Lire en famille !

Cette année, ma petite famille s’est lancée dans un défi lecture passionnant : Les Incorruptibles en famille. Et on a même embarqué deux copines dans cette aventure littéraire, deux copines qui travaillent avec Maman-Bulle-de-Savon au collège et qui échangent chaque semaine un sac rempli de livres jeunesse que l’on cache dans les casiers de la salle des profs dans de jolis tote-bags « casier surprise ».

Comment se passe notre RDV Incos familial hebdomadaire vous demandez-vous ? Tous les dimanches, on se donne RDV sur notre siiiii confortable canapé bleu après la sieste de notre Petit-Pilote-de-Berceau et on savoure le livre des Incos glissé dans le casier surprise. Je me lance dans la lecture de l’album du jour, puis nous donnons chacun notre tour notre avis sur le livre lu que je note sur un carnet dédié à ce petit défi littéraire. Aujourd’hui je vous livre la page de notre carnet consacré à l’ingénieux album intitulé Deux drôles de bêtes dans la forêt de Fiona Roberton publié aux éditions Circonflexe.

Dans cet album, une petite fille espiègle recueille une drôle de petite bête qu’elle a rencontrée dans la forêt. Elle croit la rendre heureuse en lui préparant un petit nid douillet. Mais la drôle de petite bête va donner à son tour sa version des faits et le lecteur va vite comprendre que pour elle toute cette attention humaine n’est que monstruosité.

L’avis de mon Petit-Pilote (3 ans)

Je n’ai pas aimé quand la fille pose le croc croc dans la boîte et j’ai bien aimé quand elle prend le croc croc dans ses bras.

L’avis de mon Grand-Pilote (8 ans)

J’ai bien aimé cette histoire parce qu’il y avait deux parties : j’ai bien aimé quand la fille parle et quand le croc croc parle parce que c’est 2 avis différents sur le monstre. Et j’ai bien aimé les dessins.

L’avis de Papa-Poil-de-Pinceau (36 ans)

Cet album aborde la thématique des problèmes de communication. Quand la petite fille pense sauver l’écureuil, il se dit kidnappé et quand l’écureuil pense être libre, c’est le moment où la petite fille croit l’avoir perdu. Même s’ils ne se comprennent pas, à la fin ils se trouvent des points communs qui leur permettent de devenir amis.

L’avis de Maman-Bulle-de-Savon (35 ans)

D’un point de vue pédagogique, cet album est une pépite pour l’enseignant qui veut expliquer la notion de point de vue et comment des faits identiques peuvent être perçus de manières complètement opposées jusqu’à trouver un compromis. Il me semble que c’est une manière très intelligente d’aborder les questions de la divergence de points de vue en amitié, voire en politique, et d’aborder ainsi la notion primordiale de compromis, essentielle pour vivre ensemble sereinement.C’est un album qui titille l’intelligence de l’enfant, qui l’invite à se mettre à la place de l’autre pour mieux comprendre son point de vue. Une belle lecture à partager sans modération !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *