Lectures d’enfants #11

C’est avec plaisir que je fais mes premiers pas à l’ombre de cet arbre si accueillant. Pour débuter en douceur, je vais donner la parole à ma mouflette, qui voulait depuis un moment que je “mette sur internet” un de ses livres. Ça tombe bien, mon blog est jusqu’à maintenant plutôt consacré aux albums, je me réjouis donc d’apporter quelques feuilles de plus ici et d’explorer plus avant la littérature destinée aux enfants déjà lecteurs.

Un de ces jours, je ferais volontiers une lecture d’enfant avec ma cadette de troizansetdemis. Mais aujourd’hui, je laisse la parole à ma mouflette qui a 8 ans et demi et qui baigne dans les livres depuis son plus jeune âge.

Elle a choisi Les malheurs de Millie Plume.

Quand je te propose un nouveau livre, tu décides en général très rapidement si tu vas le lire ou pas. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir celui-là?

Sur la couverture, il y a plein de choses qu’on ne comprend pas, c’est attirant. On remarque le bébé aux cheveux roux, on se demande si c’est Millie Plume, qu’on voit tout de suite dans le cadre au milieu et qui est belle, avec ses tresses. Et puis il y a les couleurs, avec des couleurs comme ça, on sait qu’on va pas s’ennuyer.

Le titre aussi, j’ai pensé tout de suite aux malheurs de Sophie que j’avais adoré. Mais en fait, ça ressemble pas tellement mais bon, c’est chouette quand même.

Est-ce que tu avais lu la quatrième de couverture?

Oui, et je me suis dit qu’elle devait avoir un peu le même caractère que moi ! Mais la reine Victoria, je sais même pas qui c’est. J’ai juste comprit que ça se passait pas maintenant.

Est-ce que tu peux faire un rapide résumé de l’histoire, sans raconter la fin bien sûr ?

Non.

Heu ?… Ben, en fait, ça m’arrangerais que tu le fasses, ou alors c’est moi qui fais le résumé ?

Ah bon, mais c’est difficile quand même. Alors, c’est une jeune fille qui raconte toute sa vie. Mais d’abord, elle raconte qu’elle se souvient de quand elle était tout bébé, quand sa mère l’a abandonnée à l’hôpital des enfants trouvés.  Elle ne voulait pas prendre de biberons ni rien, parce que les gens n’étaient pas doux avec elle, ils se disaient qu’elle allait mourir mais ils s’en fichaient. Nous, on se dit qu’elle peut pas se souvenir et qu’elle doit raconter n’importe quoi mais en fait non, elle se souvient pour de vrai, on s’en rend compte par la suite.

Donc, elle vit un peu à l’orphelinat où on voit bien qu’elle est pas bien traitée. Et puis dans une famille d’accueil, avec Mère et Père et plein de frères et sœurs et là c’est mieux, mais elle ne peut y rester que jusqu’à ses 5 ans. 5 ans, c’est petit pour se retrouver à l’orphelinat, on lui apprend à devenir servante mais elle est pas très douée, elle sait pas recoudre les collants. Et puis elle, elle aimerait mieux être préparée à combattre, comme les garçons, comme son frère. Et puis, si ça se trouve, son frère, il aimerait mieux devenir servante, mais ça, c’est pas dit dans le livre.

En tout cas, elle est pas contente d’être là, alors elle se rebelle et elle se fait beaucoup punir, une fois, même, elle est enfermée dans une pièce vide pendant toute une nuit.

Comme ma mouflette est réticente à être prise en photo, je vous met un schéma qui montre très bien à quoi elle ressemble quand elle lit.

Ça à l’air triste comme histoire?

Oui mais c’est bien parce que c’est joyeux aussi. Elle fait plein de rencontres. Des gens qui l’aident. Et il y a plein d’émotions, de l’amour, de l’espoir aussi, puisqu’elle rêve toujours de retrouver sa mère.

Ce que j’aime c’est qu’il y a des choses qu’on devine, on sait que ça va arriver, du coup on est moins triste quand ça vient (comme son retour à l’orphelinat) mais il y a aussi plein de rebondissement, des aventures dont on ne se doutait pas, des surprises.

Moi j’ai bien aimé le livre mais j’ai trouvé la chute un peu trop attendue sans surprise justement, j’ai été un peu déçue, c’est aussi ton cas?

Alors là pas du tout ! Je suis très contente qu’il se finisse comme ça moi ce livre, tu voulais qu’elle meure ou quoi ?!

Ah non, non, pas du tout, mais j’aurais préféré une autre fin, quoi.

Oui ben moi je dis que c’est très bien comme ça d’abord.

Bon, bon, ok, je dis plus rien. Est-ce qu’il y a une chose que tu aimerais ajouter sur ce livre ?

Dans le livre ils disent souvent qu’elle est rebelle comme ses cheveux roux, ou que les adultes se doutent qu’elle est pas sage à cause de la couleur de ses cheveux.
Je me dis que c’est n’importe quoi quand même, c’est pas les cheveux qui rendent sage ! J’espère qu’on pense plus ça dans les orphelinats aujourd’hui.

Une dernière question, quand je t’ai parlé de faire un billet sur ce blog, je t’ai proposé de parler de plusieurs livres, pourquoi as-tu choisi de parler de Millie plume ?

Parce que tu l’avais lu aussi. Et puis parce que c’est un livre auquel on repense longtemps après, je l’ai lu au début des vacances et il est encore dans ma tête de temps en temps, d’ailleurs je vais le relire.

Et puis parce que tu m’as dis que tu m’achèterais la suite et tu l’as pas encore fait alors c’est pour te rappeler de passer à la librairie…

Et vous savez quoi?…

Les malheurs de Millie plume,  Jaqueline Wilson Gallimard jeunesse 13€50

2 réflexions au sujet de « Lectures d’enfants #11 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *