… ça trompe, ça trompe…

Il y a les animaux emblématiques de la littérature jeunesse: les loups, les ours, les lapins par exemple. Et puis il y a ceux qui sont moins attendus mais néanmoins très présents. Les éléphants sont de ceux-là. Allez savoir pourquoi, de Babar à Pomelo, l’éléphant surgit de façon récurrente dans les albums pour les petits. Est-ce parce qu’il peut représenter à la fois la force et l’élégance (si, si)? Parce qu’il peut être très expressif? Parce qu’il peut à la fois impressionner et rassurer? Quoi qu’il en soit, puisque le pachyderme est apprécié à la fois des illustrateurs, des auteurs et des enfants, nous avons pensé qu’il méritait bien une petite sélection thématique.

Pomelo, Ramona Badescu, Benjamin Chaud, Albin Michel jeunesse

Un petit éléphant de jardin, si petit qu’il peut dormir sous un pissenlit, mais qui vit de grandes aventures!

Le billet de Chloé.

Fanfan de Marie Sellier et Iris Fossier. Editions Courtes et longues, 2012

Eléphant ou autruche ? Ce superbe album album met en scène un éléphant adopté qui se pose des questions sur ses origines et son identité. Un chef d’oeuvre !
Le billet de Bouma et celui d’Alice

.
Un éléphant dans mon arbre de Barroux. Kilowatt, 2014

Les branches de cet arbre abritent un monde plein de surprises. Cette petite fille y a même rencontré un éléphant qui tricote en attendant son train…

Le billet d’Alice

.

.

.
C’est l’histoire d’un éléphant d’Agnès de Lestrade et Guillaume Platevin. Sarbacane, 2012

C’est l’histoire d’un éléphant qui a mal dormi … et qui met tout le monde mauvaise humeur .
Trop drôle !

Le billet de Chloé et celui d’Alice

.

.

Uma la petite déesse, de François Roca et Fred Bernard, aux éditions Albin michel.

Le billet de solectrice et celui de bouma

.
Circus Mirandus de Cassie Beasley. Editions Auzou.
Le billet de Solectrice
.

Mon chagrin éléphant de Cécile Roumiguière et Madalena Matoso, Editions Thierry Magnier :

un album métaphore très bien vu sur le deuil à hauteur d’enfant et d’éléphant.

Le billet de Pépita et celui de  Bouma

.


Vacarme de Gaëtan Dorémus, Editions Notari L’oiseau sur le rhino

Un petit éléphant souffre énormément du bruit qui l’entoure. Un album qui aborde avec justesse la perception des choses différente d’un individu à l’autre et qui rappelle combien c’est parfois difficile à hauteur d’enfant.

Le billet de Pépita

Jojo l’Ombrelle de Didier Lévy et Nathalie Dieterlé

Un album en lice pour le Prix des Incorruptibles catégorie CP cette année, et qui met en scène un malicieux éléphant dans une savane en proie aux cris et aux bagarres.

Le billet de Bouma

.

.

Interdit aux éléphants de Lisa Mantchev et Taeeun Yoo (aux éditions des éléphants, justement)
Qu’il est craquant, cet éléphant, avec sa petite mine dépitée quand on lui fait savoir qu’il n’est pas accepté. Qu’il est charmant, cet album tout en tendresse
Le billet du tiroir

.

.

Petit Elliot dans la grande ville, Mark Curato
C’est un éléphant, mais un tout petit éléphant… Tout petit et tout timide aussi. C’est difficile de trouver sa place dans le monde. Et pourtant parfois, un ami tout petit est juste à côté de soi

Le billet du tiroir

.

 

Au moment de boucler cette sélection thématique, on me souffle dans l’oreillette qu’il y manque Mon Chat, qui est pourtant un coup de cœur pour nombre d’entre nous. Loin de moi l’idée de jouer la maîtresse d’école qui fait remarquer à  l’élève distrait qu’il a mal lu l’énoncé. Cependant nous faisons ici une sélection qui concerne les éléphants et non les chats. D’ailleurs, vous pouvez trouver l’étonnant félin de Gilles Bachelet dans la sélection ad hoc En attendant, merci de ne pas m’interrompre quand je rédige un billet. Vous me le copierez 100 fois. Merci. Et n’y revenez pas.

2 réflexions au sujet de « … ça trompe, ça trompe… »

  1. Merci pour ces éléphants, dont certains m’étaient inconnus.
    Ne faudrait-il pas faire une « petite » place aux « Eléphants » de Sara, que j’adore ?

  2. Sélection thématique très intéressante et assez rare pour être soulignée mais, à mon avis, il manque un livre important qui devrait faire partie de cette sélection.
    Il s’agit de Eléphants de SARA aux éditions Thierry Magnier.
    Bien cordialement
    Isabelle Frey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *