Catalogues, collections, inventaires {+ concours}

Au revoir.

Il est temps pour moi, enfin pour mon blog Maman Baobab de quitter l’équipe d’A l’Ombre du Grand Arbre, mais pas sans dire au revoir.

Au revoir! 

Dans mes valises, je pars avec de bons souvenirs, de belles rencontres, d’abord autour de livres ou d’albums, ensuite autour d’une pizza, d’un plat chinois, d’une mare aux grenouilles, de colis de facteur, de jaune poussin, d’étoiles et des poussières, d’une brosse à dents, de soirées pyjamas, d’excursions en salons, de dédicaces, de conférences, d’un déjeuner sur l’herbe. Si je devais esquisser une guirlande qui afficherait quelques livres, comme ça, dans un premier jet, qui croise les débuts de mon aventure avec A l’Ombre du Grand Arbre, je mettrais Sciarini avec Carole, Grevet avec Kik, Mourlevat avec Bouma, De Fombelle avec Nathan, par exemple, ou encore Vallery chez Céline. Je reparlerais de La Fille Verte de Cuvellier, une lecture commune que j’avais menée, mais il y a encore beaucoup d’autres titres, livres, articles et partages avec les autres blogs de la collection d’A l’Ombre, aussi avec d’autres membres qui sont déjà partis. Beauvais ou Vidal avec La Mare aux mots, Santini avec Za. Je quitte l’équipe en emportant cette liste non exhaustive dans mes sacoches, dans mes cabas, dans mes étagères qui débordent. Mais avec un temps contraint, il faut faire des choix. Ce blog en a été un, il m’a permis de voler de mon propre zèle. Maintenant je tourne une page. Elle s’était déjà tournée depuis quelques temps. Depuis des semaines, des mois, j’étais devenue un fantôme sur A l’Ombre, c’était un signe. Alors j’ai décidé de partir, en cette fin d’année scolaire, de laisser ma place, mais pas sans vous laisser de quoi lire.

georges4

Pas sans vous laisser non plus sans un petit cadeau concocté avec mon complice Georges, Mesdames et Messieurs, selon sa formule. A l’occasion de la sortie de sa compilation, les éditions Grains de sel vous offrent deux numéros. Un à gagner sur ce blog, l’autre à gagner synchrone sur le blog Maman Baobab. Quelle sacrée chance !

georges

Dans le digest, plus que très digeste et on en redemanderait même une petite part une fois qu’on a tourné la 194e page. Georges, c’est un « drôle de magazine pour enfants » dont j’ai parlé déjà à deux reprises sur mon blog, avec son numéro Chaussure ici et son numéro Sardine . Il faut dire que le mag au visuel moustache a cette particularité de nommer ses numéros avec les thématiques explorées plutôt que de les numéroter. Dans cette première compilation au format très plaisant, facile à glisser dans un sac, facile à embarquer partout, on retrouve les numéros Moustache, Valise, Gâteau et Trompette. Le sommaire est dense et le plaisir de retrouver les rubriques habituelles l’est aussi. Longue histoire, BD, interviews, jeux, activités manuelles, cuisine, vocabulaire, découverte le tout assaisonné de jus de pédagogie, drôlerie et d’un zeste de langue française. Georges regorge de bonnes idées, a bon ton et en plus il est d’une élégance folle. Et vous pourrez en juger par vous-même en tentant de le gagner.

Pour tenter votre chance, dites nous en commentaires de ce blog où vous emmèneriez le magazine en vacances cet été. Et faite de même sur le blog Maman Baobab ici pour doubler vos chances ! 

Participations jusqu’au 14 juillet 18h00.

Au revoir donc. Mais une dernière fois, j’ai invité mes complices d’A l’Ombre du Grand Arbre à plancher. Au menu ? collections, inventaires, compilations, catalogues et tout ça avec des titres de littérature jeunesse bien entendu. Ils s’en sont donnés à cœur joie…

Du côté de Kik…

Bric-à-Brac de Maria Jalibert , Didier Jeunesse, 2013

Un amas de jouets en plastique. Des trucs et des machins de toutes les couleurs. Maria Jalibert s’amusent avec les couleurs, mais aussi les formes. Il y a des petits jouets pour tous les goûts. À découvrir et à redécouvrir de mille et une façons. La suite Ici

 L’avis de Drawoua

 

 

 

 

La ménagerie d’Agathe d’Éric Chevillard
dessins de Frédéric Rébéna
Hélium, 2013

Éric Chevillard fait l’inventaire des jouets de sa fille Agathe dont il constate les écarts de formes,

de matériaux, de taille et de fonction avec les animaux du monde réel.

Agathe ferait bien de se méfier : ces compagnons de jeux si innocents, si doux, si malléables sont, en fait, des êtres sauvages, parfois terribles, et indomptables… Un album mordant par Ici

 

 

 

Des petits imagiers chez La Joie de Lire 

Des objets par dizaine, qui s’égrènent peu à peu, qui se retrouvent, d’un livre à un autre, différemment. Des imagiers, pour mettre des mots sur des objets du quotidien, mais pas seulement,
Des livres à feuilleter encore et encore.
Des petits imagiers publiés par La Joie de Lire, que Kik a découvert avec grand plaisir, toute une collection, c’est par Ici

 

Du côté des Merveilles d’Alice…

31 boîtes de Cécile Boyer. Albin Michel, 2011

En voilà un imagier original. 31 boîtes fermées, mais 31 boites différentes et  31 fois la même question : « Qu’y a t-il dans cette boite ?« . De mystère en devinettes pour ces 31 boîtes super chouettes à découvrir par Ici

Catalogue de bêtises « trés » culottées d’Elisabeth Brami et Serge Bloch, Le seuil, 2013

Un instantané d’espièglerie et de drôlerie pour amuser grands et petits ! C’est par Ici

 L’avis de Drawoua 

Du côté de Pépita… 

Drôles de bêtes, Textes et dessins d’André Hellé, MéMo, 2011

Un livre exceptionnel, bestiaire arche de Noé, peint par l’auteur avec pour chacun une petite histoire. Publié il y a cent ans et réédité, il s’agit d’un inventaire artistique d’une qualité rare. Pour lire la suite, c’est par

Lumières, l’encyclopédie revisitée, éditions l’Edune, 2013 

quand l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert est revue et corrigée par 11 illustrateurs de talent, avec les textes de Franck Prévot, cela donne un ouvrage d’une qualité graphique exceptionnelle. 11 thématiques revues et actualisées (Agriculture – Histoire naturelle – Anatomie- Chirurgie Sciences – Métiers de bouche – Beaux-Arts – Transports- Ecriture et Imprimerie – Armes et Soldats -Mode – Artisanat). A découvrir encore plus par ici

Du côté de Bouma…

Attention aux princesses !

texte de Cédric Ramadier

illustrations de Clément Devaux
Albin Michel Jeunesse, 2013

Princesse garagiste. Princesse agricultrice. Princesse amoureuse ou joueuse. Une belle galerie de princesses pas comme les autres vous attend dans cet album énergique, un brin loufoque. Pour les parents, et enfants, qui veulent renouveler leurs fondamentaux. La suite par

La Grande collection

texte de Séverine Vidal

illustrations de Delphine Vaute
Philomèle, 2012

Violette collectionne tout et rien à la fois. Elle garde au fond de ses poches une ribambelle d’objets plein de souvenirs. Un album qui conjugue passé, présent et avenir tant il décrit parfaitement l’enfance et son imagination. Vous ne verrez plus les collections de la même façon ? Venez voir par Ici et retrouvez L’avis de Drawoua 

 Et du côté d’A l’Ombre du Grand Arbre…Une collection de lectures communes mais surtout une lecture commune en particulier sur une collection de maisons pour faire le tour du monde des habitations sans quitter son logis : Ma maison… d’Eric Battut Editions L’Elan Vert

C’est Ici

 mais ce n’est qu’un au revoir, la suite pour Maman Baobab continue bien entendu, pas trop loin, mais un petit peu ailleurs quand même !

A très vite ! Et… merci !

Drawoua

92 réflexions au sujet de « Catalogues, collections, inventaires {+ concours} »

  1. Je partirais bien avec Georges sur le sommet de la montagne cet été. Nous regarderions ensemble le lever du soleil et, s’ils sont sages, je le prêterais aux enfants…

  2. J’emmènerai mon magazine en vacances en métropole, loin du sable chaud et de l’océan couleur lagon qui accompagnent toutes mes journée d’exilée.

  3. En juillet c’est 3 semaines d’atelier créatif a organiser mais en aout c’est la charente, la ferme de chez tata caro, ma soeur et ses jumeaux d’1 an, les vaches, les poules,la pluie ( souvent) …bref ma fille et moi nous aurons bien besoin d’emporter Georges avec nous pour faire pétiller nos journées 😉

  4. J’emmènerai Georges dans mon jardin, parce qu’on ne part pas… Mais si je dois parler au conditionnel, alors… j’emmènerais Georges dans mon petit coin de paradis, une vallée ariégeoise que je ne reverrai pas cet été mais que j’espère revoir l’année prochaine… Hein Georges, t’existeras encore l’année prochaine ??

  5. ça me fait toujours quelque chose ces départs… On sait bien que ce n’est pas un adieu! Je continuerai aller voir le blog Maman Baobab mais j’aime pas trop les pages qui se tournent!! Drawoua, je te souhaite bonne continuation!! Et moi, j’emmènerai Georges en Bretagne et plus précisément sur les rochers roses de la côte de granit rose!!!!!!
    Bonne journée

    • Merci pour ce très gentil message Nathalie ! J’espère bien que vous continuerez à venir me voir sur mon blog ! C’est effectivement une page qui se tourne, mais pas un livre qui se termine ! A bientôt avec votre N°7

  6. Bonjour et merci pour ce joli concours, moi cet été je pars au Liban, alors je promets d’emporter ce joli magazine dans mon sac à main 😉
    Merci encore et très belle journée!

  7. Bonjour,
    Merci pour ce chouette concours
    Je tente ma chance avec plaisir car j’adore ce petits journal et les enfants aussi !
    Je l’emporterais dans l’ile de Ré.
    Bonne journée !

  8. Bonjour,
    Cet été, j’aimerais accueillir Georges chez moi, et je le présenterai à mon enfant pour qui, vivant avec moi à l’étranger, ce serait une vraie fête car il n’a pas assez l’occasion de lire d’aussi belles choses en francais.

  9. pour ma part, il ne partira pas tres loin, dans la maison de vacances familiale au bord de l eau. j ai deja hate de feuilleter doucement George a l ombre avec les enfants. merci pour le concours

  10. Bonjour, j’ai huit ans et si j’avais la compil de Georges, je l’emmènerais à Montalbert, à La Tour d’Aigues, en Espagne, dans Les Landes, et enfin en Bretagne ! De super vacances, quoi ! J’espére que Georges viendra avec moi !

  11. Mi Georgito,
    Viens faire le plein de couleurs tropicales sur mon île loca, loca, loca, Cuba. Monte dans ma Chevrolet de 1959 – ne claques pas la porte, elle risque de tomber – et longeons le Malecon, toutes pages au vent.
    Allons boire des …limonades bien fraîches et danser la rumba au rythme des tambours bata.

    Besito, y apurate que te espero!

  12. Bonsoir Georges, si tu étais dans ma besace je t’emmenerais au fond du jardin, sous le cerisier pour m’aider à patienter avant l’arrivée de Marius le foetus !

  13. Georges, tu aimes la mer ? Viens donc avec moi sur la cote d’émeraude en Bretagne. Pas de sardines mais plein de maquereaux et crevettes grises que tu adoreras.
    Et en dessert une petite crêpe bien sur !
    Bonnes vacances

  14. George et moi on ira à la plage en Bretagne, la tête sous le parasol et les pieds dans le sable chaud. Le soir, à la crêperie bien sûr, je parcourrais Georges et attendant une complète miroir (Jambon Œuf fromage) Soizig, la crêpière, voudra surement m’échanger Georges contre un Kouing aman qu’elle fait à merveille (elle sait que j’adore ça) mais non, faut pas abuser quand même.

  15. Un matin de juillet je poserai ma petite main moite sur mon Georges, on ira à la plage ensemble. Je prendrai bien soin de lui mais malgré tous mes efforts, quelques grains de sable viendront irrémédiablement se loger dans sa reliure. Je remettrai mes chaussures et nous irons voir les sardines ensemble au port de Mahon. Ensuite on s’assiéra sur une chaise à une terrasse de café, je prendrai un cupcake et lui une pomme tout en regardant passer les dinosaures…

  16. bonne suite pour ta vie future, je tente ma chance avec plaisir, cet été avec les enfants nous partons dans le Périgord 🙂 bonnes vacances à toi

  17. Bonjour ! Georges peut nous accompagner dans l’un des deux coins sauvages et paisibles que nous (re) découvrirons cet été : le Marais Poitevin et la Baie de Somme.
    Merci beaucoup pour ce concours – et merci aussi pour cette belle sélection de lectures : je ne saurais trop recommander les Drôles de Bêtes d’André Hellé, qui n’a pas pris une ride !
    Beau weekend,
    Carine Mamjoza

  18. J’hésite encore! J’emmènerais bien Georges sur la Chaussée des Géants, dans les Pays Baltes, ou à Boston… Mais si ça se trouve, il attendra mes 2 petits loulous près d’Orléans 😉

  19. Cher Georges,

    Cet été, tu peux venir chez moi, dans mon jardin, sur l’estran dans la baie du Mont Saint-Michel, à la plage à Saint-Malo et Cancale et si tu es sage, je te présenterai à ma petite cousine au pays basque…
    J’espère que tu aimes l’air marin !

  20. Bon, comme j’ai dit hein, je réitère mon offre d’apprendre à Georges à pêcher la crevette Belliloise, mais je peux aussi l’emmener à Aix écouter le xixixixixixixiiixxixixixixixixixixixixixiixxiixixixi assourdissant des cigales ^^

  21. Bonjour à tous et au revoir à Maman Baobab (qui reviendra sûrement faire un petit coucou à l’ombre du grand arbre de temps en temps, non ?)
    Si Georges partait avec moi, il n’irait tout d’abord pas très loin, juste dans mon jardin (mais j’habite un coin superbe, alors..) puis, après avoir lu, je l’enverrai tout d’abord chez ma sœur Hélène (qui a 3 petits schtroumpfs) dans les Hautes-Alpes, puis il ira chez ma mère du côté d’Avignon et enfin peut-être serait-il emmené en Angleterre avec les enfants de ma sœur Aurélie ? Qui pourrait ellle-même l’envoyer chez ma plus jeune soeur, Ella qui habite, elle, en Californie… Viens avec moi, Georges, tu verras du pays !

  22. Bonjour,
    Merci pour le concours et le super cadeau.
    Je participe avec plaisir.
    Je l’emmènerai sur les plages de Charente Maritime.
    Encore merci et bonne continuation.

  23. Bonjour bonjour,
    Merci c’est extra je tente ma chance aussi chez vous !! Chez nous Georges partirait avec toute la petite famille en république tchèque découvrir pleins de beaux paysages 😉
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *