Ce qui fait qu’un livre nous plaît pour finir

Tout l’été, nous avons tenté de caractériser ce qui fait un bon livre. Pas de recette magique mais une exploration de ce qui nous fait vibrer, lectrices passionnées, quand on aime un livre et que l’on a envie de vous en parler.

Au fil de la réflexion, nous sommes allées plus loin qu’on ne l’imaginait, nous avons repensé les frontières de nos attirances : est-ce plutôt ceci ou cela qui me séduit dans les pages, dans les mots, sur la couverture ? On s’est rendu compte que l’on est sensible aussi bien à l’ « essentiel et au dérisoire ».

Chlop a considéré les livres qui font penser, sources d’échange et de questionnements. Pépita nous a donné envie de relire les livres aimés. Sophie a retenu les sentiments que nous éprouvons en lisant un bon livre. Colette s’est penchée sur les livres qui nous bousculent et la dimension poétique d’un récit. Bouma a regardé du côté des personnages, ces êtres de papier que l’on aime rencontrer.  Enfin, Carole a interrogé des auteurs et des éditeurs pour découvrir ce qui nous fait aimer les titres et les couvertures.

Sans prétention, juste pour échanger sur ce qui nous attire ou nous plonge dans ces lectures, en évoquant des extraits mémorables ou en invoquant des auteurs adorables, nous avons ainsi touché du doigt ou juste effleuré l’indéfinissable plaisir de lire.

Avant de faire une synthèse de tous ces avis, je vous livre à mon tour ce qui me fait aimer un livre.

Je craignais d’abord d’appauvrir en la décomposant la magie des mélanges qui nous fait apprécier une lecture. Alors j’ai pris quelques exemples pour tenter de m’approprier la notion personnelle de « bon livre ».

Si je réfléchis à ce qui m’attire vers un livre que je ne connais pas, ces qualités premières vont se trouver dans le titre, la couverture, les illustrations ou l’accroche sur la quatrième de couverture. Ensuite, je me laisse aussi envahir par les sentiments, les émotions.

Evidemment, les personnages peuvent également m’emporter, au point de ne pas vouloir les quitter à la fin d’un livre. C’est le cas de Vango, par exemple.

J’aime beaucoup les albums qui reprennent un « thème », comme « donne-moi de la farine que je donnerai au boulanger qui me donnera du pain, parce que j’ai faim ! » dans « la Grosse Faim de P’tit Bonhomme » (lu, relu et adoré en famille). Ces savoureuses répétitions donnent l’occasion au lecteur de participer, la possibilité d’anticiper sur les prochaines étapes de l’histoire, un peu comme le refrain d’une chanson que l’on fredonne.

la_grosse_faim_de_ptit_bonhomme

J’aime encore les chutes et les parodies qui établissent une connivence avec le lecteur ou lui font au contraire un pied de nez (comme dans « La Petite grenouille qui avait mal aux oreilles »).

voutch-la-petite-grenouille-qui-avait-mal-aux-oreilles-livre-893755169_ML

Mais je me rends compte que je suis surtout sensible au style d’écriture, une fois plongée dans ma lecture. Ce qui me donne envie de corner une page pour ne pas laisser échapper un passage qui m’a fait voyager, sourire ou pleurer, ce sont souvent les images inventées par l’auteur. J’aime à découvrir des associations d’idées surprenantes. Comme il est délicat d’en parler de façon abstraite, j’emprunte une phrase à Clémentine Beauvais : « L’absence d’Eugène s’assied, éléphantesque, sur une chaise de jardin. Tatiana n’a d’autre choix que de prendre le thé avec elle. »

Songe_a_la_douceur

Je voulais aussi partager ces mots de Cassie Beasley (même s’ils sont traduits) : « Grand-père Ephraim disait toujours des choses qui semblaient si importantes aux yeux de Micah qu’il voulait toutes les enfermer dans des boîtes et les conserver ainsi à jamais. »

couverture_roman_fantastique_circus_mirandus1

J’espère toujours que ces mots continueront à m’habiter une fois le livre refermé…

Pour conclure, voici une affiche qui résume ce qui nous fait aimer un livre à l’Ombre du Grand Arbre.

affiche

Belles lectures de fin d’été ou de rentrée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *