Dans le cabas de voyage de Sophie…

Ahh l’été, le soleil, les vacances ! C’est pourtant à ce moment de l’année qu’il faut résoudre la plus difficile des équations !

[Temps de lecture estimé * (Volume de la voiture – Volume des valises et des personnes)] / Nombre d’enfants à s’occuper = Nombre de livres emportés

À cela, on peut rajouter des variables du genre, et si on tombe en panne au bord de la route, il va falloir s’occuper ou encore s’il pleut ou s’il fait trop chaud, un temps de sieste littéraire s’imposera (de toute façon avec un bébé, il y en aura forcément des siestes).

Concrètement, je ne prends jamais cette équation en compte et j’ai toujours une pile de livres qui ne fait que voyager, mais on ne sait jamais…

Après avoir fait 36 piles sur le lit et m’être dit que non, Monsieur n’acceptera jamais que je prenne tout ça (en plus on n’a pas de remorque), je fais appel à la part “raisonnable” de mon cerveau qui limite le nombre de livres à la quantité pouvant être contenue dans le fameux cabas de voyage qui devra lui-même tenir à mes pieds (oui parce que déjà dans la voiture, j’ai besoin d’avoir du choix parce que je ne lirais pas la même chose entre la radio, la musique, la discussion avec les enfants et celle avec Monsieur, et les rares périodes de silence).

Donc, trions mais comment ? Après avoir hésité à choisir mes livres par couleurs, genres, formats… J’ai opté pour ce subtil dégradé entre le jaune soleil, le bleu mer/ciel et le rose lune d’éclipse.

Ensuite, il y a les lectures plus rapides, pour moi c’est surtout des BD (je vais sans doute ajouter aussi un ou deux documentaires jeunesse que j’ai envie de découvrir).

Avec tout ça, je devrais tenir une bonne partie des vacances et puis si jamais je me retrouvais en rupture de stock, je croiserais bien une librairie sur mon chemin…

Bonnes vacances !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *