Lectures d’enfants #16/ados#3

Une lecture d’enfants ou lecture d’ados ?

Les deux à la fois…

A presque 13 ans, quand on aime les livres, qu’on a une maman bibliothécaire et blogueuse, on lui pique ses livres dans ses piles, sur son bureau, sur son petit tabouret en bas de son lit, …

Pour occuper les nombreuses heures d’étude du collège en cas de professeurs absents ou tout simplement lire avant de s’endormir, un rituel devenu incontournable…

Maman est un oiseau fait partie du dernier en date…

9791090597211FS

Ecrit par Anne Loyer et illustré par Leïla Brient
Editions Bulles de savon, 2015

Pépita : Qu’est-ce qui t’a plu dans ce roman destiné à des plus jeunes ? Car dès que tu l’as vu, quel enthousiasme !

F : Le titre m’a attirée de suite car j’adore les oiseaux ! Et une maman oiseau…hum…hum…que pouvait-il bien se cacher sous cette histoire ?

Pépita : Et alors ? Cette lecture ? Tu nous en dis un peu plus ?

F : Manon a une maman oiseau, pilote d’avion de ligne. Elle est souvent absente et Manon en souffre un peu. C’est son papa qui s’occupe d’elle et de son petit frère. Un choix de vie. Mais en fait, Manon souffre davantage du regard des autres car elle trouve que les parents des autres font des métiers plus « normaux ». Ça se complique quand la maîtresse demande aux élèves de faire un exposé sur le métier de leurs parents…Manon est déroutée mais son papa va bien l’aider…

Pépita : Et comment s’en sort Manon ?

F : J’ai envie de dire avec de la poésie et du cœur aussi. Finalement, elle va trouver ce qu’elle a à dire aux autre enfants de sa classe, comme ça, sans réfléchir.
C’est un petit roman qui dit qu’il ne faut pas juger sur les apparences, que les métiers de chacun sont des choix en dehors de son sexe et que le principal est d’être heureux.
J’ai beaucoup aimé la façon dont on se parle dans cette famille : c’est gai et profond à la fois. Manon a une façon bien à elle de rendre les choses jolies ! C’est très touchant !

Pépita : As-tu fait attention aux petites illustrations ?

FullSizeRender

Maman est un oiseau…Illustration de la page 43.

F: Les illustrations sont des petits crayonnés tout simples, ce pourrait être un enfant qui les a dessinés sur un coin de son cahier. Par exemple, j’adore celle de la page 43 qui traduit très bien le titre.

Pépita : Un dernier mot ?

F : Un seul ? Alors ce sera : TENDRESSE.

Comme quoi, la lecture a ses mystères, à presque 13 ans, on peut avoir encore envie de lire des premières lectures ….en plus du reste.

Une lecture que je vous recommande aussi…tellement elle est jolie !

3 réflexions au sujet de « Lectures d’enfants #16/ados#3 »

  1. Comme quoi, les belles lectures touchent leurs lecteurs et la littérature jeunesse a ceci de formidable qu’il n’y a pas d’âge pour la savourer ! merci pour ce si joli texte de la part de F. et de moi-même.

  2. Ping : Petites lectures #12 | Un Petit Bout de Bib(liothèque)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *