier, 2014.

Une partie de chasse se transforme en un petit condensé d’humour et de bonne humeur sous la plume si reconnaissable de Haughton. Prix des Incorruptibles 2015/2016, Catégorie Maternelle.

Son avis complet

.

Sous les ailes de Colette :

Petites graines d’Emile Jadoul et Catherine Pineur. Pastel, 2012

Un petit album aussi doux que le plumage d’un oisillon pour découvrir une très belle histoire d’amitié entre un petit garçon qui va bientôt devenir frère et un petit oiseau qui va bientôt devenir père.

Son avis complet

.

Dans le coin d’un abri chez Alice :

Un jour il m’arrivera un truc extraordinaire de Gilles Abier. La joie de lire, 2016

Elias est destiné a faire des trucs extraordinaire, il en est convaincu ! Alors le jour où des plumes commencent à pousser sur son corps, que son nez s’allonge en forme de bec, il en est sûr, un jour, il volera !

Son avis complet et

celui de Pépita

.

Le domaine de Jo Witek. Actes Sud, 2016

Gabriel passionné de nature et d’ornithologie débarque bien malgré lui dans une demeure bourgeoise où il ne se sent pas à sa place. Jusqu’à ce que débarque, la belle Eleonore…

Son avis complet,

celui de Pepita

et la lecture commune A l’ombre du grand arbre

.

Le pigeon qui voulait être un canard de Lili et Soledad Bravi. Bayard jeunesse, 2016

Pauvre oiseau qui aimerait être aimé de tous, Gédéon le pigeon  trouve de drôles de palmes qui le feront ressembler à un canard, vous savez ces palmipèdes que tout le monde nourrit dans le bassin du parc...

Son avis complet

.

Sous les ailes de Sophie :

Dis-moi, l’oiseau… de Alice Brière-Haquet et Claire Garralon. Thierry Magnier, 2013

L’oiseau peut-être symbole de douceur et de liberté. Celui de cette histoire ne s’en sortira peut-être pas si bien car le chat guette !

Son avis complet

.

Isabelle Simler - L'oiseau du sommeil.

L’oiseau du sommeil de Isabelle Simler. Éditions Courtes et Longues, 2016

Le sommeil est aussi doux qu’un oiseau. Dans cet album, c’est avec lui et leur équipement bien particulier que les enfants pourront plonger au cœur des rêves.

L’avis d’Alice

L’avis de Bouma sur un autre album volatil de cette auteure/illustratrice

.

 

Crédits photos @Pepita Melimelo de livres

@Alireauxpaysdesmerveilles

Nos coups de cœur d’octobre

Brrrr,… premiers frimas, premiers pieds sous la couverture, première flambée… un temps idéal pour bouquiner.

Comme tous les premiers lundi du mois, voici quelques conseils lectures : nos coups de cœurs du mois d’octobre.

§§§§§

Chloé a flashé sur La fourmi et le loup, qui porte sur l’histoire du petit chaperon rouge un regard neuf.

La fourmi et le Loup, Jeanne Ashbé

Pastel 2016

la-fourmi-et-le-loup-ashbe-litterature-enfantineRetrouvez sa chronique sur son blog, littérature enfantine.

§§§§§

Céline a été émerveillée par :

ma-planete-couv-752x1024Ma Planète, Emmanuelle Houdart
Les fourmis rouges. 2016

Quand un enfant venu d’une autre galaxie découvre la Terre et les Terriens, c’est un regard nouveau qu’on porte sur la famille, le chez-soi et l’intime. Grand format somptueusement illustré, c’est un album magnifique et touchant.

A retrouver dans le Tiroir à histoires

§§§§§

Dans la collection de Colette, un nouveau livre sur la maternité et la transmission, l’un de ses sujets favoris :

De maman en maman d’Emilie Vast publié aux éditions Memo.

de-maman-en-maman

Son petit avis c’est par là !

§§§§§

Dans le petit bout de bib(liothèque) de Bouma, c’est un album tout doux sur le réveil de la nature qui s’est invité.

Déjà de Delphine Grenier
Didier Jeunesse, 2016

Son avis par ici

§§§§§

Dans le merveilleux pays d’Alice, elle a été conquise, le temps d’un été, par une parenthèse enchantée, pleine de beauté et de dignité .

Les belles vie de Benoit Minville
Sarbacane, 2016. ( Exprim’)

minville

Son avis par ici

§§§§§

Chez Sophie de La littérature jeunesse de Judith et Sophie, on a commencé l’automne avec un agréable moment chez le psy. Un roman frais où des destins douloureux se croisent et se réparent…

Sauveur & fils, saison 1 de Marie-Aude Murail
L’école des loisirs, 2016

Son avis ici.

 §§§§§

Dans les Lectures Lutines, Solectrice s’est aventurée sur l’île de Tromelin et a découvert son histoire singulière. Une passionnante exploration sur les traces d’un naufrage au XVIIIe siècle.

couverture-les-esclacves-oublie-s-de-tromelin

Les esclaves oubliés de Tromelin de Sylvain Savoia.

Aire Libre, 2015.

Voici son avis.

 §§§§§

Dans le Méli-Mélo de livres de Pépita, c’est un roman sur un sujet hélas d’actualité qui ressort de mes nombreuses lectures du mois : un roman sur l’Humanité et un appel à la solidarité entre les peuples.

Frères d’exil de Kochka.-Flammarion jeunesse, 2016

Son avis ici

 §§§§§