Après la Toussaint, une sélection sur la Mort

Quand à l’Ombre du Grand Arbre, un soir je suis arrivée les yeux pleins de larmes de tristesse, et qu’entre deux sanglots, j’ai proposé que l’on évoque la mort et le deuil, chacun est venu apporter un album ou un roman qui l’avait particulièrement touché.
Il y a des bons moments, mais pas seulement … Pour retrouver en détail toutes les propositions de notre collectif, cliquez sur le nom des contributeurs, notés pour chaque livre. Des albums, puis des romans qui  invitent à la discussion, à l’échange, qui font rire, qui font penser à autre chose, qui mettent des mots sur la tristesse du deuil …

Pour commencer cette sélection, autour de la mort, moment incontournable de la vie, un album très coloré, autant que tous les chrysanthèmes qui sont allés égayer les tombes, dans les cimetières le WE dernier …

————————- Des albums ————————-

Babakunde
d’Annelise Hertier et Mariana Cabassa

**Un conte dans un décor africain, sur le deuil, sur le soutien des amis, de l’entourage. Il y a la mort, mais il y a aussi et surtout « APRÈS ». **
Une proposition de Kik

Au Revoir Blaireau de Susan Varley

Une proposition des Lutines, qui en parle en vidéo ICI.

Voir le jour d’Emma Guiliani

**Le cycle de la vie montrée dans toute sa beauté, à travers un album pop up poétique et artistique.**
Une proposition de Chlop et Pépita

L’arbre sans fin de Claude Ponti

**Quand Hipollène rentre chez elle et trouve sa mère veillant le corps sans vie de sa grand mère, elle a tant de chagrin qu’elle se transforme en larme, et tombe jusqu’aux racines de l’arbre sans fin, sa maison et son univers. Au cours d’un voyage initiatique, elle découvre que son arbre n’est pas sans fin, et qu’au delà il y a des milliers d’autres arbres. Une fable puissante où la mort prend sens dans la continuité de la vie, et dans la transmission intergénérationnelle.**
Une proposition de Céline du tiroir

Mon chagrin éléphant de Cécile Roumiguière et Madalena Matoso

**Quand le chagrin prend tout la place dans le cœur d’un petit garçon. Un album symbolique qui aborde le deuil à hauteur d’enfant.**
Une proposition de Pépita

Envolée de Corinne Dreyfuss

**L’histoire toute en image du rythme des saisons… Et de la vie. **
Une proposition de Chlop

Les Deux Vieux & l’Arbre de vie de Patrick Fischmann et Martine Bourre

** Un album délicat sur le cycle de la vie et la mort qui attend chaque homme en sa toute fin. Les illustrations de Martine Bourre apportent une identité visuelle forte donnant à l’ensemble une forme intemporelle sur le sujet.**
Une proposition de Bouma et Chlop

 

Anton et les rabat-joie de Ole Könnecke

**Ce qu’il y a de chouette avec les enfants, c’est qu’ils peuvent rire de tout, même de la mort. Anton et ses amis en font ici la preuve. **
Une proposition de Kik, de Chlop

La croûte de Charlotte Moundlic et Olivier Tallec

** »La croûte » de cet album, c’est le deuil de ce petit garçon qui a perdu sa maman. Il faut tout son possible pour se souvenir de sa voix, de son parfum, pour aider son papa. Mais il a beau faire de son mieux, y mettre toute son énergie, les sensations s’estompent et la vie continue. Un album très touchant qui montre la force de l’enfance.**
Une proposition de Sophie, Bouma, Carole-3étoiles

Une vie merveilleuse de Melissa Pigois

**La vie merveilleuse et poétique d’une petite feuille, qui va achever sa course dans un océan de couleurs.**
Une proposition de Chlop

Cinq minutes et des sablés de Stéphane Servant et Irène Bonacina

**La petite vieille s’ennuie à mourir. Elle n’attend plus que la visite de madame la mort. Mais celle-ci arrive, elle ne vient pas seule, elle ramène aussi la joie dans la cuisine de la petite vieille. Et les voilà emportées dans un tourbillon de gaieté.**
Une proposition de Chlop et Pépita

Sam & Pam de Mo Willems et Jon J. Muth

**Un album organisé autour des 4 saisons, pour montrer le cycle de la vie animale avec en perspective celui des hommes. Vraiment une jolie manière d’aborder le sujet.**
Une proposition de Bouma et Pépita

Le Jardin des ours de Fanny Ducassé

**Un jardin-souvenir de ses deux grands-pères pour un petit ours…Un album ressourçant pour continuer sur le chemin de la vie.**
Une proposition de Pépita

Jojo la mache d’Olivier Douzou

**Un drôle de livre sur une vache improbable qui va perdre petit à petit ses cornes, ses gamelles, ses tâches… Pour finalement se retrouver dans le ciel. Un classique de la littérature jeunesse.**
Une proposition de Kik et de Chlop

L’armoire de Anne Cortey

**Quand une armoire héritée fait parler de la grand-mère, quand les disparus vivent à travers leurs objets et que cela pose problème à une petite fille.**
Une proposition de Pépita

Ma maman est en Amérique elle a rencontré Buffalo Bill de Jean Regnaud et Emile Bravo

** Comment dire à son enfant que sa mère est décédée ? Pas toujours évident comme va le découvrir le jeune héros de cette magnifique BD d’Emile Bravo (adaptée au cinéma).**
Une proposition de Bouma

————————- Des textes courts ou Petits Romans ————————-

C’est samedi de Nadine Brun-Cosme et Séverine Cordier

C’est samedi
de Nadine Brun-Cosme
et Séverine Cordier

**Un texte court, entre la première lecture et l’album, sur une petite fille qui perd son grand-père. Il aborde de son point de vu sa tristesse ainsi que celle de ses parents. Une belle réussite pour une maison d’édition qui malheureusement n’existe plus.**
Une proposition de Bouma et Pépita

L’envol du dragon de Jeanne-A Debats

** Quand la science-fiction sublime les drames de la vie, cela donne un petit roman tout en maîtrise et d’une justesse rare.**
Une proposition de Bouma et de Kik

L’arbre à l’envers de Pauline Alphen

**Où il est à nouveau question de mort, de vie et de transmission. Un court roman au coeur d’une famille et ses secrets.**
Une proposition de Céline du tiroir et de Pépita

Mayo, ketchup ou lait de soja de Gaia Guasti

Mayo, ketchup ou lait de soja de Gaia Guasti

**Le décès d’un parent est toujours une épreuve. Il peut aussi être un point de liaison entre deux enfants que tout sépare. Une jolie histoire à découvrir dès 10 ans.**
Une proposition de Bouma

La plus grande lettre du monde de Nicole Schneegans

**Nicolas Deluze a onze ans. Sa mère est décédée dans un accident de chemin de fer et il ne connait pas son père. Elevé par ses grands-parents, il vit néanmoins une vie heureuse jusqu’au jour où sa grand-mère décède après une longue maladie. Le choc de cette disparition lui fait perdre la voix. Ne pouvant mettre des mots sur ses maux, il décide alors d’écrire la plus grande lettre du monde à sa future femme qu’il ne connait pas encore afin qu’elle apprenne qui il est et ce qu’il a vécu depuis sa naissance. Cette lettre, il lui offrira le jour de leur mariage…**
Une proposition de Céline

————————- Des romans pour les plus grands ————————-

Souvenirs de ma nouvelle vie de Marie Colot

**L’histoire de Charlie, 11 ans, qui tente de reconstruire sa vie après le pire des pires jours de sa vie… Un titre où l’auteure nous conte toute la force de l’enfance qui, grâce à son imaginaire et à sa créativité, est capable de transcender le malheur en bonheur.**
Une proposition de Céline, Kik, Alice et Pépita-La lecture commune ICI

#BLEUE de Florence Hinckel

**Oublier quand on est triste… C’est vrai que c’est tentant, cela pourrait paraître confortable. Pourtant après avoir lu ce roman, je veux les garder mes souvenirs, TOUS. Il est hors de question que j’oublie les mauvais moments si le prix à payer est d’oublier aussi les bons. **
Une proposition de Kik, Pépita

Le ciel est partout de Jandy Nelson

**Le monde s’écroule pour Lennie, 17 ans. Sa soeur Bailey, âgée de 19 ans, est terrassée par une arythmie fatale en pleine répitition de Roméo et Juliette. Ce drame laisse la famille Walker anéantie… Pour tenter d’exorciser sa peine, l’ado écrit des poèmes et les éparpille aux quatre vents avec l’espoir qu’un jour, quelqu’un les trouve, comprenne qui elle est, qui était sa sœur et ce qui leur est arrivé…**
Une proposition de Céline

Après la vague d’Orianne Charpentier

**Comment vivre sans culpabiliser alors que l’on n’a pas réussit à rattraper la main de sa sœur jumelle, emportée par un tsunami ? On suit Maxime dans son douloureux deuil, sur cette longue route sinueuse et difficile qui laisse le temps au temps…**
Une proposition d’Alice

Le monde dans la main de Mikaël Ollivier

**Une mère plante mari et fils sur un parking IKEA, sans raison apparente… Il faut attendre la fin du récit pour comprendre ce qui a pu pousser une mère à quitter un fils et un mari qu’elle aimait. Un titre qui traite avec pudeur de sujets peu abordés en littérature jeunesse: la sexualité, le deuil, l’abandon.**
Une proposition de Céline, Alice, Pépita

Broken Soup de Jenny Valentine

**Quand les parents perdent pied à la mort de leur fils, c’est une toute famille qui est plongée dans le désespoir. Mais il y a toujours une lumière, même infime, au bout du tunnel.**
Une proposition de Pépita

Sept jours à l’envers de Thomas Gornet

**7 jours pour remonter le temps.
7 jours pour comprendre.
7 jours pour commencer le deuil.**
Une proposition de Carole-3 étoiles, Kik, Alice

La fille qui ne croyait pas aux miracles Wendy Wunder

La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder

**Quand on est adolescente et atteint d’une maladie incurable, la mort est attendue. Mais le temps d’un voyage, d’une quête de l’impossible pour aider ses proches à vivre, Campbell affronte la vie. Un texte émouvant à souhait à lire dès 13 ans.**
Une proposition de Bouma

2 filles sur le toit d’Alice Kuipers

**Une poignante histoire d’amitié qui permet de soulever avec justesse et délicatesse le deuil et la gémellité lorsqu’elle est brisée.**
Une proposition de Nathan, Bouma

Premier Chagrin d’Eva Kavian

**L’auteure aborde ici un thème difficile, celui de l’accompagnement en fin de vie des personnes âgées et malades.  Même si le sujet est sérieux et souvent tabou, on est bien loin d’un récit larmoyant ou moralisateur.  Cela s’explique par le choix de la narratrice qui, avec le franc-parler de la jeunesse, présente les choses telles quelles, sans fioritures inutiles ni pudeur exagérée. **
Une proposition de Pépita, Céline, Alice 

Revanche de Cat Clarke

**Un roman puissant, passionnant et véritablement poignant sur l’homosexualité, le harcèlement, le suicide. Un roman sur le deuil, la colère, la vengeance et la vie qui continue. Un roman sur la vie et la mort dans ce qu’elles ont de dévastateur.**
Une proposition de Nathan

Bird de Crystal Chan

**Naître le jour de la mort de son grand frère de 5 ans, un poids familial dont va vouloir se défaire Jewel, l’héroïne de ce roman touchant, beau et optimiste malgré tout.**
Une proposition de Pépita

Le monde de Charlie de Stephen Chbosky

**L’adolescence, l’amour, l’amitié, le sexe, l’alcool, la drogue. Les fêtes, la joie, la tristesse, le chagrin, l’émotion à fleur de peau, la tendresse, l’ambiguïté, la vie. Et derrière un traumatisme, et derrière la mort, et derrière les palpitations si fragiles d’un coeur bouleversant; celui de Charlie.**
Une proposition de Nathan, Bouma

Molène de Shaïne Cassim

**Souvenirs flous et essence poignante pour ce court roman qui danse entre musique, amour, mort et grandir.**
Un livre lu en commun à l’Ombre du Grand Arbre, ici, sur proposition de Nathan, Céline, Bouma

On ne parle pas de ça d’Eva Kavian

**Le deuil de quatre mère pour leur enfant parti trop tôt. Un deuil où ce passage loin de toute civilisation était indispensable. Un deuil dont malgré tout il faut se relever, casser, blessé avec cette souffrance qui ne les quittera jamais mais avec laquelle elles devront vivre. Un roman poignant sur un sujet dont, en effet, on ne parle pas. Un roman à partager entre grands ados et parents.**
Une proposition de Sophie, PépitaKik

Le dernier jour de ma vie de Lauren Olivier

**Un roman bouleversant dont je me souviens encore des années plus tard comme d’une lecture coup de poing, passionnante sur les regrets et la vie qui s’arrête comme au milieu d’une phrase. Soudainement. La mort inattendue.**
Une proposition de Nathan, Bouma

Quatre filles et un jean pour toujours d’Ann Brashares

**La force des mots et la simple justesse de son réalisme pour aborder le deuil, la vie, l’adolescence et la mort et tout qui se mélange et submerge. Des histoires poignantes mais pleines de lumière.**
Une proposition de Nathan, Kik, Bouma

Hate List de Jennifer Brown

**L’histoire dure mais terriblement prenante et émouvante de ce couple déchiré par la colère et la mort. En en faisant jamais trop, Jennifer Brown dresse le portrait vif et percutant d’une cette jeune fille qui va tant bien que mal tenter de se relever.**
Une proposition de Nathan

Qui es-tu Alaska? de John Green

**Indéniablement l’un de mes romans préférés. Je l’ai lu d’une seule traite, entre la plage et la caverne de mon lit éclairée d’une lampe torche; et il traverse avec une telle force l’adolescence, la mort, la vie et l’amour que j’en suis ressorti chamboulé. Juste, mystérieux, vivant et magnifique.**
Une proposition de Nathan

Une sélection riche à découvrir sans modération comme toutes les sélections concoctées par nos soins, que vous pouvez retrouver par ICI.

Carte postale bretonne

La carte que je vous envoie de Bretagne est rouge … 
La carte postale que je vous envoie de Bretagne est très photographique …
Évidemment ! 
11352857_394229317436812_186362528_n
Il y a dedans de l’écriture, avec le clavier qui cliquette, du coeur, des mots, des jeux, de la musique, un bon thé chaud et quelques morceaux de fils (rouge toujours !)

Ces mois estivaux de juillet et d’août, je les passe au travail, malgré tout ma carte postale est pleine de soleil. Il fait chaud. Juste à côté de moi il y a de l’eau fraiche.

Quand je ne travaille pas, je nourrie mes lectures à la bibliothèque. J’emprunte des piles de livres vertigineuses. Je prends tout ce qui me passe sous la main. Je dévore. Je profite. Je les rends en retard. « Je n’ai pas eu le temps de venir vous les rendre avant de partir en vacances! » C’est la période de l’année, où cette excuse marche le mieux !

Voici une sélection d’albums récents qui ont retenu mon attention, avec un coup de coeur pour Ab et Cé de Matthieu Maudet. (les références des ouvrages par ici)
Quelques fois, j’ai l’occasion d’aller trainer mes sandalettes dans les rues de Rennes, j’en profite pour laisser des livres ici et là, dans les arrêts de bus. L’été, les vacanciers prennent le temps de lire. Il ne pleut pas. Moment propice aux libérations de livres.

10431975_1602944889969117_20741049_n

Et vous, vous passez en Bretagne cet été ?

À bientôt !
Que chacun profite de ses vacances.
De mon côté, en attendant les vraies vacances en septembre,
je vais profiter d’un jour de congé pour coudre du rouge.
11280441_1443956152598858_357447404_n

Silence ! Ça tourne ! Sélection cinématographique

En plein Festival de Cannes, À l’Ombre du Grand Arbre, on s’est dit :
« Le Cinéma ? Mais oui le cinéma ! » 

On a pensé aux livres avec des cinéastes dedans, on a poursuivi avec les films adaptés au cinéma, on a évoqué ceux qui ont été construit comme un scénario de film … Et des films qui donnent des livres, c’est possible ?
De fil en aiguille, ça donne une sélection de livres variés, avec …

pellicule

… les livres dont l’histoire à un lien avec l’univers du cinéma …

**Proposé par Kik et Alice**
Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?
de Susin Nielsen, Hélium.
9782358510790FSViolette en a marre de voir sa mère sortir avec des ratés. Alors, avec son amie Phoebe, elle a décidé de reprendre la vie de sa mère en main et de lui trouver le prétendant parfait : George Clooney himself (What else?). Un roman drôle, frais, sensible et cocasse !

**Proposé par Pépita**
43, rue du Vieux-Cimetière, Tome 5 : Ça tourne (mal) à Hollywood ! de Kate & M. Sarah Klise, Albin Michel Jeunesse.
9782226255068FSNos trois héros sous le feu de la rampe… Paillettes, strass, succès. Un cocktail détonant !

**Proposé par Kik**
La bobine d’Alfred de Malika Ferdjoukh, École des Loisirs
 Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma. Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue ! Une nuit, il suit son père à la cantine, s’introduit en catimini sur le plateau n°17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock.

**Proposé par Alice**
Dis-moi qu’il y a un ouragan ? de Fabrice Emont, Gallimard.
Parce qu’ils doivent réaliser une vidéo ensemble, cinq adolescents différents apprennent à se connaître et à s’écouter. Bien obligé ! A la clé pour le groupe d’élèves vidéastes vainqueur, une visite de studios et la rencontre avec un acteur célèbre.

**Proposé par Kik**
Le mystère de la chambre noire de Serge Rubin, Talents Hauts.
L’arrivée d’un camion Peugeot jaune fonçant à plus de 20 km à l’heure ne passe pas inaperçue dans la rue. De la grille du jardin, on peut voir d’étranges appareils à manivelle, soigneusement rangés dans des caisses en bois, et un chapiteau. C’est certainement le véhicule d’un forain. De grandes lettres rouges peintes sur le capot forment le mystérieux mot « cinématographe ».

pellicule

… à la jonction entre la rubrique précédente et la suivante,
comme un hybride il y a …

**Proposé par Bouma et Kik pour le roman et par Nathan pour le film**
L’invention d’Hugo Cabret de Brian Selznick, Bayard Jeunesse.
Hugo, un orphelin qui règle les nombreuses horloges d’une gare. Un marchand de jouets énigmatique, qui possède des automates, dont Hugo aimerait bien avoir les pièces. Un automate à reconstruire pour découvrir le message qu’il a à livrer. Un roman dont certains passages sont construits comme les plans d’un film. Les pages d’illustrations sont aussi importantes que le texte.

pellicule

… un livre écrit avec une caméra à l’épaule …

**Proposé par Bouma et Alice**
Sur le toit de Frédérique Niobey, Le Rouergue – DoAdo.
sur-le-toitCaméra à l’épaule, découvrez le cri d’espoir d’une bande d’adolescent face à une société qui les repousse dans leur retranchement. Un hymne à la jeunesse résolument moderne à voir avec les yeux, comme au cinéma.

pellicule

… les livres, qu’on aime beaucoup, adaptés au cinéma …

**Proposé par Sophie**
Max et les maximonstres de Maurice Sendak, L’école des loisirs
max-et-les-maximonstres.gif Cet album, adapté au cinéma en 2009, raconte le rêve de Max, un jeune garçon turbulent. Il s’imagine dans un pays peuplé d’étranges monstres avec qui il vivra une grande aventure !

**Proposé par Céline du tiroir à histoires**
Le petit monde de Léo, de Léo Lionni, École des Loisirs.
102151973_o 5 petites histoires illustrées avec talent où le monde animal nous invite à réfléchir sur l’existence. C’est superbement illustré et ça pétille d’intelligence et de sagesse.

**Proposé par Sophie**
Kerity, la maison des contes d’Anik Le Ray et de Rebecca Dautremer, Flammarion.
kerity-dautremer Natanaël a des difficultés à se mettre à la lecture. Un jour, il reçoit un héritage de sa tante : une grande bibliothèque remplie de livres. Il va y découvrir la magie des livres ! Ce livre est adapté d’un film sorti au cinéma en 2009.

Dans cette catégorie, il pourrait y avoir beaucoup de propositions, car des films réalisés à partir d’oeuvres littéraires, il en sort très très régulièrement. Nous ne voulions pas faire un catalogue, ou une liste exhaustive. Vous en connaissez sûrement des films issus de livres, quelles sont vos propositions ?

pellicule

… les livres qui ont été créés à partir d’un film …

**Proposé par Sophie**
Hello Monsieur Hulot de David Merveille, Rouergue Jeunesse.
hello-monsieur-hulot À droite, une situation muette en plusieurs cases dont on découvre la chute en tournant la page. C’est ainsi que quand Monsieur Hulot retourne une boule de neige, on découvre la ville enneigée ou qu’au terme d’une course au filet avec des papillons, le chassé vient se poser tranquillement sur son chasseur !

**Proposé aussi par Sophie**
Le jacquot de Monsieur Hulot de David Merveille, Rouergue Jeunesse.
le-jacquot-de-monsieur-hulotMonsieur Hulot est un personnage du cinéaste Jacques Tati. David Merveille le reprend pour une série d’albums aux éditions du Rouergue et c’est fantastique. Ça fait un moment que j’ai repéré ces livres sans texte mais je ne m’y étais pas encore arrêtée. C’est chose faite et j’ai été surprise très agréablement.

**Proposé par Bouma**
La Maison en petits cubes de Kenya Hirata et illustré par Kunio Katô, nobi nobi !.
maison-en-petits-cubes-228x300 Inspiré du film d’animation éponyme ayant reçu de nombreux prix à travers le monde, cet album raconte avec poésie et tendresse les souvenirs d’une vie. Un album à découvrir et à compléter par le film.

**Proposé par Kik**
Sans la télé de Jérôme Guéraud, Rouergue Jeunesse.
Ce récit autobiographique n’est pas une histoire issue d’un film en particulier. C’est l’histoire d’un enfant puis d’un adolescent, qui s’est construit avec le cinéma, car les films ce n’est pas à la télé qu’il les regardait …
Tous ses camarades ont la télévision. Pas lui. À cause de sa mère et de son oncle qui jurent que « la télé est un poison qui rend con ». Il est le seul de son école et de son quartier à ne pas connaître Goldorak et Dallas. Alors il va au cinéma. Il y voit un rat blanc aux yeux rouges. Il y voit une femme à poil cracher du sang. Il y voit des samouraïs et des cow-boys et des extraterrestres.

En Bonus … 
Elle n’a pas pu résister. Ce n’est pas un livre mais La collectionneuse de papillons avait très envie de partager un coup de coeur cinématographique dans cette sélection
Les enfants loups, Ame et Yuki, Mamoru Hosada, Studio Shizu
Une bouleversante histoire d’amour, de femme, de famille, de courage, de choix, de sacrifice, d’épanouissement et de métamorphoses. Quand le merveilleux permet de toucher au plus profond du réel, cela donne Les Enfants loups et c’est magnifique !!!

La diversité de nos Coups de coeur de Mars

Demain, c’est le 1er avril, Jour des blagues et des mensonges,
Alors notre sélection mensuelle de COUPS DE COEUR prend un peu d’avance, et arrive ce 31 mars. Pas de blague pour ces livres, qui nous ont particulièrement plu.

Pour ce mois de mars, sans nous concerter, nous avons choisi des parutions dans des genres très différents. Un album, un roman, un manga, une émission radio, un documentaire… Une sélection digne de notre Grand Arbre, un collectif varié, qui s’enrichit de nos différences. Bonnes lectures !

Alice propose un album …
Mon tout petit
  d’Albertine. La joie de lire, 2015. 
9782889082544FSUne petite perle de bijou dans son écrin….
La farandole de la vie…
Une émotion partagée…

***************

Pépita propose de la poésie …
Autrefois l’Olympe : mythes en haïku,  d’Agnès Domergue et Cécile Hudrisier. Thierry Magnier, 2015.

9782364745506FSDes haïkus sur la mythologie dans un très bel écrin. Un très bel objet, plus qu’un livre, une façon originale d’aborder et la poésie et la mythologie : une oeuvre d’art !

***************

La collectionneuse de Papillons propose un album …
Imagine, Aaron Becker. Gautier Languereau, 2014.
imagineUn livre qui se déploie comme les voiles d’un navire extraordinaire,
Un livre pour partir explorer les terres inconnues de l’autre côté de nos paupières,
Un livre pour réinventer le sens du mot « imaginaire » .

***************

Bouma propose un manga …
Orange T.1 d’Ichigo Takano. Akata, 2014.
orange-takano-01Quand romance et science-fiction se mélange au pays du soleil levant, cela donne une histoire originale, superbement construite et pleine d’émotions.

***************

Chlop propose un album sans texte …
Hourra de Juliette Binet. Rouergue, 2015.
9782812608476FSUne jolie aventure poétique racontée tout en image, où la même forme peut sembler aussi lourde qu’un rocher ou aussi légère qu’un nuage.

***************

Carole propose un roman …
Lily de Cécile Roumiguière. La joie de lire, 2015.
9782889082551FSUn roman qui raconte l’émancipation d’une jeune fille parisienne dans les années 60 pendant que son frère tant aimé lutte dans l’enfer de la Guerre d’Algérie.

***************

Sophie propose un documentaire …
Zooptique : imagine ce que les animaux voient, de Guillaume Duprat.
Seuil jeunesse, 2013.
9782021108552FSUn excellent documentaire pour voir le monde par le regard des animaux. Très intéressant, simple et très bien fait. À découvrir !

***************

Kik propose d’écouter la radio …
Alice & Merveilles de Stéphane Michaka. Un concert-fiction France Culture en coproduction avec l’Orchestre National de France et les solistes de la maîtrise de Radio France. Enregistré en public au Studio 104 le samedi 17 janvier 2015 à 20h.


Une version d’Alice au Pays des merveilles, à écouter avec délice. Ce n’est pas un livre, mais je ne pouvais pas, ne pas la citer, tellement elle m’a plu.

***************

Céline du Tiroir propose un album …

Encore un frère de Matthew Cordell. Didier jeunesse 2014

Ah comme la vie était douce quand les parents de Daniel n’avaient d’yeux et d’oreilles que pour lui. L’arrivée d’un petit frère a mis fin à ces jours de sérénité. En sont arrivés un deuxième, un troisième, un quatrième. Daniel n’était pas au bout de ses peines… Un album hilarant sur les relations entre frères et soeurs. A bêêêêêler de rire !

***************

En NUMERIQUE aussi

Et le meilleur de mars en matière d’applications pour enfants

Dans une sélection de Déclickids

***************

S’y retrouver À l’Ombre du Grand Arbre

C’est nouveau ! C’est super beau !
Un peu de rangement, et quelques bonnes résolutions avant 2015.

Pour retrouver toutes nos sélections (quand on décide de regrouper nos lectures autour d’un point commun), et tous les thèmes abordés d’un seul coup d’oeil par notre collection, il y a un nouvel onglet, en haut Nos Sélections. Profitez-en !

Capture d’écran 2014-12-02 à 16.51.42

Et il y a toujours en bas à droite différentes catégories, si vous voulez parcourir une de nos rubriques en particulier.

Capture d’écran 2014-12-02 à 17.05.30  Capture d’écran 2014-12-07 à 20.27.34

Il y a beaucoup de choses à découvrir dans ces catégories. Il y a des enfants qui parlent de leurs lectures, dans Avis d’enfants, car on parle de littérature pour la JEUNESSE, quand même ! Il y a les SWAP aussi, lorsque l’on s’envoie des colis pleins de livres et de petits cadeaux. Il y a les classiques catégories Romans, Albums, Nouvelles, Pop-Up, pour s’y retrouver en fonction de vos envies. Les Lectures Communes correspondent aux livres, pour lesquels on lance une discussion à plusieurs. De quoi découvrir, de nouveaux auteurs, de nouvelles maisons d’éditions et aiguiser votre désir de lecture.

En espérant, que vous trouverez à l’ombre de notre grand arbre, de bonnes idées de lecture. N’hésitez pas à faire vos remarques sur le fonctionnement du site, en laissant vos commentaires juste en dessous.

Que 2014 se finisse en beauté pour vous. À l’année prochaine !

Nos voisins sont vieux et ronchons

Des voisins qui ronchonnent,
Des vieux du quartier, qui n’ont pas un air aimable,
Des personnes âgées, qui changent la vie d’un enfant ou d’un adolescent.

Pour une fois il y a plus de romans, que d’albums dans cette sélection. Il est question de très belles rencontres, d’échanges, de partages, entre des inconnus, entre plusieurs générations.

Des albums …

Mon secret rit tout le temps, Séverine Vidal, Vanessa Hié, Kilowatt.

C’est une petite fille qui parle. Lui, c’est un monsieur mystérieux, sans âge et sans famille, qui semble vivre là, et dont on lui a bien défendu de s’approcher.

Lu dans Le Tiroir à histoires, et par Kik.

 

 

Emile invite une copine, de Vincent Cuvellier et Ronan Badel, Gallimard Giboulées.

Les lecteurs d’Emile ont déjà pu le remarquer : quand Emile a une idée, elle est bien accrochée. Cette fois il invite une copine, elle n’est même pas dans son école. C’est une vieille dame et alors ? hein ? Emile a le droit d’avoir une copine vieille dame, non ? Elle n’est pas peut être pas spécialement plus aimable que lui, mais en tout cas ils se sont bien trouvés, et qu’est-ce qu’ils peuvent rigoler …! »

Lu dans Le Tiroir à histoires.

Mon voisin de Marie Dorléans avecGuillaume Galienne, éditions des Braques.

Un nouveau voisin ? Quelle aventure !

Lu par Kik, À lire au Pays des Merveilles et DéclicKids.

 

 

Des romans … 

Amaia cherche une grand-mère de Ghislaine Biondi, Oskar.

Loin de ses grands-parents, Amaia se cherche une mamie par « intérim » mais pas facile de trouver la bonne. Une histoire originale et touchante pour ce roman destiné à de jeunes lecteurs.

Lu par Sophie.

 

 

Cupidon Power, de Luc Blanvillain, L’école des loisirs.

Le héros collégien de ce roman hilarant hérite d’un super pouvoir bien encombrant :  en transmettant le message d’amour d’un garçon à une fille et vice et versa, hop, ils tombent instantanément amoureux. Il est bien entouré : son chien Tilby, son petit frère Milo, sa meilleure amie Dorothée qui le comprend mieux que personne, mais surtout Mme Yvonne, la voisine du quartier, toujours à sa fenêtre, un monument d’anthologie.

Lu dans Le Tiroir à histoires et par BoumaPépitaKik.

Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran, d’Eric-Emmanuel Schmidt, Magnard.

Il y a des rencontres qui changent la vie !  Celle de Moïse, un jeune garçon juif de 11 ans privé d’amour, et de monsieur Ibrahim, « l’Arabe du quartier », est de celles-là… De triste et terne, la vie va alors se parer de mille couleurs…

Lu par Céline.

 

La bulle de secrets de Sophie Bénastre, Oskar jeunesse.

De retour de son jogging matinal, Pierre-Yves, retraité, a la surprise de trouver un ado dans son salon et bien décidé à y rester ! La tchatche facile, qui frise souvent à l’insolence, de Polo, son « invité » surprise, va quelque peu décontenancer son « hôte ».

Lu par Pépita.

 

 

Clodomir Mousqueton de Christine Naumann-Villemin, illustré par Clément Devaux, Nathan.

Le livre du petit Marcel est arrivé par erreur chez son voisin, Clodomir Mousqueton. Le grincheux ne lit jamais, mais il refuse de rendre le bouquin: avec, il a enfin réussi à caler sa porte ! Mais le garçon ne va pas se laisser faire ! Entre Clodomir et lui, la guerre est déclarée !

Lu par Kik.

La fourmilière de Jenny Valentine, L’école des loisirs.

Personne ne choisit vraiment de vivre au 33, Georgiana Street. L’immeuble est situé dans un quartier peu engageant de Londres. Seul avantage du lieu : Steve, le propriétaire, ne pose pas de questions. Pour un garçon de 17 ans qui a fugué, l’endroit est idéal. Sam s’est réfugié à Londres parce que, ici personne ne sait qui il est, ni ce qu’il a fait. Au 33, Georgiana Street, on évite de se mêler des affaires des autres. Mais Bohême va bouleverser la vie de l’immeuble. Elle a besoin d’un ami, et c’est Sam qu’elle a choisi.

Lu par Céline, Bouma, Kik, Pépita et à plusieurs dans une lecture commune, ici.

Premier chagrin, d’Eva Kavian, Mijade.

Sophie est plutôt fière d’elle lorsqu’elle répond à une petite annnonce pour du baby-sitting.  Elle a « l’impression d’avoir pris dix centimètres en un coup de téléphone ».  Mais les choses se corsent lorsqu’elle découvre que c’est une grand-mère qui a besoin de ses services…

Lu par Céline et Pépita.

 

Dur dur d’être une star d’Ingrid Thobois,Thierry Magnier.

Chanter, Mathis adore ça ! Être célèbre et riche, comme Justin Bieber, il en rêve. Encouragé par Simone, sa vieille voisine qui croit très fort en son talent, il va passer une audition. Et là ça se corse ! Pas si facile d’être une star …

Lu par Kik.

Souvenirs de ma nouvelle vie, de Marie Colot, Alice Jeunesse.

Plutôt que de s’enfermer dans le souvenir morbide d’un passé qui ne reviendra plus, Charlie s’évade et construit les souvenirs heureux de son avenir.  A travers ses expéditions des étages et des appartements de son immeuble, elle multiplie les rencontres riches en échanges et fait la connaissance d’une vieille dame particulièrement excentrique.
Lu par Céline, Pépita, et Kik.

Ce qui ne nous tue pas d’Antoine Dole, Actes Sud Junior.

Lola se perd dans les évènements de sa vie, dans les éclats de sa famille, dans ses émotions et en elle-même. C’est donc par hasard, égarée, affamée, qu’elle se retrouve dans l’appartement chaotique d’une vieille femme un peu folle, perdue elle aussi, seule. A elles deux, elles se créent une solitude rassurante.

Lu par Nathan, et Pépita.

Et il y a aussi … 
Mado m’a dit de Christophe Léon, La Joie de Lire.

Pour lequel vous pouvez lire les avis de Pépita, Alice et Kik, mais dont il sera question plus amplement en janvier prochain, avec une discussion entre ces trois blogueuses.

Et vous, vos voisins, ils sont vieux et ronchons ? 

Kik, son arrière-arrière-arrière-grand-père et la Première Guerre Mondiale

« 9e jour – Samedi 17 octobre 1914

La nuit a été calme, on n’a pas revu de Français. Ce matin on a essayé de cuire du pain sans levain au grand four. C’est du véritable tourteau. Il faudra bien s’en contenter et s’il y en a encore au boulanger, j’en doute, il n’y a plus moyen d’en aller chercher.

Vers huit heures on commence à entendre des coups de fusil dans la direction de Fromelles mais plus près; Il arrive maintenant des Français que l’on voit passer chez Fournier, il y en a en vélos, à pieds. Une mitrailleuse est portée au Boer, beaucoup se plaçant dans les fossés. Une fusillade continue depuis 9 heures. Passera-t-on la nuit prochaine au milieu des Allemands ou des Français ? Anxiété ! À 2h1/2, tout est noir. Troupes françaises sur le gravier jusqu’à chez Julien Leplus. La pâture de chez Fournier s’emplit, on les voit qu’ils portent des sacs pleins sur leur dos, qu’ils prennent chez Fournier.

Vers 3h les Anglais placent des canons vers l’estaminet du trou et bombardent le village de Fromelles pour y déloger les Allemands qui s’y sont fortifiés. Une mitrailleuse était montée au clocher. Ils ont aussi envoyé des bombes sur le vert touquet où des maisons ont eu à souffrir mais la plupart ont éclaté un peu en deçà. »

par Désiré Delporte – écrit d’octobre 1914 à mars 1917 –

Fromelle_panoramique1914

Deutsches Bundesarchiv – depuis Wikipédia

J’essaye de me repérer dans cette vue panoramique des alentours, lorsque Désiré Delporte note la direction quand laquelle il entend les combats. Il écrit chaque jour, sauf quand il est malade et doit garder le lit. Il note ce qu’ils mangent, le déplacement des troupes et se désole de cette guerre qui dure, des semis qui ne seront pas faits à temps.
Cet aïeul, je ne l’ai pas connu, par contre son petit fils, l’Oncle Joseph, je suis souvent allée prendre le goûter chez lui. Il y était là-bas à Fromelles, dans le nord de la France, en 1914.  Il était enfant, au milieu de la Guerre. En lisant les carnets de cette arrière-arrière-grand-père, je l’imagine sous les bombes à Fromelles, puis déporté à Lille. J’ai eu connaissance trop tard de ces carnets. J’étais trop petite pour faire le lien entre la Guerre des livres d’Histoire et cet oncle, là bien vivant. Lorsque j’ai lu ces carnets, il n’était plus là, pour répondre à toutes mes questions.

C’était un enfant pendant la Guerre. Comme ceux dont il est question dans cette émission de radio, il a peut être jouer aux tranchées, peut être …

La Grande Guerre à hauteur d’enfant
à écouter ICI
La Marche de l’Histoire du mardi 11 novembre 2014 sur France Inter –
avec Jean Lebrun et Manon Pignot

*****************************************************

Une adolescente qui s’engage et part au front, pour échapper à sa famille.
Un regard sur la société de 1914, sur la place d’une jeune fille au milieu de la Guerre.
Un roman que je vous conseille, car il y est aussi question de la vie à l’arrière du front.
Là où l’Oncle Joseph était, et attendait la fin de la Guerre.

Le choix d’Amélie de Catherine Cuenca, Oskar, 2014.