Le livre d’où je viens – Carole

A l’Ombre du grand arbre cet été, on va vous révéler un petit bout de nous, un petit peu de cette sève qui chacun(e) nous anime, un petit de peu de ce feuillage qui nous réunit.

Un brin nostalgique mais tout à fait réjouissant, chacun notre tour, nous allons vous dévoiler le livre qui a changé notre vie ou qui du moins, nous a beaucoup marqué, voire qui nous a donné envie de créer un blog.

Alors, revenez par ici chaque semaine de cet été, et laissez vous nous raconter  :

“Le livre d’où je viens”

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’aurais pu vous reparler de Max et les Maximonstres de Maurice Sendak avec lequel j’ai appris à lire, ou bien du chef d’oeuvre de Laclos, Les Liaisons Dangereuses, qui m’a ouvert les portes de la Grande Littérature, ou encore de Adieu Gary Cooper de Romain Gary, mon auteur d’amour. Mais non ! J’ai choisi de vous parler d’un roman ado qui a changé ma vie et qui est surtout à l’origine de mon blog 3 étoiles. Il s’agit de Metal Melody de Maryvonne Rippert, paru en 2010 chez Macadam, Milan.

téléchargement

C’est au détour du rayon ado de ma médiathèque que ce livre m’a attirée. Irrésistiblement. Comme le papillon de la couverture. Et le titre comme un aimant.

La 4ème de couverture parcourue. C’est l’histoire d’une ado, Luce, qui trouve une lettre de sa mère partie prétextant un voyage en Australie pour son travail. Quatre mois sans nouvelle. La jeune fille découvre l’indépendance et la liberté sur fond musical rock’n’roll métal. Passée l’euphorie des premiers jours de liberté, les questions vont s’enchaîner : pourquoi ? où est-elle vraiment ? que faire ?

Une relation mère-fille compliquée, de la musique, les affres de l’adolescence, un premier amoureux au doux prénom, Esteban, un voyage initiatique en Andalousie, des guitares qui pleurent, du flamenco, le soleil, les rencontres humaines marquantes, une histoire de vie révélée, et une jeune fille qui grandit. Il n’en fallait pas moins pour me convaincre. Je suis partie avec ce roman, je l’ai lu d’une traite. Une fois, deux fois, dans le même weekend.

Je suis tombée en amour pour cette Luce, (ou bien Luz), et j’ai adoré le style, le ton et l’écriture de son auteure. Tout en intensité, tout en authenticité. Un vraie découverte qui marque. Et qui m’a donnée envie d’ouvrir un blog consacré à la littérature jeunesse. Pour partager mes lectures, pour mettre humblement un peu de lumière sur certains livres, pour donner envie à d’autres de les lire. La suite, vous la connaissez sûrement…

Et puis, il y a eu ma rencontre avec Maryvonne Rippert au Salon de Montreuil en 2012. Moment émouvant pour moi. Et une jolie dédicace dans mon exemplaire que je garde précieusement. Depuis j’ai lu d’autres romans de cette auteure, et je vous conseille d’en faire autant.

Enfin, ce roman a nourri en moi le rêve de découvrir l’Andalousie, et plus particulièrement Grenade et l’Alhambra. C’est chose faite depuis avril dernier. Pour l’occasion, j’avais emporté mon livre afin de refaire le voyage avec Luce pour de vrai !

1491696_10152227385589822_8438465706819702763_nMetal Melody a reçu plus d’une dizaine de prix dont celui des Incos en 2012 dans la catégorie 3ème/2nde.

Parfois, on a la chance de lire un livre qui marque plus que d’autres. Et qui déclenche une avalanche de jolies choses. Et pour ça, merci Madame Rippert.

6 réflexions au sujet de « Le livre d’où je viens – Carole »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *