Nos coups de cœur de juin

L’été est là, et pour les plus chanceux les vacances approchent à grands pas ! Le beau temps invite à sortir, à retrouver les liens sociaux qui nous ont tant manqués ces dernières années. Mais nous avons tout de même trouvé le temps de lire et découvert quelques pépites à vous partager : voici nos coups de cœur de juin !

******

Petit à petit, Lucie explore l’univers d’Olivier Tallec dont elle apprécie beaucoup l’humour et les illustrations. Ce mois-ci, elle a découvert Dagfrid, jeune fille viking au caractère bien trempé créée par Agnès Mathieu-Daudé. Si tous les tomes (4 à ce jour) ne sont pas égaux, ces petits romans méritent sans aucun doute votre attention !

******

L’équipage de L’île aux trésors a tremblé, ri et pleuré en lisant le troisième et dernier tome de la série Angie, signé Marie-Aude et Lorris Murail. La recette est éprouvée : une intrigue policière merveilleusement entortillée, des personnages irrésistibles (tous !), des dialogues piquants, un art de faire progresser l’enquête et monter la tension malgré un joyeux bazar de gamines survoltées, de flics en plein crise existentielle et de chien surexcité. Mais aussi une façon de prendre les jeunes lecteur.ice.s au sérieux en leur révélant les rouages des romans policiers et en leur parlant avec justesse et franchise du monde contemporain : familles recomposées, sites de rencontres, psychiatrie, recherches génétiques, dérives liées aux réseaux sociaux et revues à sensation imbibées d’hémoglobine. On rêverait de faire les 400 coups avec Angie et ses copains, de suivre les leçons de filature d’Augustin et de bavarder avec le croco de Tante Thérèse. Une entrée de choix dans le genre policier !

À l’hôtel du Pourquoi-Pas ? de Marie-Aude et Lorris Murail, L’école des loisirs, 2022.

L‘avis complet d’Isabelle

******

Et au rayon album, Isabelle et ses moussaillons ont fondu de tendresse pour Petite Panthère. Regardez la, qui nous regarde à travers les fougères. Elle vous invite à répondre à une devinette : mais qui donc est à la fois douce et sucrée, noire, forte et silencieuse ? Chaque double-page nous révèle un trait supplémentaire du personnage mystère (« Elle est douce ») – avec en miroir, sous un volet à déplier, la façon dont Petite panthère a expérimenté cette caractéristique (« Les pattes de petite panthère l’ont touchée »). Le petit félin utilise tous ses sens pour explorer le monde. Chiara Raineri est parvenue adorablement à dessiner la curiosité, la maladresse et l’enthousiasme que cela implique. C’est mignon comme tout. Et le dénouement est parfait – malin et apaisant, vous verrez !

Petite panthère, de Chiara Raineri. Rue du monde, 2022.

L’avis complet d’Isabelle

******

Pour Linda, c’est la bande dessinée d’Alicia Jaraba qui a su trouver le chemin de son cœur. Celle qui parle est un récit retraçant l’histoire de La Malinche, une amérindienne qui a aidé le conquistador Hernán Cortès dans sa conquête du Mexique en lui servant d’interprète et de conseillère en diplomatie locale. L’auteure revient sur ses origines et choisit de proposer une interprétation qui met en avant sa personnalité et en revenant sur les raisons qui l’ont motivé à faire des choix aux conséquences lourdes pour elle et son peuple. La Malinche, Doña Marina, est encore aujourd’hui l’un des personnages les plus controversés de l’héritage colonial.

Celle qui parle d’Alicia Jaraba, Grand Angle, 2022.

******

Pour Liraloin, la douceur s’invite en coup de cœur avec Poèmes à murmurer à l’oreille des bébés (de 9 secondes à 9 mois et au-delà…)

A partir de la naissance et bien avant et surtout bien au-delà.

Il est de ces poèmes que l’on respire comme on respire l’odeur de son bébé. Il est de ces poèmes que l’on ressent vibrer comme on ressent les premiers coups de pieds, un lien unique partagé entre bébé et maman. Il est des poèmes qui font prendre conscience que l’amour porté à son enfant est universel et à la fois si intime.

Si léger, chaque poème est une envolée vers ce petit être qui va à jamais bouleverser la vie d’une femme, d’un homme, d’un couple : « Nous t’imaginions, nous rêvions de toi. » L’amour, le souffle, l’odeur, la douceur, la chaleur, l’infini et les émotions souvent décuplées lorsque bébé est là tout contre sa peau. Les illustrations apportent cette délicatesse si fine et précieuse qu’il faut user lorsqu’on berce un enfant.

A offrir sans modération aux futurs parents.

Poèmes à murmurer à l’oreille des bébés (de 9 secondes à 9 mois et au-delà…) de Marcella & Marie Poirier, Les Venterniers, 2020 – livre imprimé, relié et façonné à la main

******

Quant à Colette, elle a partagé avec son Grand-Pilote-de-Vélo, la lecture à haute voix de l’excellent documentaire Internet aussi, c’est la vraie vie de Lucie Ronfaut-Hazard et Mirion Malle. L’autrice, journaliste indépendante spécialisée dans les nouvelles technologies et la culture web, y explicite les liens entre nos pratiques numériques et le monde dans lequel nous évoluons. Il y ait surtout question des risques que nous prenons à oublier parfois qu’Internet, aussi c’est la vraie vie… Un livre qui enrichit notre sélection thématique sur les pratiques émancipatrices du net.

Internet aussi, c’est la vraie vie, Lucie Ronfaut-Hazard, Mirion Malle, La Ville brûle, 2022.

******

Blandine et ses garçons aiment toujours autant les histoires avec des loups! Ceux de Philippe Jalbert particulièrement! Dans ces deux albums, l’auteur-illustrateur le croque si bien, entre attitude bravache et airs circonspect, qu’il est impossible de ne pas rire… Car vous l’aurez deviné, le Loup n’est pas au bout de ses (més)aventures!

*

L’histoire du Loup à grande bouche vous en rappellera certainement une (ou plusieurs) autre(s) déjà très drôle(s) !!
Dans cette version-ci, notre Loup cherche à diversifier son alimentation et sort de sa forêt. Et devinez sur qui il tombe??!! Il ne faut pas vous en dire plus… pour que vous puissiez vous aussi vous régaler !!!

Dans le second album, le Loup est sûr d’une chose: ce n’est pas la mémoire qu’il perd mais son petit-déjeuner !! Un voleur s’en empare la nuit. Et pour s’occuper du malotru, il faut des méthodes de malotru!! Aussi fait-il appel à une fripouille pour pouvoir se débarrasser de l’importun. Aux grands maux, les grands moyens… Mais qu’il vaut mieux ne pas oublier! Une chose est sûre : Le matin ne réussit pas au Loup !!

Ces deux albums sont hilarants grâce aux récits forts en répétitions et chutes comiques, au dynamisme de leurs dessins et aux expressions du Loup ! Vraiment, on ne s’en lasse pas!

L’avis complet de Blandine ICI.

******

Partagez-vous nos coups de cœur? Quels ont été les vôtres? Dites-nous tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *