Le livre d’où je viens – Alice –

A l’Ombre du grand arbre cet été, on va vous révéler un petit bout de nous, un petit peu de cette sève qui chacun(e) nous anime, un petit de peu de ce feuillage qui nous réunit.

Un brin nostalgique mais tout à fait réjouissant, chacun notre tour, nous allons vous dévoiler le livre qui a changé notre vie ou qui du moins, nous a beaucoup marqué, voire qui nous a donné envie de créer un blog.

Alors, revenez par ici chaque semaine de cet été, et laissez vous nous raconter  :

“Le livre d’où je viens”

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ceux de ma génération ne peuvent pas ne pas se souvenir de ces couvertures de Castor Poche aux tons pastels. Souvenez-vous, des nuages moutonneux qui encadraient l’image de la couverture et qui nous promettait de nous amener en voyage direction la lecture-plaisir.IMG_2351[1]

Le livre qui ne m’a jamais quitté au fil des déménagements, est celui qui a marqué mon année de CM2. Il m’avait été prêté par ma meilleure amie, chez qui des étagères débordaient de livre jeunesse et avec qui, nous troquions nos belles lectures.

Je ne m’en suis jamais séparée, je n’ai jamais oublié le titre :

Le livre de Dorrie de Marilyn SachsIMG_2301[1]

[Lu, relu, re-relu, re-re-relu…(et une nouvelle fois lu à l’occasion de cet article).]

Un peu comme Dorrie, je crois que ce livre est arrivé à un moment de ras-le-bol des lectures pédagogiques imposées. Et aussi sûrement comme elle, moi aussi amoureuse de livres, je l’ai envié de prendre la plume pour décider à 10 ans d’écrire sa propre histoire.

Sur un ton un peu taquin et humoristique, Dorrie nous raconte son quotidien entre couches, biberons et gazouillis alors qu’enfant unique jusque là, elle se retrouve du jour au lendemain envahie par l’arrivée de triplés. Passé la surprise, la hâte et l’émerveillement, la réalité n’est pas vraiment ce qu’elle aurait imaginé !! Périodes de fatigue, de jalousie, de rancœur se succèdent avant d’apprécier la vie d’une famille nombreuse.

IMG_2347[1]

Des années après j’ai toujours plaisir a relire ce roman, et même si aujourd’hui, j’y trouve des incohérences (pas d’échographie à l’époque !), elles m’apportent finalement un petit grain de fantaisie, de plaisir et d’humour supplémentaires.

Alors, oui, le dos du livre n’a pas résister aux différentes relectures et certaines pages se sont décollées, mais qu’importe hop ! après cet article, le livre reprend la direction de sa place attitrée sur les étagères, où je sais que je pourrais le retrouver à tout moment donné.

IMG_2345[1]

Bye Bye Dorrie, à bientôt !

3 réflexions au sujet de « Le livre d’où je viens – Alice – »

  1. 🙂 🙂 🙂
    on va monter un fan club. Idem ici, lu, relu, re-relu, re-re-relu ! Les pages se détachent aussi…
    Ma mère me l’a ramené récemment et je le lis à haute voix à ma fille de 8 ans et demi qui adore elle aussi ! 🙂
    Le style est très agréable, il coule, c’est bien traduit et les sentiments des personnages très bien rendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *