Nos coups de coeur de janvier

Janvier rime avec ciel bouché, cheminée allumée, couette remontée sur les pieds, boisson chaude pour se réchauffer… mais aussi avec bonnes résolutions à éviter, soldes dans notre librairie préférée, pile de livres qui ne fait qu’augmenter, lectures emmitouflées… et donc nos coups de cœur à vous conseiller !

Les voici, les voilà !

***********************

Pour Alice, la belle surprise du mois ce sera :

Dans les branches d’Emmanuelle Maisonneuve. Edition Graine2, 2015

Un roman mystérieux et passionnant autour du mythe de l’enfant sauvage.

Une relation improbable, une nature à couper le souffle… une très belle découverte !

***********************

Pour Chloé  et Colette le coup de cœur s’est imposé, sans le moindre doute :

Le ruban, Adrien Parlange, Albin Michel jeunesse, 2016

Un album qui au premier regard ressemble à un roman mais qui, en réalité, est plutôt une œuvre d’art. Beau, inventif, étonnant, il mérite vraiment d’être connu.

***********************

Pour Pépita, rien que le titre est explicite !

J’aime d’Emmanuelle Bastien, éditions L’Agrume, 2016

Un album petite enfance étonnant dans son approche trouesque et qu’ici on adore par la respiration qu’il laisse entre les propositions pour stimuler l’imagination.

***********************

Pour Céline – Qu’importe le flacon…, une lecture coup de poing qu’il faut digérer…

Le faire ou mourir, Claire-Lise Marguier, Doado, Rouergue, 2011

Un roman qui nous rappelle abruptement mais de manière salvatrice que la « perversité », celle qui consiste à broyer l’autre parce qu’il est autre, existe au sein même des familles, au sein même des écoles…

***********************

Pour Sophie, il n’a pas fallu plus d’un songe pour être convaincue !

Songe à la douceur de Clémentine Beauvais. Sarbacane, 2016

Un roman en vers, adaptation contemporaine du roman Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine. Une histoire d’amour qui s’est achevée à peine commencée avant de reprendre dix ans plus tard. Un roman aussi beau dans sa forme que dans son fond…

***********************

Pour Bouma, c’est un voyage dans le passé qui l’a émerveillé :

Yasuke de Frédéric Marais, les fourmis rouges, 2015

Un texte puissant pour raconter une histoire unique : celle du seul samouraï noir à avoir jamais existé. Et toujours, ce talent graphique qui en met plein les yeux et ne demande qu’à être lu.

***********************

Pour Solectrice, c’est un trajet en camion qui l’a emportée :

La Belle Rouge d’Anne Loyer, ‘Alice, 2015

Des vies se croisent dans ce roman. Piqués de curiosité pour la camionneuse et le jeune homme qu’elle a embarquée, on se laisse emmenés par le fil des dialogues et la route en toile de fond. Une belle découverte…

***********************

En janvier, on s’est réchauffées au feu de ses lectures. Avec elles on a commencé l’année. Et on espère qu’elles seront aussi à vos côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *