Billet d’été : dans la valise de mes nouveaux collègues…

Résultat de recherche d'images pour "cinq fruits et légumes et un livre par jour"

Il y a trois mois, j’ai changé de poste : de responsable de secteur jeunesse dans une grande médiathèque depuis 10 ans, je suis aujourd’hui responsable d’une nouvelle et plus petite structure en construction en milieu rural. Avant de poser mes valises dans ce nouveau lieu, j’ai ouvert pas mal de chantiers et c’est passionnant ! Bien entendu, des piles entières de nouveaux livres arrivent ! Pour l’instant, je suis donc basée à la Mairie avec mes nouveaux collègues spécialistes en état civil, urbanisme, services techniques, école, cantine,…Pensez donc que le bip de ma douchette associé à tous ces cartons déballés intriguent fortement !

Je ne résiste donc pas à leur partager ma passion de la littérature jeunesse et voici (parmi tant d’autres ! ) ce que je leur ai suggéré pour leur valise d’été avec cette prescription indispensable : 5 fruits et légumes et 1 livre par jour bien en évidence sur mon bureau !

Timothée de Fombelle et son si célèbre Tobie Lolness en fait bien entendu partie ! Personne ne peut résister au souffle initiatique de cette fabuleuse histoire aux enjeux si actuels.

Résultat de recherche d'images pour "tobie lolness gallimard jeunesse"

Un de ces albums si touchants aussi : Capitaine Rosalie dont la grâce ne peut que bouleverser sur le combat de cette petite fille pour connaître la vérité qu’on lui cache pour la protéger. Les illustrations d’Isabelle Arsenault sont sublimes.

Ces deux livres sont publiés chez Gallimard jeunesse.

Retrouvez la lecture commune en duo qui en a été faite sur ce blog.

Emerveillements de Sandrine Kao chez Grasset jeunesse, désormais mon livre de chevet et selon l’envie du soir, je l’ouvre au hasard et il n’est pas rare que la poésie et la beauté qui en émanent correspondent à ce dont j’ai besoin, là, à ce moment précis. Alors, je le partage aussi et il a beaucoup plu par la sérénité qu’il procure.

Pour faire passer le message que la littérature jeunesse aborde tous les sujets et ne s’interdit rien, les livres sur des thématiques un peu plus difficiles le permettent. C’est le cas de cet album récent sur le deuil d’une approche si pertinente sur le sujet : Le cimetière des mots doux d’Agnès Ledig et Frédéric Pillot chez Albin Michel jeunesse. J’avoue avoir entendu les mouchoirs sortir des poches…

Résultat de recherche d'images pour "le cimetière des mots doux"

Et je rejoins totalement ma copinaute Sophie sur le fait que lire ce type d’albums doit aussi se faire hors contexte. Son avis détaillé LA.

Mais la littérature jeunesse sait aussi faire preuve de beaucoup d’humour et ils sont légion les albums remplis de second degré. Je n’ai donc pas résisté à montrer l’un des spécialistes du genre : Olivier Tallec et son dernier album J’en rêvais depuis longtemps chez Actes Sud junior. Éclats de rire garantis et ça n’a pas loupé !

Notre sélection Humour sur ce blog.

http://www.actes-sud-junior.fr/files_asj/couvs/500/9782330086862.jpg

La littérature jeunesse se caractérise aussi par la richesse de son graphisme et de l’articulation texte/image : celui-ci sorti tout juste de mon carton, je l’ai illico montré !

Le Ruban d’Adrien Parlange chez Albin Michel jeunesse a séduit par son intelligence, ses clins d’œil, sa perfection !

En petite enfance, j’aurais bien du mal à me décider : quand j’aurais déballé les cartons, je crois que je vais tout leur montrer ! Sur mon blog, vous trouverez mes chroniques sur le sujet LA.

Voici donc pour cette “initiation” à la littérature jeunesse et je pense que mes nouveaux collègues ont ouvert leur regard et je les remercie infiniment d’avoir la curiosité de l’accueillir.

Je ne vais pas me priver de continuer et de les amener à fréquenter la future médiathèque, parole de bibliothécaire ! En attendant, je me remets aussi à lire de la littérature “vieillesse”…sur les conseils des bénévoles avec lesquel.les je fais équipe. De quoi emplir ma propre valise d’été dans laquelle des romans jeunesse m’attendent aussi.

“Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade” a dit Julien Green.

Bel été plein de belles lectures à toutes et à tous !

Une réflexion au sujet de « Billet d’été : dans la valise de mes nouveaux collègues… »

  1. Ping : Les coups de coeur de l’été |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *