Lecture d’enfants : Les chaussures sont parties pour le week-end

Ma mouflette aime donner son avis. Elle adore, même. La première fois que je lui ai proposé de l’interroger pour le blog, ça l’a mise en joie. C’est donc avec un grand plaisir qu’elle se prête au jeu à nouveau aujourd’hui, pour une interview à peine théâtralisée.

Elle a jeté son dévolu sur le livre de théâtre Les chaussures sont parties pour le week-end, de Catharina Valckx.

Les chaussures sont parties pour le week-end
Catharina Valckx
école des loisirs

LA MÈRE: Quand je t’ai proposé cette interview, tu as longuement hésité et, jusqu’au dernier moment, tu voulais parler de Caprices? C’est fini !, qu’est-ce qui t’as fait changer d’avis? 

LA MOUFLETTE: Au début, tu m’as proposé plein de livres (déjà, j’étais drôlement contente de voir tous ces nouveaux livres, je veux bien faire toutes les interviews que tu veux si à chaque fois j’ai le choix entre plusieurs livres comme ça). Et dedans, j’ai hésité entre Chien pourri et les Pozzis, parce que c’est des séries que je connaissais déjà, j’avais bien envie de lire la suite. Et puis il y a eu cette couverture d’un jaune pétard de Caprices? c’est fini ! qui m’a fait envie aussi, je l’ai dévoré. Le livre de théâtre, il était le dernier que j’avais envie de lire en fait.
Mais finalement je l’ai lu la semaine dernière et là j’ai tout de suite eu envie d’en parler.

LA MÈRE: Ah oui, au début il ne t’attirait pas? Alors, qu’est-ce qui a changé? Et pourquoi tu n’avais pas envie de le lire?

LA MOUFLETTE: Parce que, je sais pas, lire du théâtre, bof bof. J’en avais lu qu’une fois, pour l’atelier théâtre à l’école, c’était juste le texte avec aucune indication, sur des photocopies, ça allait parce qu’on faisait la mise en scène en même temps mais sinon, avoir juste les phrases que les gens disent et rien d’autre, ça fait bizarre à lire, on a du mal à imaginer.

Mais j’ai changé d’avis parce que tu m’as dit que, si j’avais envie, je pourrais peut-être faire le spectacle après, avec deux ou trois copines. Alors là, d’accord, il faut bien lire du théâtre, pour en jouer.
Et après, quand j’ai commencé à le lire, je me suis rendu compte qu’il y avait des indications pour imaginer les choses, et puis aussi les images, qui aident.

LA MÈRE: Ah, oui, les didascalies.

LA MOUFLETTE: ?

LA MÈRE:C’est le nom donné à ces indications, qui sont en italique….

Ah, d’accord. Ben les didascalies c’est important parce que, comme ça, on peut faire la pièce de théâtre dans sa tête et alors on oublie que c’est pas raconté. Et avec les illustrations, on voit ce que ça va donner. On lit un truc où les personnages, ils dansent comme deux tordus, on trouve ça marrant à imaginer, et sur l’image, ben oui, ils sont marrants. Alors on se met à le faire pour voir et ça confirme : c’est marrant. Alors, on a envie de faire la pièce de théâtre devant les gens, pour qu’ils rigolent.

Je trouve ça intéressant ce que tu dis, ça veut dire que lire du théâtre, pour un enfant de 9 ans, ce n’est pas évident.
Je sais pas pour les autres, je parle pour moi… Mais oui, sûrement, parce que, mes copines, au début, elles voulaient pas non plus le lire, avant que je dise qu’on allait faire un grand spectacle, qu’on répéterait pendant les récrés et que, après, on le ferait au square devant les parents.

LA MÈRE (un peu inquiète) :Ah oui, ah, d’accord, il va falloir organiser une représentation alors…
Bon, et si tu nous en parlais un peu de ce livre ? Qu’est-ce que ça raconte, est-ce que ça t’as plu, tout ça.

LA MOUFLETTE: Alors il y a 3 histoires, et elles sont toutes les trois un peu toutes fofolles, c’est ça qui est marrant. La première, c’est une servante et son maître. Mes copines, elles voulaient toutes jouer le maître, mais elles avaient pas encore lu. Parce que, en vrai, c’est la servante qui est futée, le maître, il a plutôt l’air bébette. On dirait qu’elle se moque un peu de lui. J’aime bien. Il y a aussi une pendule qui parle.

Ce qui m’a plu aussi, c’est que dans deux des pièces, on peut danser. Et ça, c’est chouette, surtout qu’on peut danser un peu n’importe comment, elle dit “en bougeant les bras et les jambes par exemple”, on se rend bien compte qu’il faut pas savoir danser mais qu’il faut plutôt faire l’andouille. C’est bien, ça de pouvoir faire l’andouille.

LA MÈRE: Ah oui ? Tu aimes bien ça ? Bon, je le note…
Qu’est-ce que tu as d’autre à dire sur ce livre?

LA MOUFLETTE: C’est un livre avec dedans une sorcière, un chat, un dinosaure, plein de choses, tout le monde peut trouver un personnage qui lui plaît, il y en a pour tous les goûts.

Ah, mais il n’y a pas de belle robe. Celles qui veulent faire du théâtre juste pour faire leur belle, avec des froufrous, elles repasseront, y’a pas, là, dans ce livre.

LA MÈRE: La sorcière, si ça se trouve, elle peut avoir une belle robe, non ? Ou la cliente du magasin d’animaux ?

LA MOUFLETTE (sceptique): Ah ? Oui, après tout, pourquoi pas ? Non, mais en fait, moi je pense que c’est pas fait pour mettre une belle robe.
LA MÈRE: Bon, d’accord, comme tu veux.
Alors, vous allez nous faire un joli spectacle ?

LA MOUFLETTE (boudeuse) Oui mais toi tu nous compliques aussi, tu veux pas nous donner un poulet mort. On leur a dit aux gens qui lisent l’interview qu’il faut un poulet plumé pour la première pièce ?
LA MÈRE: Pas encore, non.
LA MOUFLETTE (faussement fâchée) : Hé bien il en faut un et toi, tu as dit non !

LA MÈRE (air docte) Oui, mais il y a écrit qu’on peut en prendre un en plastique. Je vais quand même pas t’envoyer à l’école avec un poulet plumé dans le cartable ma chérie.
LA MOUFLETTE (face au public) Ah, les parents, ils veulent qu’on fasse du théâtre et après ils nous aident pas!

La mère salue sagement, pendant que sa mouflette lui fait un pied de nez.

 

2 réflexions au sujet de « Lecture d’enfants : Les chaussures sont parties pour le week-end »

  1. Ah bah en voila une bonne idée d’activité du mercredi : fabriquer un “poulet mort” en papier mâché !
    Elle est super ta mouflette ! et puis, tu la féliciteras, elle donne bien envie de lire le livre. (et encore plus d’aller se faire une petite place dans le square le jour de la représentation pour bien rigoler avec les autres !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *