Le coup de cœur de nos coups de cœur 2021 !

2021 se termine et nous laisse empêtrés dans ses points de suspension… Mais pour répondre à nos questionnements existentiels, sociétaux, politiques ou esthétiques, quoi de mieux que la lecture ? Alors aujourd’hui nous vous proposons nos coups de cœur de l’année 2021 pour transformer les points de suspension semés par 2021 en joli point d’exclamation !

******

Lucie a eu de nombreux coups de cœur en 2021, notamment grâce aux précieux conseils des abronautes toujours enthousiastes !
Et c’est à Isabelle qu’elle doit la découverte du renversant Là-Bas. Rebecca Young et Marc Ottley proposent un album abordant le thème de l’exil avec douceur et luminosité. Ils ne taisent rien des dangers et des peurs, mais choisissent l’espoir. Une véritable œuvre d’art qui laisse une marque indélébile. À mettre dans toutes les mains, pour aborder un thème toujours tristement d’actualité.

Là-Bas de Rebecca Young, illustrations de Matt Ottley, éditions Kaléidoscope, 2020.

Les avis de Lucie et d’Isabelle (avec un aperçu des magnifiques illustrations).

******

Pour Liraloin c’est lors d’un billet consacré à Jean-Claude Mourlevat que le coup de cœur est arrivé sans crier gare, une plongée dans un univers dont le lecteur ne sort pas indemne. Il s’agit du Chagrin du Roi Mort publié en 2009.

Aleksander et Brisco sont frères, inséparables compagnons de jeux. « Aleks seul était le fils de Selma. Elle l’avait mis au monde, au milieu de l’hiver, dix ans plus tôt, mais pas Brisco. Et cela vaut la peine de raconter dans quelles circonstances étonnantes. »

Le lendemain les deux frères se rendent à la bibliothèque royale et Brisco se fait enlever par une belle et terrible dame blonde. Pourquoi Brisco ? Quelle est la signification de la marque dans la paume de sa main ?

Un roman qui s’articule en deux parties : l’enfance, puis la guerre. Une première partie pour comprendre la fusion entre les deux jeunes garçons. Cette vie douce et paisible dans un cocon familial aimant. Une vie ponctuée de mystères, des récits empreints de sorcellerie permettant de mieux cerner les personnages et leurs rôles à venir dans la seconde partie. La guerre qui aura lieu. Un père qui voudra récupérer son fils. Un homme qui tentera d’être père. Deux garçons qui marcheront sur des chemins différents, bercés par l’amour.

Une histoire qui emporte très, très loin le lecteur, dans une contrée où la sorcellerie, la vengeance renforcent les liens. Le merveilleux, la dureté de la guerre et parfois la lutte contre soi-même bouleversent profondément. Jean-Claude Mourlevat est un formidable conteur.

Le chagrin du Roi Mort de Jean-Claude Mourlevat, Gallimard jeunesse, 2009

******

Pour la collectionneuse de papillons, 2021 aura été l’année Séverine Vidal : entre Tu reverras ton frère, Mon héroïne, Des Astres, Soleil glacé et Sous ta peau le feu, Colette a eu l’impression de vivre mille vies, toutes plus intenses les unes que les autres. Comme il est vraiment extrêmement difficile de choisir dans une œuvre aussi dense, elle retiendra pour terminer l’année le dernier lu : la très belle BD Le Plongeon qui donne la parole à Yvonne, 80 ans, qui quitte son histoire, sa maison, sa chienne pour aller vivre en EHPAD. De ce déménagement, qui sera le dernier de toute une vie, que reste-t-il à notre héroïne ? Et bien l’essentiel : sa vie, sa vie sans rien d’autre autour, sans murs, sans les autres, sans bagages. Rien que sa vie. Et que l’on soit adolescent ou adulte, ce texte là est bouleversant. Il nous invite à plonger. En nous-mêmes. Pour voir ce qu’il reste quand le tourbillon de la société nous délaisse.

Le Plongeon, Séverine Vidal, Victor L. Pinel, Grand Angle, 2021.

******

2021 a été une année de lectures particulièrement riche sur L’île aux trésors. Mais s’il ne fallait retenir qu’un titre, ce serait La fleur perdue du chaman de K. Pour l’objet-livre hors du commun, le dépaysement puisque nous voilà en Amazonie, l’intrigue menée tambour battant, les personnages inoubliables, des dialogues délicieux, le vent d’aventure auquel il est tout simplement impossible de résister ! Ode à l’amitié et à l’espoir, un roman réjouissant et émouvant : de ceux qui peuvent susciter la passion de lire.

La fleur perdue du chaman de K. Un incroyable voyage des Andes jusqu’à l’Amazonie, de Davide Morosinotto. L’école des loisirs, 2021.

Les avis d’Isabelle et de Linda

******

L’année 2021 a été très riche en lecture et découverte mais pour Linda, c’est le récit poétique et féministe d’Elise Fontenaille qui a laissé l’emprunte la plus forte. En quelques cent pages, La Sourcière décrit la cruauté des hommes de pouvoir, dénonce les violences faites aux femmes et condamnent l’oppression qui annihile les libertés.

La Sourcière d’Elise Fontenaille, Rouergue, 2021

Son avis complet est ICI.

******

Aventure, péripéties, paysages magnifiques, nostalgie et ode à l’enfance… Voilà ce qui s’impose à Blandine au moment de désigner SON coup de cœur 2021 et qui la renvoie à L’Enfant PAN d’Arnaud Druelle. Un préquel à l’œuvre de JM Barrie qui l’annonce autant qu’il le prolonge tout en s’inscrivant dans un contexte historique prégnant. Juste magnifique!

L’Enfant PAN. Arnaud DRUELLE. Gulf Stream Editeur, 2021

Son avis complet ICI.

******

Est-ce qu’il y a une lecture qui a marqué votre année à vous ? En tout cas, toute l’équipe du grand arbre vous souhaite une année 2022 pleine de bonheur et de chouettes lectures !

Une réflexion au sujet de « Le coup de cœur de nos coups de cœur 2021 ! »

  1. Ping : Nos coups de cœur de décembre |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *