Seriez-vous passé à côté ?

“Et si en réponse à “l’article le plus lu en 2015”, on faisait un article regroupant à l’inverse les articles les moins lus de nos blogs respectifs ? 
Cela pourrait redonner une chance à des livres que l’on veut (re)mettre en avant car on pense qu’ils en valent la peine ! “

Voilà, … ça à commencé comme ça …une parole en l’air et finalement le plaisir de vous faire (re) découvrir des trésors livresques restés cachés !

………………………………………….

Au milieu du Meli-Melo de livres de Pépita :

pablo

Pablo et la chaise de Delphine Perret. Les fourmis rouges, 2015.

Chacun d’entre nous a un talent, encore faut-il le laisser s’exprimer au lieu de mettre à chacun une étiquette. Voici le message de cet album à l’approche très séduisante.

.

.

mensonge

Le grand mensonge de la famille Pommerol de Valentine Goby et Lili Cortina. Editions Thierry Magnier. Collection “En voiture Simone”, 2015.

Quand une famille s’enferme dans son mensonge de vacances en Chine…et que ça ne se passe pas vraiment comme prévu !
Un roman avec une belle réflexion sur nos choix et l’image qu’on veut donner aux autres.

.

………………………………………….

Dans un petit bout de bib(liothèque) chez Bouma :

.
N_Y_PENSE_MEME_PAS.inddN’y pense même pas ! de Sarah Mlynowski. Albin Michel jeunesse. Collection Wiz, 2015.

Un roman original et bien mené derrière une couverture très girly. Alors n’oubliez pas l’adage : l’habit ne fait pas le moine !

.

 

mangaHaikyû, les as du volley de Haruichi Furudate. Kaze Manga, 2014.

Un manga sur le volley mais pas pour les aficionados seulement, on apprend plein de choses durant cette lecture. Ayez l’esprit d’équipe et partez encourager une team pas comme les autres !

.

…………………………………………

Dans un petit coin du tiroir à histoires chez Céline :

Le_Gout_du_chloreLe goût du chlore de Bastien Vivés. Casterman, 2008.

Une belle rencontre entrecoupée de longueurs silencieuses. La limpidité du trait et la délicatesse du propos, qui ne fait qu’effleurer les êtres et les moments. Si vous êtes à l’heure des résolutions, plongez dans cette BD très sensorielle qui donne aux longueurs de piscine une saveur languissante.

 .

…………………………………………

A l’intérieur du flacon de Céline :

insigneL’insigne d’argent de Korneï Tchoukovski. Ecole des loisirs, 2015.
Le récit autobiographique passionnant de Korneï Tchoukovski, un auteur très connu en Russie qui nous relate avec humour et poésie son combat pour s’en sortir malgré son éviction du collège en raison de son origine modeste. Un récit qui dans le ton sonne très contemporain alors qu’il a été publié pour la première fois en 1938 et que la dernière version de l’auteur date de 1961 et qui, dans le fond, rappelle combien le droit à l’instruction est fondamental !

.

………………………………………………….

Sur une étagère de la bibliothèque de Chlop :

aquai

A quai, à flot d’Arnaud Nebbache. Ane bâté, 2015.

Un imagier marin d’une grande beauté, pour sentir l’air iodé et admirer des bateaux, qui chez nous séduit autant les enfants que les parents.

.

………………………….

Dans le pays d’Alice  :

caprices1

Caprices ? C’est fini ! de  Pierre Delye. Didier jeunesse, 2014.

Quand  le père d’une princesse au caractère bien trempé décide de lui trouver un mari pour s’en débarrasser… Un superbe premier roman adapté d’un conte traditionnel brésilien.

 

 

lettresLettres de mon hélicoptêtre de Clémentine Beauvais. Sarbacane, 2015.

On connait essentiellement Clémentine Beauvais pour ses romans, sachez qu’il serait dommage de passer à côté de cet album !

Un tour du monde savoureux et amusant en tout juste 35 pages!

.

……………………………………………..

Et voilà, plus aucune raison de passer à côté !

Bonnes lectures à vous !

Une réflexion au sujet de « Seriez-vous passé à côté ? »

  1. Quelle bonne idée !
    Un peu comme ce qui se fait parfois en bibli : on met en avant des livres qui ne sortent pas (ou plus) histoire de leur donner une dernière chance avant le pilon…
    Et souvent, ça marche !
    Je n’en ai lu qu’un dans cette liste, “le goût du chlore” de Bastien Vivès, un auteur de bd que j’aime beaucoup, même si celle-ci ne m’a pas enchantée.
    Bonne continuation, et bonne année !
    Nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *