Lectures d’enfants #3

“Allo, maman ? Tu sais quoi ?  Je viens de finir Là où je vais de Fred Paronuzzi, il faut absolument que tu le lises. Il est trop bien !”

Voilà, comment tout a commencé.

Et puis, le roman s’est échangé, a traîné sur un coin du canapé et un jour avec ma fille on en a discuté, toutes les deux allongées sur son lit. Un livre Coup de cœur que l’on a  farouchement envie de  vous faire partager. Et c’est encore ELLE qui en parle le mieux.

IMG_1575

 

Alice : Alors, dis moi, de quoi parle -t-il ce livre ?

– Il parle de 4 ados qui sont ensemble au collège. Ils ont tous une histoire différente au même moment de la journée et finalement chacun va aller voir quelqu’un, un adulte, pour l’aider.

sgfkjzgfjkq

 Alice : Tu m’en dis un peu plus sur les 4 ados ?

– 2 garçons et 2 filles : Léa, Océane, Ilyes et Clément.

Alice : Parmi ses 4 ados, il y en a un qui t’a particulièrement plu ?

-Oui. Océane. A une soirée, elle rencontre un garçon mais ca va mal tourner et il va la violer. Elle va décider de fuir la soirée mais elle ose pas rentrer chez elle. Elle va dormir dans un square et le lendemain elle va en parler à la CPE, parce que c’est illégal. C’est cette histoire qui m’a le plus touché.

Alice : Tu me parles de la CPE et tout à l’heure tu me parlais des adultes. Ils sont importants les adultes dans ce livre ?

-Ah oui. Ils vont aider les 4 ados et vont essayer de tout arranger en les écoutant et sans leur faire la morale . Ca veut dire que les adultes c’est important et que quand on a un problème, il faut pas rester sans rien faire.

Alice : Il faut dire que les histoires de ces ados ne sont pas faciles…

-J’ai pas trop compris celle d’Ilyes.

Alice : Ah oui, elle est peut être moins explicite et plus “sous-entendue”. C’est l’histoire d’un garçon  dont les parents sont immigrés, qui est plutôt discret et taciturne mais au Club théâtre, c’est un garçon totalement différent, extroverti et très doué et qui va se faire des amis. Mais c’est vrai qu’a la fin du livre, on a pas de réponse claire sur ce qui va lui arriver, on doit ….l’imaginer.IMG_1573

-Ah d’accord. T’as vu, sur la couverture on voit bien 4 ados. D’ailleurs y’en a une qui pleure, ça doit être Océane.  L’autre c’est Léa, elle est plus heureuse

Alice : Que lui arrive-t-il à Léa  ?

-Léa est homosexuelle et elle trouve une copine comme elle.

Alice : On a parlé d’Océane, d’Yliés et de Léa. Moi je crois que l’histoire qui m’a le plus touché, c’est celle de Clément dont la sœur et morte et qui a beaucoup de mal à remonter la pente surtout qu’il ne peut pas compter sur ses parents.

Ouais, c’est pas facile pour lui …

Alice : Alors comment ca se finit ?

– Tout le monde va mieux, alors nous, on est heureux.

Alice : Je crois que l’on a bien fait le tour du contenu de ce livre. Peux tu me dire comment ce livre se présente, comment il est construit ?

-En fait, au départ, j’ai relu plusieurs fois les premières pages parce que je comprenais pas. On passe d’un personnage à un autre et on comprend pas la transition. C’est plusieurs histoires séparées. Mais parfois les personnages se croisent dans la cour, au self, dans un couloir … sans se voir et sans connaître les histoires des autres.

Alice : C’est tout a fait ça. Pour finir que dirais-tu pour conseiller ce livre à quelqu’un ?

– J’aime bien comment écrit Fred Paronuzzi et aussi j’aime bien parce qu’il parle d’ados qui ont des vies et des histoires un peu particulières mais qui sont proches de nous. Peut être qu’il y a des élèves au collège qui ont aussi des vies difficiles comme ça. Et puis, sa manière d’écrire est facile à lire aussi. Ce livre, quand tu le commences …… tu as vite envie de savoir la suite.

Alors en chœur, on dit : Merci Fred Paronuzzi !

 IMG_1578

Une réflexion au sujet de « Lectures d’enfants #3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *