Les coups de cœur de novembre…

Aujourd’hui, se referment les portes d’un salon que nombreux d’entre nous attendaient avec impatience : le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis.

Salon qui fêtait cette année sa 30e édition.  Autant dire que depuis des jours, voire des semaines ou, pour les plus mordus, des mois, mes copains d’A l’ombre du grand arbre trépignaient d’impatience et que c’était l’ébullition en coulisses pour goupiller programmes et agendas…

De l’autre côté de la frontière, depuis un irréductible petit village de Belgique, j’ai regardé ça avec attendrissement et, il faut bien l’avouer, une petite pointe d’envie.  Bien vite balayée par la promesse des nombreuses idées-lectures qu’ils n’allaient pas manquer de nous ramener.

Et puis, à quelque chose malheur est bon puisque j’étais, pour le coup, la seule détentrice des clés du château avec l’agréable tâche de vous présenter nos coups de cœur du mois de novembre.

Pour Céline – Le tiroir à histoires, il y a Le livre de perle, évidemment…  mais elle opte finalement pour un album : Louve de Fanny Ducassé, Thierry Magnier, 2014.

Dans le décor enchanteur d’une forêt aux reflets dorés, une jeune fille apprend à aimer… un être qu’on n’avait jamais aimé. Un conte touchant et surtout un vrai choc visuel avec des illustrations comme des enluminures.

***

Pour Alice – A lire aux pays des merveilles, pas d’hésitation, elle jette son dévolu sur La gueule du loup de Marion Brunet, Exprim’, Sarbacane, 2014.

Un thriller psychologique où les événements mettent à l’épreuve l’amitié entre Mathilde et Lou.  Une aventure palpitante et initiatique qui marquera à jamais la fin de leur enfance.

***

Pas d’hésitation non plus pour Pépita – Méli-Mélo de livres qui sélectionne L’arbre et le poteau de Laurent Condominas et Nina Missir, Editions Courtes et longues.

Une très belle fable écologique sur l’acceptation de la différence dans une très belle mise en page et une typographie très étudiée. Un album qui procure mille émotions pour les sens.

***

La collectionneuse de papillons et son oiseleur se fait, quant à elle, maman-bisounours et, comme le mois de novembre est le mois du 1er anniversaire de son petit loup, elle choisit un livre qui est tout lui : Une casserole pour jouer, Jan Ornerod, Milan, 1989


Un bébé qui arpente le carrelage de la cuisine à la recherche d’un instrument de musique inédit, un bébé qui dialogue avec les bêtes, un bébé qui découvre, expérimente, joue, s’émerveille de notre quotidien : tout est là, dans ces quelques pages !

***

Du côté de La bibliothèque de Chlop, elle pointe Vide-grenier de Davide Cali et Marie Dorléans, Sarbacane.

Ah, le vide grenier arrive, c’est l’occasion de faire un peu de tri dans le capharnaüm qui règne là haut. Mais en haut de l’échelle, notre héros se trouve face à son enfance. Avec son double en culotte courte, il va redécouvrir toute les merveilles reléguées là. De la luge à la cane à pêche, chaque objet évoque un souvenir heureux.

***

Quant à Bouma – Un petit bout de bib, elle a eu beaucoup, beaucoup de mal à choisir ce mois-ci mais garde une bédé : Le Château des étoiles T.1 d’Alex Alice chez Rue de Sèvres.

Une aventure onirique à la conquête des étoiles dans la tradition des récits de Jules Verne. Une belle lecture à faire dès 10 ans.

***

Sophie – La littérature jeunesse de Judith et Sophie, revient sur un album lu depuis très longtemps mais re-testé en “bébés lecteurs” ce mois-ci et fraîchement chroniqué :
Le ça de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, L’école des loisirs, 2013.

Un album drôle pour les adultes et pour les tout-petits qui évoque le pot avec humour et sans chercher à “éduquer” à la propreté.  Un quiproquo mémorable dont on ne se lasse pas.

***

Et si pour une fois, le livre était offert aux parents ?! se demande Kik – Les lectures de Kik. Un Olivier Tallec pour les grands : Bonne journéeRue de Sèvres, 2014.

***

De mon flacon – Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait LIVREsse, j’extrais pour ma part également un titre pour jeunes adultes, Les brumes de Grandville T1, Manotropa Uniflora, B éditions, 2014.

Mélange du Retour de Martin Guerre et de Et si c’était vrai…, cette romance teintée de fantastique nous plonge au cœur de la société française tiraillée entre le culte des morts tombés pour la  patrie et une envie folle de revivre…

***

Et enfin, Solectrice – Lectures lutines me souffle que leur coup de cœur familial est Le Petit Poucet de Rébecca Dautremer.  La vidéo de présentation des lutines ne saurait tarder…
Quant à notre Nathan – Le cahier de lecture de Nathan, il passe son tour…  pour mieux revenir, le mois prochain avec, dans son escarcelle, toutes les trouvailles de Montreuil !

***

Pour ce mois à venir, notre grand arbre va se parer de ses plus beaux atours…  Ne le perdez point de vue !

***

Quant à moi, je referme doucement la porte…  J’entends du bruit au loin : ce sont les copains qui rentrent du salon, fatigués mais heureux, riches des rencontres et des découvertes qu’ils ont vécues.  Les bras chargés aussi, de tous ces livres dont ils vous reparleront dans les prochains jours…  A suivre donc !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *