A propos de Noël… pour les (très) grands

Dernière petite sélection non-exhaustive et tout-à-fait subjective de livres sur Noël…

Pour les adolescents qui n’ont plus l’âge de croire au Père Noël, pour ceux qui en aiment toujours la magie et pour ceux qui ne veulent plus la voir…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

img330L’étrange Noël de Monsieur Jack présenté par Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse
de Jun Asuka, Pika édition, 2012

Qui ne connait pas ce célèbre dessin animé de Tim Burton, L’étrange Noël de Monsieur Jack ? Quelques jours avant Halloween, Pika éditions a sorti une version manga ! La mangaka Jun Asuka reste fidèle à l’œuvre d’origine, tant pour le texte que pour les représentations graphiques des personnages. Le dessin tout en finesse et le découpage soigné rendent hommage au génie de Burton. Il n’y manque que la bande son.
A découvrir si vous êtes fan de mangas et de l’univers sombre et poétique de ce grand maitre du fantastique.

L’avis complet de Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse

.

flocons d'amourFlocons d’amour présenté par Le Cahier de lecture de Nathan
de Maureen Johnson, John Green et Lauren Myrecle, Hachette jeunesse, 2010

Voilà un roman parfait à lire au coin du feu, dans un grand fauteuil moelleux, avec un chocolat chaud, l’odeur des épines du sapin de Noël et un chant de Noël en fond sonore … tout ce qu’il faut pour se reposer, profiter et se détendre. Pas de prise de tête entre ces pages ! Des bons trucs comme des moins bons mais dans l’ensemble une véritable sucrerie !
Le roman est en fait un recueil de 3 grandes nouvelles. Mais pas 3 nouvelles déliées les unes des autres loin de là ! Car si cela doit faire presque 2 ans que j’ai lu ce bouquin, je me rappelle bien -surtout en relisant ma chronique- que ces 3 nouvelles se lient, se mêlent se rencontrent et c’est ça qui en fait le gros point fort !
Si on est plongé en plein dans une ambiance de Noël pleine de punch et d’énergie, c’est aussi un livre empli d’émotion. De l’amitié bien entendu, encore faut-il en rester digne, de l’amour pour faire palpiter le coeur et ce patchwork de sentiments comme le bonheur et le bien-être, la tristesse et la nostalgie, les blessures et les rayonnements du coeur qui nous forgent en tant que humain.
Un beau livre, frais et tendre sur la vie, sur la magie de Noël.

L’avis complet du Cahier de lecture de Nathan

.

NvellescontComptes de Noël de Delphine de Vigan présenté par Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse
in Nouvelles contemporaines Regards sur le monde, Le livre de Poche Jeunesse, 2012

Dans Nouvelles contemporaines Regards sur le monde, un recueil de dix nouvelles de Delphine de Vigan, Timothée de Fombelle et Caroline Vermalle, vous trouverez d’entrée de jeu une nouvelle de circonstance. Il s’agit de Comptes de Noël, le seul et unique texte proposé par Delphine de Vigan. Comptes de Noël est l’histoire pleine d’optimisme d’une enfant différente, surdouée qui pense ne plus avoir assez de place pour son cœur avec tous ces chiffres qui occupent le terrain. Sa petite Elsa vous fera fondre de tendresse…
Un recueil et trois auteurs contemporains à découvrir, « trois regards réalistes et humanistes sur le monde d’aujourd’hui » comme l’indique l’éditeur sur la 4e de couverture.

L’avis complet de Qu’importe le flacon, pourvu qu’on est livresse

.

douce-nuitDouce nuit, Minus !  présenté par Maman Baobab
de Sylvie Deshors, Le Rouergue (DoAdo noir), 2012

24 décembre. La mère de notre héros se fait pincer au supermarché, tentant de voler un jeu vidéo pour le lui offrir. L’offrir à son fils, de 13 ans. Il s’enfuit du supermarché, la laissant en plant. C’est le début d’une drôle d’aventure. A moins qu’elle ne soit sordide, plutôt.
Je, c’est Minus. En fugue. Minus, un sobriquet dont le baptise Nasta, drôle de ninja dont on ne sait s’il vit dans la réalité ou s’il est tout droit sorti d’un jeu vidéo. Inquiétant personnage que suit Minus pourtant, dans ses frasques, dans son jeu, dans son aventure, dans sa révolte contre Noël. Un duo en mob, contre les décos, les étoiles, la nuit qui brille, contre la société qui les exclut. Jusqu’au hic. Jusqu’au Père Noël, en vrai. Un marginal plus qu’inquiétant, effrayant même. Kidnapping. Minus se sortira -t-il du piège ? Ce réveillon pourrait bien se terminer en drame. Il avait de toute façon si mal commencé que ce ne serait pas surprenant.

Un roman bien ficelé où il faut avoir le cœur bien accroché, tant il palpitera à la lecture de ce roman noir avec lequel jamais plus jamais, le lecteur ne verra la nuit de Noël comme avant. Bravo à Sylvie Deshors qui nous immerge dans un univers tout de glauque au format Père Noël.

L’avis complet de Maman Baobab

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonnes Fêtes à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *