Billet d’été : Flânez, c’est l’été !

Voici l’été. Le moment des congés qui permettent (parfois) de se retrouver et d’arrêter la course folle de l’année pour enfin prendre le temps. Pour soi, pour ses proches, et… pour la lecture !

Il s’agit à la fois de mon premier billet d’été et de mon premier SWAP. Ces premières fois, suite à mon arrivée à l’ombre du grand arbre et des échanges qui en ont découlé, sont assez émouvantes.

Les lectures se mettent au vert

Et l’émotion était justement au cœur du magnifique colis envoyé par Alice, notamment avec le très touchant En émois de Anne Cortey.

En émois, Anne Cortey, L’école des loisirs, 2019

Les émotions adolescentes exacerbées sont au cœur de ce roman se déroulant pendant les vacances d’été en Provence. Mon avis complet ici.

******

Anne Cortey toujours, avec la complicité de l’illustratrice Anaïs Massini, partage dans Le souffle de l’été quatre instantanés, quatre moments qui semblent anodins mais qui sont les précieux  indices de vacances réussies. Un rêve de douceur et de simplicité qui rappellent de beaux souvenirs d’enfance. Mon avis complet ici.

Le souffle de l’été, Anne Cortey et Anaïs Massini, Grasset Jeunesse, 2017

******

Ce SWAP se voulait aussi « écolo » et source de réflexion sur « l’après ». Et c’est avec Je suis l’arbre d’Eric Singelin que le pont s’est fait naturellement.

Je suis l’arbre, Eric Singelin, Gallimard Jeunesse, 2017

Un tout petit livre pop-up aux couleurs éclatantes, qui montre de manière très poétique et singulière les ressources infinies de la nature face aux agressions humaines. La vie d’un arbre évoquée en douze pages avec une rare sensibilité. Mon avis complet ici.

******

Ce discours est aussi au cœur du combat de Greta Thunberg dont le livre Rejoignez-nous a été l’un des succès de ce SWAP.

Si cet « impératif » me met mal à l’aise et que certaines méthodes me semblent assez démagogiques (la grève du vendredi pour les adolescents), les initiatives et les prises de conscience se multiplient et c’est bien l’essentiel !

******

Merci encore à Alice pour ce colis plein d’attentions.

Entre émotion, vacances de rêve et réflexions écologiques, il me reste à vous souhaiter un bel été !

Billet d’été : traverser la mer…

Il y a d’abord la joie de découvrir une enveloppe épaisse dans sa boite aux lettres et ensuite le plaisir de décacheter chaque paquet et d’envisager de futures nouvelles lectures. Et le voilà ! Le livre inattendu et inconnu qui a vite fait de trouver sa place au dessus de ma PAL.

Quand ce Greenswap est arrivé, je me suis dis que j’avais de la chance de vivre cette aventure épisto-littéraire A l’ombre du grand arbre. Alors c’est à travers ce blog collaboratif, pour saluer le travail participatif engagé de tous/tout.es et son esprit généreux, que j’ai choisi de vous présenter ce roman envoyé par l’Atelier de coeurs.

[Entre crochet vous trouverez donc des liens vers des articles parus sur le blog A l’ombre du grand arbre. N’hésitez pas à cliquer].

Ceux qui traversent la mer reviennent toujours à pied

Quel titre ! Une affirmation ? Comme une évidence ? Sera-t-il fidèle à l’histoire ? En tout cas, il m’interpelle, il me questionne… Je le trouve à la fois significatif et pas banal. J’ai hâte de mieux comprendre comment il faut réellement le décrypter.

[Choisir un titre n’est pas anodin, cette étiquette qui lui collera à la peau tout au long de sa vie ne se décide pas d’un simple coup de baguette magique ! Sujet intéressant à retrouver dans l’article Des livres et des titres]

Vais-je faire un long voyage sur l’eau ? Embarquer sur un voilier ? Partir pour un périple avec des escales ? Je pars en mer et j’ai envie de me laisser porter par les flots. Je sais que le voyage ne sera pas tranquille et que cette lecture “de vacances”, ne sera pas paisible et ressourçante.

[Malgré tout, parce que c’est la période, je vous propose quelques lectures légères aux saveurs et aux couleurs de l’été qui sentent bon Le ciel, le soleil et la mer…”]

Dès les premières pages tournées, je suis en compagnie de Julien, 18 ans, jeune ado à la rue qui tombe sur un drôle de gars, Bardu, alors qu’il fait du stop. Il est évident que ces deux là sont faits pour s’entendre. Dans leur solitude respective, ils vont vite trouver comment s’aider, se réconforter et entre eux se tisse une relation quasi filiale qu’aucun des deux n’espérait plus. Sous nos yeux se nouent des liens à la fois forts et tout en retenue. La génétique ne fait pas tout dans une relation père/fils…

[La figure paternelle, tantôt haïe, tantôt adorée, souvent compliquée… une sujet souvent abordé en littérature jeunesse que je vous invite à découvrir dans cette sélection].

Nos deux rescapés de la vie embarquent alors sur le Meursault, le voilier de Bardu sur lequel il importe du cannabis du Maghreb jusqu’au sud de la France. L’aventure s’annonce rock’nroll dans ce monde de mafieux. Let’s go, embarquons avec eux !

[Je suis prête à quitter la terre ferme et à larguer les amarres. J’aime les road trip qui font souffler dans un coin de ma tête un esprit de liberté. Vous aussi ? Laissez vous inspirerSur la route.]

Sept ans plus tard, on retrouve notre duo à Parlerme, Bardu a un orteil cassé, Julien a quelques appréhensions et Exaucée, une jeune congolaise, a une bonne raison de monter avec eux à bord du Meursault. Et c’est là que tout va commencer.

Ça parle de mer, de pêche, de voyage, de tempêtes…

Ça parle de rencontres improbables, d’engagement, de changement, de frontières qui n’existent plus, de revanche sur la vie…

Ça parle de trafic de drogue, de mafia, de colère, de situation écologique et surtout cela porte un autre regard sur l’immigration.

Ce personnage d’Exaucée m’a vraiment séduite : forte, franche, indépendante, parfois brûlante, toujours en mouvement, elle est un véritable rayon de soleil farouche, mais indispensable qui donne un nouveau rythme au récit.

Elle nous met face à la dure réalité de la traversée de la Méditerranée par les réfugiés tout en gardant un optimisme respectable.

[J’ai aimé ce point de vue intéressant qui complète parfaitement les titres listés dans Histoires de migrants]

Un aventure pas banale, plutôt originale et qui donne l’opportunité de réfléchir sur des questions de société. Plutôt bien vu !

Merci ! J’aime découvrir des livres que de moi-même je n’aurais pas lu !

Billet d’été : Arrêter le temps…

“A la bourre !!!” Voilà une expression qui me colle de plus en plus à la peau, et d’autant plus en ce qui concerne ce bel espace collectif.

Jeudi dernier, vous avez pu découvrir le Green Swap imaginé par chacune d’entre nous pour égayer l’après-confinement. Mais vous n’y trouverez pas le mien, pourtant si délicatement concocté par #céline, car je me suis emmêlée les pinceaux dans les dates et j’ai raté le coche. Encore.

Aussi pour ce premier billet d’été A l’Ombre du Grand Arbre, ai-je décidée de mettre à l’honneur la belle lecture envoyée, le coup de cœur de cette copinaute, qui m’oblige à prendre le temps, à me poser roman en main.

Les Enfants des Feuillantines est un roman signé Célia Garino paru cette année chez Sarbacane. Sa couverture est à la fois un véritable rayon de soleil avec ce jaune pétant, lumineux, et une invitation mystérieuse avec cette myriade d’animaux en plastique multicolore. Exactement ce qu’il me fallait !

Avec ses 500 pages au compteur, ses courts chapitres et sa bande de héros, sorte de cousinade permanente faute à une famille dysfonctionnelle, le temps semble passer plus lentement, se figer pour ce moment de lecture. Je m’immerge totalement dans le quotidien de cette famille pas comme les autres pour le meilleur comme pour le pire.

Le confinement a été pour moi comme une sorte de parenthèse temporelle : impossible d’être en retard quand on n’a nul part où aller, moins de pression pour tous dans la temporalité à respecter… Et le déconfinement a remis en route l’horloge et l’avancement inarrêtable des aiguilles.

Alors avec ce roman, comme une esquisse des vacances à venir, je prends le temps de savourer ma lecture, de la déguster par petits bouts, de choisir le moment propice à sa délectation.

Un grand merci Céline pour la découverte de cette jolie pépite littéraire (que je vous conseille très fortement) et un mea culpa auprès des arbronautes pour cette ponctualité nécessaire qui me fait si souvent défaut.

Et n’hésitez pas à aller lire quelques pages par ici.

Green Swap 2020 : un échange pas comme les autres !

À l’ombre du grand arbre, nous avons pris l’habitude de prendre soin les unes des autres : par des mots doux, par des lectures partagées, par des débats lumineux. Et puis de temps en temps, par des colis surprises. En plein confinement, nous avons failli renoncer à notre jolie tradition des SWAPs d’été car nous ne pensions pas pouvoir retourner en librairie avant juillet, mais cela nous tenait tellement à cœur que nous avons choisi de nous réinventer. Alors nous avons profité du confinement pour nous fixer un nouvel objectif écologique : cette fois, pas besoin d’acheter de nouveaux livres pour ce partage, nous allions piocher dans notre bibliothèque ou celle de nos enfants, dans nos P.A.L, dans les boîtes à livres trouvées lors de nos sorties quotidiennes d’une heure près de chez nous, sur les sites de livres d’occasion, etc… En deux mots : “Green power”, plus que jamais !

*************************

Ada, la collectionneuse de papillons a donc reçu, à cette occasion, un très joli “green swap mail art” de la part de Yoko Lulu .

Un mail art entre collages, calligraphie et dessin.
Un green swap aux couleurs de la Chine.

******

Quand LiraLoin découvre le swap …

Il a fallu attendre (un peu… beaucoup… à la folie) et un beau jour de presque d’été, le colis atterrit tranquillement dans ma boîte aux lettres. Excitée par l’envie de l’ouvrir de suite, je me raisonne et décide de prendre mon temps.

mail art sous le signe Cubanisto

A vrai dire je ne m’attendais pas à un roman en particulier. J’étais juste heureuse de partager une lecture, qu’une personne choisisse un roman rien que pour moi. Croyez-le ou non mais mon entourage m’offre peu de livres (quelle triste vie …HAHA). A la vue de la couverture du livre, je me suis écriée « super ! un road movie littéraire » le confinement à vrai dire ne m’a pas permis de voyager beaucoup à travers la littérature. J’étais un peu bloquée et j’ai très peu lu … merciiii Lucie Bouma !

Prête pour le grand voyage?
Une enveloppe au mail art ambiance indienne

Délicatement, j’ai ouvert cette jolie enveloppe customisée d’un bus aux vitres décorées de paysages américains

Une carte postale toute douce, un dessin d’une maman portant son petit jusque dans son lit après lui avoir lu une histoire.

Que dire de ce mot, oui Lucie, j’ai été émue de le lire (je suis une très grande sensible). Alors merci encore de m’avoir demandé de rejoindre cette team de blogueuses au grand cœur rempli de partages !

******

Premier SWAP aussi pour Lucie qui a été gâtée par Alice. Quelle découverte et quelle idée fabuleuse !

Un colis écolo et fleuri
Recelant de nombreux trésors pour déguster, noter, rêver, réfléchir, espérer !

******

Après ces mois de confinement loin des librairies, quelle joie pour Isabelle de recevoir ce colis concocté avec une générosité créative par Sophie et ses lutines ! Un SWAP placé sous le signe du voyage et de l’évasion…

… avec en avant goût cet emballage qui donnerait bien envie de voir où mènent ces routes allemandes…
… débordant de merveilles de saison : les mots de Sophie, d’appétissantes lectures qui ont immédiatement été escamotées par les pirates de l’île aux trésors, d’adorables objets faits main (!) et un thé vert délicatement parfumé. Summer, here I come !

******

Pour Linda, c’est un premier swap à l’ombre du grand arbre et le plaisir d’être gâtée par Ada, la collectionneuse de papillons; le contenu de ce Green Swap fut à l’image du thème: vert et écologique…

… le ton était donné avec cette jolie enveloppe fleurie et ces oiseaux qui regardent vers l’avenir…
… le contenu n’en est que plus appréciable entre lectures engagées, marque-page à colorier et un sachet de graines à planter. Un grand Merci!

******

Premier SWAP aussi pour Claudia qui a été gâtée par Pépita.

Dès réception, ce colis a été déballé avec frénésie ! Impossible d’attendre, l’envie de découvrir a été trop forte.

Surprise ! Surprise !

Oh ! Les magnifiques emballages… Allez, j’ouvre !

Du vert, du rose, des fleurs, c’est beau !

TADAM ! Voici les petites merveilles.

Des livres, du thé, un marque-page, des cartes, une broche tricotée et même une petite coccinelle.
Vive le Green swap !

Merci beaucoup, cela a été un vrai plaisir de participer.

*****

Dans la maison des Lutines, ce sont deux swaps qui nous attendaient le même jour dans la boite aux lettres :

• un pour Yokolulu. Pour son dernier swap, elle a été bien gâtée : en plus du roman “La fille sans nom” de Maëlle Fierpied, Isabelle de l’Ile aux Trésors lui a offert un très joli carnet, un marque-page dinosaure et une tablette de chocolat à savourer, le tout magnifiquement emballé, accompagné d’une carte assortie réalisée par deux mains créatives. Merci pour ce bel écoloswap Isabelle !

• un pour Solectrice. Tout aussi généreux et gourmand, ce paquet était garni d’une carte estivale bienvenue, d’un adorable carnet, de deux romans “Le libraire de Cologne” de Catherine Ganz-Müller, “Les Petits Orages” de Marie Chartres, ainsi que du tendre et chaleureux album “Le Marchand de Bonheur” de Davide Calli et Marco Soma. De belles citations accompagnaient le déballage, un rooibos aux fruits rouges parfumait le colis avec une tablette de chocolat, rapidement dégustée par nos trois bouches gourmandes. Merci pour toutes ces plaisirs partagés, Linda !

J’ajoute à ces swaps, l’heureuse rencontre avec Aurélie de l’Atelier de cœurs : échange de mots, d’auteurs, de titres et d’éditeurs, et cadeau d’un roman prometteur “Romy et Julius” de Marine Carteron et Coline Pierré. Merci Aurélie !

*****

Pépita a reçu un colis fleuri et une thématique pleine de baisers à l’intérieur : un joli carnet artisanal, un livret de poésie détachable très original (parfait pour les glisser dans la valise de ma moitié toujours en partance !), un roman ados que j’ai déjà dévoré (une collection que j’avais très envie de découvrir), un livre de Cécile Coulon (j’aime ces clins d’œil) et une magnifique lettre artisanale assortie d’un très gentil petit mot. Merci Frédérique de Liraloin pour cette tendresse !

*****

Aurélie de l’atelier pour son dernier swap a reçu deux swaps suite à une erreur : quelle chance !

Le premier de la part de Lucie des livres d’Avril sur la thématique des grenouilles. En bonus, un marque page grenouille en origami 🙂

Quelques jours plus tard, un colis de Solectrice pointa son nez avec un album artistique. Elle put la remercier en personne lors d’une visite près de son arbre. Un vrai plaisir.

Quant à l’envoi de son swap,elle eut beaucoup moins de chance. Le colis adressé à Alice sur la thématique du renouveau se perdit en route. Ne t’inquiètes pas Alice, je compte me faire très vite pardonner.

*******

Swap de Noël 2019 !

Tous les ans, on en donne du boulot à nos chers postiers !

A partir de mi-décembre, les colis voyagent de copinaute en copinaute, traversent même les frontières, juste pour le plaisir d’offrir, la joie de partager et l’excitation de déballer.

La surprise est totale jusqu’au bout puisque c’est un tirage au sort gardé secret qui a déterminé la swappeuse et sa swappée. Et pour pimenter cette année, chacune avait aussi un thème “imposé”, histoire de toujours se renouveler !

Alors, les voici, les voilà, nos colis tout fraîchement déballés !

***********

Alice a été largement gâtée par Isabelle

Sous un beau papier rouge franc, se cachaient des lectures engagées, comme une belle promesse pour répondre  à cette question : “Et demain ?”. Récits de société, réflexions, combats, investissement … comme des envies d’un monde meilleur et singulier.

***********

La collectionneuse de papillons a été invitée par Alice à réfléchir

à ce que Grandir veut dire !

Grandir…

Se questionner, se mesurer, tomber, se relever, apprendre, comprendre, semer, pousser, s’émerveiller, échanger, accueillir ses fragilités, se poser, pardonner, découvrir, s’affermir, évoluer, s’envoler….

… s’aimer…

***********

Colette a gâté Aurélie sur le thème “Au coin du bois”

Dans son colis Colette avait glissé des caramels pour la gourmandise mais aussi des feuilles d’érable de son voisin. Les arbres pour nous c’est sacré. Avec du bon thé et des marques pages à gratter, trois livres : un manga, un album et un roman afin de voyager. Trois livres à dévorer durant les vacances !

***********

Bouma a été gâtée par Aurélie

et dès le colis le thème était donné : “Si j’avais des ailes ?”

Au final, des albums et un roman qui l’emmèneront vers d’autres cieux et une superbe tasse qui a déjà trouvé sa place dans son placard. Maintenant, il ne reste plus qu’à prendre le temps de découvrir en détail tout cela avec un bon thé !

***********

Bouma a gâté Sophie sur le thème “Féminité et virilité”

Deux romans et un album avec des filles et des garçons pour apprendre à vivre ensemble et enfin reconnaître qu’il n’y a rien destiné uniquement aux filles ou aux garçons. Trois histoires à déguster autour d’un thé et d’une bonne tablette de chocolat ! Et évidemment, quelques décorations de Noël pour le sapin et les vêtements.

***********

#Céline a envoyé un swap à Pépita sur le thème “LA VIE EST BELLE !”

Un carton méli-mélo avec au moins 6 livres tous aussi bien que les autres, mille attentions comme je les aime avec tableau en bois et ses belles lettres annonçant le thème, des cookies, sachets d’infusion bio, petite bouillotte pour les mains, magnets cœur à messages tout doux, un joli carnet clin d’œil à la revue Page des libraires, un pin’s chat, un tote bag SLPJ ! , une jolie carte ! Oui, tout ça, le tout emballé joyeusement avec plein de petits messages chaleureux LA VIE EST BELLE ! Mille mercis pour ce colis qui me va droit au cœur !

Avant !

Après !

 

***********

Yokolulu a gâté HashtagCéline sur le thème “ROMANTIQUE”

C’est avec beaucoup de joie que l’heureuse swappée a ouvert tous les paquets que cachait ce colis mystère. Guidée par les lettres épinglées à chaque cadeau, son coeur a littéralement fondu face à toutes ces jolies attentions. Deux albums, deux romans, un recueil de poésie accompagnés de petites douceurs et petits plus craquants ! Un très beau Noël avant l’heure pour HashtagCéline et un grand merci à Yokolulu !

***********

Sophie a comblé Isabelle avec un SWAP débordant de flocons de neige et de surprises, sur le thème “d’un monde à l’autre” ! De la terre ferme aux mondes marins, de la réalité aux mondes imaginaires, du monde de l’enfance à celui de l’adolescence, il n’y a manifestement qu’un… livre ! Plusieurs très beaux livres en l’occurrence, très bien choisis et même des dédicaces. Généreusement accompagnés de ce qu’il faut de marque-page et de gourmandises en tous genre pour de telles expéditions. Mille mercis à Sophie !

***********

Carole a envoyé à Yoko Lulu un swap au saveurs espagnoles sur le thème “Au chaud sous la couette”. A l’intérieur d’un tote-bag se trouvaient deux romans dévorés très rapidement, un album avec une très belle couverture, un carnet et un stylo pour raconter un prochain voyage en Espagne, une tablette de chocolat appétissante, une multitude de marque-pages et des spécialités sucrées espagnoles. Merci pour ce swap parfait pour l’hiver !