Coups de cœur d’Octobre

Les voici nos coups de cœur d’octobre, maintenant que les jours raccourcissent, les lectures se font plus cocons, on pense un peu à ce qu’on pourrait offrir à Noël, on commence à regarder en arrière et en avant (c’est selon), on étudie si on pourra aller au Salon à Montreuil (ou pas), bref, les occasions ne manquent pas pour partager encore et toujours !

**********************

Pour Méli-Mélo de livres, une fois de plus, difficile de choisir parmi les belles choses lues et pas toutes chroniquées (par manque de temps !) mais je garde au fond de moi un livre qui m’a ouvert l’esprit sur la poésie de chaque chose et de chaque moment : Des haïkus plein les poches de Thierry Cazals & Julie Van Wezemael chez Cotcotcotéditions est une merveille de simplicité, de bonheur à portée de main et de mots choisis en toute humilité. A offrir, à lire et relire, à avoir près de soi !

Mon avis

**********************

Pour Ada, le temps des vacances scolaires a permis un vrai moment de lectures plurielles et enthousiasmantes. Difficile de choisir. Mais sans aucun doute c’est le roman chroniqué par mes copinautes la semaine dernière qui m’a vraiment emportée, et je regrette vraiment de ne pas l’avoir lu à temps pour débattre avec elle de la profondeur de sens de ce bouquin là : Félines de Stéphane Servant est une ode au pouvoir féminin, une ode à la créativité qui permet de se libérer des codes qui nous enferment, nous étranglent, une ode aux poils, aux crocs et aux griffes qui permettent d’agripper la vie même dans ses heures les plus sombres.

Coup de cœur partagé par Sophie.

**********************

Alice s’est laissé entraîner avec beaucoup de tension dans Blé noir d’Aurélie Wellenstein : romance adolescente sur fonds de combat pour la cause animale.

Quand Lilian croise la route de Blé alors qu’il en plein mission activiste, il ne se doute pas que cette rencontre va chambouler son existence au point de la suivre dans une fugue effrénée et d’accepter de se joindre ses différents combats.

Un beau roman initiatique qui amène le lecteur à réfléchir, à juger des choix et à réveiller sa conscience. Un livre noir, radical, très engagé.

**********************

Dur, dur de faire un choix après un mois d’octobre riche de belles lectures sur l’île aux trésors ! Mais s’il faut n’en retenir qu’une seule, ce sera Petit Renard, d’Edward van de Vendel et Marije Tolman, un album de toute beauté, paru en septembre aux éditions Albin Michel Jeunesse. Un livre inoubliable en forme d’ode aux rêves avec un grand « R », à la nature, à la vie, aux expériences qui nous font grandir. Une expérience de lecture intense, tour à tour étrange, captivante, inquiétante et réconfortante comme un terrier bien chaud…

L’avis d’Isabelle

**********************

Bouma a eu un coup au cœur pour deux petits albums cartonnés qui jouent à merveille sur le principe du “coucou – caché” si cher aux tout-petits. Mélangeant travail photographique et dessin crayonné, Coucou qui est là ? et Coucou je te vois ! de Lee et Choi sont à découvrir chez Didier Jeunesse (et à mettre dans le plus de petites mains possible bien évidemment)

L’avis de Bouma

**********************

Pour HashtagCéline, le coup de cœur est double ce mois-ci. Impossible de choisir entre Parce que, l’album de Mac Barnett illustré par Isabelle Arsenault paru chez Little Urban et Éden, le roman de Rebecca Lighieri paru à l’école des loisirs. Le premier nous propose des réponses poétiques à des questions enfantines quand le deuxième nous entraîne dans un monde idyllique et mystérieux. Deux belles lectures pour HashtagCéline qui a fini le mois d’octobre en beauté.

   

Ses avis pour l’un et pour l’autre ICI et .

**********************

Pour Sophie, c’est un album qui a partagé ce début de période automnale. Bulle d’été de Florian Pigé nous fait plonger dans l’univers d’un jeune garçon à l’approche de la rentrée. Poésie, solitude, imaginaire sont au rendez-vous !

Son avis ici.

**********************

Nos coups de cœur de septembre

Cette rubrique mensuelle nous rappelle à chaque fois combien le temps passe !

Nous avons lu en septembre, malgré nos obligations de la rentrée, le tri des photos des vacances d’été, la rentrée littéraire et mille autres occupations.

Et voici ce que nous avons aimé et que nous partageons avec vous !

****************

Difficile pour Méli-Mélo de livres de choisir : Pépita a tout aimé ! Alors tant pis, je mets tout… Pour lire les chroniques, c’est LA.

****************

Très difficile aussi ce mois-ci de désigner un seul coup de cœur sur l’île aux trésors ! Isabelle et ses garçons ont voyagé loin, très loin, grâce à la belle plume de Nathalie Bernard. Son dernier roman, Le dernier sur la plaine, paru fin août 2019 aux éditions Thierry Magnier, nous plonge au cœur de l’histoire des amérindiens des grandes plaines, avec pour fil rouge la vie incroyable du dernier chef Comanche. Magnifique. Son avis

****************

Sophie a vibré au côté de Abi en vivant avec elle ses épreuves. Après un accident de voiture, la jeune fille est amputée d’un bras. Elle doit réapprendre à vivre, à faire les gestes du quotidien et à redonner du sens à son existence pour se recréer un avenir.
Un si petit oiseau est un superbe roman de Marie Pavlenko qui nous fait passer par toutes les émotions !

Son avis

L’avis de Pépita

****************

Alice a été bouleversée par a rencontre avec Joseph, jeune ado, malmené, mal aimé.. et a vécu tant d’émotion à la lecture de son histoire !

Gary D . Schmidt, un auteur décidément incontournable….

L’avis de Pépita

****************

Adèle et Solectrice ont frémi de bonheur en suivant la cavale de Victor et Yazel, un cambrioleur qui veut échapper à l’emprise de son père et une adolescente sourde amatrice de haïkus. Deux êtres qui se côtoient avec douceur et nous invitent à observer ce qui nous entoure en coupant le son.

L’avis de Pépita. Le nôtre reste à venir.

*****************

HashtagCéline a retrouvé avec une immense joie Séverine Vidal avec un nouveau roman d’une intensité extraordinaire pour une histoire de mères, de filles et de drames. Un beau moment de lecture et un coup de coeur énorme. Pour lire son avis c’est ICI.

*****************

Bouma a craqué pour une jolie bande-dessinée : L’écorce des choses de Cécile Bidault chez Warum Éditions. Avec douceur et empathie, l’autrice nous invite dans le quotidien d’une jeune sourde à une époque où il lui était interdit de signer.

*****************

Aurélie partage un coup de coeur adulte mais accessible aux ados. En effet, dans le cadre professionnel elle a eu le plaisir de rencontrer l’auteure Hélène Frédérick et son dernier roman “La nuit sauve” chez Verticales. L’écrivaine nous plonge dans son Québec natal en 1988. Une nuit où nous sommes plongés dans la tête de trois ados lors d’une fête : peur de grandir, mal-être,séduction tous les éléments sont là pour nous tenir en haleine. A cela, une quatrième voix qui nous devance (tel un choeur) qui nous laisse présager une catastrophe…

*****************

Et maintenant, quelles pépites allons nous découvrir durant ce mois d’octobre…

Nos tables de chevet de rentrée…

Et bien, elles débordent !

La littérature jeunesse fait aussi sa rentrée et que d’envies de lecture à nouveau : des pépites d’albums, des romans touchants et émouvants, des BD colorées, bref, de quoi assouvir la curiosité des banches et brindilles de notre arbre !

Et comme on aime partager par ici, on vous laisse entrevoir, avec les photos de nos tables de chevet, ce que nous allons prochainement dévorer et pourquoi ces livres ont cette place privilégiée.

N’hésitez pas à partager vos lectures de rentrée avec nous !

*************

Sur l’île aux trésors d’Isabelle, il semblerait qu’on soit encore nostalgique des moments merveilleux passés cet été près de l’océan – l’envie de découvrir en famille Le Garçon du Phare, Tekenika et La Chose du MéHéHéHé n’en est que plus vive… La pile à lire comprend aussi toujours des réserves pour ses lectures à voix haute quotidienne qui devraient, une fois de plus, permettre à toute la famille de s’évader vers des terres imaginaires (Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage) ou lointaines, de l’Australie (Les loups du clair de lune) à l’Amérique du Nord (Le dernier sur la plaine, Boo) en passant par l’Afrique (De sang et de rage). Et l’une ou l’autre lecture à découvrir en solo – elle s’achemine vers la fin d’un voyage émouvant en Espagne, en compagnie d’Ernest Hemingway, mais ce ne sera que pour faire la connaissance de l’autrice nigériane Chimamanda Ngozi Adichie qu’elle veut découvrir depuis un moment déjà…

*************

Sur la table de chevet de la collectionneuse de papillons, en ce samedi de visite en famille dans notre médiathèque préférée, on ramène de quoi s’émerveiller, réfléchir, se documenter et s’engager. Pour continuer de réfléchir sur la place des filles et des garçons dans l’éducation, un documentaire sur l’éducation des garçons, un autre sur l’empowerment féministe ;pour se promener dans un univers complètement étrange, les tomes 2, 3 et 4 de la BD onirique Le rêve du papillon découverte grâce au swap anniversaire de Sophie

*************

Sur la table de chevet d’Aurélie, nous trouvons un petit documentaire “Les écrans” de la collection “mes p’tites questions chez Milan pour un peu ralentir le rythme de ces derniers à la maison, les deux derniers romans de la collection polynie  de Mémo: “La Chose du MéHéHéHé” de Sigrid Baffert qui sortira en octobre et  “Petit garçon” de Francesco Pittau, qu’elle a oublié au travail 🙂 et dans sa liseuse le roman “Collés” de Sophie Laroche chez Hachette.

*************

Sur la table de chevet de Pépita, c’est un beau Méli-Mélo de livres qui s’apparente à un grand débordement : des albums achetés, des romans repérés depuis longtemps et empruntés en médiathèque, des romans attendus en librairie (à la campagne, il faut souvent les commander) et un peu de littérature “vieillesse” en vue de la pré-sélection d’un prix dans mon travail. Quand on est bibliothécaire, le travail en lecture n’est jamais loin…Bref, la grande question : vais-je avoir le temps d’aller au bout ? Peut-être…car j’ai commencé Félines de Stéphane Servant vendredi soir et il est tellement bien que j’en suis déjà à la moitié ! Je n’ai pas résisté non plus à lire Grandir mais je vais le relire tant il est riche. Il y a un album que j’ai commandé aussi et que j’aurais le plaisir de découvrir la semaine prochaine : Petit renard chez Albin Michel jeunesse.

*************

Sur la table de chevet d’Hashtagcéline (après un peu de ménage) il y a comme toujours largement de quoi lire… Voici ce qui va occuper ses jours, ses soirées et qui sait ses nuits pour les jours et semaines à venir.

Beaucoup de romans en cette rentrée littéraire bien chargée et riche en nouveautés : Sauveur et fils Saison 5 (enfin!!), Ce qui fait battre nos coeurs de Florence Hinckel (Syros), Amoureuse de Marie-Sophie Vermot (Thierry Magnier), La seizième clé d’Eric Senabre (Didier Jeunesse), Fraternidad de Thibault Vermot (Sarbacane), Les enfants terribles de Bonaventure de Cécile Hennerolles (Magnard Jeunesse) mais aussi Je t’attends de Françoise Grard et Thierry Lefèvre (Flammarion), Demain j’ai quinze ans de Juliette Keating (Magnard Jeunesse) ou encore La chose du MéHéHéHé de Sigrid Baffert (Memo) et tout ça sous les yeux de l’ours, l’une des héros de l’album Le Clan des Lemmings très distingués de Julia Colombet (Casterman).

Hashtagcéline n’aura pas le temps de s’ennuyer !

*************

Sur la table de chevet d’Alice, on trouve une relecture “Du haut de mon cerisier ” de Paola Peretti (pour une prochaine lecture commune), des lectures professionnellement “auto-imposées”   (prix littéraire en cours) : “Tous les bruits du monde” de Sigrid Baffert et “Droneboy” d’Hervé Jubert, des conseils de lecture “French ski” de Tom Ellen et “Celui qui dessinait les Dieux” d’Alain Grousset et puis bien sûr aussi des lectures liberté “Les inoubliables” de Fanny CHartres et “Yiddish Tango” de Mylène Mouton.

Et dessous ce cache “Je suis ton soleil” ….pour une relecture envisagée…

                    

*************

Que dire de la table de chevet de Bouma… de ne pas la donner en exemple aux enfants en terme de rangements ? Sûrement ! Mais que voulez-vous en bonne passionnée de lectures en tout genre, elle ne peut s’empêcher de découvrir de nouvelles séries de mangas et de bds en plus des séries de romans qu’elle espère finir un jour (oui l’espoir fait vivre). Mais le prochain roman qu’elle entamera, et ça elle n’en démordra pas, c’est le tome 5 de Sauveur & fils de Marie-Aude Murail ! Car il n’y a pas mieux pour redonner la pêche en cette rentrée.

*************

Sur la table de chevet de Sophie, on pense prix littéraires locaux avec Interfeel de Antonin Atger et Les filles de l’astrologue de Laurence Schaack et Françoise de Guibert sélectionnés pour le Prix Ados d’Ille et Vilaine. Mille et une miettes de Thomas Scotto et Madeleine Pereira, c’est une des lectures à venir du Prix Littéralouest. Qui dit rentrée littéraire dit aussi Séverine Vidal avec Des astres et Emilie Chazerand avec Falalala (on met combien de la exactement ?). Et puis, on n’oublie jamais la lecture de quelques BD avec ici la série Résilience de Augustin Lebon et Hugo Poupelin.

*************

Alors quel(s) livre(s) auront suffisamment retenu votre attention pour atterrir dans votre Pile A Lire personnelle ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !

Billet d’été : dans la valise de mes nouveaux collègues…

Résultat de recherche d'images pour "cinq fruits et légumes et un livre par jour"

Il y a trois mois, j’ai changé de poste : de responsable de secteur jeunesse dans une grande médiathèque depuis 10 ans, je suis aujourd’hui responsable d’une nouvelle et plus petite structure en construction en milieu rural. Avant de poser mes valises dans ce nouveau lieu, j’ai ouvert pas mal de chantiers et c’est passionnant ! Bien entendu, des piles entières de nouveaux livres arrivent ! Pour l’instant, je suis donc basée à la Mairie avec mes nouveaux collègues spécialistes en état civil, urbanisme, services techniques, école, cantine,…Pensez donc que le bip de ma douchette associé à tous ces cartons déballés intriguent fortement !

Je ne résiste donc pas à leur partager ma passion de la littérature jeunesse et voici (parmi tant d’autres ! ) ce que je leur ai suggéré pour leur valise d’été avec cette prescription indispensable : 5 fruits et légumes et 1 livre par jour bien en évidence sur mon bureau !

Timothée de Fombelle et son si célèbre Tobie Lolness en fait bien entendu partie ! Personne ne peut résister au souffle initiatique de cette fabuleuse histoire aux enjeux si actuels.

Résultat de recherche d'images pour "tobie lolness gallimard jeunesse"

Un de ces albums si touchants aussi : Capitaine Rosalie dont la grâce ne peut que bouleverser sur le combat de cette petite fille pour connaître la vérité qu’on lui cache pour la protéger. Les illustrations d’Isabelle Arsenault sont sublimes.

Ces deux livres sont publiés chez Gallimard jeunesse.

Retrouvez la lecture commune en duo qui en a été faite sur ce blog.

Emerveillements de Sandrine Kao chez Grasset jeunesse, désormais mon livre de chevet et selon l’envie du soir, je l’ouvre au hasard et il n’est pas rare que la poésie et la beauté qui en émanent correspondent à ce dont j’ai besoin, là, à ce moment précis. Alors, je le partage aussi et il a beaucoup plu par la sérénité qu’il procure.

Pour faire passer le message que la littérature jeunesse aborde tous les sujets et ne s’interdit rien, les livres sur des thématiques un peu plus difficiles le permettent. C’est le cas de cet album récent sur le deuil d’une approche si pertinente sur le sujet : Le cimetière des mots doux d’Agnès Ledig et Frédéric Pillot chez Albin Michel jeunesse. J’avoue avoir entendu les mouchoirs sortir des poches…

Résultat de recherche d'images pour "le cimetière des mots doux"

Et je rejoins totalement ma copinaute Sophie sur le fait que lire ce type d’albums doit aussi se faire hors contexte. Son avis détaillé LA.

Mais la littérature jeunesse sait aussi faire preuve de beaucoup d’humour et ils sont légion les albums remplis de second degré. Je n’ai donc pas résisté à montrer l’un des spécialistes du genre : Olivier Tallec et son dernier album J’en rêvais depuis longtemps chez Actes Sud junior. Éclats de rire garantis et ça n’a pas loupé !

Notre sélection Humour sur ce blog.

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/500/9782330086862.jpg

La littérature jeunesse se caractérise aussi par la richesse de son graphisme et de l’articulation texte/image : celui-ci sorti tout juste de mon carton, je l’ai illico montré !

Le Ruban d’Adrien Parlange chez Albin Michel jeunesse a séduit par son intelligence, ses clins d’œil, sa perfection !

En petite enfance, j’aurais bien du mal à me décider : quand j’aurais déballé les cartons, je crois que je vais tout leur montrer ! Sur mon blog, vous trouverez mes chroniques sur le sujet LA.

Voici donc pour cette “initiation” à la littérature jeunesse et je pense que mes nouveaux collègues ont ouvert leur regard et je les remercie infiniment d’avoir la curiosité de l’accueillir.

Je ne vais pas me priver de continuer et de les amener à fréquenter la future médiathèque, parole de bibliothécaire ! En attendant, je me remets aussi à lire de la littérature “vieillesse”…sur les conseils des bénévoles avec lesquel.les je fais équipe. De quoi emplir ma propre valise d’été dans laquelle des romans jeunesse m’attendent aussi.

“Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade” a dit Julien Green.

Bel été plein de belles lectures à toutes et à tous !

Coups de cœur de mai

À chaque fois que cette rubrique du 1er lundi de chaque mois arrive, on se dit déjà ?!

Eh oui, le joli mois de mai est terminé mais il a été riche de lectures par ici : l’occasion de sortir de ses murs, de lire dehors, de sortir chaises longues et tables de jardin, pour savourer le plaisir de dénicher des pépites aussi en extérieur.

Alors, les voici ces merveilles du mois de mai !

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Chez Pépita dans son Méli-Mélo de livres, ce n’est pas un mais deux coups de cœur et impossible de se résigner à n’en mettre qu’un !

Les Emerveillements de Sandrine Kao chez Grasset jeunesse continuent à m’habiter et me nourrir de leur ineffable beauté. Mon avis ici.

Et puis il y a eu aussi la rencontre avec Victor et Yazel dans Nos mains en l’air de Coline Pierré au Rouergue et ces deux-là sont devenus mes amis. Mon avis ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

Chez Alice, la tendresse et l’humour de Marie Pavlenko résonnent encore après la lecture d’Un si petit oiseau : touchée en plein cœur par 400 pages d’émotion pure. L’avis de Pépita ici et celui de HashtagCéline ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Chez Sophie de La littérature jeunesse de Judith et Sophie, c’est le roman de Agnès Laroche La vie dure trois minutes qui a livré son lot d’émotions le temps d’un tango et bien plus ! Son avis ici et chez Aurélie ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

Chez Solectrice, c’est la tendresse du jeune Ari pour son ami Dante et toutes ces questions que l’on se pose, quand on découvre ceux qui nous entourent, qui ont charmé ce mois de mai avec Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers de Benjamin Alire Saenz. Chez Pépita ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

Chez HashtagCéline, c’est le nouveau livre de Flore Vesco qui a “enluminé” son mois de mai. Ecrit à la manière “du temps jadis”, L’Estrange Malaventure de Mirella (Ecole des Loisirs) nous ramène quelques siècles en arrière, à l’époque médiévale. Ce roman est une réussite sur le fond et la forme. Son avis ici ainsi que ceux de Pépita et d’Isabelle ici et .

 

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Sur leur île, Isabelle et ses chasseurs de trésors ont pris beaucoup de plaisir à relire un roman culte de la grande Astrid Lindgren: Karlsson sur le toit (Livre de Poche). Délicieusement subversif et d’une saveur intemporelle ! Un must-read en Europe du Nord qui gagnerait à être plus connu en France… Son avis ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Sur les étagères du Petit Bout de Bib(liothèque) de Bouma, c’est une aventure hors du commun dans le Marseille des années 60 qui a retenu toutes les attentions. Dépaysement garanti avec Charlie Fisher et le gang des Whiz. Son avis ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"

 

Chez Aurélie, ce fut un coup de cœur pour un éditeur : les éditions format.

Des albums philosophiques et un documentaire, venus tout droit de Pologne. Découvrez son article ici

 

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Pour Yokolulu, le livre qui l’a charmée ce mois-ci est un roman graphique racontant l’exil d’un jeune Nigérien vers l’Europe. On y trouve un beau graphisme et un héros attachant, plein de belles qualités. A découvrir : Migrant de Eoin Colfer, Andrew Donkin et Giovanni Rigano aux éditions Hachette. L’avis de Yokolulu ici.

Résultat de recherche d'images pour "muguet brin"Sur la Pile de Livres à Chroniquer de la collectionneuse de papillons, gros coup de coeur pour un livre prêté par Pépita : Autour de Jupiter de Gary D. Schmidt publié par Bayard Jeunesse.

Un roman d’une extrême sensibilité qui nous fait entendre la voix de Jack, jeune adolescent dont la famille va accueillir le temps d’une année scolaire un jeune homme rejeté de tous, Josef, dont l’histoire, que nous découvrons au fil des pages, est absolument bouleversante.

Pour en savoir plus l’avis de Pépita par là.

En espérant que ces coups de coeur vous auront donné des idées..