Jamais sans mon doudou

Entre votre enfant et son doudou, c’est du sérieux ! Pas question de l’oublier, pas question de le laver, pas question de le réparer, pas question de s’en séparer !

C’est une véritable histoire fusionnelle entre un enfant et un objet transitionnel, de quoi inspirer de nombreux titres de littérature jeunesse.

Lisez, plutôt !

.

Les doux doudous de Pépita ______________________________________________

servantbeziatlali

 

Nos beaux doudous  de Stéphane Servant et Ilya Green, Didier jeunesse.                  «  »Un nid de tendresse que cet album sur les doudous qui sont magnifiés ».

Le mange-doudous de Julien Béziat Pastel.
« Oh là là ! et si un mange doudous sévit en notre absence ? Un album désopilant. »

Lali l’orpheline de Thierry Lenain et Olivier Balez, Oskar jeunesse, collection trimestre.
« Quand un doudou relie, comme un signe, une petite orpheline et une jeune fille en mission humanitaire. Le choc. »
dargaud

 Ana Ana : les champions du désordre Alexis Dormal et Dominique Roques Dargaud.

« Quelle poilade que cet après-midi jeux avec ses doudous alors que dehors il pleut ! Ana Ana a plus d’un tour dans son sac ! »

.ramadier

Le livre qui dort Ramadier & Bourgeau Loulou & Cie

« Quand le livre devient lui-même le doudou…pour s’endormir le soir. »
.

Les doux doudous de Sophie______________________________________________

poussin

SingeMoi_ok

 

 

 

 

 

Doudou Poussin joue au pompier de Benjamin Leduc et Laurent Richard, La Martinière jeunesse.
« Grand succès chez nous pour ce doudou poussin qui joue les pompiers. En plus d’une histoire pleine de rebondissements, il y a cette douce couverture jaune poussin qui recouvre le livre pour en faire un vrai doudou ! »

Mon singe et moi d’ Emily Gravett, Kaléidoscope.
« Une petite fille s’amuse à imiter les animaux du zoo avec son doudou. Saurez-vous les reconnaitre ? »

Et aussi Guili lapin et  L’autre Guili lapin.

.

Les doux doudous de Céline ______________________________________________

aventurier

Les aventuriers du soir d’Anne Brouillard, Les Editions des éléphants.
« Un jeune garçon s’aventure au bout de son jardin en compagnie de Lapinus, son lapin en peluche, et de Mimi, sa chatte.  Pour les trois amis, le bout du jardin c’est le bout du monde !  Une plongée dans le jeu, l’imaginaire de l’enfant qui peu à peu s’affranchit de ses peurs : la nuit, l’éloignement des parents.  Un album plein de poésie et de couleurs chatoyantes, celles du jour qui décline pour faire place à la nuit. »

.

Les doux doudous de Chlop_______________________________________________

teddyGulli_lapinautre

 

N’aie pas peur Teddy, je te protégerai des bêtes sauvages de  M. Alexander, École des loisirs.
« Un bambin, seul le soir dans la foret, rassure son doudou: n’aies pas peur, je te protégerais… » Mais quand l’inquiétude augmente, la relation s’inverse. »

Guili Lapin de Mo Willems, Kaléidoscope.
« Trixie n’irait nulle part sans guili lapin, son doudou sans pareil. Pourtant, quand elle quite la laverie avec son père, argh, drame il a disparu ! »

L’autre Guili Lapin de Mo Willems, Kaléidoscope.
« Trixie a bien grandit, d’ailleurs elle va présenter son guili lapin, le doudou sans pareil, à tout ses camarades de classe. Mais, Guili lapin est il vraiment sans pareil ? »

Et aussi Les aventuriers du soir

.

Les doux doudous de Colette_____________________________________________

carottePetit-doudou.

.

.

.

.

Petit Doudou, bonne nuit ! de Pakita et Charlotte Ameling, Nathan.
« Dans ce livre là, c’est notre bébé lecteur qui accompagne doudou jusqu’au sommeil et c’est vraiment drôle et doux d’inverser les rôles ! »

Monsieur Carotte d’Edouard Manceau et Elise Ortiou Campion, Actes Sud.
« Un très bel album carré pour découvrir en photos la vie cachée d’un doudou au nez carotte. Un vrai poète, ce doudou là ! »

.

Les doux doudous de Céline du Tiroir à histoires_______________________________

minotvirée bonniol

La nuit des Doudous d’Hélène Suzzoni et Lucie Vandevelde, Editions les Minots. « Envolez vous pour une balade nocturne accompagné d’un équipage de doudous. Un rêve éveillé illustré avec les pinceaux flamboyants de Lucie Vandevelde. »

Ana Ana : une virée à la mer d’Alexis Dormal et Dominique Roques. Dargaud.              « Les doudous d’Ana Ana, c’est une super bande de copains rigolos, têtus, boudeurs, etc… heureusement qu’Ana Ana est là pour mettre un peu d’ordre dans ce joyeux bazar. »

C’est la nuit de Magali Bonniol, Ecole des Loisirs.
« Un doudou lapin qui rêve d’aventure, une escapade nocturne trépidante, et un gros calin sinon ce ne serait pas un vrai doudou. »

proprebouternest

Nous, pas propres ? de Didier Levy et Vanessa Hié. Tourbillon                                     « On a beau aimer son doudou, en prendre soin, se garder de le salir, il arrive toujours un moment ou le fidèle compagnon des nuits commence à avoir besoin d’un bon bain. Et là, c’est le drame… mais il y a toujours une solution »

Petit bout tout doux de Claude Lager et Claude K Dubois, Ecole des Loisirs.       « Douceur dans les illustrations et justesse dans le texte, les aventures impitoyables d’une toute petite fille et de son doudou dans la vie de tous les jours entre les passages à la machine à laver et les oublis de doudou sur un banc. Un très chouette album. »

Ernest et Célestine ont perdu Siméon de Gabrielle Vincent, Casterman.                      « Un grand classique du Tiroir, lu et relu avec des papooses aux yeux brillants… Le jour où Célestine perd Siméon, elle a tant de peine qu’elle en devient capricieuse. Son indispensable Ernest, si bienveillant, si rassurant, s’efforce de trouver une solution, qui fera bien des heureux ! Un trésor d’album ».

Et aussi Nos plus beaux doudous

.

Les doux doudous de Bouma____________________________________________

bennyschmatpingouin

.

Benny & Teddy comme des grands d’Emmanuelle Eeckhout, École des loisirs.
« On a beau faire comme les grands dans la journée, quand on est un enfant, on aime retrouver le soir la sécurité de son doudou. »

Mon pingouin de Patagonie de Sylvie Rouch et de Mélanie Allag, L’élan vert.
« Que fait le doudou quand son maître est à l’école, il s’imagine des aventures bien sûr ! »

Le Schmat doudou de Muriel Bloch et  Joëlle Jolivet, Syros.
« Abandonner son doudou car on grandit ? Difficile mais un grand-père couturier saura y remédier. »

 Et aussi Nos plus beaux doudous, Ana Ana, Le livre qui dort

.

Le doux doudous de Solectrice___________________________________________

placeFais-moi une place de Suzanne Perez, Lito.

« Fais-moi une petite place » nous invite à partager le point de vue d’un vieux doudou et nous fait réfléchir sur la jalousie. Un classique que mes filles ont aimé lire et relire. »

 

.

Le doux doudous d’Alice__________________________________________________

LaValise-1

.

La valise rose de Susie Morgenstern et Serge Bloch. Casterman.

« Jamais il ne se séparera de sa  valise offerte à sa naissance ! Jamais ! Même à l’âge adulte. »

.

 

_________________________________________

Maintenant que vous savez tout sur les doudous, chuuuuuut, il est temps de se retirer pour nous…

Pour faire un gros dodo
Il me faut
Un oreiller
Rembourré,
Un matelas,
Raplapla,
Une bonne couette
Bien douillette,
Et par-dessus tout
Un doudou très doux.

Corinne Albaut

.

 

 

Une réflexion au sujet de « Jamais sans mon doudou »

  1. Ping : Axou02 | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *