Apprivoiser l’écriture

Si la lecture nous donnait les clés de l’écriture…

Des premiers pas sur le papier aux conseils avisés d’écrivains, la littérature nous offre quelques pages pour dompter cet art.

*****

Commençons par quelques albums pour suivre le B.A. BA.

Des propositions de Solectrice :

Le crayon qui voulait voir la mer d’Eric Simard et Africa Fanlo. Oskar éditeur. 2011.

Ce petit album invite les jeunes lecteurs ou lectrices à voyager en 4 chapitres avec les mots de Lulu, écrits au crayon magique. Des mots en couleur pour adopter du vocabulaire et découvrir un monde plein d’aventures.

Les mots d’Enzo de Mylène Murot et Carla Cartagena. Utopique. 2017.

Un livre qui aborde avec pudeur la dyslexie à l’école primaire.

Quand Enzo confond boulet avec poulet, un brouillard se forme et la leçon de mots à apprendre devient un calvaire. Heureusement, l’enfant va se réconcilier avec l’écriture en rencontrant une orthophoniste.

*****

Des romans guident aussi parfois les lecteurs vers l’apprentissage de l’écriture.

Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte d’Annet Huizing. Syros. 2016.

Une histoire qui aurait pu ne pas naître si la narratrice adolescente n’avait eu pour voisine une vieille autrice. Celle-ci livre à la jeune fille des conseils d’écriture. Au fur et à mesure de leurs échanges, l’écriture s’affine et s’enrichit, les sentiments se dévoilent et on s’émeut devant cette histoire qui prend forme.

*****

L’écriture peut aussi permettre de reprendre confiance en soi…

Une lecture suggérée par HashtagCéline :

La théorie de l’iceberg de Christopher Bouix, Gallimard Jeunesse, 2018.

C’est l’été et le héros de cette histoire va faire deux rencontres décisives qui vont l’aider à reprendre goût à la vie. Un roman drôle et touchant sur la lecture mais aussi et surtout sur le pouvoir salvateur de l’écriture. Son avis ici.

*****

Deux lectures suggérées par Pépita :

La folle rencontre de Flora et Max de Martin Page et Coline Piéré, Ecole des loisirs

Des échanges de lettres entre un garçon et une fille, banal ? Mais pas sous la plume de ce duo qui arrive si bien à rendre cet échange épistolaire lumineux sur deux parcours pas si évidents. Mon avis ici.

Je m’appelle Mina et j’adore la nuit de David Almond, Gallimard jeunesse

“Ecrire, c’est emmener les mots en promenade”. Voici un objet littéraire non identifié entre journal intime, carnet de réflexions, activités “hors-piste” : touchant, drôle, profond. Un excellent souvenir de lecture. Mon avis ici.

*****

L’éblouissante lumière des deux étoiles rouges. L’affaire des cahiers de Viktor et Nadia, de Davide Morosinotto. L’école des loisirs

“À l’intérieur, j’ai trouvé des cahiers… Les mêmes que celui sur lequel j’écris en ce moment !” Le dernier roman de Davide Morosinotto se donne à lire comme l’enchevêtrement de trois écritures bien distinctes, magnifiquement mises en scène : il y a les cahiers de Viktor rédigés en rouge, ceux de Nadia, et les annotations zélées du colonel Smirnov, en charge de l’enquête concernant leur « affaire ». Une aventure haletante à l’époque où la Russie soviétique était attaquée par l’Allemagne, dans laquelle l’écriture (de lettres, rapports, journaux intimes…) joue un rôle de fil conducteur. L’avis d’Isabelle ici.

*****

L’enlèvement du prince Oléomargarine, de Philip Stead (illustrations d’Erin Stead). L’école des loisirs

Il y avait de quoi être impressionné par le projet d’achever l’écriture d’un conte que l’immense Marc Twain n’avait pas eu l’occasion de développer autrement que sous la forme de notes griffonnées. Philip Stead s’en sort en intégrant au récit la conversation qu’il aurait pu avoir avec Twain sur le cours de l’histoire, les scénarios possibles et leur plausibilité. Cela lui permet de prendre une distance ironique vis-à-vis de l’exercice. C’est très bien trouvé, probablement un peu déroutant pour les jeunes lecteurs, qui apprécieront néanmoins sans aucun doute les illustrations splendides d’Erin Stead ! L’avis d’Isabelle ici.

*****

Un été de poésie, d’amour et de vie, de Bernard Friot. Milan

Quand deux adolescents se retrouvent par hasard dans un atelier de poésie, ils se rebellent, s’apprivoisent et s’essayent finalement à l’écriture. Bernard Friot a lui-même animé des ateliers d’écriture et les sujets qu’il propose donnent envie de se lancer. L’avis de Lucie ici.

*****

Et pour finir, ce documentaire : Ecrivains, qui êtes-vous ? de Pierre Ducrozet et Anna Forlati, Bulles de savon

18 écrivains nous parlent d’eux, de leur cheminement vers l’écriture, puisé dans leur vie, et qui constituent autant de clés pour comprendre leurs livres : un beau voyage littéraire à travers les siècles et le contexte de la vie des ces grands hommes de littérature qui ont marqué l’histoire. Mon avis ici.

*****

Et si le confinement vous donnait à vous aussi l’occasion d’écrire ?

N’hésitez pas à nous présenter en commentaire le livre qui vous donne ou qui vous a donné envie d’écrire…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *