Coups de cœur d’Octobre

Les voici nos coups de cœur d’octobre, maintenant que les jours raccourcissent, les lectures se font plus cocons, on pense un peu à ce qu’on pourrait offrir à Noël, on commence à regarder en arrière et en avant (c’est selon), on étudie si on pourra aller au Salon à Montreuil (ou pas), bref, les occasions ne manquent pas pour partager encore et toujours !

**********************

Pour Méli-Mélo de livres, une fois de plus, difficile de choisir parmi les belles choses lues et pas toutes chroniquées (par manque de temps !) mais je garde au fond de moi un livre qui m’a ouvert l’esprit sur la poésie de chaque chose et de chaque moment : Des haïkus plein les poches de Thierry Cazals & Julie Van Wezemael chez Cotcotcotéditions est une merveille de simplicité, de bonheur à portée de main et de mots choisis en toute humilité. A offrir, à lire et relire, à avoir près de soi !

Mon avis

**********************

Pour Ada, le temps des vacances scolaires a permis un vrai moment de lectures plurielles et enthousiasmantes. Difficile de choisir. Mais sans aucun doute c’est le roman chroniqué par mes copinautes la semaine dernière qui m’a vraiment emportée, et je regrette vraiment de ne pas l’avoir lu à temps pour débattre avec elle de la profondeur de sens de ce bouquin là : Félines de Stéphane Servant est une ode au pouvoir féminin, une ode à la créativité qui permet de se libérer des codes qui nous enferment, nous étranglent, une ode aux poils, aux crocs et aux griffes qui permettent d’agripper la vie même dans ses heures les plus sombres.

Coup de cœur partagé par Sophie.

**********************

Alice s’est laissé entraîner avec beaucoup de tension dans Blé noir d’Aurélie Wellenstein : romance adolescente sur fonds de combat pour la cause animale.

Quand Lilian croise la route de Blé alors qu’il en plein mission activiste, il ne se doute pas que cette rencontre va chambouler son existence au point de la suivre dans une fugue effrénée et d’accepter de se joindre ses différents combats.

Un beau roman initiatique qui amène le lecteur à réfléchir, à juger des choix et à réveiller sa conscience. Un livre noir, radical, très engagé.

**********************

Dur, dur de faire un choix après un mois d’octobre riche de belles lectures sur l’île aux trésors ! Mais s’il faut n’en retenir qu’une seule, ce sera Petit Renard, d’Edward van de Vendel et Marije Tolman, un album de toute beauté, paru en septembre aux éditions Albin Michel Jeunesse. Un livre inoubliable en forme d’ode aux rêves avec un grand « R », à la nature, à la vie, aux expériences qui nous font grandir. Une expérience de lecture intense, tour à tour étrange, captivante, inquiétante et réconfortante comme un terrier bien chaud…

L’avis d’Isabelle

**********************

Bouma a eu un coup au cœur pour deux petits albums cartonnés qui jouent à merveille sur le principe du “coucou – caché” si cher aux tout-petits. Mélangeant travail photographique et dessin crayonné, Coucou qui est là ? et Coucou je te vois ! de Lee et Choi sont à découvrir chez Didier Jeunesse (et à mettre dans le plus de petites mains possible bien évidemment)

L’avis de Bouma

**********************

Pour HashtagCéline, le coup de cœur est double ce mois-ci. Impossible de choisir entre Parce que, l’album de Mac Barnett illustré par Isabelle Arsenault paru chez Little Urban et Éden, le roman de Rebecca Lighieri paru à l’école des loisirs. Le premier nous propose des réponses poétiques à des questions enfantines quand le deuxième nous entraîne dans un monde idyllique et mystérieux. Deux belles lectures pour HashtagCéline qui a fini le mois d’octobre en beauté.

   

Ses avis pour l’un et pour l’autre ICI et .

**********************

Pour Sophie, c’est un album qui a partagé ce début de période automnale. Bulle d’été de Florian Pigé nous fait plonger dans l’univers d’un jeune garçon à l’approche de la rentrée. Poésie, solitude, imaginaire sont au rendez-vous !

Son avis ici.

**********************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *