Nos coups de coeur de février

Cette fois, les vacances d’hiver sont bel et bien terminées. Alors que le mois de mars est déjà entamé, replongeons nous dans les lectures qui nous ont enthousiasmées en février !

Alice a aimé :

Jimi-X de Louis Atangana. Edition du Rouergue 2015.

Toutes les vibrations d’une légende du rock : Jimi Hendrix.
Sur fond d’Histoire de l’Amérique, le récit vivant de cette étoile filante, très inspirée.

.

Le cœur de Pépita a balancé :

Les petits orages de Marie Chartres à l’Ecole des loisirs. Février 2016.

Difficile de choisir entre La promenade de petit bonhomme en petite enfance, L’arbragan en album et un roman qui a illuminé mon début d’année ! Je le choisis pour sa lumière et sa gravité mêlées. Je l’ai lu deux fois tellement il m’a touchée : Les petits orages tout juste sorti le 24 février dernier. Ne passez pas à côté !

.

Chlop a été envoûtée par :

Lenny et Lucy, Philip C. Stead et Erin E. Stead. Kaléidoscope. 2015

Lenny_et_Lucy_Stead_kaleidoscope.jpg

Suite à un déménagement, Peter et son père arrivent de l’autre coté du pont, au delà de la forêt. Il va falloir trouver de nouveaux repères dans ce nouvel environnement qui semble hostile. Mais le jeune garçon a de la ressource, il saura se faire à sa nouvelle maison et trouver sa place dans ce nouveau paysage. Un album délicat, étonnant et merveilleux.

 

Bouma a craqué pour :

Didgeridoo de Frédéric Marais. Les fourmis rouges. 2014

didgeridoo marais
Un graphisme impeccable et envoûtant pour retrouver l’ambiance de ce conte aborigène sur la création du monde.

 

Céline du Tiroir a succombé pour :

La Piscine, JiHyeon Lee. Kaléidoscope. 2016

la Piscine

Difficile parfois de se jeter à l’eau quand il fait froid, quand il y a du monde, quand on n’est pas trop sûr de soi… Un album sans texte d’une grande délicatesse, qui transcrit avec justesse des sensations que chacun a connu, pour nous entrainer dans un récit d’apprentissage tout en images. Laissez vous entrainer dans un voyage aquatique et onirique : Attention les yeux !

Sophie a voyagé avec :

Quelqu’un qu’on aime, Séverine Vidal. Sarbacane. 2015

Un beau road-trip qui nous emporte dans ce voyage avec des personnages qui deviennent notre bande de copains, comme si on y était !

 Colette a craqué pour les couleurs chatoyantes de :

Paloma ou le vaste monde, Véronique Ovaldé et Jeanne Detallante, Acte Sud Junior.

paloma

Un album grand format lumineux qui nous raconte l’histoire d’une petite fille qui voulait voir ailleurs, au delà des collines, et vivre sa vie.

De quoi remplir vos cabas chez votre libraire préféré… en attendant nos coups de cœur du mois prochain !

Automne sous le grand arbre

feuilles-dautomne

Octobre touche bientôt à sa fin, les feuilles rougeoient puis tombent, le thé brûlant fume dans les bols et il fait bon bouquiner dans la chaleur d’un chez soi. Pour les chanceux qui sont en vacances, pour ceux qui ne le sont pas mais apprécient une petite pause lecture réconfortante après une dure journée de labeur, voici une petite sélection de saison pour profiter des couleurs d’automne pelotonné au coin du canapé :

.

Octobre, Sandra Bessière et Cristina Sitja Rubio

Notari

Octobre

Pour lire comme on mange des fruits, entendez frais et de saison, offrez-vous ce bijou d’album aux couleurs douces et flamboyantes. Le métaphorique se dessine au pied de la lettre, le poétique se mêle au factuel dans une belle balade automnale entre brume frisquette et chaude lumière. Un régal à feuilleter doucement en sirotant un thé brûlant.

Chez Céline du tiroir

 .

Le livre de l’automne, Rotraut Suzanne Berner

La Joie de Lire

le-livre-de-l-automne.gif

Un classique pour petits et grands ! Dans des paysages où volent les feuilles et tombent la pluie, on s’amuse à suivre la vie de tous les personnages qui font ce livre !

chez Sophie LJ

.

 

Louison Mignon et le bandit aux feuilles mortes, Alex Cousseau et Charles Dutertre

Le Rouergue

http://4.bp.blogspot.com/-FgWbPgbJ_mo/Vf1BdspcoqI/AAAAAAAAB2g/wCDuyuzbQ1I/s1600/photo.JPG

Quand ramasser les feuilles mortes se transforme en un jeu d’enfant !

Chez Pépita

.

Tout sur l’automne, Charline Picard et Clémentine Sourdais
Seuil jeunesse, 2011

Un excellent livre pour découvrir cette saison. Photographies, croquis ou illustrations donnent renseignements véridiques et ludiques afin de passer cette saison en toute sérénité.

Chez Bouma

.

Louve, Fanny Ducassé

Thierry Magnier

louve

C’est un conte d’automne ou la nature est plus qu’un décor. Une présence enveloppante, une force irrésistible, un équilibre. Les êtres y prennent des formes animales, évoluent dans un riche monde végétal dont les motifs feuillus et fleuris s’invitent jusque dans les maisons, sur les étoffes. Un chant d’automne, un chant d’amour et des dessins ciselés aux couleurs de forêt.

Chez Bouma, SophieLJ  et Céline du tiroir

et on avait déjà parlé de l’univers de Fanny Ducassé ici

.

La retraite de Nénette, Claire Lebourg

2014

nenette

Nénette l’orang-outan vedette du jardin des plantes est à l’automne de sa vie, et débute à Paris une retraite bien méritée. C’est surtout pour ces sublimes aquarelles ou les feuilles dorées semblent réhausser le pelage de Nénette que cet album célèbre l’automne. C’est aussi un vrai petit chef d’oeuvre à découvrir absolument.

.

La fête d’automne de la famille souris, Kazuo Iwamura

L’école des loisirs

Afficher l'image d'origineOn ne peut finir la sélection sans cet incontournable. Nos quatorze souris préférées au rythme doux de la nature et des saisons se promènent cette fois parmi les feuilles d’automnes et les champignons. L’heure est à la récolte des trésors des bois qui serviront de provisions. C’est tendre et poétique, et on ne se lasse pas de ces illustrations magnifiques et de cette atmosphère unique.

feuilles-dautomne

.

Bonne(s) lecture(s) et bel automne à vous, autant de belles feuilles à ramasser que de belles pages à tourner !

Carte postale Alpine (et Transalpine)

Amici cari,

Je vous écris des Bauges, Massif Alpin sauvage entre Chambéry et Annecy, où les papooses prennent leurs quartiers d’été (et d’hiver aussi d’ailleurs). Les épicéas y sont hauts et fournis, les falaises de calcaire sont éclatantes sous le soleil, les bois sentent la résine et la terre humide, les alpages sont couverts de fleurs et le ciel la nuit est à nul autre semblable…

Au programme : baignade dans les lacs environnants, randonnées, jardinage dans l’immense potager grand-parental… et lecture à l’ombre des grands arbres, évidemment ! La sélection estivale étant mince par courtoisie pour les autres occupants indispensables de la valise, on complète avec nos emprunts à la bibliothèque locale et les vieux trésors toujours disponibles dans la maison familiale, qui semble resurgir tout droit de mon enfance.

Et pour nos petites oreilles, ce délicieux album de comptines italiennes qui nous ont trotté dans la tête tout l’été, et mis dans le bain pour la suite des vacances…

De notre petit coin de montagne perdu, quand on traverse les Alpes, on arrive en Italie. Je ne sais pas si c’est la musicalité de la langue, le goût des tomates, les glaces à la noisette ou l’histoire de mon aïeule (qui pourtant a décidé de fuir en son temps), mais l’Italie est un pays où je me sens bien. Où on va régulièrement, toujours avec le même plaisir.   Avec à bord des papooses gelativores et pastavores qui chantaient à tue-tête dans un italien impeccable (inouï pouvoir de la musique) :

L’uccellin che vien dal mare
Quante penne puo portare ?
Puo portarne solo tre …

(Piste 11 du CD Les plus belles comptines italiennes, Didier jeunesse. Ecouté entre 200 et 300 fois cet été et chanté presque intégralement par coeur. Ma che bravi !)

Un petit tour du Piémont à la Toscane en passant par les Cinque Terre, villages médiévaux, cathédrales époustouflantes, citronniers au dessus de la mer méditerrannée. Du côté Toscan, on aurait pu croiser notre chère Pépita qui avait opté pour la même destination, mais chut…! Peut être aura-t-elle envie de nous en parler elle-même…

La chaleur nous a poussé souvent dans la fraicheur des églises, et chez les bouquinistes à l’ombre des ruelles.

Je ne pouvais vous quitter sans un petit clin d’oeil à l’icone italienne de la littérature jeunesse:

Je vous souhaite à tous un bel été, de belles lectures, et au plaisir de vous retrouver bientôt pour la rentrée littéraire qui s’annonce déjà épatante…

Des bises

Céline

Des bouquins qui ont du chien !

Parce que le meilleur ami de l’homme n’est jamais bien loin, qu’il soit fidèle, galeux ou pas très malin,  voici une petite sélection de bouquins avec nos chouchous canins.

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

Il Y A CEUX QUI PUENT…

La série Chien Pourri de Gutman & Boutavant à l’école des loisirs :

On rit (mais on ne se moque pas) de ce héros improbable qui recherche une pompe pour regonfler son ami Chaplapla, passé sous les roues d’un camion; croit naïvement tout ce qu’on lui raconte ; confond sa droite et sa gauche, sa tête et sa queue… On réfléchit aussi aux travers de notre société car, dans sa quête d’un maître qui pourrait l’aimer, Chien Pourri tombe souvent sur un os !

Chien Pourri

Chien pourri à la plage

Joyeux Noël, Chien Pourri !

Chien pourri à l’école.

 

Tous chroniqué avec amour dans le flacon de Céline.

Aussi dans le Petit bout de Bib de Bouma et la Littérature Jeunesse de Sophie

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

IL Y A CEUX QU’ON VOUDRAIT BIEN ADOPTER :

Le rire de Camille, Mathis Illustré par Emilie Harel Oskar jeunesse Collection Trimestre

Une amitié entre un chien et une petite fille Camille sur fond de chagrin, de tristesse et de joie retrouvée au contact de cet animal un brin philosophe. Une belle leçon de vie.

Dans le Méli-Mélo de Pépita et la Littérature jeunesse de Sophie

chien-couv-Le chien avec une maison sur la tête, Ingrid Chabbert et Barroux. Kilowatt, 2013

Un drôle de chien, rencontré sur le chemin de l’école, un étranger qu’on ne comprend pas. et qui petit à petit se fait une place, et devient un ami. Une très belle histoire sur l’altérité et l’envie de s’apprivoiser, illustrée avec pêche par Barroux!

Dans le Tiroir de Céline

Deux-amis

Deux amis, Claire Freedman et Kate Hindley. Milan, 2015

Un petit garçon sans ami dans la grande ville. Un petit chien mouillé, seul sous la pluie. Ces deux là étaient faits pour se rencontrer, c’est sûr ! C’est bon de s’apprivoiser. Oui mais. .. Le chien a une médaille, et un collier… Un album tendre, qui aide aussi à voir plus loin que le bout de sa truffe son nez.

Dans le Tiroir de Céline

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

IL Y A CEUX QUI NE FONT QUE DES BÊTISES:

Oh non, Georges! Chris Haughton. Thierry Magnier
Georges à vraiment envie d’être sage. Mais, dans sa caboche de cabot, c’est un dur combat qui commence dès le départ de son jeune maître. Être sage ou dévorer le gâteau? Argh, c’est trop dur de résister!

Dans la bibliothèque de Chlop, dans le Méli-Mélo de Pépita et dans le Tiroir de Céline.

.

Non ! de Marta Altès. Circonflexe, 2013.
Quiproquo et décalage cocasse pour ce gentil toutou soucieux de plaire à ses maîtres…

Dans les Merveilles d’Alice

.

rita-et-machin--1-.jpg

Rita et Machin de Jean-Philippe Arrou-Vigond et Olivier Tallec – Gallimard jeunesse, 2011
Avec son super chien-copain, Rita est sûre de ne jamais s’ennuyer. Une série d’albums pleine d’humour et d’aventures en tous genre !

Dans le Petit bout de Bib de Bouma

.

Pichien, Layla Benabid D’Orbestier – Rêves bleus, 2014

Un chouchou chez nous, cet amusant album sans texte d’un chien très joueur qui sera prit à son propre jeu !

Dans la Littérature Jeunesse de Sophie

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

Il Y A CEUX QUI PARLENT :

Bon Zigue et Clotaire, Pascale Maret. Thierry Magnier, 2014.

Un chien qui parle ? On n’a jamais vu ça ! Et pourtant ce sacré Zigue à plutôt la langue bien pendue et est prêt à embarqué Clotaire dans de drôle d’aventures !

Dans les Merveilles d’Alice, le Méli-Mélo de Pépita et la littérature jeunesse de Sophie

.

Le garçon au chien parlant/la fille qui parle à la mer Claudine Galéa

Le Rouergue Boomerang

Un sujet d’actualité. Quand un jeune garçon trouve avec son chien une petite fille échouée sur la plage. Une amitié va naître sur fond de drame humanitaire. Le chien fait le lien entre les deux enfants par sa présence rassurante.

Dans le Méli-Mélo de Pépita

.

Le Journal de Gurty – Vacances en Provence, Bertrand Santini. Sarbacane Pépix, 2015

Non seulement elle parle, mais en plus elle écrit celle-là ! Sous le pseudomyne de Bertrand Santini, cette sacré Gurty nous raconte ses vacances… et qu’est ce qu’on se bidonne ! Un petit roman malin en forme de journal intime de chien : Poilant !

Dans le Tiroir de Céline et Le cahier de lecture de Nathan

lady

Lady, Melvin Burgess. Gallimard Scripto

Si Lady parle, c’est que ce n’est pas vraiment un chien. C’était une fille, devenue chienne dans d’étranges circonstances. L’occasion de nous livrer une réflexion sur la condition humaine. Un roman ébouriffant.

Dans le Tiroir de Céline

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"Il Y A CEUX QUI SE BALADENT A NEW YORK :

.
americanin.jpgAmericanin un chien à New-York Y. Kebbi éditions Michel Lagarde
C’est bien connu, un voyage à New-York, ça vous change un homme. Ça vous change aussi un chient apparemment.

Dans la bibliothèque de Chlop

.

Bigoudi, Delphine Perret et Sébastien Mourrain. Les fourmis rouges, 2014.

Dans un New-York trépidant, familier et anonyme à la fois, Bigoudi et son inséparable Alphonse vaquent à leurs occupations de New Yorkais branchés. Puis un jour, Alphonse rend son dernier soupir, et la vie de Bigoudi est chamboulée. Un superbe album au graphisme impeccable, une invitation à profiter de la vie.

Dans le Tiroir de Céline

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

IL Y A CEUX QUI ONT DE L’IMAGINATION :

On craque pour Patabulle, ce petit chien bien sympa qui, bien qu’il ait les pieds sur terre – il le constate chaque jour en se levant -, laisse vagabonder son esprit… Une magnifique métaphore du pouvoir de l’imagination ! Le tout soutenu par des dessins rigolos et des couleurs qui donnent la pêche et le sourire au cœur !

Dans le Flacon de Céline et le Méli-Mélo de Pépita

La chaise Bleue, Claude Boujon. L’école des Loisirs.

Une chaise au milieu de rien, il n’en faut pas plus pour que l’imagination d’Escarbille et Chaboudo invente mille et un jeux.

Dans la bibliothèque de Chlop

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

IL Y A CEUX QU’ON AIME VRAIMENT TRES FORT :

Et j’ai couru Ingrid Chabbert et Dani Torrent Alice jeunesse

Une petite fille brave les éléments naturels pour retrouver son chien adoré. Entre ces deux-là, la fusion est totale. Un album magnifique sur cette relation.

Dans le Méli-Mélo de Pépita et le petit bout de Bib de Bouma

.

sam et pam

Sam & Pam,  Mo Willems et Jon JMuth – Le Genévrier, 2012

Sam le chien apprend grâce à son amie Pam la grenouille que la vie à un cycle bien défini tout comme celui des saisons. Un album doux et délicat à la lecture fluide et prometteuse..

Dans le Petit bout de Bib de Bouma et le Méli-Mélo de Pépita

mon-chien-et-moi.gif

Mon chien et moi, Keita Yamada et Chiharu Sakazaki. Autrement

Cet album raconte la relation entre un chien et une petite fille avec un graphisme sobre et délicat. Avec beaucoup de tendresse, on évoque la perte de l’animal tant aimé et les mots que celui-ci pourrait avoir pour dire merci de cette belle vie.

Dans la Littérature Jeunesse de Sophie

 

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

IL Y A CEUX QU’ON S’INVENTE S’ILS N’EXISTENT PAS …

bleu bleu bleu

Bleu, bleu bleu, de Polly Dunbar. Kaléidoscope, 2005

Bertrand adore tellement le bleu qu’il voudrait un chien bleu et tout le monde sait que ça n’existe pas. Ah oui, Vraiment ?
Toujours aussi espiègle, Polly Dunbar montre une fois de plus qu’une histoire tient parfois en peu de choses. Une auteure de talent qui met son inventivité au service de ses lecteurs.

.

Claude Ponti - Le chien invisible.

Le chien Invisible, Claude Ponti. L’école des Loisirs.

Ca a commencé un jour par un petit bruit. Et puis des bêtises que personne n’avait faites. Des aboiements étonnants. Et puis le mystère s’élucide : un chien invisible, ami providentiel qui apparait dans le quotidien sordide d’Oum-Popotte. Une histoire aussi drôle que poignante.

Dans le Tiroir de Céline

.

Le Chien que Nino n’avait pas

Le Chien que Nino n’avait pas, Edward Van De Vendel et Anton Van Hertbruggen.

Didier Jeunesse.

C’est l’histoire de Nino. Et de son chien, qu’il n’avait pas. C’est l’histoire de son père, qui est loin, de sa tristesse, de ses jeux, de son quotidien. L’histoire pure et sensible de l’imaginaire au travers d’un texte discret mais fort et d’un dessin riche et splendide.

Dans le cahier de Lecture de Nathan

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

IL Y A CEUX QUI FONT DES VERS SANS EN AVOIR L’AIR :

tout-toutou.gif

Tout toutou, Jean-Charles Rousseau et Jean-Hugues Malineau
Albin Michel jeunesse

Un livre pop-up hilarant où on découvre 8 portraits de chiens en pop-up avec de petits poèmes. Un petit régal à lire à voix haute avec la voix qui colle au caractère de l’animal !

Dans le Littérature Jeunesse de Sophie

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"IL Y A CEUX QUI ONT DE BONNES MANIERES :

bonjour merci aurevoir

Bonjour, merci, aurevoir !, Andreï Ousatschev et Pierre Thomé

Editions NordSud

Petite leçon de politesse au hasard d’un trottoir… Un régal d’humour que ce court album espiègle et toujours utile ! Alors, qu’est ce qu’on dit ?

Dans le Tiroir de Céline

Résultat de recherche d'images pour "os clipart"

Ainsi s’achève notre sélection à quatre pattes. Bon lundi les amis !

Wouaf !

Une soupe de lectures !

En plein coeur de l’hiver, quoi de meilleur qu’une bonne soupe ? Pour vous nourrir et vous réchauffer, une petite sélection de lectures savoureuses et fumantes à avaler en grande lampées au coin du feu !

Sophie LJ fait s’évader vos papilles :

La soupe aux épices, Delphine Perret et Elodie Balandras

Les P’tits Bérets,

Un voyage aux quatre coins du monde en quête des ingrédients aussi parfumés qu’hétéroclites de la soupe aux épices.

A la croisée entre fiction et documentaire… une lecture pour voyager et éveiller ses papilles !

 

 

 

Céline du Flacon et de Céline du Tiroir s’en sont réchauffé le coeur :

Une soupe au caillou, Anaïs Vaugelade
L’école des loisirs. 2000.

“C’est la nuit, c’est l’hiver. Un vieux loup s’approche du village des animaux.”
Dans son sac, un caillou pour concocter une bonne soupe au caillou…
Il est vieux et n’a plus qu’une seule dent, se disent les villageois. Et puis, ils ont bien envie de goûter à une soupe au caillou…
Peuvent-ils lui faire confiance ?
Un classique qui a plus d’une morale dans son sac !

 

Au menu de Pépita :

Nous ce qu’on préfère, Malika Doray
L’école des loisirs, 2012

http://decitre.di-static.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/1/1/2/9782211210966FS.gif
Une souris, deux grenouilles, un oiseau : chacun à sa soupe favorite. Mais quand le loup arrive, savez-vous quelle soupe il préfère ?
Un album pour les tout-petits, simple et amusant, pour se faire peur… juste une seconde !

.

.

3 contes cruels Matthieu Sylvander Perceval Barrier

l’Ecole des loisirs

Des contes déjantés sur des légumes bien naïfs qui vont finir croqués ou en soupe ! Pour notre plus grand plaisir !

.
A table !

.

Bouma vous a concocté :

soupe des trois oursLa Soupe des 3 ours
texte de Cécil Kim
illustrations de Mique Moriuchi
Âne bâté éditions, 2012

Un petit format carré aux illustrations colorés vous donnera envie de devenir un des trois ours du fameux conte pour goûter à cette merveilleuse soupe.
Un pur régal que ce conte détourné.

C’est ici !

 .

La Soupe magique
texte de Hiroyuki Aihara
illustrations de Nami Adachi
Autrement jeunesse, 2012

Les illustrations un brin vintage de cette belle histoire de partage et d’amitié vous donneront envie de cueillettes au fond des bois. Après, à vous d’en faire une belle recette sur le modèle de Fanny et Mélanie, les deux lapines héroïnes de cet album.

C’est ici

et bien sûr :

La Soupe de Maman Baleine
texte et illustrations de Yana Lee
MeMo, 2011

La cuisine d’une mère a toujours un goût particulier. Découvrez donc l’ingrédient spécial qui donne cette saveur reconnaissable entre mille. Un album d’une grande délicatesse dont la poésie des images n’y est pas pour rien.

C’est !

.

Pour grandir, les lutines vous recommandent :

La Soupe aux Cailloux par Robert Giraud

Les Mini Castor, Flammarion

La soupe au caillou existe dans bien des versions… Les lutines sont des inconditionnelles de cet album qui ne date pas d’hier. C’est bien connu : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes !

.

Carole a goûté pour vous :

Ah les bonnes soupes ! de Claude Bougeon

L’école des loisirs

Le menton en galoche, le nez crochu, les cheveux blancs, un chapeau pointu et des yeux pleins de malice. Pourtant, à la lecture de l’album, Ratatouille se révèle être une sorcière plus midinette que maléfique !

.

.

Céline du Tiroir vous a mijoté :

La soupe à la souris, Arnold Lobel

L’école des loisirs, 1978

Alors qu’elle lit tranquillement à l’ombre d’un grand arbre comme le notre, une petite souris se fait attraper par une belette. Cette dernière en ferait bien une soupe. Mais pour donner de la saveur aux soupe, il faut y ajouter des histoires…

Une délicieuse invitation à tomber dans la marmite (à histoires)!

.

Kik vous régale :

Mange ta soupe ! de Zeloot
Editions Michel Lagarde, 2014

Milo adore la soupe aux pois que sa maman prépare. Il voit rouge quand une mouche s’approche de son bol. Peu importe, il appelle l’araignée à son secours, qui adorera se baigner dans cette soupe chaude. Un oiseau pourra surement la faire déguerpir … Du plus petit au plus gros, les animaux se succèdent. Mais jusqu’où ?

.

A déguster bien chaud !

Bon appétit !