Le temps : hier, aujourd’hui, demain (2e partie)

(Deuxième partie – à partir de 8 ans)

8 – 10 ans
L’arbre de l’An Bientôt de Xavier Armange, illustré par Mathieu Redelsperger

Editions D’Orbestier, collection Rêves Bleus, 2011, 15 euros * par 3 étoiles *
L'arbre de l'an bientôtIl s’agit d’un grand album illustré pour les 8 – 10 ans. En l’An Bientôt, Cyla et Cely, 2 enfants du futur, suivent les cours sur la télékol, ont des numéros en guise de nom de famille, portent une combinaison antiradiation et un casque respiratoire, se déplacent en volant. Ils doivent aujourd’hui visiter le musée du passé. Ici sont exposés des objets des siècles derniers : une automobile à essence du XXI ème siècle, un ananas ou encore un noeud papillon. Mais surtout, ils découvrent un trésor : un arbre ! C’est un survivant, il respire encore bien que très malade et surtout il parle… Il va leur raconter son secret d’antan, comment on vivait à son époque, leur apprendre l’existence de feu les oiseaux, leur expliquer ce qu’est un baiser et aborder les relations parents-enfants… Malheureusement, les robotflics débarquent et coupent toute communication. Entre incompréhension de leur monde respectif et communication naturelle entre générations lointaines, l’arbre aura l’audace temporelle de donner aux enfants un marron, fruit de sa survie. Les deux protagonistes en feront-ils bon usage….?

Mon avis : j’ai beaucoup aimé et pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’auteur utilise des mots très rigolos, plein de néologismes aux consonances onomatopesques ( oui moi aussi je crée des mots ! ) :  » quel drôle de blû ! « ,  » tu rechnoques complètement ! « ,  » et des compusplatchs ? « . Bref, à lire à haute voix, c’est drôle ! et ça ne gène en rien la compréhension. Ensuite, l’histoire : elle n’est ni moralisatrice, elle n’oppose pas le passé au présent, elle ne brosse ni un tableau idéalisé du passé ni un futur sombre et pollué. L’arbre du passé défend son point de vue et les enfants du futur aussi ! Ce n’est pas un match de valeurs, seulement un constat : des choses ont changé en bien ou en mal, certaines choses ont disparu au profit d’autres, il s’agit d’évolution. C’est une histoire d’écologie-fiction faite d’espoir, sans complaisance pour un passé révolu ni concession pour un présent robotisé. A chacun de prendre du recul et de se faire sa propre opinion. Cette lecture permet à mon avis d’engager un dialogue sur le rapport au temps, aux changement, à l’évolution. Enfin, les illustrations sont assez jolies et explicites. Il y a de la couleur et du plus sombre selon ce qui est évoqué. Dans l’ensemble, ce livre est intelligent et sensible, il aborde le thème de l’écologie dans l’air du temps, les jeux de mots et néologismes créent un rythme et apportent un aspect humoristique non négligeable et qui j’en suis certaine plaira beaucoup aux jeunes lecteurs.

L’avis de Kik :

9-12 ANS

Le passage des Lumières de Catherine Cuenca

série en 5 tomes – Editions Gulf Stream – 2012  * par Sophie Hérisson *

Zélie ne croit pas son oncle quand il lui dit avoir trouvé un passage vers le 18ème siècle. Pourtant elle se rend à son rendez-vous, entre dans la grotte… et se retrouve coincée en 1789 pour un mois.
L’occasion pour elle (et pour nous) de découvrir la vie d’un petit village près de Verdun quelques mois avant la Révolution. De trouver des amis aussi… et peut-être l’amour ?
Dans le premier tome, on nous présente surtout situations et personnages pour mieux nous faire entrer dans la Révolution Française dans les prochains tomes. Zélie détonne avec sa façon de vivre du 21ème siècle. Elle a bien du mal à se tempérer, à ne pas répondre, prendre la parole… et au final c’est ce qui nous fait sourire, c’est ce qui fait qu’on apprécie autant ce roman. L’aspect historique est bien soigné, avec un univers que l’on sent documenté, sans que le roman se transforme en documentaire comme souvent pour cette tranche d’âge. De belles illustrations accompagnent ce récit, couverture couleur et dorée, en-tête de chapitre, on plonge vraiment pour un sympathique voyage vers la Révolution Française.

Des avis plus complets :
Par Sophie Hérisson, sur le tome 1 Espoir, le tome 2 Révoltes, le tome 3 Victoires, le tome 5 Trahisons
Par Gabriel : le tome 1 Espoir, le tome 2 Révoltes, le tome 3 Victoires

 

 Ulysse Moore de Baccalario

 Bayard jeunesse * par Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait LIVREsse *

La série Ulysse Moore de l’auteur Pierdomenico Baccalario compte 12 volumes (10 sont sortis en français). L’histoire débute avec l’arrivée des jumeaux Jason et Julia, deux Londoniens, qui emménagent avec leurs parents dans la Villa Argo, l’ancienne demeure de la famille Moore située à Kilmore Cove, dans les Cornouailles. Très vite, ils se lient d’amitié avec Rick, un garçon du village. Ensemble, ils explorent la demeure et découvrent une mystérieuse porte munie de quatre serrures… Ils ne se doutent nullement que cette découverte va les amener à voyager à travers le temps et l’espace !
Bourrée d’énigmes, de messages codés, de carnets mystérieux rédigés dans des langues inconnues, de cartes, de croquis, cette aventure amène le lecteur à la découverte de l’Egypte pharaonique, du Moyen Age ou encore de la Venise du XVIIIe siècle. Le lecteur de 10 à 15 ans y trouvera certainement son compte tant les péripéties sont multiples, les rebondissements inattendus et les révélations surprenantes. Il ne manquera pas également de s’attacher à nos jeunes héros, aux caractères différents mais bien tranchés ! Une réelle réussite !

Retrouvez un avis plus détaillé sur les six premiers tomes sur Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait LIVREsse : (T1 : Les clefs du temps, T2 : La boutique des cartes perdues, T3 : La maison aux miroirs, T4 : L’île aux masques, T5 : Les gardiens de Pierre, T6 : La première clé)

 

Dès 12 ans

Shinobi life de Shoko Conami

Panini manga, 2006-2012 * par Lucie Bouma *

Beni, fille unique d’un riche mafieu, est sauvé par un ninja tombé du ciel, Kagetora. Le beau jeune homme dit venir du passé et est prêt à tout pour protéger la Princesse Beni. Mais ne la confond-il pas avec quelqu’un d’autre ?

Ce manga joue sur les sauts dans le temps avec merveille. L’histoire des deux protagonistes se construit autant dans le présent que dans le passé pour finalement construire leur avenir. Une belle histoire d’amour au pays des ninjas qui en plus se finit au 13ème tome.

Rouge Rubis de  Kerstin Gier

Edition Milan – 2011 * par Lucie Bouma *

Les familles Montrose et Devilliers possèdent le gène de voyager dans le temps depuis plusieurs générations. Gwendolyn n’en a pas hérité, en tout cas c’est ce qu’elle croit comme le reste de sa famille. L’avenir va lui prouver le contraire.

Cette trilogie (Rouge rubis, Bleu saphir et Vert émeraude) est menée tambour battant par Kerstin Gier. Entre complots, chronologie complexe et aventures inter-temporelles, la jeune Gwendolyne ne sera plus où donner de la tête, d’autant plus si l’amour s’en mêle en la personne de Gidéon Devilliers. Une série à découvrir sans attendre.

Pour en savoir plus, retrouvez les chroniques de Bouma  et les suites : Bleu saphir et Vert émeraude

Hier tu comprendras de Rebecca Stead

 Nathan jeunesse – 2011, 13€90, 246 pages * par Nathan *


Tu entres dans le bouquin et là qu’est-ce que tu as ? Pas cette lettre dont te parle le résumé mais des histoires, des fragments, comme des anecdotes et des personnages qui se succèdent. Mais oh, bien que j’ai lu le livre il y a un bout de temps, je peux vous dire que c’est la construction de ce roman qui fait son charme ! Tout finit par s’imbriquer de manière admirable … et le voyage dans le temps ! Il complexifie l’histoire mais tout est tellement bien expliqué et assemblé qu’on ne s’y perd pas et qu’au contraire on tombe d’admiration devant l’intelligence de ce récit original, léger et terriblement passionnant !

L’avis plus détaillé de Nathan.

2065 1. La ville engloutie de Jean Michel Payet

Milan Jeunesse 2010 – 2011 * par Sophie Hérisson *

Émile 13 ans découvre que son grand père a trouvé le moyen de voyager dans le temps. Il décide alors de partir dans le futur, en 2065 et découvre un monde en très mauvaise posture. Aventure, Amitié, Environnement, Voyage dans le temps sont autant de sujets qui sont traités avec beaucoup de justesse par Jean Michel Payet dans ce roman entraînant ! La thématique du voyage dans le temps, souvent malmenée dans les romans jeunesse, est ici menée avec brio et la protection de l’environnement est vue par les yeux d’un héros qui n’y prête aucune attention de prime abord. Le premier tome d’une série qui ne cesse de toucher et surprendre !

 Le signe de K1 de Claire Gratias

(2 tomes) – Syros collection soon, 2011, 320 pages * Choisi par Nathan *


Soon … de la science-fiction totale ! Ici nous sommes même je crois dans de la dystopie … les eaux ont tellement monté que la population se retrouve à vivre en haut des montagnes … j’adore ! D’autant que pour trouver une solution, des scientifiques et leur famille sont envoyés … dans le passé ! Et à mesure que je vous écris ces quelques lignes, les souvenirs remontent ! Quel plaisir que cette série de deux tomes, menée d’une plume bien aiguisée, taillée avec précision et passion, qui est pour le lecteur un véritable combat qu’il suit avec uppercuts de surprises, halètement dans le rythme qui tient sans relâche et … coup de cœur ! Grandiose !

dès 13 ans

Time Riders d’Alex Scarrow

Penguin Books pour la version originale, Nathan pour la version française.

* par Kik *

Quand on parle du temps qui passe, on se demande pourquoi on est là et maintenant, et pas ailleurs dans une autre vie, dans un autre lieu à une autre époque.
Quand on parle du temps qui passe, on se demande ce qu’il y avait ici avant, il y a des dizaines ou des centaines d’années.
Quand on parle du temps qui passe, on se demande pourquoi on ne peut pas naviguer dans les époques.
Quand on parle du temps qui passe, on se demande pourquoi on est obligé de regarder le temps passer inexorablement, sans pouvoir rien faire pour le ralentir ou l’accélérer.
Les voyages dans le temps fascinent par leur impossibilité. Et si seulement, on pouvait retourner en arrière. Et si seulement c’était possible… Alex Scarrow l’envisage dans ses romans de la série Time Riders. Voilà ce qu’annonce la quatrième de couverture :
Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912.
Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.
Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026.
Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter.
Désormais, ils sont les Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé…et ne détruisent notre monde.

Là est toute la complexité des voyages dans le temps. Une petite modification dans le passé peut avoir de lourdes conséquences sur le présent. Les Time Riders doivent vérifier que des voyageurs dans le temps ne modifient pas ce qui doit se passer, même si l’on rêve tous d’empêcher les guerres et les morts. L’auteur réussit à jongler avec le temps. Les romans de cette série sont toujours riches de découvertes historiques.

3 tomes disponibles en Français :
1- Time Riders, 2012. Le nœud de l’intrigue est lié à la Seconde Guerre Mondiale.
2- Le jour du prédateur, 2012. On se retrouve face à des dinosaures et autres créatures des temps anciens qui auraient pu exister.
3- Code Apocalypse, 2012. L’action se déroule au temps du roi Arthur.

Des avis plus détaillés :
Le tome 1 chez : Kik, Nathan, Bouma Sophie Hérisson, Dorot’,
Le tome 2 chez : Kik, Nathan,  Sophie Hérisson, Dorot’,
Le tome 3 chez : Nathan, Dorot’,

Dès 14 ans

Le voyageur imprudent de René Barjavel

Folio, 1973, 256 pages, 5€95 * par Nathan *


Classique ne rime pas avec ennui. Et pour cause ! Malgré un début assez déplaisant, selon moi, on se retrouve vite plongé au cœur d’une intrigue trépidante ! La notion de voyage dans le temps est au cœur de ce roman, et Barjavel, précurseur de la science-fiction, en dresse là une critique, éloge, mise en garde, véritable réflexion qui m’a passionné ! Science bien sûr, mais aussi amour, et sentiments humains qui se permettent de venir toucher le cœur. A avoir lu … et avec plaisir bien entendu !

4 réflexions au sujet de « Le temps : hier, aujourd’hui, demain (2e partie) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *