Nos coups de cœur de Janvier !

Le premier mois de l’année est déjà achevé, mais l’hiver nous donne plus que jamais l’envie de rester sous un plaid avec un bon livre pour nous réchauffer. Voici nos derniers coups de cœur !

******

Linda a fait de bien jolies découvertes de mois-ci et parmi celles qui l’ont marquées, il y a eu un récit fantastique original qui prend la forme d’une réécriture des contes de notre enfance. Un réécriture qui, par ailleurs, nous perd à la frontière entre réalité et imaginaire et nous pousse à nous interroger sur les limites de notre existence.

L’apprenti conteur de Gaël Aymon, illustré par Siegfried de Turkheim, l’école des loisirs, 2022.

Retrouvez les avis complets de Frede, Linda et Lucie.

*

Mais Linda et sa Petite Demoiselle (plus si petite) ont aussi craqué pour l’aventure sauvage et la quête d’identité de George, jeune Lakota éduqué selon les préceptes de la Bible et formaté à devenir “presque aussi intelligent qu’un blanc”. Esthétiquement magnifique, ce roman graphique nous invite à parcourir les grandes plaines sauvages des Etats-Unis aux côtés d’un groupe Lakota-irlandais, nous poussant un peu plus, à chaque étape du voyage, à interroger notre rapport aux autres et à la nature.

HOKA HEY ! de Neyef, Label 619 (Rue de Sèvres), 2022.

Son avis complet est ICI.

******

Beaucoup de belles découvertes ce mois-ci chez Lucie, et notamment grâce aux copinautes toujours de bon conseil ! Le choix a donc été difficile, mais il était inenvisageable de ne pas parler d’Une histoire d’amour de Gilles Bachelet. Frédérique et la collectionneuse de papillons sont fans de l’univers de cet auteur, et il y a de quoi !
Dans le texte, rien que de très banal : un homme, une femme, une rencontre, un pique-nique, un mariage, des enfants… Mais, comme souvent chez Gilles Bachelet ce sont les illustrations qui apportent un twist inattendu. Car cette histoire se déroule entre deux… gants de vaisselle. Et de parsemer ses dessins d’objets du quotidien totalement détournés (mention spéciale pour la brosse à ongle canidé). Un délice d’humour !

Une histoire d’amour, Gilles Bachelet, Seuil Jeunesse, 2017.

Son avis complet ICI.

*

Plusieurs lectrices du Grand Arbre ont aimé se flâner dans la National Gallery aux côtés d’Oscar Goupil. Il faut dire que Camille Guénot a su capter l’atmosphère du lieu et y élaborer une intrigue joyeusement fantastique. Car Oscar a un don familial très rare, celui de communiquer avec certains tableaux. Dans quelles aventures cette capacité va l’entrainer ? Il faut le découvrir dans ce London Mystery.
Lucie et son fils se sont régalés à chercher les figures d’artistes ayant inspiré les personnages, à chercher les tableaux évoqués et à imaginer où l’auteure les entraînerait. Merci à Linda pour ce joli cadeau !

Oscar Goupil, A London Mystery, Camille Guénot, L’école des loisirs, 2022.

Les avis de Linda, Isabelle et Lucie.

******

Pour Colette et son Grand-Pilote-de-VTT, Janvier fut dédié à Clémentine Beauvais ! Après avoir eu l’occasion de la rencontrer un soir d’hiver dans la très accueillante librairie des Chartrons à Bordeaux, toute la famille s’est plongée dans les méandres du rapport de service civique de Valentin. En effet dans son roman Âge tendre, l’autrice donne la parole à un jeune homme de 14 ans qui pendant une année doit faire son service civique dans une unité médicale un peu particulière, l’unité Mnémosyne , située à Boulogne-sur-mer. Il va devoir y relever de nombreux défis qui aident les vieux pensionnaires de l’unité à avoir l’impression de vivre dans les années 60-70. Et le livre que nous tenons entre nos mains est le fruit de son expérience, de ses rencontres, de ses introspections. Ce livre est vraiment déroutant, original, inspirant, musical, émouvant, complexe et joyeux tout à la fois car il alterne journal intime, notices techniques, allers-retours entre récits des expériences professionnelles du collégien et analyse rétrospective de ce que ces expériences ont apporté à celui qu’il est devenu. Dans une langue dont l’autrice semble explorer de nouvelles potentialités à chaque livre, nous voyageons à travers la France, les époques et les intériorités. C’est, comme souvent avec Clémentine Beauvais, une expérience jubilatoire !

Age tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane, 2020.

Et si vous voulez découvrir l’excellent trailer du roman où l’autrice joue elle-même un personnage clé de l’histoire, c’est par !

******

Janvier a été faste aussi sur L’île aux trésors ! Tout l’équipage a adoré voyager dans l’Angleterre victorienne en lisant à voix haute Griffes, le dernier roman de Malika Ferdjoukh. Un thriller qui cligne de l’oeil vers Conan Doyle et Jane Austen ! L’énigme embrouillée à souhait se déploie dans un réjouissant décor de 19ème siècle où l’on voyage en diligence et porte le tweed ou la dentelle sous l’œil d’animaux empaillés. Un duo d’enquêteur est dépêché par Scotland Yard vers Morgan’s Moor, bourgade du nord de l’Angleterre en proie au gel et à une sombre affaire : un drame ancien, une vision funestement prémonitoire, une griffe qui se lève pour frapper… Chacun semble avoir quelque chose à cacher, les personnages sont hauts en couleur et les dialogues réjouissants. Une gourmandise de saison, portée par une plume extraordinaire.

Griffes - Malika Ferdjoukh, François Roca - Ecole Des Loisirs - Grand  format - La Presqu'île STRASBOURG
Griffes, de Malika Ferdjoukh, L’école des loisirs, 2022.

L’avis complet d’Isabelle

*

Et en BD, Furieuse, revisite crash-féministe de la légende arthurienne a fait l’unanimité sur L’île aux trésors ! Isabelle et ses moussaillons se sont passionnés pour l’épopée d’Isabelle, infortunée fille du roi Arthur. Le temps des prouesses et des glorieuses conquêtes est loin pour celui-ci, il n’est plus que l’ombre de lui même. Victime collatérale de cette déchéance, la princesse se laisse convaincre par l’épée enchantée d’Arthur de déguerpir : une arme si puissance ne lui pourrait-elle pas lui permettre de s’émanciper ? Souffle épique, rebondissements ahurissants, dialogues désopilants, tout est au top dans cette parodie moderne et réjouissante du genre de l’heroic fantasy. En toile de fond, une critique de l’étroitesse des marges de manoeuvre laissées aux femmes, mais aussi des dérives du pouvoir. Furieusement chouette !

Bandes dessinées - Furieuse - DARGAUD
Furieuse, de Geoffroy Monde et Mathieu Burniat, Dargaud, 2022.

L’avis complet d’Isabelle

*

Pour Blandine, janvier a été un mois dédié à l’introspection pour mieux repartir, pour bien commencer l’année. Elle a eu beaucoup de belles lectures, des coups de cœur et au cœur, pas qu’en jeunesse, pas tous présentés sur son blog (le temps!!). Il a fallu faire un choix, que voici:

Peut-être. Kobi YAMADA et Gabriella BAROUCH. Le Lotus et l’Eléphant, 2021

Un titre qui intrigue et questionne, un sous-titre qui attire.
Une couverture aux couleurs enveloppantes rehaussées de détails dorés. Un texte en “tu”, pour l’enfant lecteur et l’enfant resté en nous. Des illustrations tendres, métaphoriques, magnifiques.
Et nous voilà plongés dans cet album onirique sur les pouvoirs insoupçonnés, uniques, pas encore révélés, et pourtant présents, que nous avons tous en nous. Pour nous-mêmes. Pour les Autres. Pour cette place que nous occupons.

Sa chronique complète ICI.

*

Secrets d’Oracles. Suki FERGUSON et Ana NOVAES. De La Martinière Jeunesse, 2022

Dans la lignée du superbe album documentaire Secrets de Sorcières, Une initiation à notre histoire et nos savoirs, De La Martinière Jeunesse nous en propose un autre, tout aussi magnifique que fascinant ! Il nous explique ce qu’est le Tarot, ses origines, son utilisation, et nous détaille chacune des 22 Arcanes Majeurs, avant de nous délivrer des conseils et rituels pour nos tirages. Et quelle beauté dans ses illustrations!

Un album passionnant et riche à découvrir davantage dans son article LA!

******

Et vous, qu’avez-vous lu de beau en janvier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *