Nos coups de cœur d’Avril

Le rythme du confinement s’adopte peu à peu, l’envie de lire revient petit à petit et on s’aperçoit que le mois touche déjà à sa fin même s’il a semblé durer une éternité !

Le rythme du blog continue malgré tout et voici les lectures coups de cœur du mois dernier avec quelques invitées surprise dont vous en saurez un peu plus prochainement….

************

Pour Bouma, ce sera le troisième et dernier tome de la série La Faucheuse de Neal Shusterman.

Parce que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas lu une série si aboutie de bout en bout, et qui lui aura réservé des surprises jusqu’à la fin !

Son avis sur le dernier tome par ici.

******

Chez Ada : cette période est l’occasion de renouer avec les livres de notre bibliothèque familiale qui regorge de merveilles parfois oubliées. Alors depuis quelques semaines, nous redécouvrons en famille les deux volumes des P’tits philosophes de Sophie Furlaud et Jean-Charles Pettier, Dorothée de Monfreid et Soledad Bravi publié par Bayard Jeunesse. Chaque soir, on lit une, deux ou trois aventures de Chonchon, Mina, Plume et Raoul qui s’interrogent sur le monde qui les entoure à travers des questions qui résonnent étonnamment en nous. Hier soir, on se demandait donc : “Choisir, c’est facile ou difficile ?” Les discussions qui s’en suivent sont toujours passionnantes !

Mon avis sur le premier tome c’est par

******

Pour Alice, ce sera L’année des pierres de Rachel Corenblit. Un roman sur le conflit israélo-palestinien, qui met en lumière toute l’absurdité et l’horreur de la guerre et de la violence. Thème peut aborder en littérature jeunesse et franchement bien mené de bout en bout.

******

Isabelle et ses enfants ont fait une excellente pioche avec Si on chantait ! Un joyeux cadavre exquis composé par les stars de la littérature jeunesse française. Rebondissements et fou-rires garantis ! Faites-vous plaisir, c’est pour la bonne cause : les bénéfices seront reversés au Secours populaire pour favoriser l’accès à la culture pour tous. Et pendant le confinement, vous pouvez découvrir ici l’intégralité du roman lu par ses auteurs !

Si on chantait ! par Susie Morgenstern, Timothée de Fombelle, Clémentine Beauvais, Yves Grevet, Vincent Villeminot, Anne-Laure Bondoux, Stéphane Michaka, Christophe Mauri, Victor Dixen, Christelle Dabos, Jean-Claude Mourlevat, François Place et Jean-Philippe Arrou-Vignod, PKJ, 2020.

Son avis

******

Pour Claudia, ce sera La fois où Mémé a vaincu un taureau. Une histoire rigolote et pleine de charme qui se lit à voix haute pour le plus grand plaisir des enfants. Un retour en enfance avec cette aventure savoureuse, pleine d’humour et de rebondissements !

C’est le premier album d’une nouvelle série très réussi chez les éditions Nathan.

Mon avis sur le premier tome c’est par

******

Liraloin….

Je t’emmène en voyage de Carl Norac, texte & 40 illustrateurs – A pas de Loups, 2019 – 20€
À partir de 9 ans

“Je t’emmène en voyage. Il y aura des fuites, des retours, des escales, des détours. Ceux qui marchent toujours droit tournent en rond dans leur tête.”
Voyager dans le livre puis dans le ciel et se perdre comme une note de musique pour mieux se retrouver sur le chemin face à soi-même. Voyager dans les contes et rêver à des désirs secrets. Être en osmose avec la nature et profiter de l’instant présent. D’aventure en aventure ne pas avoir peur du voyage. Profitons de cette poésie voyageuse où il faut sans cesse se réinventer.
“Le matin, tu es rêveuse de jour. Le coin de tes yeux est déjà un paysage. A quoi penses-tu, Mieux-Aimée ? Et puis, non, ne réponds pas. Il faut garder ses désirs secrets, au coin des yeux, puis longuement sourire de ne pas les dire.”
Vous l’aurez compris, Carl Norac nous berce dans un doux voyage où il ne faut pas avoir peur d’explorer ses rêves et ses envies. Les illustrations, toutes très différentes, complètent parfaitement cette ode dédiée à l’aventure. A lire et relire sans modération.

******

Chez Lucie, les deux tomes de Tobie Lolness ont insufflé bravoure et magie à une période qui en avait bien besoin. La langue et l’imagination de Timothée de Fombelle l’ont emportée dans les aventures trépidantes de ce héros minuscule par la taille mais grand par le cœur. Une pépite au sous-texte écologique.

Son avis sur le premier et le second tome, et ceux de Pépita, d’Isabelle et de Sophie.

******

Pour Pépita, c’est un roman de cape et d’épée au XXI7me siècle, qui l’a embarquée au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer ! C’est enlevé, étonnant aussi bien que dans le fond que dans la forme, bref, on ne s’ennuie pas dans ces plus de 600 pages !

Fraternidad, de Thibault Vermot chez Sarbacane

Son avis ICI.

******

Pour Linda, c’est Rascal de Sterling North! Un récit autobiographique bourré de tendresse sur l’amitié entre un jeune garçon et un raton laveur.

Son avis est ici.

******

Pour HashtagCéline, le mois d’avril a été bien rempli côté lectures. Le roman le plus marquant est sans doute : Très vite ou jamais de Rita Falk paru chez Magnard. Si ce livre est un “best-seller” en Allemagne, il est moins connu en France et c’est bien dommage ! A travers les lettres de Jan, le héros de cette histoire, on découvre comment la vie continue, malgré tout, depuis que Nils, son meilleur ami est dans le coma. Drôle, émouvant, terrible et poignant, ce roman est une très belle surprise et un gros coup de cœur !

Son avis ICI.

******

Pour YokoLulu, c’est le livre Le Manoir d’Evelyne Brisou-Pellen qui l’a happé ce mois-ci. Elle s’est laissée guider par Liam, un garçon très attachant,à travers cette grande demeure aux habitants mystérieux, et elle n’a désormais qu’une hâte : lire la suite !

Son avis ici

******

Et vous, un coup de cœur en particulier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *