Lectures d’enfants #20, « Il était deux fois dans l’ouest »

– Alors Mouflette, qu’est ce que tu as choisi comme livre aujourd’hui ?

Il était deux fois dans l’ouest!

– Ah, bonne idée, et pourquoi celui là ?

– Parce que je l’aime bien !

– Ah, c’est une bonne raison, mais il y a plein de livres que tu aimes bien, pourquoi celui là plus qu’un autre ?

– Parce que tu as dit qu’il fallait en choisir un seul !

– Je vois… Bon, alors, par quoi on commence… Un petit résumé rapide peut-être ?

– Oui, alors c’est l’histoire d’une petite fille qui a presque mon âge (10 ans donc) et qui part en vacances avec sa mère et sans son petit frère, mais bon, ça c’est un détail. Sa mère, elle est maquilleuse et elle amène Luna sur un tournage de film dans Monument Valley.

Au début, je me suis dis que c’était, un peu comme les livres que j’aime bien, une histoire d’une fille et, tu sais, ses copines, ses parents, sa vie quoi.

– Un livre sur les relations entre l’héroïne et les autres personnages tu veux dire ?

– Heu, oui, voilà, une histoire heu, je sais pas comment dire, une histoire qui pourrait arriver quoi, une histoire normale.

– Et c’est pas une histoire normale en fait ?

– Ben ce que je veux dire c’est que quand je l’ai lu, j’ai pas pensé que c’était… Une aventure, voilà, c’est une aventure qui fait peur. Bon, c’est vrai aussi que j’avais pas lu la quatrième de couverture. Donc, j’ai cru que c’était une simple histoire, peut être que ça allait parler surtout des vacances avec juste la mère alors que le père et le petit frère étaient restés en France. Mais non, ça, on n’en parle qu’au tout début, le petit frère pleure quand elles partent, et après on n’en parle plus.

il était deux fois dans l'ouest intérieur

– Mais il n’y avait pas d’autres indices qui pouvaient t’indiquer de quoi ça allait parler ?

– Ah, tu veux dire le dessin sur la couverture ? Oui, mais on ne voit pas trop l’aventure dessus, enfin, c’est vrai qu’on ne voit pas la mère. Mais on ne se doute pas de tout ce qui va leur arriver, avec Sloppy Joe, le scorpion et tout le reste.

– Non, c’est vrai… Qu’est ce qu’on voit dessus alors ?

-Oui, je vois où tu veux en venir. On voit Luna sur le cheval, avec Josh.

– Ah tiens, mais qui est ce Josh ?

– Josh, c’est le garçon qu’elle rencontre dans Monument Valley. Un indien (maman, ça existe vraiment la langue qu’ils parlent dans le livre ?)

– Oui, les navajos existent vraiment, leur langue aussi.

– Et c’est la vraie langue ? Dans le livre je veux dire, ils parlent la vraie langue les personnages navajos.

– Comment veux tu que je le sache ? Mais à mon avis oui, je pense qu’ils se sont renseignés avant d’écrire le livre…

– Je pense aussi… Elle est indienne l’auteure?

– Je ne crois pas, non.

– Alors, comment elle a fait pour savoir tout ça sur les indiens ?

– Sans doute qu’elle s’est documentée mouflette, qu’elle a fait des recherches.

– Ah… Ben c’est chouette en tout cas.

– Oui ? Ça t’a plu d’apprendre au passage des choses sur la culture Navajos ?

– Oui, et j’aime bien les bonus qui expliquent par exemple la fête Kinaalda ou d’autre petites choses sur les navajos.

– Moi aussi, j’aime bien.

Bon, reprenons, donc il y a Luna et sa mère, qui sont venues pour un tournage à Monument Valley, et Josh, rencontré sur place, et des éléments de la culture indienne. Quoi d’autre ?

– Ben, l’aventure comme je disais.

– Oui ?

– Je raconte tout ?

– Non, juste un peu, ce que tu raconterais pour donner envie à quelqu’un de le lire.

– Alors Josh emmène Luna sur son cheval, pour une promenade. Et en chemin, il espère que tout va bien se passer. C’est là qu’on comprend que ça va devenir une histoire d’amour. Parce qu’il croise les doigts pour qu’il n’y ait aucun problème et qu’elle lui prenne la main. Pas de chance, il y en a plein des problèmes qui arrivent, tous ceux auxquels il a pensé arrivent en fait ! Et ça fait peur !

– Ah, et ça c’est chouette, d’avoir peur ? 

– Ah oui, c’est chouette ! Parce qu’on se doute bien que ça va bien se terminer, et puis en plus, c’est Josh et Luna qui racontent l’histoire donc c’est qu’ils sont pas morts. Moi j’aime bien, quand ça fait peur, lire très vite pour arriver à quand ça va mieux. Et après, relire tout lentement, quand je sais qu’ils vont bien mais que eux, ils ne le savent pas. Alors le scorpion, Sloppy Joe, le coyote, tout ça, on n’a plus peur.

– Je comprends. Tiens, tu dis que c’est eux qui racontent l’histoire, tu veux dire quelque chose là-dessus ?

– Ils racontent chacun leur tour un bout. Au début c’est elle, et puis lui, et puis elle et puis…

– Ok, je crois qu’on a compris le principe. Et t’en pense quoi de ça ?

– Ben… c’est bien ?

– C’est tout ? Quel effet ça fait ?

– ?

– On a leur point de vue à tous les deux…

– ?

– On peut s’identifier aux deux du coup, non ? Ou avoir de l’empathie pour les deux ?

– Oui, voilà…

(bon, je vous l’accorde, je lui ai un peu arraché de la bouche, cet aspect qui me semble important n’a pas l’air de l’être pour elle…)

– Un dernier mot sur ce livre ? Quelque chose que tu dirais à quelqu’un qui se demande s’il a envie de le lire ?

– C’est pas une histoire d’amour, tu sais, gnian-gnian, fleur bleue, eau de rose tout ça. C’est une aventure avec dedans un peu une histoire d’amour. Pas nunuche.

– Ah, c’est vrai que c’est important de le souligner. Autre chose ?

– Il est gros mais il se lit franchement vite.

– Oui, c’est le cas de tous les livres de cette collection.

– Et aussi y’a des dessins sympa dedans, et puis des bonus entre les chapitres, qu’on peut ne pas lire (mais on les lit, parce qu’ils sont rigolos). Et puis, ben, j’ai bien aimé quoi.

il était deux fois dans l'ouest intérieur1

– Moi aussi Mouflette, j’ai bien aimé.

Ce sera donc le mot de la fin.

Il était deux fois dans l’ouest est un livre de Séverine Vidal, illustré par Anne-Lise Combeaud, édité par Sarbacane, collection Pépix. Vendu dans toutes les bonnes librairies au prix de 10€90.

Une réflexion au sujet de « Lectures d’enfants #20, « Il était deux fois dans l’ouest » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *